• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Vol au-dessus d’un mystère

Vol au-dessus d’un mystère

Les théories les plus folles ont couru depuis la disparition du Boeing de la compagnie malaisienne il y a maintenant 45 jours …, sauf une qui, même si elle semble invraisemblable, mérite pourtant d’être regardée plus attentivement.

C’est peut-être en effet du coté des passagers de l’avion qu’il faudrait s’interroger, car si au début la police malaisienne affirmait que tous les passagers étaient hors de cause, elle vient de se contredire en déclarant qu’aucun passager n’avait été totalement écarté de l’enquête.

Que cache ce revirement ?

La question du vol de passeport, pourtant réelle n’a pas été totalement élucidée.

2 passagers voyageaient avec les passeports volés d’un italien et d’un autrichien, l’un d’entre eux étant un jeune iranien de 19 ans, mais la piste terroriste envisagée un instant a finalement été abandonnée. lien

D’autre part, alors qu’officiellement on est convaincu que l’avion s’est abimé en mer, les téléphones des passagers continuent de sonner sans explication plausible. lien

Soit ces téléphones sont étanches, ce qui est relativement rare, soit ils sont à terre…

Les enquêteurs qui travaillaient sur le simulateur de vol du pilote ont finalement découvert qu’il privilégiait 5 aérodromes asiatiques possédant tous une piste d’atterrissage d’un kilomètre. lien

Un nouvel espoir est né le 5 avril, un bateau chinois aurait détecté un signal identique à celui émis par les boites noires du Boeing. lien

En tout cas, du coté du robot Bluefin-21 qui devait être immergé pour détecter d’éventuels débris, et peut être des boites noires, ça n’avance guère car pour avoir dépassé la profondeur maximale de 4500 mètres, il a vu sa mission tourner court après 6 heures d’immersion alors qu’elle était prévue pour durer 16 heures. lien

De plus, les batteries qui alimentent les boites noires ont une autonomie d’une trentaine de jours, limite largement dépassée aujourd’hui, et pour compliquer le tout le cyclone Jack vient de faire son apparition, compliquant encore plus les recherches, qui se sont élargies à une zone de 10 km². lien

Les dépenses effectuées jusqu’à aujourd’hui pour tenter de découvrir l’avion fantôme se montent déjà à une centaine de millions de dollars, rendant l’opération la plus chère de l’histoire de l’aviation. lien

Elles mobilisent 42 navires et 39 avions de 12 nations différentes, couvrant une surface de 90 000 km².

Dans les colonnes du « Nouvel Obs », une autre théorie a vu le jour, l’avion aurait été détourné vers les iles Andaman. lien

Mais pourtant, c’est sur la piste des voyageurs que l’enquête pourrait se diriger, car un témoignage anonyme fait valoir que le Boeing de la Malaysia Airlines aurait été détourné vers l’Afghanistan, et selon le journal russe « Moskovsky Komsomolets », tous les passagers seraient encore en vie, mais pris en otage.

Les 239 passagers auraient été divisés en 7 groupes d’une trentaine de personnes, et vivraient dans des huttes, à part 20 passagers asiatiques qui eux auraient été dirigés vers le Pakistan, afin d’être tenus prisonniers dans un bunker. lien

Or, justement, ce sont ces 20 passagers qui sont l’objet de toutes les attentions, ceux-ci seraient des scientifiques détenteurs d’un brevet chinois dont l’Angleterre et les USA se seraient accaparés.

Ces chercheurs appartiennent au groupe Freescale et se rendaient en réunion d’affaire à Pékin, Greg Loewe, PDG du groupe, précisant que 12 d’entre eux sont de nationalité malaisienne, les 8 autres étant de nationalité chinoise. lien

Cette entreprise, basée à Austin, couvre différents secteurs impliqués dans la défense : il s’agit des nouvelles armes électroniques qui permettent le brouillage, l’aveuglement, l’assourdissement, avec le potentiel de faire disparaitre un avion des radars de détection.

Or s’il faut en croire « examiner.com  », 2 informations ont été passées sous silence par les médias.

Grace à l’armement électronique actuel, un avion peut sembler disparaitre, et les 20 passagers de Freescale sont liés à la défense US dans le domaine de l’armement électronique hight tec.

Ils ont justement les compétences dans le domaine de la « guerre invisible », capable d’occulter ou de rendre un avion invisible. lien

Ces technologies ont déjà fait leurs preuves puisqu’en 2007, les stratèges israéliens avaient dupé l’armée syrienne en occultant dans un premier temps la présence des avions, puis en faisant croire, par radar interposés à la présence de centaines de ceux-ci. lien

Les produits commerciaux de Freescale concernent différents secteurs, comme les communications sur le champ de bataille, l’avionique, les bandes radar HF, le guidage des missiles, la guerre électronique…

D’ailleurs, Rodzali Daud, chef de l’armée de l’air malaisienne avait admis « il existe une réelle possibilité que l’avion ait fait demi-tour », sans toutefois pouvoir révéler la direction qu’il aurait pu prendre.

Sur ce lien, on peut découvrir le nom de tous les passagers.

On est donc bien loin des certitudes affichées faisant valoir que l’avion s’était abimé dans le sud de l’océan indien. lien

Affaire à suivre donc…

Pour rester dans le même domaine, on s’interroge beaucoup sur l’avenir incertain de «  l’Ayrault-Port » de Nantes depuis le remaniement ministériel provocant le départ de Jean-Marc Ayrault, principal défenseur du projet, et d’autre part l’arrivée à l’environnement de Ségolène Royal, laquelle a déjà fait savoir « qu’il fallait peut être remettre le dossier à plat  ». lien

Thierry Masson, un pilote de ligne, s’était ouvert il y a peu d’un long courrier argumentant très précisément sur toutes les raisons qui permettent de contester ce projet.

Affirmant l’urgence d’un moratoire, rappelant que l’aéroport ne dicte pas l’offre mais que c’est le marché qui l’oriente, ajoutant que l’aéroport actuel avait remporté le trophée ERA Award 2011-2012, le pilote s’est rangé résolument dans les rangs des opposants. lien

De plus, l’Arvicola sapidus, variété de campagnol amphibie, espèce protégée, faisant l’objet d’un recours juridique porté par les opposants, a bloqué jusque là le travail des pelleteuses. lien

Protégé depuis 2009, (lien) le ministère de l’environnement avait constaté sa raréfaction au profit du rat musqué. lien

Même l’Europe s’y met, puisqu’elle vient d’ouvrir une procédure d’infraction contre la France, reprochant aux promoteurs du projet de n’avoir pas mené d’évaluation environnementale sur le projet. lien

La lettre de mise en demeure de la commission européenne a été envoyée le 17 avril 2014, et la France a maintenant un délai de 2 mois pour y répondre. lien

Par ces temps de disette, le projet ayant perdu l’un des ses principaux soutiens, on imagine mal comment il pourrait se relever de ces dernières attaques à moins d’un acharnement contreproductif.

Il en sera surement question lors du prochain Forum contre les GPII (grands projets inutiles et imposés), qui se tiendra en Roumanie entre le 8 et le 11 mai à Rosia Montana. lien

Au programme de ces rencontres, notons qu’il sera aussi question du projet ferroviaire Lyon-Turin : 30 milliards d’euros, sans plan complet de financement, sans garantie de rentabilité, dévastateur de l’environnement, pour lequel de nouvelles accusations de conflit d’intérêt viennent d’éclater, (lien) et menacé par un recours en conseil d’état portée par les opposants, municipalités et associations réunis. lien

Pendant ce temps, le robot BlueFin-21 continue en vain d’explorer le fond des océans afin de retrouver la trace improbable, et peut-être pour cause, du Boeing de la Malaysia Airlines.  lien

Comme dit mon vieil ami africain : « l’éléphant ne peut courir et se gratter les fesses en même temps  ».

L’image illustrant l’article vient de « marcdelage.unblog.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

La taxe carbonisée

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

 

Liens utiles

lutteaeroportnddl

4ème Forum contre les GPII


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • jako jako 23 avril 2014 08:39

    Merci Olivier, pour le MH370 je n’ai pas d’avis bien sûr, j’observe les tentatives désespérées souvenons nous cependant que le vol RIO/Paris a été retrouvé 1 an après. Pour l’aéroport attendons la fin des elections, c’est peut être une manoeuvre pour se donner un vernis de démocratie, le passé invite peu à l’optimisme.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 08:48

      jako

      au sujet de NDDL, je n’avais pas envisagé la solution d’un écran de fumée... qui se déchirerait après les élections européennes...ou avant ?
      ils sont machiavéliques et sont capables de beaucoup. 

    • jako jako 23 avril 2014 08:52

      Je ne sais pas mais on été trompés tant de fois, comme l’interdiction des insecticides maudits juste après leur utilisation au printemps ( et de certaines graines ogm), pervers oui ou diaboliques, pas nos « élus » je pense mais les lobbiistes. Bonne journée.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 10:09

      jako

      on ne dira jamais assez la puissance des lobbystes... ou faudrait-il parler de la faiblesse des politiques ?

    • oncle archibald 23 avril 2014 09:26

      Un article qui débute très sérieusement sur une énigme internationale de première grandeur qui commence en Malaisie, puis passe par la protection d’un mulot amphibie dans le marais nantais, pour finir sur les problèmes insolubles d’un éléphant d’Afrique qui veut se gratter les fesses en courant, c’est un espèce de melting-pot, rigolo, décousu et rafraichissant …. Merci ! Bonne journée Olivier !


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 10:10

        merci cher oncle de ce commentaire rafraîchissant, lui aussi.

        bonne journée aussi !
         smiley

      • bourrico6 23 avril 2014 10:34

        Je ne vois pas trop l’astuce pour faire disparaitre un avion de ligne des écrans radars militaires.

        Si c’était aussi simple, certains ne sacrifieraient pas tant de chose à la furtivité via des formes complexes et des revêtements spéciaux.

        Et on ne parle la que d’un avion de chasse, donc une Signature Equivalente Radar ridicule par rapport à celle d’un avion de ligne.

        Reste la furtivité active, consistant à émettre un signal dirigé, opposé à celui du radar afin de l’annuler... on en est pas encore la.

        Le seule possibilité pour un liner est de passer sous l’horizon du radar, comme le « vol 714 pour Sidney », le reste tient au jour d’aujourd’hui pour de la science fiction.


        • oncle archibald 23 avril 2014 11:04

          Qui a dit que c’était simple ? Et la science fiction d’aujourd’hui devient parfois la réalité de demain …. Il y a tellement d’éléments très bizarres dans cette « disparition » d’avion que l’on peut émettre toutes les hypothèses …

          Et il y a autre chose de très bizarre .. Si l’avion s’était crashé dans la zone où on le cherche il parait vraiment très étonnant qu’on n’ait pas pu collecter en surface le moindre élément identifié formellement comme appartenant à cet avion .. Il y en a des tas de trucs qui flottent quand un avion se disloque en frappant la surface de l’eau ...

          Rien du tout … Comme si on nous avait amusé avec des recherches bidon tout en sachant bien qu’on ne trouverait rien parce que peut être quelques rares personnes savent où est cet avion …. Ecran de fumée ? Pourquoi ? 

          Quid des passagers et des membres d’équipage « normaux » ? Pourquoi est-il monté si haut et redescendu si vite si bas dans la première partie du vol ou l’on sait à peu près ce qu’il a fait ? Il a été dit qu’une dépressurisation à une telle altitude pouvait « anesthésier » en quelques secondes tous les passagers non équipés de masques à oxygène et que la descende rapide suivant l’évènement pouvait leur éviter la mort ...

          Cet avion n’a pas fini de faire parler de lui … Vivent les campagnols amphibies et les éléphants mi-gratteurs !

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 12:46

          bourrico6

          si vous ouvrez le lien concernant les activités de l’entreprise citée dans l’article, à laquelle appartiennent les 20 passagers, vous comprendrez que ça n’a rien d’irréaliste.
          ceci dit, je n’affirme rien, je propose seulement une piste qui finalement a autant de logique que les autres, sinon plus...
           smiley

        • Croa Croa 23 avril 2014 23:37

          Faire disparaître un gros avion d’un écran radar militaire est impossible. On peu brouiller le radar mais dans ce cas ce n’est pas seulement l’avion qui est invisible mais tout ! Mon sentiment c’est que l’avion est seulement invisible sur les rapports officiels (il en est des secrets) car ça c’est plus habituel smiley


        • pens4sy pens4sy 23 avril 2014 11:01

          Il n’y a aucune preuve tangibles de la chute du Boeing dans la zone de recherche actuelle.
          C’est un peu comme si le fait de dépenser tant de dollars dans l’opération « la plus chère de l’histoire de l’aviation » justifiait la validité de cette zone de recherche.
          En fait rien de fiable ne justifie ces dépenses si ce n’est justement de créer un écran de fumée, un de plus.
          Le mystère des portables qui sonnent encore 2 ou 3 jours après la soi-disant chute sans raisons connues dans l’océan Indien reste entier et porte à croire que cet avion ne s’est pas abîmé en mer et les recherches ne donnent rien.
          Pourtant, les officiels et les médias s’en tiennent a cette explication bancale refusant d’aborder les raisons que vous abordez dans le début de votre article
          Quid des faux passeports ?
          Quid des employees de Freescale ?
          Quid des brevets ?

          Mais aussi :

          Quid des nombreux témoins qui ont vu un avion aux couleursde la Malaysian voler a très basse altitude aux Maldives à une heure tout a fait compatible avec les heures de vols effectuées et les décalages horaires ?

          Quid de la base militaire top secrète US de Diego Garcia truffée de radars qui n’ont rien capté (?) et dont la plus grande partie du personnel militaire avait été mise en congé la veille et jusqu’au lendemain de la disparition du MH370. Base sur laquelle de nombreux hangars d’avions sont installés et peuvent cacher un avion de cette taille.

          Il est clair que ce n’est pas clair et que les mensonges constituent la soupe qu’on sert au public.


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 12:51

            pens4sy

            je suis bien sur en phase avec cette analyse.
            trop de pistes n’ont pas été explorées...
            et pourquoi ?


          • reveil 24 avril 2014 06:56

            Trois jours après sa disparition, quand nous avons su que l’avion avait continué à voler, nous savions qu’il s’était posé à Diego Garcia. Les bases militaires dans la zone sont américaines, autant dire que pour avoir un témoignage, autant s’assoir dessus.
            Les avions, les navires et les sous marins sont tous suivis, autant dire que si l’avion s’était crashé, on l’aurait rapidement localisé.
            Il faut noter également cet article intéressant de Christopher Bollyn http://www.bollyn.com/are-the-israelis-planning-another-9-11-using-the-missing-777/
            Comme pour les attentats du 11/9 et malgré des indices accablants, nous ne connaitrons vraisemblablement jamais le fond de l’affaire...
            Tout le reste, les recherches initiées et dirigées par les USA au sud de l’océan indien, c’est de l’amuse couillon, de la minute de cerveau disponible avec la complicité des journaux.


          • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2014 07:49

            reveil

            donc vous abandonnez la piste évoquée à la fin de mon article ? (les 20 chercheurs gardés dans un bunker, et le reste des passagers séparés en 7 groupes)..
            en tout cas votre piste semble aussi intéressante, 
            avez vous eu l’information de cette photo envoyée par un certain Philip Wood ?
            il prétend avoir été drogué... et dit etre à diego Garcia... lien
            est-ce un hoax ? étrangement la photo proposée est d’un joli noir...

          • olivier cabanel olivier cabanel 24 avril 2014 07:51

            reveil

            j’ajoute que bizarrement le nom de ce « Philip Wood » ne figure pas dans la liste des voyageurs... étrange non ?
            est-ce une piste pour faire oublier celle que j’ai relevé dans la presse russe ?

          • reveil 28 avril 2014 05:47

            Non ce Philip wood c’est un hoax bien évidemment mais il y avait bien ingénieur d’IBM à bord. La piste Freescale est sérieuse, ils travaillaient également pour le rafale et le directeur de freescale en France était furieux d’après un témoignage. Les brevets ont été déposés trois jours après la disparition de l’avion, curieuse attitude.
            Le plus dur étant de séparer les vraies des fausses informations, les publications sont inondées de trolls...
            Il faut savoir que l’opération à en partie foiré à cause du motoriste Rolls Royce.
            Ils avaient proposé les transmetteurs (pings) sur les moteurs servant à l’amélioration de la qualité pour suivre la procédure mais la compagnie malaysia airlines les avaient refusés. Rolls Royce les avait posés quand même et les organisateurs du détournement ne le savait pas. L’information démentie dans un premier temps a été confirmée ensuite car trop de personnes savaient, la personne qui a fuité a dû se faire taper sur les doigts.
            Il me parait évident que si on a continué à faire voler l’avion, c’était pas pour le mettre à l’eau.
            Autre point troublant, Jacob Rotshild serait propriétaire des deux Boeing et de Freescale, Soros ayant racheté pour destruction le second Boeing basé en Israel identique et aussi récent que celui détourné... Tout cela sent le faisandage à plein nez....


          • reveil 28 avril 2014 06:09

            Pour moi les passagers hormis les ingénieurs de Freescale ont été liquidés. Il faut se souvenir que pour le 11/9 ils n’ont pas hésité à faire mourir plus de 3000 victimes innocentes.
            La clé de l’énigme est de se poser les vraies questions à savoir de comprendre pourquoi ils ont retiré du circuit deux Boeing 777 en parfait état de marche et qu’est ce qu’ils vont en faire... Je pencherai pour la fabrication d’un poséidon P10 sur base de 777 en remplacement des 737 trop fragiles et au rayon d’action trop court. Ces poséidons sont basés à Diego Garcia et en Australie cf notre ami Morice http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/aviation-14-non-le-poseidon-n-est-149584
            Les ingénieurs Freescale seraient d’une grande utilité pour fiabiliser ces matériels qui ne fonctionnent pas très bien dans le cas du Poséidon P8 (version moderne de l’awacs).
            Les poséidons sont capables de pister les sous marins croisant dans le pacifique et dans l’océan indien.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2014 07:27

            reveil

            merci donc de confirmer la piste que j’ai proposé...
            le scénario américain paressait a vrai dire peu crédible.
            je confirme donc avec vous cette solution de l’avion détourné, des 7 groupes de touristes pris en otage, et des 20 chercheurs de freescale mis à « l’abri » dans un bunker.
            quand ils nous auront suffisamment amusés avec leurs recherches sous marines, nous finirons par apprendre la vérité.
            enfin, je l’espère.
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2014 07:30

            reveil

            par contre, lorsque vous évoquez la liquidation des autres passagers, je ne sois pas trop l’intéret de ce geste...
            les 20 ingénieurs de freescale sont enfin de compte revenus au bercail, 
            le seul qui y laisse des plumes, c’est l’américain freescale...
            mais comme ils avaient manifestement volé le brevet...
            enfin, nous verrons.

          • claude-michel claude-michel 23 avril 2014 11:04

            Hélas..cet avion est déjà ^passé par profit et perte...saurons nous un jour la vérité.. ?

            J’en doute (même si elle est connu de certain)...Nous vivons dans le monde du silence...
            +++

            • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 12:52

              claude michel

              oui, le monde du silence.
              on appelle encore aujourd’hui l’armée « la grande muette »
              ce n’est pas sans raisons.
               smiley

            • ZenZoe ZenZoe 23 avril 2014 11:07

              Bonjour,
              Pour le Boeing, c’est un mystère total, un vrai de vrai. Même les pilotes de ligne les plus chevronnés, tels des éléphants dans la savane africaine, s’en grattent la tête et certainement les fesses aussi de perplexité. Rien n’est logique, rien ne se tient. A chaque théorie on a un contre-argument de poids. A cela il faut ajouter une communication officielle délirante d’annonces et de contre-annonces.
              Moi ce qui m’intrigue dans cette affaire, c’est l’empressement des 12 nations avec 42 navires et 39 avions à retrouver l’épave (si épave il y a). Comment l’Australie est-elle concernée ? Et les autres pays, pourquoi sont-ils là ? Quelle embrouille de grande ampleur se cache derrière ce naufrage ? Que transportait l’avion ?

              Enfin, je poste ce commentaire juste pour participer et, comme dit l’autre mort dans sa salle de bains en se faisant son brushing, j’y pense et puis j’oublie...


              • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 12:53

                ZenZoe

                espérons que le brushing sera réussi.
                je plaisante.
                 smiley

              • Ruut Ruut 23 avril 2014 12:52

                En attendant c’est flippant qu’un avion puisse disparaître comme ça des radars et satellites.
                Par contre pourquoi les signaux GSM ne sont pas utilisés pour géolocaliser ces derniers ?

                A moins que ce soit vraiment un rideau de fumée médiatique.
                Dans ce cas l’ignominie est immense.
                Espérons qu’ils n’aillent pas jusqu’à tuer les otages et détruire l’avion pour valider leurs mensonges.


                • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 12:54

                  Ruut

                  je doute qu’ils osent le faire, puisque de toute façon il resterait 20 passagers...
                  je pense qu’il s’agit d’un jeu « du chat et de la souris »
                  mais personne ne sait qui est le chat.
                   smiley

                • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 23 avril 2014 13:57

                  Eléméntaire mon cher Watson (tu as bien mené ton enquête ^^) Je ne parlerai pas de complot mais de conflits d’intérêts dans l’une et l’autre histoire dont tu relates les faits. ça s’appelle : corporatisme.

                  Et je persiste à dire que tant qu’on continuera à légitimer ce système en votant pour lui, on aura encore droit à de semblables tromperies. Tu sais bien ce que disait goebbles : « Plus le mensonge est gros et mieux il passera ». Et ce fils de P... était un précurseur de la propagande que beacoup depuis, ont imité. 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 16:02

                    merci Camille

                    c’est sympa
                    je partage, bien sur...
                     smiley

                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 avril 2014 16:39

                    @Olivier

                    On finira par savoir ce qu’il est advenu de cet appareil.Avez-vous remarqué que désormais, pour n’importe quel événement survenant de manière purement accidentelle, il y a toujours quelqu’un qui, précisément à cet instant, était en train de lever le nez pour prendre une photo ?Certes, nous ne sommes pas dans ce cas de figure pour cet appareil qui a disparu, mais on peut penser qu’au vu de la paranoïa nationaliste et militaire qui chatouille tous les Etats de la région, il est très improbable que des éléments d’information (humains, électroniques) n’aient pas été recueillis d’une manière ou d’une autre.S’agissant du rayon d’action de cet avion (9700 kms ou 5240 nm) qui avait Beijin (4335 kms ou 2341 nm) pour destination, on peut formuler l’hypothèse qu’il pouvait effectivement atteindre sans difficulté Diego-Garcia (3453 kms ou 1864 nm). Bien que figurant dans un rayon d’action tout aussi accessible (Kaboul et donc Kandahar 4338 Kms ou 2612 nm), l"hypothèse d’une destination telle que l’Afghanistan demeure toutefois discutable à première vue au regard de l’existence de lignes aériennes très fréquentées et d’un espace aérien très étendu (Andaman, Nord de l’Inde et Pakistan, pays tout aussi chatouilleux) dans lesquels l’appareil ne pouvait que s’insérer pour les traverser, sachant en outre que l’on ne saurait imaginer une traversée des Himalaya et du Pamir dans toute leur longueur.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 16:46

                      Renaud Bouchard

                      votre commentaire prouve, s’il le fallait, qu’on est loin d’avoir exploré toutes les pistes.
                      merci de les avoir proposé.

                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 avril 2014 16:51

                      @ Olivier

                      Veuillez consulter ci-après un article assez bien documenté qui formule quelques conjectures avec documents à l’appui.
                      Ne pas se laisser rebuter par la sempiternelle thèse relevant d’une quelconque « conspiration ».


                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 17:01

                        Renaud Bouchard

                        en effet, passionnant.
                        ça confirme bien que les enquêteurs sont très éloignés de la solution.
                        je remet le lien pour les lecteurs, car cette piste, loin de contredire celle que j’ai proposé, apporte de l’eau au moulin.

                      • gaijin gaijin 23 avril 2014 17:03

                        salut olivier
                        des nouvelles du pilote ?
                        https://www.youtube.com/watch?v=jSaJLMkFBeg
                        après cette contribution indispensable a l’enquête un autre lien ou il est questions de ressources et de gabégies immobilières ..... :
                        http://www.tv-replay.fr/redirection/22-04-14/le-sable-arte-10779726.html
                        de quoi inquiéter ( enfin ? ) jo le taxi ?
                        toute relation avec notre dame des landes n’étant pas fortuite ......
                        sinon question politique intérieure vol au dessus de nid de cocus ça devrait faire un bon titre un de ces jours.

                        http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.cafe-sciences.org%2Fimages%2Fae1202-72dpi.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fstripscience.cafe-sciences.org%2Farticles%2Fgworn-le-fou%2F&h=655&w=709&tbnid=r7b3OiYuzo6xLM%3A&zoom=1&docid=yaa5L7_P_zUxcM&ei=NNZXU8OmDcbuOsGvgOAD&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=1392&page=1&start=0&ndsp=19&ved=0CGIQrQMwAQ

                        étonnant non ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 17:18

                          gaijin

                          merci d’avoir proposé ce film,
                          je vais prendre le temps de le visionner... et j’ai adoré le dessin sur « le travail ».
                           smiley
                          pour le titre, merci, mais il me semble bien que je l’ai déjà utilisé
                           smiley

                        • gaijin gaijin 23 avril 2014 20:49

                          oups je ne connait pas par coeur la liste de tes articles smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 20:59

                          gaijin

                          rassures toi, moi non plus... mais je me souvenais de celui là...
                           smiley

                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 23 avril 2014 17:16

                          @par Olivier

                          ès lors la seule question qui demeure en suspens serait de savoir pour quelle raison cet avion aurait eu Diego-Garcia pour destination ?
                          Et l’on retombe sur la question relative aux interrogations concernant les fonctions exercées par certains passagers qui ne devaient pas rejoindre leur destination finale (sans jeu de mots, merci).

                          • Ni naïf Ni Crédule dede 23 avril 2014 18:50

                            Carte des avions qui ont disparu sans laisser de trace

                            http://cartoandco.eklablog.com/carte-des-avions-qui-ont-disparu-sans-laisser-de-trace-a107196214?hide=function%20()%20%7B%0A%20%20%20%20%20%20if%20(this%20%26%26%20this.style)%20this.style.display%20%3D%20’none’%3B%0A%20%20%20%20%7D

                            Mais bientôt la technologie aura tellement évolué qu’il sera dur de voir un avion disparaître (voir le projet Urthecast) :
                            http://cartoandco.eklablog.com/the-first-ultra-hd-video-platform-of-earth-streamed-in-near-realtime-a107196802?hide=function%20()%20%7B%0A%20%20%20%20%20%20if%20(this%20%26%26%20this.style)%20this.style.display%20%3D%20’none’%3B%0A%20%20%20%20%7D



                            • olivier cabanel olivier cabanel 23 avril 2014 19:28

                              dede

                              merci de ces liens, même s’ils ne nous en apprennent guère plus...

                            • Ni naïf Ni Crédule dede 23 avril 2014 20:32

                              C’était pas le but ! Je croyais qu’il n’avait plus de carburant et qu’il était tombé en mer. Après, autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

                              Bonne recherche.

                            • hopeless 23 avril 2014 19:35
                              Il me semble que les medias, (et les trolls) essayent à tout prix de détourner notre attention de Diego Garcia. 

                              Hier, sur AV, un « grand spécialiste » a pondu un article sur le vol MH370 : il n’évoque pourtant à aucun moment cette piste, ni les téléphones mobiles qui semblaient toujours être accessibles après le crash hypothétique de l’avion, ce qui pourrait bien confirmer la thèse d’un atterrissage « en douceur » sur cette base US, avec ses occupants vivants, et après un vol à très basse altitude depuis les Maldives.

                              Pour répondre à Renaud Bouchard, « pour quelle raison cet avion aurait eu Diego-Garcia pour destination ? » on peut faire confiance à la mafia sioniste/US, ils ont certainement de très bonnes raison de l’avoir fait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires