• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Internaute

Internaute

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3106 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Internaute Internaute 7 décembre 2010 21:07

    C’est ce que j’appelle plus directement la propagande pour le métissage obligatoire. Elle bat son plein en France et le cancer va grandissant. Le plus incompréhensible dans cette action américaine et que les Etats-Unis sont les premier touchés par cette catastrophe. Ils veulent peut-être utiliser cette arme contre nous mais ils disparaîtront en tant que pays bien avant nous. Dans tous les états du sud, les blancs sont déjà minoritaires. Cependant, ceux qui lancent cette propagande sont les blancs eux-mêmes.

    Cela fait des années que je souhaite la fermeture de Science-Po, ayant soupçonné depuis longtemps la dérive totalitaire de cette école de merde. Enfin, la voilà mise au centre du problème par les officiels américains eux-mêmes. Cette propagande est aussi menée trés insidieusement par des acteurs de l’ombre comme Jean-François Amadieu qui donne des leçons de « politiquement correct » aux journalistes et aux politiciens.

    http://www.communautarisme.net/Entretien-avec-Jean-Francois-Amadieu-directeur-de-l-Observatoire-des-discriminations_a311.html

    C’est un acharné de la transformation de la langue française pour féminiser tous les noms de profession et changer la perception des choses par la modification du langage. C’est un manipulateur de grande envergure qu’on devrait écarter de toute société.



  • Internaute Internaute 1er décembre 2010 09:24

    Je partage votre avis. Alors que l’Israël est le pays prenant le plus de place dans le coeur des dirigeants américains, il n’y a aucune fuite sur leurs agissements. Pourtant, la majorité des câbles au sujet du MO devraient logiquement les concerner.

    L’autre info qui m’a mis la puce à l’oreille est le nombre de morts avoués en Irak. 80.000 en comptant les civils et les militaires.De manière trés indirecte, cette fuite minimise énormément le chiffre de 650.000 donné par une étude de la revue médicale anglaise The Lancet en 2006, sans parler du million qu’on peut trouver sur le net. La fuite dit aussi que SSHH en aurait fait la moitié dans le même laps de temps (avant l’invasion). Ainsi et de manière trés détournée on officialise à postériori la thèse selon laquelle l’intervention était pleinement justifiée et a porté ses fruits pour un coût raisonnable.



  • Internaute Internaute 27 novembre 2010 08:56

    Je ne vois pas bien le rapport entre le petit nombre de crimes, la mesure proposée et la conotation politique que vous y apportez. Il me semble que toute personne qui est invitée dans une communauté et qui s’y comporte trés mal, selon l’échelle de valeurs en vigueur dans cette communauté, doit être explusée immédiatement. C’est une trés bonne mesure.

    On pourrait au contraire discuter du bien-fondé des extrémistes qui veulent faire rentrer des criminels dans la communauté et y maintenir les délinquants une fois qu’ils ont été découvert. Quelle est leur motivation ? Cela paraît plutôt trouble.



  • Internaute Internaute 26 novembre 2010 10:18

    RB dit « Finalement, tout ceci montre clairement que nos sociétés occidentales se construites sur et grâce à la mondialisation et aux échanges entre nations. »

    Non. Vos courbes ne montrent rien du tout. Si on considère que la mondialisation commence réellement en 1993 (suppression des barrières douanières de l’Europe) on pourrait déduire de vos courbes qu’on se portait trés bien avant et qu’on a commencé à couler après. Ce serait vrai mais basé encore sur une fausse démonstration.

    D’ailleurs, le fait qu’on coule n’est pas traduit dans vos courbes qui comparent des choux et des carottes. Vos courbes montrent simplement que le tiers-monde s’enrichit. C’est trés bien pour eux, tant mieux pour eux. Il ne montre pas que l’occident s’appauvrit car le jeu n’est pas à somme nulle. Ce que gagne l’un n’est pas au détriment de l’autre.

    Max Bruman dit une chose trés juste sur l’évolution économique. Lorsque le marché intérieur a été saturé, les industriels ont cherché à s’implanter à l’étranger. Mais il faut bien comprendre que le développement d’une multinationale à l’étranger n’a presque aucun impact positif ni négatif sur l’activité économique du pays d’origine. C’est une erreur politique que de vouloir s’approprier les succès de nos multinationales à l’étranger et de faire croire aux citoyens que c’est un avantage. En se mettant dans ce mode de pensée on est tout prêt à leur accorder la rupture des cloisons du bassin pour qu’elles puissent profiter au maximum du différentiel de marge entre des systèmes économiques différents. C’est ce qui a été fait avec la suppression des protections douanières.

    Notre déficit commercial avec l’Asie du SE était de 26,6 milliards d’euros en 2008 (Stat INSEE). Cela c’est une réalité tangible. Elle signifie que si nous n’avions vendu aucun airbus au Japon ni à la Chine ni à la Corée, ni vendu aucune centrale nucléaire à ces pays (on aurait pu leur laisser Anne Lauvergeon en guise de dédomagement) et qu’on avait produit chez nous les slips, les chemises et les jouets de noël, la quincaillerie, la vaisselle, l’ameublement, les chaussures, les téléphones et tout le reste que nous avons importé de là-bas et que nous fabriquions auparavant, nous aurions résorbé une bonne partie de notre chômage et nous aurions encore 26,6 milliards de plus à injecter dans l’économie française. Si je me trompe, dites-moi où. Si le prix à payer était d’avoir un peu moins de produits chez soi, cela en vaut cent fois la peine.

    La mondialisation est nocive, elle n’a pas contribué à notre dévelopement et en plus elle n’a rien d’inéluctable. Elle a lieu uniquement parceque les grands marchands internationaux ont les moyens d’arroser les députés avec des études économiques ronflantes et dorées sur tranche qui les poussent à leur laisser le champ libre. Les échanges peuvent être relativement libres au sein de blocs homogènes sur le plan des coûts du travail. Ils doivent être régulés entre des blocs différents car sinon c’est le moins-disant qui gagne.

    La démission des politiques est patente. Qu’on ne vienne pas nous parler de fait-accomplis et d’inéluctabilité de la désertification industrielle de nos pays.



  • Internaute Internaute 26 novembre 2010 09:18

    SI vous accordez le moindre crédit aux films historiques de la télé vous êtes mal parti. Il ne s’agit que de propagande de A à Z, souvent trés bien montée et crédible car mélangeant le vrai et le faux, escamotant ce qui ne doit pas se savoir et mettant sous le projecteur ce qu’ils veulent qu’on croit. Cela fait longtemps que je ne regarde plus une seule émission historique. Il vaut mieux se renseigner par les livres et par internet en choisissant des sources plurielles et contradictoires.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité