• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emma Shell

Emma Shell

Musicienne, auteure, ingénieure, je m'intéresse au monde dans lequel nous vivons, sous toutes ses coutures et sans cadre prédéfini de pensée. Du moins, j'essaie...

Tableau de bord

  • Premier article le 04/05/2020
  • Modérateur depuis le 04/06/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 58 516
1 mois 0 1 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 4 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Emma Shell Emma Shell 17 mai 18:47

    Problème crucial, en effet, sur lequel on ne peut que vous féliciter d’attirer l’attention. Parmi les causes d’illectronisme, on pourra peut-être relever la tendance incompréhensible de certains êtres humains à ne pas vouloir passer leur vie à se la compliquer sur des écrans, à apprendre 25 procédures éphémères et 50 nouveaux anglicismes par semaine, à cacher leurs mots de passe sous leur matelas. Mais il semblerait que cette attitude pathologique soit proscrite désormais...



  • Emma Shell Emma Shell 17 avril 08:20

    @eau-pression
    Cher vénérable et sympathique correspondant, tout en vous incitant à soigner vos vignes au plus vite car, ma foi, il ne faudrait pas compromettre la genèse de quelque savoureux nectar, une brève réponse : je n’ai pas lu Attali et m’en tiens pour l’instant à Machiavel et Voltaire dans ce registre. Est-ce bien ?
    Pour ce qui est de la petite princesse, je ne sais si c’est une bonne idée car elle ne paraîtrait que la petite soeur de son frère. Et puis, il y a déjà Mafalda, héroïne mondiale, qui fait que je me demande si le principe de vie est bien aussi dissymétrique qu’il en a l’air. Il est peut-être juste à éclairer dans sa diversité ?



  • Emma Shell Emma Shell 13 avril 22:01

    @eau-pression
    Je suis bien d’accord, Schubert réussit à faire sentir ce lien fragile et profond, d’ailleurs on le sent aussi un peu dans la Jeune fille et la Mort (encore un dialogue de femmes).
    Pour votre marin en perdition, je pourrais par exemple vous suggérer le Concerto à la mémoire d’un ange d’Alban Berg, où il est question des affres de la maladie mortelle que traverse une jeune fille, mais qui pourrait évoquer aussi cela ? à vous de voir, d’entendre...
    Merci pour vos explications sur les textes de Passante, j’avoue en effet que j’étais passée (moi aussi) complètement à côté ! Je comprends un peu mieux, quoique pas complètement non plus, mais alors que penser du sempiternel combat nous/eux ?...
    Il faudrait écrire une Petite princesse aussi émouvante que son frère, pour vérifier votre hypothèse dissymétrique. :)



  • Emma Shell Emma Shell 12 avril 13:02

    @eau-pression
     :)) Ouf, un peu d’humour et de musique, merci !
    Il y a bien des choses qui ne s’expliquent pas concernant le ressenti musical, mais peut-être que la réponse à votre question se trouve simplement dans les paroles de ce Lied : c’est la supplique d’une jeune mère, dont on devine qu’elle abrite son enfant de la guerre au fond d’une grotte sauvage, à une autre jeune mère dont on connaît le sort du fils :
    https://www.lacoccinelle.net/283567.html
    On peut entendre une sorte de sororité dans l’inquiétude pour le sort que les hommes réserveront à son enfant...
    En tout cas, c’est ainsi que je l’entends et peut-être que vos oreilles, quoique masculines :), ont assez de finesse et de sensibilité pour le ressentir.
    Car les oreilles féminines n’ont pas le monopole de la sensibilité ni de la finesse. :)



  • Emma Shell Emma Shell 12 avril 08:26

    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
    Maintenant que vous le dites, je crois qu’en effet je préfère la suffisance à l’insuffisance.
    Il est également vrai qu’en ce qui concerne la déplorable loi du plus fort, les femmes ont sûrement quelques petites choses à dire.
    Les barbares féodaux ne m’enfermeront pas si facilement dans ma cuisine et en attendant, si vous le voulez bien, je vais continuer à clignoter joyeusement !
    Passez une belle journée.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité