• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gabriel

Gabriel

J'observe et j'espère mais putain ça fatigue ! Par instant de faiblesse on se fait plaisir, à chaque seconde on observe et on croit comprendre le monde mais au final il ne nous reste que des questions sans réponse. Tout s’arrête un jour et c’est la défaite que nous partageons tous.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/08/2009
  • Modérateur depuis le 15/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 164 5790 6280
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3032 2855 177
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gabriel Gabriel 24 avril 11:22

    Bonjour Sandro, 

    C’est à l’essence même d’un soir d’une cuite apocalyptique que j’ai entrevu l’ultime vérité de mon incommensurable ignorance. Nous passons entre les gouttes d’une vie assassine où nos frères d’origines sont devenus ennemis. Par conformisme et égocentrisme, nous soldons nos libertés aux bourreaux et aux geôliers qui nous vendent de fausses sécurités. Les poètes sont morts le jour ou la vie est devenue marchandise. Le soleil s’est ouvert les veines à l’horizon de nos chimères, nous n’admirons plus son agonie, nos regards se sont égarés dans les rayons des supermarchés.

    Cordialement,




  • Gabriel Gabriel 20 mars 08:38

    Il est évident que le système en place étouffe la vérité qui ne le sert pas. Il faut comprendre que ceux qui ont le pouvoir ne veulent pas l’abandonner. Ils se sont enrichis grâce à leurs malversations sur le dos des peuples. Le problème qui les menace aujourd’hui c’est la surpopulation qu’ils ne peuvent plus endormir ni contrôler. Aussi pour cela, il reste la peur et des outils comme la guerre ou une bonne pandémie qui fera le ménage. Prenons bien conscience que ces psychopathes se croient éternels et invincibles et si pour cela il faut faire disparaître dans un chaos innommable 70 à 80 % de la population, ils le feront et vont le faire. C’est pour eux la seule alternative à la préservation de leurs privilèges.

    L’humanité ne pourra que difficilement s’abaisser davantage, on touche le fond de l’horreur.



  • Gabriel Gabriel 18 mars 09:02

    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

    Il est évident que le système en place étouffe la vérité qui ne le sert pas. Il faut comprendre que ceux qui ont le pouvoir ne veulent pas l’abandonner. Ils se sont enrichis grâce à leurs malversations sur le dos des peuples. Le problème qui les menace aujourd’hui c’est la surpopulation qu’ils ne peuvent plus endormir ni contrôler. Aussi pour cela, il reste la peur et des outils comme la guerre ou une bonne pandémie qui fera le ménage. Prenons bien conscience que ces psychopathes se croient éternels et invincibles et si pour cela il faut faire disparaître dans un chaos innommable 70 à 80 % de la population, ils le feront et vont le faire. C’est pour eux la seule alternative à la préservation de leurs privilèges.



  • Gabriel Gabriel 17 mars 12:08

    @Yann Esteveny
    Il est des hommes qui ont oublié leur racines spirituelles. Un jour tous serons jugés sur leurs actions passées, les bons comme les mauvais. S’il ne peut plus l’amélioré, le sage sait depuis longtemps qu’il vaut mieux mourir libre que rester enchainé dans cet enfer.
    Cordialement



  • Gabriel Gabriel 17 mars 10:45

    @Lynwec
    Il est tellement reposant de croire au gentil et au méchant. Les gentils Américains et les méchants Russe. La première victime d’une guerre c’est la vérité et cela, de chaque côté... Chez nous, nous avons des experts pour cela...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité