• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hopeless

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 163 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • hopeless 9 janvier 2015 21:18

    Le retour d’Adolf Hitler dites-vous ? 


    Comme c’est bizarre, justement je lisais un article ...


  • hopeless 23 novembre 2014 19:59

    « Nous nous trouvons devant un dilemme. Choisir entre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes (chapitre 1 de la Charte des Nations unies) [2] et le principe de l’intangibilité des frontières (uti possidetis juris) [3]. »

     
    Il n’y a pas vraiment de dilemme. 
     
    Le principe de l’intangibilité des frontières n’est là que pour permettre d’éviter de remettre en cause des frontières entre deux états sous des prétextes fallacieux, quitte ensuite à utiliser la force pour y arriver, comme cela a été la règle pendant les siècles passés. Ainsi, l’Allemagne ne peut plus demander à la France qu’elle lui restitue l’Alsace, quel qu’en soit le motif, ni la Russie n’aurait pu revendiquer la Crimée, même en évoquant l’idée de la restitution d’un bijou de famille. De la même manière, le Mexique ne peut plus exiger que les Etats Unis leur rendent les territoires qu’ils lui ont volé. 
     
    Par contre, il est clair, limpide même, qu’un référendum en Alsace ou en Crimée, pourrait justifier pleinement le rattachement de ces deux provinces à un pays tiers. 
     
    Ce qui est clair également, et on peut le comprendre, c’est que certains pays ont une peur bleue que le principe de l’autodétermination ne se généralise, et ils vont donc faire le maximum pour essayer de remettre en avant le principe d’intangibilité des frontières, vu que c’est le dernier argument qu’ils pensent pouvoir opposer. 


  • hopeless 8 novembre 2014 22:53

    « Elle se contente modestement d’essayer de trouver des lois ... » 


    Hum, c’est le terme « loi » qui me dérange un peu. 

    La Science ne « découvre » pas des lois, elle élabore des modèle mathématiques, des plus simples aux plus sophistiqués, qui rendent bien compte de ce qu’on peut observer et qui permettent d’exercer un certain contrôle sur la matière et notre environnement, ce qui est une très bonne chose. 

    De là à parler de « lois », dans le sens « lois de l’Univers » bien sûr, cela semble un peu présomptueux non ? 

    J’ai toujours cru que les scientifiques étaient conscients de cet abus de langage, mais j’ai de plus en plus de craintes à ce sujet. La modestie n’est pas leur fort !

    PS :

    Personne ne semble avoir mentionné les 2 récents articles de Jean-Pierre Petit sur les trous noirs :


  • hopeless 1er juillet 2014 23:47

    J’ai ressenti ces symptômes, crampes d’estomac et difficultés à respirer, en visitant ... le musée d’Orsay il y a une quinzaine d’années. Il ne fait aucun doute que ce sont les sculptures qui m’ont secoué, et seulement les sculptures figuratives, femmes, hommes et aussi animaux. Je n’ai pas fait tout de suite le rapprochement entre d’un coté l’émerveillement continuel que je ressentais et ces malaises physiques, puis j’ai pensé au syndrome de Florence dont j’avais entendu parler, et que je jugeais jusqu’alors avec une certaine incrédulité ...



  • hopeless 24 mai 2014 19:17
    « Ainsi, un reportage de BFM télé, dont le même principe a été récupéré sur au moins une autre chaine, présentait les petites listes de manière péjorative ... »

    Idem sur Radio-France, par la journalope de service : « ... des listes fantaisistes qui se préoccupent par exemple de défendre les droits des animaux ... ». Sans la nommer, était visée ici l’Alliance Ecologiste Indépendante je présume, pour ces propositions.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès