• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Non aux accommodements « raisonnables » !

Non aux accommodements « raisonnables » !

La laïcité, ce sont des principes inscrits dans les textes organiques de la République, permettant le vivre ensemble.

Souvent, on entend de ci de là des personnes, voire des militants nous invitant à accepter des accommodements raisonnables qui ressemblent très fortement à des abandons.

Je vais en prendre deux, parmi beaucoup d'autres possibles :

  • la viande halal dans la restauration collective ;

  • les calvaires dans l'espace public

La viande halal dans la restauration collective

Accepter de distribuer de la viande halal dans les restaurants scolaires c'est ne pas respecter certaines familles en leur imposant une viande halal et accepter de payer un impôt religieux.

Certains proposent de mettre de la viande halal et de la viande « ordinaire » : comment faire ? Faudrait-il demander la religion de chacun et mettre en place un système de surveillance ?

Choisir la viande halal, c'est aussi avaliser un style d'abattage du bétail particulièrement cruel.

Des restaurants collectifs, dans le respect de la laïcité choisissent de séparer la viande des légumes et de présenter différentes viandes, ce qui permet à chacun de choisir son mets , les sans porc et les végétariens y trouvent très bien leur compte.

Les calvaires dans l'espace public

Pas de « faux procès », il ne s'agit pas de demander le retrait des calvaires présents depuis « toujours » et constituant des « monuments » ...Ouf !

Les monuments présents « depuis toujours » font partie de notre patrimoine historique et ils doivent être respectés, les nouveaux installés sur l'espace public procèdent objectivement ou subjectivement d'un non respect de la loi de séparation des églises et de l'Etat.

Quand l'Office National des Forêts fait installer un poteau indicateur en forme de calvaire, il y a là plus qu'un problème...d'autant plus qu'en forêt de Fontainebleau, ' nombreuses sont les tentatives de christianiser des sites .

Il est légitime de demander qu'aucune confusion ne puisse subsister entre un panneau d'indication et un calvaire !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • juluch juluch 14 novembre 2012 10:17

    Je suis d’accord......


    On a pas à nous imposer de la viande Hallal ou que se soit, particulièrement dans les écoles.

    Panneaux indicateurs en forme de calvaire............je ne connais pas.

    • Romain Desbois 14 novembre 2012 11:46

      Pour savoir si l’abattoir pratique l’abattage rituel :
      http://www.verifiez-abattage.fr/


    • La mouche du coche La mouche du coche 14 novembre 2012 13:14

      Bien. Notre vaillant auteur révolutionnaire est contre l’église catholique et l’islam et pas les autres religions, comme tous les médias. Tout est comme d’habitude. smiley


    • OMAR 14 novembre 2012 20:29

      Omar 33

      Alain : « Qui vous dit qu’il n’est pas contre les autres religions ? »

      Il parle du Halal, c’est bien...

      Il aurait juste associé le kascher, cela aurait été mieux et....complet...

      Mais il a « oublié » qu’il y a aussi une communauté qui consomme de la viande selon un rite particulier....
      Cet oubli s’appelle la loi « Gayssot »...


    • juluch juluch 14 novembre 2012 22:20

      J’y associe aussi le casher.................


    • juluch juluch 14 novembre 2012 22:20

       salut Romain................

    • révolQé révolté 15 novembre 2012 10:40

      Il n’ y a quasi pas de hallal dans les cantines et les rayons boucherie... !!

      La majeur partie de la viande trouvée sur le marché est « kascher » et non hallal.

       1 : le kascher est hallal alors que le hallal n’est pas kascher.

       2 : qui tient les 3 grandes marques de « hallal » sur le marché ?

       Trois mangeur de kascher....CQFD... !!!

      une fois encore la communauté innommable qui contrôle la france noie le poisson en diabolisant les musul,
      et comme d’hab,les gnous de français plutôt bas du front en général saute dedans à pieds joints.

      Dès qu« on » dit du mal des « Arabes »,chercher d’où et de qui cela vient. 
       smiley


    • Yohan Yohan 14 novembre 2012 10:31

      Valls vient de dire sur RMC qu’il venait d’inaugurer l’ouverture d’une mosquée je ne sais où. Est-ce le rôle de l’Etat d’inaugurer l’ouverture d’une mosquée ? et pourquoi pas d’une église tant qu"on y est smiley


      • Romain Desbois 14 novembre 2012 11:55

        Le ministère de l’intérieur est aussi ministre des cultes.

        Est ce normal qu’à l’assemblée nationale , il ya ait un représentant de l’épiscopat français ? NON ELU !!!!

        Est-ce normal que pour boucler le budget de la construction de la cathédrale d’Evry, Lang a financé à l’intérieur un « musée culturel » ?

        Est-ce normal quand le Pape vient en France tous le gvt assiste à sa messe, qui plus est faites dans un espace public (devant les Invalides) ?

        Est-ce normal que le Télévision public rediffuse la messe le dimanche ? (les cathos se sont offerts leur chaine télé) ?

        Est-ce normal que les jours fériès soient liés uniquement aux fêtes catholiques ?

        est-ce normal que l’État décide quels signes religieux ou quelle tenue vestimentaire est légale ou non ?

        Est-ce normal que deux homos ne puissent pas s’embrasser sur le parvis de Notre-Dame, place publique d’un édifice public ????

        Je dois en oublier présentement ....


      • Romain Desbois 14 novembre 2012 12:33

        qu’il y ait un programme sur les religions fait par les religieux ne me choque pas . Mais la messe c’est autre chose, c’est la diffusion d’un pratique religieuse.
        Ou alors il faut acceper de diffuser les rites des autres religions.


      • Romain Desbois 14 novembre 2012 12:43

        grandgil
        soit vous êtes ignorant soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous êtes les deux.

        vous écrivez :
        "Sur la cathédrale d’Evry, c’est l’Etat qui est propriétaire des murs de chaque monument religieux, qui fait partie du patrimoine commun français.« 
        FAUX, seuls les édifices antérieurs à 1905 sont propriétés de l’Etat.

         »Le Pape est un chef d’état, il est normal qu’il soit reçu en tant que chef d’état.
        Il n’y a pas de représentant de l’Eglise catholique à l’Assemblée Nationale, qui garantit cependant la pluralité des opinions exprimées en démocratie, il y a donc des parlementaires de gauche, de droite, catholiques, musulmans, etc...
        « 

        Cela ne l’autorise pas à faire messe sur l’espace public. Le gvt assistait à la messe du Pape pas à un discours d’un chef d’Etat.

         »Les homosexuels qui s’embrassent sur le Parvis de Notre Dame il y en a tous les jours, c’est quand ceux-ci le font en rassemblement interdit par la préfecture et sciemment dans un but de provoquer la haine sur une communauté, contrevenant à l’article R621 et- R622 du Code pénal que cela est condamnable..."

        Cette manif a eu lieu pour dénoncer l’agression quelques p jours plus tôt de deux homos qui s’embrassaient devant Notre-Dame.
        C’est une spécialité chez vous d’inverser les causes et les conséquences ?

        Des homos qui s’embrassent tous les jours devant Notre-Dame, j’en ai jamais vu.
        Vous habitez Paris pour affirmer péremptoirement cela ?


      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 14 novembre 2012 14:23

        J’espère que vous ne prenez pas le ministre des cultes pour un représentant de l’épiscopat. Il est chargé des cultes, pas spécialement pour s’en faire le porte-parole.


      • pergolese 14 novembre 2012 14:41

        Les athées, agnostiques, libre-penseurs n’y ont pas leur place...


      • pergolese 14 novembre 2012 14:41

        Je parle des émissions dites « religieuses »...


      • popov 14 novembre 2012 17:31

        @Romain Desbois

        Est-ce normal que les jours fériès soient liés uniquement aux fêtes catholiques ?

        Les fêtes catholiques sont une tradition qui nous vient de l’empire romain où elles se sont substituées aux fêtes païennes.

        Si les religions qui viennent s’installer en Europe avaient un minimum de savoir vivre, elles feraient coïncider leurs fêtes religieuses avec nos jours fériés, comme l’ont fait les catholiques dans l’empire romain.

        On ne peut tout de même pas ajouter des jours fériés au calendrier pour satisfaire toutes les religions.


      • oncle archibald 14 novembre 2012 17:51

        @Romain Desbois

        Est-ce normal que les jours fériès soient liés uniquement aux fêtes catholiques ?

        A quelle date voulez vous faire commencer l’histoire de France ? En 1968 ? La France est un pays dont l’histoire est marquée par environ 15 siècles de catholicisme, vous pouvez le regretter, d’autres s’en accommodent, d’autres encore y sont très attachés ... 

        Je sens bien que Chalot aimerait pouvoir raser tous les édifices religieux laissés par nos ancêtres ou alors les transformer en musées mais bon, il va falloir vous résigner à nous supporter encore un peu, puisque quand l’état en 1905 a « nationalisé » les églises, cathédrales, couvents, et abbayes, en contrepartie d’être privée de son patrimoine l’Eglise était autorisée à continuer à pratiquer le culte dans ces mêmes lieux .

        J’ai bien dit continuer à pratiquer le culte .. Quand un bâtiment ne servait pas au culte en 1905 il a été tout simplement vendu .... C’est ainsi que Monsieur FAYET et son épouse d’ANDOQUE DE SERIEGE, riches Biterrois, ont acquis l’abbaye de Fontfroide près de Narbonne et l’ont restaurée ... 

        Peut être Monsieur Chalot a-t-il le projet secret de les exproprier et de raser ce magnifique monument qui lui rappelle trop nos origines Chrétiennes ?



      • OMAR 14 novembre 2012 19:54

        Omar 33

        Ce qui est normal, pour vous Yohan, c’est quand un chef de gouvernement étranger vient s’incliner en compagnie du président français, devant seulement la mémoire d’innocents enfants assassinés, suggérant que ces gosses étaient juifs avant d’être français...
        Et ignorer les autres êtres humains français, assassinés aussi...

        Ce qui est normal, pour vous aussi, c’est quand ce même Valls aille à un diner du CRIF, le lendemain de sa nomination, pour y prêter serment d’allégeance à une communauté dont le lobby n’existe pas....
        http://www.crif-marseilleprovence.org/-Diner-Officiel-.html

        Ce qui est encore plus normal, c’est quand le conseil de Paris, est reporté à cause de ...Yom Kippour..
        http://blogs.mediapart.fr/blog/madjid-messaoudene/240912/le-conseil-de-paris-ne-siegera-pas-pour-cause-de-yom-kippour.

        Mais il est vrai que votre normalité s’apparente plutot à un parti-pris flagrant et un anti-islam évident.


      • Romain Desbois 15 novembre 2012 00:59

        « On ne peut tout de même pas ajouter des jours fériés au calendrier pour satisfaire toutes les religions. »

        Je propose une chose qui peut mettre tout le monde d’accord.

        Les dix jours fériés ou seulement ceux liés aux fêtes religieuses devraient être pris au choix des gens. Ainsi les croyants d’autres religions pourraient les prendre les jours spéciaux qui les concernent et bosser les jours des fériés catholiques.

        Et les athées auraient ainsi le choix de ne pas « user » leur quota de fériés sur des fêtes religieuses.

        Pour les repas liés à la religion, une solution qui devrait convenir à tout le monde, c’est de proposer toujours un plat végétarien (en plus de ce qui se fait). Le végétarisme ne contrevient à aucune religion je pense


      • CHALOT CHALOT 14 novembre 2012 10:36

        Vous avez raison Yoyan, il faudrait rappeler que depuis 1905 il n’y a plus de ministre des cultes en France !


        • Romain Desbois 14 novembre 2012 11:58

          ha bon ? je croyais que c’était toujours officiel ?

          Et il est temps de supprimer le concordat qui fait que deux cents curés sont fonctionnaires et trois fois plus de curés retraités.

          et il est temps de ne plus privilégier les écoles privées (confessionnelles ou non). J’ai lu qu’elles avaient plus d’enseignants par élève que dans les écoles publiques.


        • Soi même Soi même 14 novembre 2012 23:10

          @ Chalot merci toujours aussi speede et pointue sur ton combat !
          Ta dus en baver en étant mouflet.

          Une présition à propops des Calvaires, le fait de t’opposer tu te m’es hors la loi. Il est bon de le préciser.

          Lire

          Car ceux qui pratique une religion en France, si il on des devoirs en vertus de la loi de1905, ils ont des droit et il serait bon que tu le comprennes, à moi que tu souffle sur le soufre car au fond tu es un partisan du Totalitarisme.

          Dit le franchement, cela soulagera beau de personne que tu déculotte ta pense !


        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 novembre 2012 00:27

          Effectivement, il n’y a pas de ministre de cultes, seulement un « Bureau des cultes » dans une sous-direction du ministère de l’Intérieur.


          Laïcité = liberté de conscience + liberté des cultes + séparation des Églises (des religions) et de l’État.

          François Hollande disait vouloir inscrire la loi de décembre 1905 dans la Constitution (tout en maintenant l’exclusion de l’Alsace-Moselle, de Mayotte et de la Guyane de la laïcité ...).

          Si leurs opinions ne comptent pas (c’est ce qui est dit à propos du « mariage homo », notamment par le sé
          nateur David Assouline) alors je me demande bien pourquoi les représentants des trois grandes religions sont régulièrement contactés ou reçus 

          - au palais de l’Élysée (Le grand rabbin de France Gilles Bernheim reçu par François Hollande jeudi 12 juillet 2012 ; entrevue du 18 juillet 2012 à l’Elysée, entre François Hollande, et le cardinal archevêque de Paris, André Vingt-Trois, président de la Conférence épiscopale ; François Hollande a appelé le 7 octobre 2012 le président du conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui),

          - à l’hôtel Matignon (le président du Consistoire central israélite de France Joël Mergui rencontre le 13 septembre 2012 le Premier ministre ; Le Premier ministre s’est entretenu, le 5 octobre avec Monseigneur André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France ; reçus par Jean-Marc Ayrault, jeudi 8 novembre, les dirigeants du Conseil français du culte musulman se sont exprimés en faveur d’un renforcement de la lutte contre l’islamophobie.)

          - ou place Beauvau (la laïcité, et l’inscription de la loi de décembre 1905 dans la Constitution étaient au menu de l’entretien qu’ont eu le 29 juin 2012 le ministre de l’Intérieur et le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France ; le président du Consistoire central israélite de France Joël Mergui reçu le 7 octobre 2012 par Manuel Valls).



        • Romain Desbois 15 novembre 2012 01:01

          A propos du représentant de l’épiscopat Français à l’Assemblée Nationale, pendant longtemps c’était Di Falco ! Ils ont l’autorisation d’entrer comme si il était élu.
          En fait c’est une sorte de lobbyisme .


        • njama njama 15 novembre 2012 11:44

          @ Senatus populusque

          « alors je me demande bien pourquoi les représentants des trois grandes religions sont régulièrement contactés ou reçus  »

          http://ec.europa.eu/dgs/policy_advisers/activities/dialogues_religions/inde x_fr.htm

          Hollande, tout comme son prédécesseur, est un européiste convaincu et très docile, et sur cette ligne politique, on peut parler d’UMPS

           


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 novembre 2012 14:04

          Quelle excuse a soi-même pour ne pas s’exprimer en français correct ? Ses contributions sont illisibles !


        • Romain Desbois 14 novembre 2012 12:52

          Grandgil votre premier lien ne fonctionne pas smiley

          Je suis le plus laïc qui soit sur terre, je vous l’assure.
          Je défends à la lettre l’article 18 des droits de l’humain de 1948 de l’ONU

          Si vous affirmez que les curés d’Alsace Moselle ne sont pas rémunérés par l’Etat, alors quid du Concordat ????

          Pour les subventions, j’ai déja eu l’occasion d’écrire que je suis contre toutes sortes de subventions publiques pour quoique ce soit (en contrepartie, il faut pouvoir déduire de ses impôts les dons faits à quelque associations que ce soit , du moment qu’elles sont légales)


        • Romain Desbois 15 novembre 2012 01:04

          je vous parle également des assoc communautaires, pas plus que d’autres , elles ne doivent plus recevoir de subventions publiques.

          C’est aux citoyens de choisir à qui ils veulent donner et pas un élu ou une commission de fonctionnaire.

          Ca éviterait en plus le clientélisme.


        • CHALOT CHALOT 14 novembre 2012 14:06

          Les prêtres d’Alsace Moselle sont rémunérés sur fonds publics dans le cadre du statut concordaire encore en vigueur
          Grandgil !
          C’est un sujet que je maîtrise bien
          Il y a effectivement des aumoniers dans les prisons et les h^opitaux pris en charge par les deniers publics MAIS LA IL S’AGIT DE L’APPLICATION DE LA LOI DE SEPARATION qui est en texte consensuel.
          Et ce sont les quatre religions concernées : juive, catholique, protestante et musulmane ( par extension)
          C’est la même chose pour les lycées pour les trois premières religions citées, ce qui pose problème mais je l’aborderai dans un article spécifique demain 


          • njama njama 15 novembre 2012 12:05

            mais je me dis que tant qu’à appliquer une laïcité, qu’elle soit totale, et non en demies teintes.

            L’abrogation brutale des accords concordataires concernant l’Alsace Lorraine ferait plus de dégâts à mon idée que de les laisser mourir à petit feux.
            Les prêtres sont en voie de disparition *, les juifs étant très peu nombreux, il ne doit y avoir qu’une petite poignée de rabbins en Alsace Lorraine, le protestantisme est très minoritaire et n’évolue pas, et pour ce qui est de la religion musulmane, à ma connaissance les imams ne sont pas rémunérés, en toute logique il n’y aurait aucune raison qu’ils le soient, car ces accords concordataires se rapportent à un compromis historique dans lequel l’islam ne figurait pas.

            * Leur nombre n’a cessé de décroître en France depuis la deuxième guerre mondiale, et non pas depuis Vatican II contrairement à beaucoup d’idées reçues.

            voir statistiques : évolution du nombre de vocations sacerdotales en France de 1900 à 1999
            http://www.eleves.ens.fr/aumonerie/numeros_en_ligne/toussaint04/seneve004.h tml


          • njama njama 15 novembre 2012 19:55

            car au fond leurs conceptions sont surtout dirigés contre le catholicisme, ou ce qu’il en reste

            Je ne crois pas Grandgil à une espèce de fixation sur le catholicisme, qui d’ailleurs fait très peu parler de lui, il est moribond.
            Non, le discours politique, qui n’est plus laïque actuellement, pointe l’islam, ou les questions d’antisémitisme essentiellement.

            La RATP a refusé une campagne d’affichage contre l’islamophobie, la belle affaire, la RATP est restée laïque.
            http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/13/la-ratp-refuse-une-campagne-de-pub-contre-l-islamophobie_1790051_3224.html

            Un exemple concret récent, la Presse a annoncé dernièrement la nomination d’un nouveau président du CNS (conseil national syrien), soit, mais pas un article sans dire que ce George Sabra est un chrétien ...
            mais on s’en tape complétement qu’il soit chrétien, ou autre ... comme on s’en fout que le président de cette nouvelle « Coalition » apparut sous les généreux auspices qatari comme un lapin qui sort du chapeau d’un magicien soit un sunnite. Il serait druze, ou arménien, assyrien ou je ne sais quoi c’est pareil !
            Oui on s’en tape que George Sabra soit un chrétien.
            La Syrie est une république laïque ! et nous faisons le même combat de défendre cette laïcité contre cette libanisation de la vie politique.

            Côté antisémitisme (qui n’existe pas en fait d’un point de vue vraiment laïque) un autre élément politique est le soutien déclaré à Israël, donc au sionisme cette théo-politique, qui implique fort naturellement et implicitement un soutien sans faille au judaïsme talmudo-rabbinique, lequel est assimilé de facto sioniste ce qui est une imposture ... d’où peut-être la retour de différentes velléités confessionnalistes histoire de noyer un peu le poisson dans la mare à canards.

            Vous faites pour moi une espèce de fixation sur un imaginaire laïcisme anti-catho que vous seriez en peine de prouver.


          • ZenZoe ZenZoe 14 novembre 2012 14:15

            D’accord avec l’auteur, quelle tristesse - à peine est-on débarassé du poids de la religion catholique qu’on voudrait nous forcer à nous embarasser d’une autre.
            D’ailleurs, non seulement je suis contre tous ces arrangements piscine, halal et voile, mais je suis aussi contre tous les jours fériés d’origine religieuse (sauf Noël, faut pas pousser quand même). Rien de religieux dans l’espace public, point.

            PS : pour autant que je sache notre Ministre de l’Intérieur est également « chargé des cultes » depuis la séparation état / église (et non pas « ministre du culte »). Subtil.


            • oncle archibald 14 novembre 2012 14:17

              Monsieur Chalot, quand on pose un panneau indicateur horizontal sur un poteau vertical et que l’on scelle l’ensemble dans le sol pour que le vent ne le renverse pas, on fait un geste « cultuel » et on s’attaque mine de rien à la laïcité en réalisant un « calvaire clandestin » ??? Votre cas relève de la psychiatrie, adressez vous au service qui s’occupe des « névroses obsessionnelles » !


              • CHALOT CHALOT 14 novembre 2012 14:29

                Oncle !
                Je me suis posé la même question que vous avant d’écrire l’article. J’ai regardé attentivement la photo et je suis allé sur place car j’habite à côté : l’ambiguité est plus que réelle.
                Ne voyez pas de la psychiatrie où il n’y en a pas !


                • rugueux 14 novembre 2012 14:55

                  Chalot t’as fumé quoi pour confondre les panneaux indicateurs de l’ONF avec un calvaire....

                  Avec des défenseurs de la la¨cité comme toi on n’a plus besoins des ennemis de la laïcité...Tu vas faire passer tous les défenseurs de la laïcité pour des débiles mentaux ....

                  Les panneaux de l’ONF en fôret de Compiègne, Fontainebleau, Senlis ressemblent vaguement à des calvaires mais il est rare qu’un calvaire porte un panonceau avec le nom d’une allée forestière et/ou une indication de distance....Faut vraiment être un bolchevique de la pire espèce pour y voir un calvaire.....

                  A propos d’accommodements raisonnables pourquoi ne pas avoir parlé des horaires de piscine à Lille mis en place par Mme Broschen, ou des municipalités de gauche qui ne servent plus de porc dans les cantines...


                  • LE CHAT LE CHAT 14 novembre 2012 16:05

                    On sait jamais , quelqu’un de mal intentionné pourrait deposer une gerbe au pied du panneau pour nous induire en erreur ! smiley


                  • LE CHAT LE CHAT 14 novembre 2012 15:06

                    Autre accomodement incompréhensible

                    alors que certains frappent d’ostrascisme le FN sous pretexte qu’il ne serait pas « républicain » , les mêmes veulent accorder le droit de vote aux immigrés à 90 % musulmans , alors que l’Islam est complétement incompatible avec la démocratie vu les thèses défendues dans le Coran . ça manque complétement de cohérence , surtout quand à coté on s’affiche au cotés de Benjamin Netahnayou ...........................

                    Sinon tout à fait d’accord pour refuser le halal dans les écoles , le contribuable n’a pas à subventionner cette religion de haine ! ( à l’insu de son plein gré , vu que les repas sont sponsorisés par lui )


                    • Romain Desbois 16 novembre 2012 08:19

                      aucun passe droit ne de violation .

                      Il faut respecter l’article 18 des droits de l’humain à la lettre :

                      "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites."

                      Cela n’offre aucune interprétation possible !!!!


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 novembre 2012 15:45

                      Ça fait plaisir, Chalot, de vous retrouver dans ce genre de réflexion.


                      Mais je vous invite à considérer qu’il y a maintenant beaucoup plus grave encore

                      http://ripostelaique.com/poitiers-demain-dans-le-monde-et-en-france-quel-double-symbole.html

                      A considérer, aussi, qu’il faudrait défendre une laïcité permettant de BIEN vivre ensemble.


                      • OMAR 14 novembre 2012 20:16

                        Omar 33

                        Pierre, abuser de l’alcool pendant l’apéro-saucisson, ça donne des cauchemars...


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 novembre 2012 22:24

                        Omar

                        L’apéro saucisson pinard, je n’ai pas pu y aller, la préfecture l’ayant interdit. Je vous rappelle qu’elle s’était inclinée devant les « révolutionnaires » du NPA qui avaient annoncé leur intention d’aller contre-manifester contre ces épouvantables individus attachés à des traditions culinaires. Comme depuis maintenant bien longtemps notre prétendue « extrême-Gauche » n’a d’autre véritable programme que l’affrontement avec ceux qui ne pensent pas comme elle. 

                        Ah non, je me trompe : A son programme aussi : par haine du catholicisme assurer la promotion de l’islam.

                        Nommer comme il convient un symbole de trahison de la patrie, je comprends que ça vous gêne puisque vous avez bien souvent expliqué ici que l’islamisation du pays est une excellente chose. 

                        Mais je le répète : comme je n’aurais pas aimé être fils ou petit-fils de Philippe Pétain, je n’aimerais pas être fils ou petit-fils de Sarkozy, d’Hollande ou de Valls qui ont concouru ou concourent activement à la soumission future du pays à une religion totalitaire. 

                      • OMAR 15 novembre 2012 09:40

                        Omar 33

                        Pierre :« vous avez bien souvent expliqué ici que l’islamisation du pays est une excellente chose. ..

                        Mais vous hallucinez, ma parole...
                        Citez-moi une seule de mes phrases dans laquelle je fais l’apologie de l’Islam en France....

                         A moins que pour vous, défendre l’Islam contre les salafistes et les wahabistes qui sont la honte de notre communauté, et répondre aux amalgames, calomnies, mensonges et attaques physiques quotidiennes infligés par des ultras et extrémistes en manque de haine, d’anti-islamisme et de xénophobie, signifie pour vous, une forme de prosélytisme...

                        Par contre, relisez le contenu des thèmes développés dans votre association »saucisson-pinards" :
                        http://saucisson-pinard.blogspot.com/

                        Que de la haine et de l’incitation à la haine...


                      • njama njama 15 novembre 2012 21:19

                        Non mais vous délirez Pierre Régnier, Risposte Laïque, Poitiers ... en 732
                        Votre islamophobie vous égare, essayez d’être un peu laïque tout de même !.

                        Revenez sur terre nous sommes en 2012

                        [...] la mémoire du groupe doit être respectée, d’un point de vue humaniste. Là, on a visé l’objectif politique précisément, unifier la nation ! même langue, même culture, même références historiques, mais pas des références historiques critiques, ce sont des références que Pierre Nora nous a bien décrites dans son gros livre en trois volumes « Les lieux de mémoire ». La bataille de Poitiers est un lieu de mémoire ... chrétienne, et ensuite un lieu de mémoire de la République. Malet_et_Isaac* a répandu cette phrase qui est incrustée dans notre tête, du moins ceux qui ont utilisé ce manuel, "Charles Martel arrête les arabes à Poitiers". Cette phrase, cette proposition, est une proposition que j’appelle mytho-historique. Mytho-historique pour construire une mémoire chrétienne d’abord, ... le christianisme étant la religion vraie, il n’est pas question de laisser se balader dans un pays chrétien des barbares et la religion musulmane qui était une forgerie du diable, de Satan ... c’est comme ça qu’on voyait les choses, c’est de l’histoire ça !"
                        http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Z8duBgzBdfw

                        * célèbre collection de manuels historiques français de la première moitié du XX e siècle

                        ** Histoire de l’islam et des musulmans en France, Du Moyen Age à nos jours Mohammed Arkoun
                        De la bataille livrée à Poitiers en 732 par Charles Martel contre les Sarrasins aux problèmes d’intégration des immigrants du monde contemporain, des croisades médiévales à l’idéologie coloniale, du regard des peintres à celui des cinéastes, du rayonnement d’Abd el-Kader au déni de citoyenneté des harkis, les rapports entre la France et le monde musulman sont passés au crible. Et ces regards multiples, couvrant le Moyen Âge à nos jours, inventorient l’étroite interdépendance des deux cultures.


                      • Loatse Loatse 14 novembre 2012 17:36

                        Comme rouspéter, demander, exiger ne sert à rien, que je ne veux pas me trimbaler au supermarché avec la liste des numéros d’ abattoirs qui ne pratiquent pas l’abattage rituel (trouvée sur le net), comme je ne veux pas financer ne serait ce qu’un centime de la dîme d’une autre religion que la mienne à l’insu de mon plein gré, comme on ne trouve quasiment plus de viande normale dans les supermarchés et boucheries mais des beef dégueus et tous secs..

                        comme je suis chrétienne pratiquante et qu’on en a rien à fichre de nous offenser, NOUS croyants silencieux en nous fourgeant (toujours sans nous demander) notre avis de la viande bénie par un imam (l’inverse ferait scandale et on se hâterait de mettre des étiquettes de conformité)

                        Que de surcroit, bien que non végétarienne, le surcroit de souffrance animale occasionné par ces modes d’abattage m’est insupportable,

                        bref, je ne mange plus que du porc, des oeufs et du poisson..... si tout le monde s’y met, ca peut faire bouger les choses..

                        C’est une question de principe et de respect auquel nous avons droit... et que je sache personne n’est mort en mangeant dans les cantines, durant plus d’une trentaine d’années de la viande normale - même pas bénie par le curé du coin, mais normale !

                        Ceci dit, je rappele en passant aux laicards acharnés que nous sommes toujours un pays de culture et traditions chrétiennes bien que laïque, que ces derniers temps, il était de bon ton d’effacer toute trace de cet héritage (en ne souhaitant plus joyeux noel mais « bonnes fêtes de fin d’année » par contre joyeux ramadan (en mode lèche cul) ca on l’entend, on le lit partout !)

                        et si ca continue ainsi (il faut bien « soigner » son électorat même si celui ci dans sa grande majorité ne demande rien) petit à petit on enlevera de nous-mêmes les croix au dessus des églises (pour ne pas offenser), au dessus des pharmacies, le bruit des cloches sera couvert par les appels à la prière du muezzin et ce, dés potron-minet, il sera illégal de processionner, et les calvaires finiront par être détruits...

                        et pendant ce temps là, des Chalots tempêtent pour un crucifix oublié sur le mur ou pour les 3 sous de l’état consacrés à un autel en pierre...

                        Nos rois de France doivent s’en retourner dans leurs tombes... smiley

                        M’enfin certains politiques « vendraient père et mère » pour une voix.... d’autres pour du fric nous font bien manger ce que nous ne voulons pas manger... déjà que les saoudiens et qataris s’offrent nos hotels, importent leurs imams pas joyeux, financent les projets de banlieues et les mosquées cathédrales qui poussent comme des champignons un peu partout dans le monde (même dans les pays ou leurs correligionnaires crèvent de faim)...

                         quand je vois que des élus barbus EN BELGIQUE prévoient d’instaurer la charia, je me dis qu’il ne faut rien lâcher..sinon la laicité en terre chrétienne ne sera plus un jour qu’un vieux souvenir...


                        • CHALOT CHALOT 14 novembre 2012 17:48

                          Loatse !
                          Je suis laïque et non « laïcard »- quel vilain barbarisme
                          Les jours fériés sont ancrés dans notre histoire commune et ce serait stupide de les supprimer...Ils ont été sécularisés.
                          Certains souhaiteraient que l’on rajoute des journées musulmanes et juives que les personnes pourraient prendre à leur guise ? Je n’y suis pas favorable car il y aurait l’installation d’une identité religieuse « officielle »...
                          Par contre il est possible que chacun et chacune dispose d’en plus des jours fériés d’une journée prise à sa guise.


                          • Loatse Loatse 14 novembre 2012 18:56

                            @Chalot

                            Les « laiques » ne nous cherchaient pas des poux dans la tête ces dernières décennies...et tout se passait bien me semble t’il...

                            Le « laicard » c’est le laique qui, depuis que les fondamentalistes (orthodoxes musulmans) nous font tourner en bourrique s’en prend aux catholiques qui ne demandent rien à personne sinon que les choses continuent à être comme avant...ou tout le monde semblait y trouver son compte apparemment...

                            A propos des congés pour les fêtes des autres confessions : impossible à gérer pour les entreprises.. imaginez des semaines avec le vendredi (l’islam) le samedi (le judaisme) et le dimanche (nous) fériés !
                            des congés pour l’ Aid, Hannouka et toutes les autres fêtes (nombreuses) y compris celles du bouddhisme et d’autres confessions tant qu’à faire... un casse tête ! (cela existe quelque part dans le monde ce genre d’aménagements ???)

                             je n’ai pas oui dire qu’il y avait eu requête en ce sens de la part des autres confessions , et même si cela était, y répondre favorablement dans le contexte actuel, c’est mettre le petit doigt dans l’engrenage des demandes d’aménagement de ci et de ca, de dispenses de piscine, de sport, de sorties culturelles « non conformes » (le nu dans la peinture), d’exigences de nourriture comme ci et pas comme ca, et ca finira par la fin de la mixité dans les cars et les écoles...

                            Donc, à mon avis, il ne faut rien changer à ce qui a fonctionné si longtemps sans problème...


                            • OMAR 14 novembre 2012 20:09

                              Omar 33

                              Chalot, pourquoi voulez-vous noyer le poisson dans l’eau ?

                              Les calvaires ont toujours fait partie du paysage de France et cela n’a jamais gêné personne...

                              Vous auriez été plus honnête, en ciblant uniquement, les symboles de cette religion qui fait l’objet d’attaques de toute part, sans aucun risque, Gayssot ne la protégeant nullement....

                              Quand dans votre prochain article, vous remettrez en cause les mosquées, n’y associer pas le son des cloches qui pourrait vous incommoder...


                              •  C BARRATIER C BARRATIER 14 novembre 2012 20:37

                                Tout accommodement avec les uns entraîne des accommodements avec les autres, c’est une bonne manière de grignoter la République quand on ne l’a jamais acceptée.
                                Voir en table alphabétique ces news :

                                « République menacée, coup d’état préparé ? »

                                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=175

                                Et aussi

                                Liberté d’opprimer dans la République, stop

                                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=220


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 novembre 2012 22:42


                                  @ C. Barratier

                                   

                                  Je vous ai assez souvent critiqué pour prendre plaisir ici à vous approuver. C’est exactement cela :

                                   

                                   »Tout accommodement avec les uns entraîne des accommodements avec les autres, c’est une bonne manière de grignoter la République quand on ne l’a jamais acceptée."

                                   

                                  J’ajoute que Sarkozy a beaucoup fait avancer le grignotage, mais qu’il n’est pas du tout certain que la « Gauche » ne fera pas pire. Je ne crois pas son très important électorat islamiste décidé à baisser le niveau de ses exigences.

                                   

                                  Et la pseudo-Gauche a déjà largement prouvé que, pour elle, cet électorat mérite d’être chouchouté beaucoup plus que la République.

                                   

                                  Rien en tous cas n’indique chez Hollande et Valls la moindre intention de rétablir ce qui a déjà été grignoté par les islamistes.



                                • moebius 14 novembre 2012 22:38

                                  Qui nous invitent « de ci de là » a certain accomodement ?..de « ci dela » ou gros bouffis du FN


                                  • moebius 14 novembre 2012 22:41

                                    des accomodements tout le monde en demande ici et c’est bien ça une republique ... cretin


                                    • moebius 14 novembre 2012 22:48

                                      il ya des fachos qui se reclament de la laicite de la republique de l’egalite, des droit de l’homme ert de tout ce que vous voulez qui vous dedouane et qui legitime votre violence


                                      • CHALOT CHALOT 14 novembre 2012 22:57

                                        Omar !
                                        Je n’ai rien compris à votre intervention.
                                        Je vais essayer.
                                        Je ne noie pas le poisson et je n’ai rien contre les mosquées si elles sont payées sur fonds privés et rien non plus contre les nouvelles églises qui sont construites si elles aussi sont sur fonds privés.
                                        Sur les calvaires : il y a ceux qui sont là depuis des lustres et d’autres que des insitutions installeraient...Ce n’est pas la même chose et je m’en suis clairement expliqué.


                                        • OMAR 15 novembre 2012 09:21

                                          Omar33

                                          Chalot,

                                          Vous savez très bien que le théme « Halal »a été l’œuvre du FN, repris, pour des raisons électoralistes par l’UMP....

                                          Et quand Marine Le Pen puis Sarko lancent la polémique sur le Halal, ils ne pouvaient pas ignorer que les 3 Leaders du marché Halal en France était entre les mains de la communauté organisée (pour ne pas dire Juif),
                                          Ce n’est pas pour rien que Paul Lamoitier (ex FN) qui est un distributeur de viande Halal a démissionné, car si il joue au con, la communauté organisée ira chez un autre grossiste pour se faire livrer, d’où sa démission du FN !
                                          Halal : Isla Délice ……. Zaphir Herzog ( Juif )
                                          Halal : Wassila ……….. Casino Naouri ( Juif )
                                          Halal : Réghalal ………. LCD Lévy-Lambert ( Juif )

                                          Alors, à qui profite réellement l’abattage « Halal » ?

                                          De plus, ce sujet a été maintes fois traité, alors pourqoui le remettre sur la table tout en le dissociant de son alter-égo, le kascher ?
                                          Demain, vous allez placer la burqa ?


                                        • njama njama 15 novembre 2012 12:30

                                          @ Chalot

                                          Je suis d’accord avec Omar !

                                          L’histoire de l’abattage halal, c’est marcher sur les plates-bandes militantes de Brigitte Bardot.

                                          L’abattage par égorgement était encore pratiqué quand j’étais gamin dans les années 60, avant que l’abattage soit interdit aux bouchers, qui presque tous en France le pratiquaient. Les gens étaient-ils plus malades avant ? non c’est évident, un boucher qui vendrait de la viande avariée, se tire une balle dans le pied, et tue son commerce.

                                          Je crois personnellement que ces lois de l’époque, au prétexte principal d’hygiène, n’étaient en fin de compte qu’une façon de diriger la marchandise des maquignons vers l’industrie, et les centrales d’achats et d’organiser et contrôler ce grand commerce.
                                          D’une même façon et au toujours même prétexte d’hygiène, la vente de volailles, lapins (animaux vivants) a été interdite sur les marchés ... et pourtant combien de fois je suis allé avec ma grand mère en acheter.
                                          Si on y réfléchit bien, il faudrait dans cette logique d’hygiène alimentaire interdire la chasse.

                                          Petit à petit 36 lois ont dépossédé les citoyens d’une liberté qui était ancestrale.


                                        • Roi des flans 14 novembre 2012 23:31

                                          Ce qui me fait toujours rire avec le bobo, c’est sa conviction que sa civilisation est supérieure.
                                           
                                          C’était déjà le cas avec les Jules Ferry pour coloniser les sous races (discours de 1885).
                                           
                                          Cette supériorité droit de l’hommiste universaliste est le fondement du néolibéralisme, l’individu seul face à l’Etat Maman omnipotent et omniscient, l’esclave délocalisé face au marché, 2 facettes de la même pièce capitaliste.
                                           
                                          Le résultat c’est « les immigrés de 3ième génération » ! à mourir de rire ...
                                           
                                          l’idée qu’il existerait des principes juridico-politiques universellement valables, en tous temps et en tous lieux ...
                                           
                                          L’universalisme étant directement associé à l’individualisme, c’est bien plutôt à partir de la racine individualiste de l’État-nation qu’il faut penser l’universalisme bobo moderne et sa conséquence, la fin de l’entraide instinctive, remplacé par l’État-Maman et sa diarrhée réglementaite bien-pensante chère aux Bodruchoniens.

                                          L’État-nation. est écrasé actuellement comme une noix de coco entre deux énormes machoires. Il est pressé par le bas par l’apparition de nouveaux mouvements sociaux , par la persistance des régionalismes et des autonomismes, par des affirmations communautaires inédites, comme si les formes de socialisation intermédiaires qu’il avait naguère brisées renaissaient sous des formes nouvelles. Mais l’Etat-nation est aussi écrasé par le haut. Il est dépossédé de ses pouvoirs par le marché mondial et la concurrence internationale, par la formation d’institutions supranationales ou communautaires, par les bureaucraties intergouvernementales type UE, les appareils technoscientifiques, les messages médiatiques planétaires et les groupes de pression internationaux, la finance des Seigneurs Capitalistes.
                                           
                                          A l’époque de la guerre de Cent ans, la devise de Louis d’Estouteville disait : « Là où est l’honneur, là où est la fidélité, là seulement est ma patrie ».
                                          L’idée de nation pousse à penser que tout ce qui est de chez nous a de la valeur. L’idée d’Empire conduit à affirmer que tout ce qui a de la valeur est de chez nous.

                                          Le Grand Remplacement
                                          L’Omerta


                                          • Liline 15 novembre 2012 07:57

                                            Les denrées alimentaires utilisées par les restaurants scolaires et universitaires sont commandés dans le cadre de marchés publics. Or, lorsque une administration lance un appel d’offre, elle doit énoncer des critères pondérés de sélection et s’y tenir lorsqu’elle examine les offres. Il se trouve que choisir des denrées parce qu’elles sont hallal ou casher, c’est introduire des critères religieux dans le choix du titulaire, ce qui est contraire à la laïcité. C’est ce que je répondais aux entreprises de viandes hallal ou casher quand elles me contactaient, à l’époque où je travaillais dans les marchés publics. Je leur précisaient bien qu’elles pouvaient poser leur candidature à un marché, mais qu’en aucun cas, elles ne seraient choisies spécialement pour le label religieux qu’elles proposaient. Aucune n’a jamais soumissionné.

                                            Il est vrai que des écoles comptant beaucoup de Juifs ou de Musulmans pratiquants sont obligées de trouver des solutions pour que leurs restaurants ne soient pas désertés par des enfants qui ont besoin de manger le midi. Et dans ce cas, la solution du hallal ou du casher peut paraître une bonne solution à première vue. Proposer à chaque fois des plats végétariens ou à base de poisson n’est pas forcément une solution, car notre culture étant conditionnée par l’importance de la viande, ne pas en manger le midi est souvent inconcevable. Sans compter que l’élaboration de véritables plats végétariens dans lesquels les légumes ne sont pas de simples garnitures destinées à accompagner une viande, nécessitent des connaissances spécifiques auxquels les cuisiniers sont très rarement formés.
                                            Ce genre d’établissement devraient réellement bénéficier d’accompagnement permettant de concilier la laïcité avec la satisfaction des enfants et des jeunes qu’ils y accueillent.
                                            En revanche, il est important que tout le monde puisse manger quelque soient ses convictions religieuses, philosophiques, et mêmes ses allergies. Le


                                            • Romain Desbois 15 novembre 2012 09:36

                                              oui enfin, ca n’a jamais dérangé personne que la laïcité se plie au poisson du vendredi ou au menu spécial Noël.


                                            • oncle archibald 15 novembre 2012 10:36

                                              Le poisson du vendredi n’a pas toujours été la règle dans les établissements scolaires, je dirai même que dans certains établissements bien « laïques comme il faut » on prenait un malin plaisir à mettre du poisson le jeudi et à servir de la viande le vendredi ... Les cathos n’en ont pas fait « un pâté » et c’est bien la la différence avec les musulmans .. 

                                              Les cathos ont compris depuis longtemps à respecter l’esprit plutôt que la lettre ... ils savent que le gars qui mange un mauvais pâté dans un sandwich le vendredi est plus dans l’esprit de la commémoration d’un jour de deuil que celui qui bouffe une sole normande .... et puis finalement les autorités de l’église ont complètement aboli cette règle du « maigre » le vendredi...

                                              Et la consommation de viande de porc .. qui en parle ??? Lorsque je faisais mon service militaire on nous servait très souvent du porc sous toutes formes ... Certains ont trouvé que ça n’était pas très diététique et s’en sont plaints .. Les autorités militaires ont répondu que la viande de porc étant la moins chère, il était normal que l’on nous en serve souvent vu le budget alloué par la nation pour la nourriture des soldats. Dans les cantines scolaires il n’y a pas de problème de budget ? on peut dépenser autant que l’on veut pour nourrir les enfants ?

                                            • Romain Desbois 16 novembre 2012 08:07

                                              Et le fait que cela ne se fasse plus systématiquement, ca change quelque chose au fait que peu de monde s’en offusquait ?

                                              Vos crpyance ne vous empêche pas d’être de mauvaise foi.


                                            • Romain Desbois 16 novembre 2012 08:08

                                              « vos croyances »
                                              ARRRGGG faut que je cesse d’user du correcteur !!!!!


                                            • oncle archibald 16 novembre 2012 08:53

                                              Vous en pensez quoi du bannissement de la moindre rondelle de saucisson sur les tables des cantines ?


                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 novembre 2012 09:26


                                              Commentaire instructif et plein de bon sens.

                                               

                                              Toutefois on pourrait aussi - et même plutôt - affirmer haut et fort que la nécessité d’avoir à tout prix des animaux conscients au moment où on les égorge dans les abattoirs, afin de garder intact un barbare symbole religieux datant de plusieurs millénaires… c’est devenu totalement incompatible avec ce qu’est, en principe, devenu notre civilisation.



                                              • Romain Desbois 15 novembre 2012 09:46

                                                Mais ce qu’il faut rappeler aux musulmans et aux anti musulmans , c’est que l’étourdissement préalable n’est pas incompatible avec le rite hallal !!!!

                                                Plusieurs pays le font et les musulmans de ces pays ne sont de plus mauvais musulmans.

                                                Dalil Boubaker a déjà écrit il y a au moins dix ans que l’étourdissement préalable n’est pas incompatible avec le halall !!!!!

                                                En fait ceux qui résistent sont les croyants incultes et les abattoirs qui font de grosses économies.

                                                Merci à Marine LePen d’avoir dénoncé ce scandale ; Et moi qui connait un peu le sujet, je peux vous dire qu’elle savait ce qu’elle disait contrairement à tout ces contradicteurs.
                                                Grace à elle et le scandale que cela a fait , depuis juillet les abattoirs sont obligés d’abattre les animaux de façon rituelle que si ils ont une commande préalable.

                                                J’aurais aimé pouvoir remercier Mélenchon, Joly, Sarkosy, Hollande sur le sujet plutôt que LePen, mais hélas je suis obligé de dire que c’est la seule sur le sujet qui en a et n’a pas peur de tous ces bien pensants hypocrites. §(je ne suis pas dupe, je sais qu’elle l’a fait parce que cela stigmatisait les musulmans, mais ce n’est pour cela qu’elle n’avait pas raison)


                                              • OMAR 15 novembre 2012 09:55

                                                Omar 33

                                                Pierre,

                                                Des fatwas ont été prononcées pour l’étourdissement des animaux avant leur abattage...
                                                Et, perso, je l’applique...

                                                Mais à vous lire, j’allais vous dire que l’ile de Gorée, Hiroshima, Auschwitz, Tréblinka, la rafle du « Vel d’Hiv », etc sont autant de références « nobles » de la civilisation contemporaine de l’Occident...

                                                Je préfère remettre sur le tapis, le gavage d’oies, la chasse , la tauromachie, etc...sujets où votre humanité envers les animaux est totalement absente....


                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 novembre 2012 13:00


                                                Merci Omar de dire à tous ici ce que vous avez deviné de mes convictions concernant le gavage des oies, la chasse, la tauromachie, ce qui se passa jadis à Gorée et un peu plus récemment à Tréblinka, Auschwitz, Hiroshima et un peu plus tôt au Vél d’Hiv…

                                                 

                                                Depuis que morice avait fait savoir sur Agoravox combien je méritais d’être inscrit sur la liste constituant sa fachosphère j’étais terriblement frustré de n’être plus ni sondé ni mis en lumière par un internaute extra lucide totalement dévoué au bien de l’humanité dans le trop rare héroïsme de l’anonymat.




                                              • Romain Desbois 16 novembre 2012 08:10

                                                Omar

                                                La plupart des musulmans n’ont pas l’air de la savoir, il faudrait que cela soit diffusé plus largement auprès des croyants, cela lèverait l’ambiguïté qu’il y a entre les protecteurs des animaux et les musulmans.


                                              • njama njama 15 novembre 2012 11:05

                                                Ce qui fout le bordel, c’est la chienlit du du Traité européen avec son Dialogue avec les religions, les Églises et les communautés de conviction, l’Article 17 prévoyant un Dialogue ouvert, transparent et régulier.
                                                http://ec.europa.eu/dgs/policy_advisers/activities/dialogues_religions/inde x_fr.htm

                                                L’Europe impose ses « Directives » aux États membres, d’où une dérive dans les discours politiques, relayés par les médias qui en font leurs choux gras, puis au fond du sac, la société civile chacun réclamant davantage de possibilités d’exprimer sa singularité confessionnelle.
                                                Bref de ce point de vue (parmi d’autres) c’est l’Europe qui fout la marde comme disent nos amis québécois,

                                                La laïcité n’est pas le problème, elle a fonctionné très bien et longtemps, c’est ce que l’on pourrait appeler la récente libanisation de la vie politique qui fout le bordel.

                                                En Europe il ne sera jamais possible de s’accorder sur l’idée de la laïcité. Chacun des États a ses propres conceptions et particularités liées la plupart du temps à leur propre histoire. Chaque État en Europe a son Alsace-Lorraine si on peut dire d’une façon métaphorique.

                                                La Belgique par exemple est un État laïque, qui est (ou se dit) neutre par rapport aux religions, mais le financement des cultes est organisé par l’Etat belge, c’est un peu la même chose en Allemagne, ce qui est, pour notre partie française, une condition non seulement totalement inacceptable, mais impossible ... ou alors c’est une déclaration de guerre, qui pourrait durer 100 ans s’il le faut.

                                                Ce sujet de la laïcité pourrait être une pomme de discorde profonde du peuple français avec l’Europe. Cette laïcité à la française fait partie des valeurs de notre république, elle a fait ses preuves d’apporter la paix sociale historiquement, nous n’avons rien à prouver de plus de ce côté-là.
                                                Je dirais même que notre système, bien qu’imparfait, est beaucoup plus sain que le belge (et d’autres) qui pourrait de prime abord paraître plus équitable. Des remises fiscales sont accordées sur des dons aux associations, cultuelles, culturelles, syndicales, scientifiques, partis politiques ... etc. donc l’État français indirectement « finance » les cultes en autres par sa politique fiscale ... à la différence près, mais importante qu’ici en France nous sommes libres de donner ou pas, et à qui on veut. Donc, avec la laïcité à la française, la société civile n’est pas mise sous la tutelle de l’État dans tous ces domaines qu’ils soient religieux ou non, ce qui correspond bien à une société laïque.

                                                Il n’y aura jamais d’harmonie européenne ... les membres de clergés (chrétien, juif ou musulman) seront toujours les malvenus en France sur la scène politique. Le « religieux » a été évacué du discours politique pendant des décennies depuis le début du XX° siècle, il ne refait son apparition dans le discours politique que depuis quelques années seulement.
                                                J’accuse l’Europe d’avoir incité à ces dérives.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 novembre 2012 13:42


                                                  njama

                                                   

                                                  L’Europe actuelle, pour laquelle l’homme et les peuples sont depuis Maastricht au dessous du fric et du marché, la Droite sarkozienne pour laquelle l’instituteur est au dessous du curé, la « Gauche » et l’extrême-« Gauche » pour lesquelles la laïcité républicaine n’est qu’un mot creux qui résonne bien dans les discours… font plus qu’inciter aux pires dérives dans le traitement du rapport entre la nation et les religions.

                                                   

                                                  Mais le peuple, lui, n’est pas définitivement couché devant les totalitarismes religieux et financiers comme le sont ceux qui se proclament ses élites. J’en ai eu la preuve en marchant ce samedi après-midi entre Denfert-Rochereau et la place d’Italie.

                                                   

                                                  Nous avons donc toutes les raisons d’espérer qu’une fois de plus il remettra, ce peuple, son pays sur le chemin du bon sens, de l’intelligence, du courage et de la dignité.

                                                   



                                                • njama njama 15 novembre 2012 19:40

                                                  @ Pierre Régnier

                                                  La laïcité n’est ni de Gauche ni de Droite, elle est un axiome républicain.

                                                  la « Gauche » et l’extrême-« Gauche » pour lesquelles la laïcité républicaine n’est qu’un mot creux
                                                  les totalitarismes religieux et financiers ...

                                                   
                                                  J’ai bien du mal à vous suivre Pierre Régnier ! ça résonne comme un opinion à l’emporte-pièce, assez creuse je dois dire.
                                                  Vous ne répondez pas par votre commentaire au mien critique des directives européennes.

                                                  En tant que « citoyen laïc », acteur de la vie politique, j’avoue, je suis complétement anticlérical et d’une façon radicale, pas de curé, rabbin, imam, ou autre ... dans la sphère politique - tous ces gens n’ont aucune représentativité républicaine - , c’est clair, chaque chose a sa place. Et ce n’est pas pour ça que je ne respecte pas les curés, rabbins, imams, ou autres.


                                                • Romain Desbois 16 novembre 2012 08:15

                                                  Faut arrêter les mensonges. L’UE n’impose rien du tout. tout est décidé avec l’accord des Etats membres et des ministres des gvt ainsi que des députés européens. En plus la plupart des décisions sont prises à l’unanimité. Difficile d’accuser une UE comme si c’était une entité autonome.

                                                  Le traité de Maastricht a été approuvé par referendum. De plus il n’est pas respecté.

                                                  On ne peut pas s’offusquer que le referendum sur le TCE n’ait pas été respecté (ce qui est d’ailleurs faux là encore) et demander que celui de Maastricht ne le soit pas.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 novembre 2012 00:13


                                                  @ njama

                                                   

                                                  Dans un premier commentaire vous m’emmenez dans le mytho-historique en me rappelant que nous sommes en 2012 et en me demandant de revenir sur terre.

                                                   

                                                  Vous me demandez  »d’essayer d’être un peu laïque tout de même" et oubliez aussitôt de construire un quelconque rapport entre votre propos et la laïcité.

                                                   

                                                  Mais vous vous rattrapez dans un second commentaire en précisant que le "citoyen laïc« que vous pensez être est  »avant tout anticlérical d’une façon radicale« et ne veut »pas de curé, rabbin, imam ou autre dans la sphère politique« parce que »tous ces gens n’ont« , pour vous,  »aucune représentativité républicaine".

                                                   

                                                  Il est bien certain que nous n’avons pas la même conception de "l’opinion à l’emporte-pièce", de la laïcité, de la sphère politique et de la représentativité républicaine. Les curés, rabbins, et imams n’ont pour moi pas plus de représentativité républicaine que les jardiniers, les boulangers ou les profs de faculté mais ils n’en ont pas moins. Ils ne sont donc pas plus exclus de la sphère politique que les citoyens des autres professions.

                                                   

                                                  Leurs exigences de privilèges particuliers pour leur religion sont par contre totalement intolérables pour moi qui suis vraiment attaché à la laïcité. Et je répète que les politiciens de droite, "de gauche« , d’extrême- »gauche" ou d’ailleurs qui cèdent à ces exigences ne peuvent le faire qu’en adoptant un profond mépris pour cette laïcité, pour la loi commune et pour l’égalité républicaine.

                                                   

                                                  Vous dites, njama, que  »vous avez du mal à me suivre". Ne me suivez pas. Essayez plutôt de mettre un peu d’ordre dans votre rapport à l’histoire, de citoyenneté et de pacifisme dans votre échelle des valeurs.

                                                   

                                                  Essayez de voir dans la laïcité républicaine un peu plus qu’un axiome sur lequel on peut s’asseoir sans provoquer de dégâts dans le vivre ensemble.



                                                  • njama njama 16 novembre 2012 01:03

                                                    Vous voyez Pierre Régnier nous n’avons pas « exactement » la même conception de la laïcité.
                                                    Que dire donc d’une laïcité européenne ?
                                                    Elle n’existera jamais car chaque État à son histoire, et qu’au niveau de la France notre laïcité mérite d’être défendue bec et ongle.

                                                    Oui, Poitiers est mytho-historique. Le contesteriez-vous ?
                                                    Comme ce Charlemagne qu’on voudrait faire père de l’Europe ? Ben oui, l’histoire est hagiographique et s’est construite avec des personnages, des symboles plutôt. Ou Jeanne d’Arc si vous voulez ...

                                                    Leurs exigences de privilèges particuliers pour leur religion sont par contre totalement intolérables pour moi qui suis vraiment attaché à la laïcité.
                                                    Cela relève de la sphère privée je dirais. Rien dans les Évangiles n’invite par exemple au monachisme (contredisez-moi si je me trompe), mais à quel titre voudriez-vous l’interdire ?
                                                    Cela relève de la liberté. Cela ne me gêne pas si ces mystico-religieux gagnent leur croûtes et ne détournent pas l’aumône pour leurs besoins, s’ils ne sont pas des parasites sociaux. On en revient à ce que le « religieux » relève de la sphère privée, et non de la sphère publique.

                                                    Les curés, rabbins, et imams n’ont pour moi pas plus de représentativité républicaine que les jardiniers, les boulangers ou les profs de faculté mais ils n’en ont pas moins. Ils ne sont donc pas plus exclus de la sphère politique que les citoyens des autres professions.

                                                    Là je suis d’accord, sauf à dire que chacun ne représente que lui-même, en tant que citoyen, et non en tant qu’il est ceci ou cela dans sa vie, religieux ou non.
                                                    Ce que je constate, et je crois que c’est l’objet du sujet de Chalot, c’est une dérive dans les discours politiques, dont j’impute personnellement et principalement la cause à ces directives européennes qu’en bons européistes affidés nos élus UMPS cherchent à mettre en oeuvre.
                                                    Et si on laisse faire, le cardinal Machin a dit ceci, le Grand Rabbin Trucmuche a dit cela, l’Imam de la mosquée de Paris a dit ...
                                                    et ça c’est insupportable dans le discours politique quelle que soit la religion, car on fonderait les discours politiques, les exigences morales (de moeurs) sur des écrits archaïques, chacun y allant de son couplet. Donc je confirme, bien que croyant, je suis anticlérical au plan politique, car un clerc (membre d’un clergé) n’est pas quelles que soient ces obédiences confessionnelles mandaté pour s’exprimer au nom des autres, ses adeptes (fidèles).

                                                    Essayez de voir dans la laïcité républicaine un peu plus qu’un axiome sur lequel on peut s’asseoir sans provoquer de dégâts dans le vivre ensemble.
                                                    C’est le confessionnalisme qui provoquerait d’énormes dégâts, et nous assistons à ce que j’appelle une libanisation de la vie politique ... pilotée par l’Europe.
                                                    Ce n’est pas la laïcité qui pose problème, ne vous trompez pas de cible.

                                                    J’espère avoir été plus clair.


                                                  • CHALOT CHALOT 16 novembre 2012 08:43

                                                    D’accord avec Njama qui décrit et dénonce ce que j’appelle le communautarisme appliqué et reconnu vers lequel glisse l’Etat en ne respectant pas la laïcité.
                                                    UMPS me gêne d’autant plus que pour une partie de la droite c’est plutôt une UMPFN qui est en construction....voire les manifs des anti mariage pour tous !


                                                    • njama njama 16 novembre 2012 10:12

                                                      On peut ajouter les nombreux médias qui relaient ces discours

                                                      >Je citais George Sabra, voilà ce qu’écrit le Monde.fr : ici

                                                      Le vétéran de l’opposition syrienne, Georges Sabra, un ancien communiste, a été élu vendredi 9 novembre au soir président du Conseil national syrien (CNS), une importante coalition de l’opposition. M. Sabra, un chrétien, a été élu par 28 des 41 membres que compte le nouveau secrétariat général du CNS, couronnant le processus de renouvellement des instances de cette coalition.

                                                      Qu’il soit un ancien communiste, OK, on le situe dans la « gauche » de la représentation politique syrienne, qu’il soit chrétien on s’en tape ... et au plan politique cela n’a aucune espèce d’importance en Syrie, république laïque, où musulmans et chrétiens (et juifs jusque dans les années 1990) cohabitent ensemble depuis bientôt 14 siècles.

                                                      Eh oui notre Gouvernement « de Gauche » soutient non seulement une coalition confessionnaliste !!! aussi surprenant que cela puisse paraître, mais encore pire, la sédition pour renverser un régime, autrement dit œuvre à un coup d’État !
                                                      Putain la HONTE !

                                                      Le Monde.fr et bien d’autres médias sont vraiment des cons de relayer de telles aberrations confessionnalistes. Le sens de l’éthique laïque se perd  ! pas que dans la classe politique.
                                                      Ils n’ont rien dans le citron ces journalistes ? des incultes ?

                                                      Maintenant pas impossible que l’on cherche à libaniser la Syrie qui est une république laïque ou parce que le parti Baath est socialiste (pétrole nationalisé) ?
                                                      A quelles fins exactes ? déstabiliser la région ...
                                                      Théorie du choc des civilisations ? cette grotesque caricature de l’humanité !


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 novembre 2012 16:06


                                                      @ njama

                                                       

                                                      Vous êtes très clair dans votre refus de voir en quoi la laïcité est, de fait, méprisée par les gouvernants français. Et en quoi c’est principalement dans la démission face aux islamistes qu’elle est méprisée.

                                                       

                                                      J’ai cent fois dit combien c’est scandaleux d’avoir créé le CFCM après avoir cédé aux islamistes prétendument « modérés » sur cette règle de la charia qui condamne à mort le musulman quittant sa religion en le faisant savoir publiquement.

                                                       

                                                      Parce que la charia n’a pas été officiellement adoptée il faudrait considérer que les musulmans de France en sont protégés. Je prétends au contraire que, puisque le gouvernement s’est couché devant les islamistes qui ne voulaient pas la condamner publiquement c’est comme si elle était officiellement adoptée.

                                                       

                                                      Dans deux familles amies de la mienne une fille a épousé un musulman. L’une des filles est devenue musulmane, pas l’autre. Mais quand sont venus des enfants c’est dans les deux familles qu’ils ont été déclarés musulmans par leur père. C’est la règle islamique (non officiellement consignée dans la loi française donc « ne posant pas de problème » paraît-il !) : la mère n’a pas son mot à dire sur l’attribution de la religion du bébé à sa naissance, ni sur sa liberté de choisir plus tard d’en avoir une ou pas, ou d’en changer pour en prendre une autre.

                                                       

                                                      Dans ces familles, les aînés auront bientôt l’âge de se faire tabasser par l’entourage islamisé s’ils sont surpris en train de manger pendant le ramadan. Simplement parce qu’ils sont plus « bronzés » que la moyenne, physiquement "typés d’origine maghrébine". Je prétends que c’est dégueulasse.

                                                       

                                                      Et dégueulasse le fait que, aimant ces enfants de ces familles amies et voulant pour eux les mêmes libertés et sécurités que pour les autres enfants français, je sois qualifié de raciste depuis des années par des politiciens sans âme et par des journalistes incultes pour qui mon islamophobie est forcément du racisme.

                                                       

                                                      Je me fous de savoir si ce sont « les islamistes à kalchnikov » du genre Mohamed Mérah, les bonimenteurs géniaux du genre Tarik Ramadan ou les pleurnicheurs comme Mohammed Moussaoui du CFCM qui ont obtenu les privilèges accordés aux musulmans ces dernières décennies. Je constate qu’ils sont là, c’est tout, et que tous prétendent qu’ils sont encore insuffisants ! Les lois prévues pour réduire la souffrance des animaux dans les abattoirs sont ignorées pour que l’islam ait sa viande hallal, et le judaïsme sa viande cachère, afin que soit respectée chez eux la survivance d’une vieille croyance barbare. Et ce sont les cantines des écoles de la République qui doivent se soumettre à leur tour aux exigences confessionnelles.

                                                       

                                                      Et, à ma connaissance, les élus corrompus de la République qui prélèvent des fonds sur les impôts communaux ou régionaux pour financer la construction de nouvelles mosquées ne sont pas poursuivis devant les tribunaux. Et elles sont pompeusement inaugurées par notre Valls de l’Intérieur « de gauche », ces nouvelles mosquées !

                                                       

                                                      Mais tout cela, dites-vous njama, « relève de la sphère privée ». Et ce qui vous intéresse c’est de pinailler sur les composantes des troupes de Charles Martel et de ses adversaires dans la bataille de Poitiers en 732. Et c’est d’imaginer que je pourrais avoir des envies d’interdire le monachisme ou d’autres choix religieux d’individus ne subissant aucune contrainte ! De mon côté je crois deviner que c’est parce qu’il ne s’est pas encore débarrassé des gamineries de « bouffeurs de curés » que notre ami Chalot trouve votre fuite bien sympathique.

                                                       

                                                      Ras le bol de ces fuites qui ont toujours la préférence de nos gouvernants démissionnaires et de nos journalistes décervelés !

                                                       

                                                      Oui, njama, je vous répète avec force ce qui vous déplaît tant dans l’article que je viens de publier sur le site de Riposte Laïque (après rejet par les modérateurs d’Agoravox)  : Quand la grande mosquée de Poitiers sera ouverte au culte, ce sera pour les islamistes du monde entier le symbole d’une grande revanche après treize siècles d’échecs dans la conquête de l’Europe.

                                                       

                                                      Et ce sera, en France et en Europe, le symbole du mépris de la laïcité et des droits humains, par les gouvernants français de la vraie Droite et de la fausse Gauche d’une part, par les journalistes omniprésents / omnipotents des « grands » médias et par bon nombre de ceux qui se croient l’élite de la nation d’autre part.

                                                       

                                                      Le symbole de leur trahison de cette nation et de ses acquis des deux siècles précédents en matière de démocratie et de drois humains. Le symbole de leur couardise et de leur gravissime démission citoyenne.  

                                                       

                                                      http://ripostelaique.com/poitiers-demain-dans-le-monde-et-en-france-quel-double-symbole.html



                                                      • njama njama 18 novembre 2012 13:15

                                                        et patati et patata ... et « Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »

                                                        Les Algériens ont bien fait de virer les français de leur pays qu’ils avaient envahi ! ils étaient trop cons avec leur code de l’indigènat, et ne méritaient que d’être renvoyés de l’autre côté de la Méditerranée !
                                                        Vive le défaite de la France en 1962, et Vive l’Algérie.
                                                        Si on est citoyen, on a les mêmes droits pour tous, c’est tellement basique. Donc pas de passe-droits

                                                        Merci de ne pas me traiter de ce que je ne suis pas,  « bouffeurs de curés » , pas plus que ne l’est Chalot.
                                                        D’une part, la disparition des vocations n’a rien à voir avec l’Islam, ni avec Vatican II, c’est un fait incontestable. Et d’autre part, quand il y a une règle du jeu (ici politique, la laïcité républicaine dans le cas de figure) la moindre des choses c’est de respecter cette règle et de dénoncer les dérives. Je suis anticlérical d’un point de vue politique, quels que soient les « clergés », les religions. La société civile n’a pas à être conduite politiquement par des personnes qui ne représentent même pas leurs adeptes, vu qu’ils ne sont pas élus démocratiquement.
                                                        Particulièrement dans le cas de la religion catholique , puisque les catholiques ont un État qui les représente puisqu’ils en admettent l’autorité de ce chef d’Etat, État qui est une sorte de Multinationale, et son « peuple » une diaspora internationale. Au risque de vous choquer, les catholiques, les chrétiens par extension dans la vie politique, c’est comme l’ingérence d’une puissance étrangère d’une certaine manière.
                                                        On a fait mentir Malraux qui n’a jamais dit le XXI° siècle sera religieux ou ne sera pas ...
                                                        Le XXI siècle ne sera pas religieux, les laïcs ont raison de combattre cette idée.
                                                         
                                                        Je dis, après observations, recherches, analyses de cette mutation récente de la vie politique qui nous dirige droit vers une libanisation de la société, le confessionnalisme, que c’est l’Europe qui fout la marde, et j’argumente. Réintroduire le religieux dans le discours politique, c’est un retour vers l’Ancien Régime, ou vers l’Empire Napoléon (Concordat de 1801). Maintenant l’Europe, est dans sa structure institutionnelle fédérale, de nature impériale et donc très féodale dans son organisation. La France ne devient-elle pas vassale de l’Europe ?
                                                        Nous n’avons pas à nous laisser impressionner par ses directives, surtout d’ordre moral, et la laïcité fait partie de notre patrimoine républicain, de notre sens éthique politique ... et dans la vie politique, marde aux juifs, aux chrétiens, aux musulmans, aux franc-maçons et que sais-je excusez-moi pour ceux que j’ai oublié de marder, les clubs de joueurs de pétanque peut-être smiley
                                                        La république ne connaît que des citoyens, pas des citoyens ceci ou cela.

                                                        le symbole d’une grande revanche après treize siècles d’échecs dans la conquête de l’Europe.
                                                        Le meilleur moyen d’éviter ça, est d’admettre que Charles Martel à Poitiers c’est mytho-historique.
                                                        Une mosquée ici et là, et pourquoi pas à Poitiers si une petite communauté musulmane souhaite trouver un lieu de prière ? Y-a-t-il seulement des musulmans à Poitiers ? ils sont très inégalement répartis sur le territoire national, vous ne l’ignorez pas, ce qui devrait interdire normalement que l’on en parle comme d’un sujet national. Poitiers ne serait pas une ville comme les autres dans la république au nom de votre mytho-histoire encore un peu gauloise d’ailleurs à l’époque en 732 ?
                                                        Vous êtes Pierre Régnier, soit désespérément islamophobe, soit craintif, votre histoire d’islam conquérant ne tient pas la route, vous lisez des mauvaises littératures xénophobes probablement, ou de la mytho-histoire islamique.

                                                        Reflexions sur la religion et l’Europe
                                                        Raimon Panikkar

                                                        1. L’Europe peut-elle se passer de religion ?
                                                        2. Est-ce que le Christianisme est la religion pour l’Europe ?
                                                        LA CHRETIENTE EST-ELLE LA REPONSE POUR L’EUROPE ?
                                                        Non, elle ne l’est pas, ...
                                                        3. Sinon, quelle religion ?


                                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 novembre 2012 15:06


                                                        Non njama, ne vous en déplaise je suis lucidement, pacifiquement et sereinement islamophobe.

                                                         

                                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vingt-et-unieme-siecle-sera-113119#forum3328281



                                                        • njama njama 18 novembre 2012 17:59

                                                          Bon si vous estimez Pierre Régnier que c’est nécessaire, très voltairien dans l’âme j’entends votre opinion, mais je ne la partage pas, au contraire.

                                                          Peut-être que la réflexion de Raimon Panikkar pourrait être un pont de compréhension entre nous ?

                                                          L’Europe ne peut pas se passer de religion mais le Christianisme n’est déjà plus la religion de l’Europe.

                                                          QUELLE RELIGION, ALORS ?
                                                          La religiosité dont l’Europe a besoin est une religiosité plus évangélique, plus oecuménique et plus mystique.

                                                          Pour terminer, (...) « la religion est indispensable » parce que c’est l’âme de tout peuple, de toute civilisation, pour le meilleur et pour le pire. Cela a toujours été.

                                                          Le projet « restaurationiste » (revenir à la chrétienté) n’est pas viable d’un point de vue historico-européen ni d’un point de vue de réflexion interne théologico-chrétienne.


                                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 novembre 2012 09:20


                                                          @ njama

                                                           

                                                          L’ancien catholique fervent que je suis a gardé toute son estime pour "la religiosité évangélique". Et je suis bien d’accord avec vos dernières lignes :

                                                           

                                                           »Le projet " restaurationiste " (revenir à la chrétienté) n’est pas viable d’un point de vue historico-européen ni d’un point de vue de réflexion interne théologico-chrétienne."

                                                           

                                                          J’ai dit cent fois et je répète que la France, l’Europe et le monde ne seraient pas dans la situation désastreuse où ils sont, face aux religions, si les chrétiens adoptaient réellement la position évangélique.

                                                           

                                                          Ils doivent pour cela rejeter fermement l’erreur dramatique des Pères de leur Eglise qui a consisté à inclure et à justifier dans l’ensemble de ses croyances, la croyance en "une bonne criminalité de Dieu", qu’il faudrait seulement considérer comme ancienne et dépassée, et qu’il faudrait surtout « bien interpréter ».

                                                           

                                                          J’ai souvent dit et je répète que l’église catholique actuelle, sous la conduite de son très dogmatique mauvais pape, trahit le prophète juif Jésus dont elle se réclame, empêche ainsi les chrétiens de mettre réellement en application son merveilleux message évangélique, et les fait indirectement complices de la violence islamique plus que jamais - et très logiquement - présente dans le monde.

                                                           

                                                          C’est principalement dans ces articles que j’ai exposé cette conviction :

                                                           

                                                          http://www.centpapiers.com/la-decennie-au-profit-des-enfants-du-monde-va-finir-en-catastrophe/76309

                                                           

                                                          http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279

                                                           

                                                          qu’on peut lire aussi ici :

                                                           

                                                          http://blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                                                           

                                                          On peut d’ailleurs lire aussi ce second article sur Agoravox, où il fut initialement publié, mais de manière confuse à cause d’une mauvaise manipulation de ma part.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès