• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bob de lyon

Très tôt épuisé par l’école mais cossard infatigable, je me suis enfoui insatiablement dans l’activité la plus facile : la lecture… de n’importe quoi et de n’importe qui… avec, ce qui n’arrange rien, une passion désordonnée pour la guitare.
1960, époque bénie des horizons possibles.
Mais un jour, il a bien fallu se remettre à l’ouvrage et remonter le temps pour gagner le pain quotidien du ménage. Donc je m’y suis remis. Math, physique, Français et toutes sortes de spécialités techniques ou administratives.
L’entreprise nationalisée* qui m’avait embauché offrait à ceux qui voulaient se bouger le cul la possibilité de s’instruire. Elle pensait qu’il valait mieux des salariés éclairés que du personnel inculte.
Autre temps où l’investissement servait le bien public et l’intérêt général.
Je l’en remercie. Elle m’a permis de faire une belle carrière et finalement de vivre heureux.
* Ne cherchez pas, cette entreprise de service public n’existe plus, sacrifiée sur l’autel de l’ultralibéralisme par M. Jospin, trotskiste atrabilaire. Bien entendu cette réflexion n’engage que moi.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 456 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • bob de lyon 9 janvier 2019 14:14

    Question subsidiaire.

    Beaucoup de salariés, ai-je lu, face à un gouvernement autiste et inutile et des élus qui ne servent à rien sinon à dire des c... ! 

    N’existe-t-il pas un autre interlocuteur véritablement responsable de ce foutoir ?

    Plutôt que l’Arc de Triomphe ne serait-il pas plus judicieux d’interpeller le MEDEF.

    Silencieux celui-là, ne trouvez-vous pas ?



  • bob de lyon 9 janvier 2019 11:36

    @Michel DROUET

    Je partage totalement vos points de vue.

    Aujourd’hui la question est : pourquoi aller voter ?

    Nos hommes politiques, seraient-ils compétents que nous n’en s’aurions rien ; tout ce que je lis ou entends m’énoncent qu’ils ne peuvent plus agir ; ils ont leur part à cette inefficacité (et nous aussi !) : les ordres viennent d’ailleurs. C’est un postulat. 

    L’exemple saignant est le comportement de Monsieur Le Maire face à Ford ; quelques envolées de moulin à vent et retour à la niche ; comme la Ministre du Transport qui demande poliment un geste à Vinci.

    Leur amoralité est de nous faire croire qu’ils peuvent agir. Leur champ d’influence n’est plus que sociétal et pseudo philosophique (et encore…) : le mariage pour tous, la laïcité, … ce que nous pourrions caricaturer par bla-bla-bla.

    Je sais que ces questions sont importantes et qu’elles doivent être débattues mais enfin, face au tourbillon de problèmes qui arrivent, il serait pertinent d’ouvrir le débat de la reprise en main de notre destinée…



  • bob de lyon 9 janvier 2019 11:10

    @Philippe Huysmans

    J’ai fait cette réflexion à mon épouse en circulant sur un rond point :
    « Mimi, t’as vu le nombre de femmes ! »

    Bien vu Huysmans. Garde les yeux ouverts. 



  • bob de lyon 9 janvier 2019 11:05

    @Philippe Huysmans

    M’en vais vous suivre en clopinant (l’âge !), mon garçon.

    Cordialement



  • bob de lyon 9 janvier 2019 10:46

    @sylvain

    J’agrée totalement pour bien connaître le monde paysan et sa mentalité de propriétaire individualiste et de pseudo travailleurs libres comme ils le pensent.

    Il faut se plonger dans l’histoire de la FNSEA, évaluer son rôle de réservoir et de soutien aux prémices ultra-libéraux de la politique d’une certaine époque qui servit de support électoral à tous les caciques du début de la Cinquième.

    Ils se sont faits rouler et maintenant ils gémissent ; c’est probablement trop tard pour eux.

    Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de solidarité entre le monde agricole et le monde des salariés.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité