Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

TDK1

Sexe ? Homme - Age ? 50 ans (un tout petit peu plus...) - Situation familiale ? Marié, un fils - Niveau d'études ? Sup (mais il y a bien longtemps...) - Race ? Celte (waouh, ça va faire jaser...) - Religion ? Catholique Pratiquant ? Oui Doctrino-langue de bois ? Ah ah ! NON - Devise ? "Ex nihilo nihil" et en français, ça donne quoi ? "rien n'est issu du néant", autrement dit "tout a une origine, pour comprendre il faut chercher cette ou ces origines" - Profession ? CGPI. (Conseiller en Gestion de Patrimoine) - Engagement politique ? Pas en ce moment Ça chauffe ? Non, en vieillissant j'ai de moins en moins envie de faire de concession et rien de l'éventail des partis ne me satisfait vraiment - Sujets de prédilection ? Économie (macro comme micro), Politique (au sens de Polis, la cité ; je me fous des querelles entre hommes ou femmes "politiques"), Religions, Histoire - Autre chose à ajouter ? Je ne sais pas, la couleur de mon....

Tableau de bord

  • Premier article le 18/08/2010
  • Modérateur depuis le 02/09/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 149 414 4023
1 mois 3 8 102
5 jours 2 3 55
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 865 489 376
1 mois 12 7 5
5 jours 12 7 5












Derniers commentaires

  • Par TDK1 (---.---.---.179) 19 septembre 14:04
    TDK1

    Et au moins, elle sait compter, et lire probablement.. Il devrait a prendre à Bercy, c’est une intello !

  • Par TDK1 (---.---.---.179) 19 septembre 14:02
    TDK1

    C’est beau, la langue de bois, beau comme du Mélenchon...

    Quelques rappels, parfaitement vérifiables sur les sites officiels de Bercy, de la Cour de comptes et des CCI.

    1) la part du budget de la France servant aux investissements est de 17%. 17%, pas plus. Ce qui revient à dire que la part servant à la fois au fonctionnement et au service de la dette est de...... 83% !!!! Le coup de l’Etat qui investit, c’est faux !

    2) L’exemple des routes et des aéroports est assez mal choisi. Aucun aéroport n’a été financé par l’Etat. Aucun. A Paris, ce sont des sociétés privées, en province, ce sont les CCI (donc justement les entreprises locales...) qui financent. Quant aux routes, nous savons que déjà, les autoroutes ne sont désormais plus financées par l’Etat (ce qui, de mon point de vue est d’ailleurs une connerie, puisque, pour pouvoir se rentabiliser, les société d’exploitation ont besoin du trafic marchandise et par là même deviennent un frein au ferroroutage nécessaire...)
    3) L’Etat emprunte chaque année 33% de son budget. Non, j’exagère, 33% de ses recettes budgétaires pour boucler son budget. Imagine que si tu gagnes 1500€ par mois, tu empruntes 500€ tous les mois... Tout cela pour quoi ? Pour payer des salaires, des retraites, des statuts à des milliers de gens dont le travail a très rarement à voir avec les mission de la collectivité. 
    4) L’argument démagogique de la cohésion sociale. De qui se fout on ? Elle est où la cohésion sociale quand un système condamne des millions de citoyens au chômage ? Elle est où la cohésion sociale quand des milliers de gens, parmi les mieux payés de France, sont payés sur les deniers de l’Etat (l’argent des contribuables, puisque c’est de cela que nous parlons..) pour « animer » 11 chaînes de télévision et plus de 100 stations de radio ? Seul l’Etat chinois est à la tête d’un empire audiovisuel plus conséquent. AUcun pays au monde ne dépense ce que dépense la France pour diffuser de la musique, des petites annonces et des clowns... Elle est où la cohésion sociale quand on sait que la moitié (la moitié !!!) des cotisations sociales seulement sont reversées en prestations !!! Oui, la moitié (et encore, je suis gentil parce que si on prend en compte les compléments versés chaque années via des chemins détournés, c’est plus...) sert à payer les URSSAF, les services de la SS, des CAF etc... Sincèrement, tu ferais un don à une association qui te dirait que 50% de ce que tu vas verser serviras à payer la structure ? Bien sûr que non, tu leur dirais de commencer par revoir leur gestion, et tu aurais raison.

    Voilà, je pourrais continuer comme cela, tant et tant notre système est gangrené, pendant longtemps. En tous cas, la langue de bois sur la nécessité de payer des impôts n’est pas conforme à la réalité de la situation en France....

  • Par TDK1 (---.---.---.179) 19 septembre 13:28
    TDK1

    C’est qui ce Gasty qui croit que parce qu’on met un intitulé différent sur deux choses, elles sont forcément différentes ? 
    SI les charges sociales font partie intégrante du salaire et que tu ne les touches pas, c’est donc qu’on t’a fait un prélèvement à la source, non ? 
    SI la destination officielle de ce prélèvement à la source est des prestations collectives dont l’Etat, sur son budget assure le complément, c’est donc qu’un partie (intégrante smiley ) de ton salaire a servi à payer des services assurés par l’Etat, non ? Comment appelle-t-on l’argent prélevé par l’Etat pour financer des services collectifs ? Hein ? Comment ? J’entends plus, là....


    Non, toute blague mise à part, la dialectique socialiste, mise en place en l’occurrence par les communistes à la Libération, scinde de manière purement artificielle la pression fiscale, allant même jusqu’à appeler certaines « charges » « patronales », comme si c’était l’entreprise qui payait et pas l’employé ;... Tout cela est purement politique, pour faire croire à l’ouvrier que le patron paie quelque chose, pour lui faire croire que comme il ne paie d’IRPP, le gentil gouvernement socialiste lui permet de « ne pas payer d’impôt » etc etc... EN réalité, sur le plan strictement économique, nous avons une part de plus value réalisée octroyée à la rémunération du salarié dont 50% (et plus dans certains cas..) est prélevé à la source par la collectivité pour fiancer des services publics.... c’est la définition même de la fiscalité....
  • Par TDK1 (---.---.---.100) 5 septembre 13:56
    TDK1

    Effectivement, j’ai regardé votre lien. Je peux vous donner ma parole que je pensais être original en faisant allusion à la chanson de Renaud et que je n’avais absolument pas lu cet article, et pour cause, puisque Jacques Sapir l’a mis en ligne 15 mn après le mien (sur mon site, pas sur Agoravox). Ceci étant, merci, je ne connaissais pas le site de Jacques Sapir que je met dans mes favoris, ne serait ce que pour avoir le plaisir de le contredire chez lui, puisque bien souvent, je ne suis pas d’accord avec lui...

  • Par TDK1 (---.---.---.100) 5 septembre 13:45
    TDK1

    Bonjour,Tout d’abord, je pourrais vous dire que l’Amérique ne s’est pas gênée. Lors de la première guerre mondiale, elle a livré de la nitroglycérine à l’Allemagne jusqu’en 1917, c a d l’entré en guerre e ses propres troupes. Pendant la seconde guerre mondiale, les intérêts américains dans les entreprises de guerre allemandes ont été protégés, y compris des bombardements, et nous avons maintenant le preuve que des brevets et du savoir faire détenus par les maisons mères ont bien été transmis aux filiales allemandes via les filiales des pays neutre, Suède, Turqui, Suisse, Portugal.
    Cette page d’histoire étant dite, je vous répondrai en reprenant une réaction que je viens d’envoyer à Ouest France qui titrait ce matin

    « Faut il croire à un cessez le feu avec la Russie ? » 

    La Russie N’EST PAS EN GUERRE !!!!! Utiliser ce genre de phrases, c’est de la propagande pour faire croire aux lecteurs que la Russie est en guerre et que la Russie est l’agresseur ! C’est de la propagande pour vous préparer à une intervention militaire de l’Otan, ce qui, connaissant les Russes sera le prélude à une nouvelle guerre en Europe. De grâce, Messieurs les journalistes, apprenez votre histoire et regardez comment vos prédécesseurs, il y a un siècle, ont participé à la montée des opinions qui ont abouti à la guerre. Soyez factuels, pas idéologiques.Rappelons au passage que l’Europe a préparé un coup d’Etat en Ukraine (les activistes ont été entraînés par des mercenaires américains en Pologne). Que ce coup d’Etat a débouché sur des mesures discriminatoires à l’égard de la population russophone d’Ukraine qui représente 50% de la population. Qui a débouché qui une revendication d’indépendance ou d’autonomie selon les mêmes termes et les droits qui furent utilisés pour le Kosovo. Qui a débouché sur une guerre de la part de l’armée ukrainienne qui bombarde et tue des civils. Que contrairement à la Yougoslavie, l’Otan aide l’Ukraine (au lieu de bombarder Kiev comme ce fut le cas à Belgrade) en envoyant des mercenaires et en autorisant le FMI à débloquer des prêts alors que ses statuts lui interdisent de prêter à un pays en guerre, particulièrement en guerre civile. Vouloir après cela présenter la Russie comme l’agresseur, c’est idéologique, pas factuel. En tous cas, et même si Moscou aide les insurgés (ceci étant les photos de la CIA sont truquées au dire même d’anciens agents), il ne s’agit pas d’agression puisqu’ils ne font que répondre et aider des populations victimes de l’armée de leur propre gouvernement. SVP OF, revenez aux faits, ne vous laissez pas emporter par le politiquement correct, laissez cela à la PQN, elle en paie d’ailleurs les conséquence, son audience est chute libre...

    La rédaction de Ouest France m’a répondu : « NDLR : vous avez raison, le titre était un peu maladroit. Nous l’avons modifié. Merci. »


    Comme quoi, crier la vérité est le meilleur moyen de la faire entendre !!!!

Agoravox.tv