• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JP94

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1496 0
1 mois 0 15 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • JP94 16 avril 2021 07:31

    Quand Faïna parle d’indifférence,et que tout le monde tourne honteusement le dos, c’est une évidence ici. Et pour moi qui enseigne, je suis d’autant plus choqué par cette attitude de mes collègues notamment. L’une des raisons en est la russophobie, cynique. Mais pas seulement : les enfants palestiniens, les enfants colombiens différemment, connaissent une vie sous la menace : « c’est loin ». L’Ukraine est en Europe, et le rôle de nos journalistes joue pour beaucoup. Qu’est-ce qui les empêche d’aller faire des reportages, qui ? Les fascistes seraient-ils donc si puissants ici qu’un responsable de l’information sur une chaîne publique  ou privée n’ose simplement montrer cette vérité de la guerre ?

    Je comprends que Faïna en soit choquée, puisqu’en principe on doit préserver en premier les enfants. Or, la censure généralisée du sort de ces enfants permet le crime. 

    Mais ce crime est aussi nié : lorsque j’avais organisé cette activité pour la paix, et qu’une vidéo montrait les enfants de Iassinovataïa ou d’une autre ville, dans leur classe spacieuse, demandant la paix et l’arrêt des bombardements, que m’objecta-t-on à mon travail ? ceci est de la propagande pro-russe, ils mentent, ces bombardements n’existent pas ! 

    Rien de moins que nier un crime, et un crime contre des enfants, alorss que les images sont là, et qu’il n’y pas de mise en, scène comme dans ces vidéos tournées à Londres par des terroristes « casque blanc » montrant leur enfant de 7 ans, dans sa chambre parlant couramment anglais se prétendant victime, à Alep, du méchant Assad...mais cette vidéo-là à tourné en boucle sur nos chaînes, sur ordre de qui ?

    L’indifférence est en réalité la complicité active de nos services de presse. .Il est avéré qu’en GB, c’est le MI6 qui pilote les opérations, et c’est à croire qu’il les pilote jusqu’ici. Cela s’était vu déjà lors des massacres de 1965 en Indonésie : la BBC avait inversé les rôles ...



  • JP94 16 avril 2021 06:54

    @Christelle Néant
    ah désolé, je n’avais pas capté qu’elle n’avait que 12 ans, mais alors pas du tout. Et même sa photo ne m’a pas fait deviné.
    Néanmoins, ça me rappelle l’expo itinérante de dessins d’enfants ( surtout russes, mais en fait de divers pays) à destination de Minsk ( les enfants rêvent d’un monde de paix ) que j’avais eu le privilège de pouvoir présenter dans mon établissement. Tout le monde avait admiré mais les élèves français se sentaient si peu artistes en regard qu’ils n’avaient pas osé y ajouter des leurs, et puis, au-delà de l’admiration pour l’art, rien, aucune révolte contre cette guerre injuste.
    J’avais eu aussi des lettres d’enfants du Donbass ( avec les fac similé et la traduction, trois lettres d’âges divers ; également admirables de style et de maturité : et là encore, les élèves pétris de bons sentiments et touchés par la situation n’avaient malgré tout pas compris réellement le sens : ils avaient de la compassion, mais pas la compréhension...et n’avaient pu répondre que des bribes...( on en là ici). Par la suite, il y avait eu un échange via une sorte de skype et là, ça m’a attiré des ennuis...( par un pseudo parent marié à une Ukrainienne, tous deux fascistes)
    Toutefois, à la fin de l’année, la petite vidéo des enfants du Donbass avait suscité l’admiration des parents qui l’avaient regardée, et ils louaient le prix que « là-bas » ils attachaient à l’Education ( contrairement à ici).                        



  • JP94 15 avril 2021 16:57

    Je pense que cette auteure répond naïvement, dans un contexte où la naïveté n’est pas de mise.

    C’est un conflit entre adultes ? non, c’est un coup d’Etat fasciste avec une dimension de classe, et une connotation politique. Parler de « conflit entre adultes » réduit cette guerre à un différend entre adultes également responsables, renvoyés dos-à-dos. Très surprenant de la part d’une habitante du Donbass, ou de cette région historiquement marquée. Que je sache, les adultes côté Donbass ne tuent pas d’autres enfants : le crime est unilatéral et l’Occident le porte. 

    Bien sûr, on peut se demander comme elle le fait comment les criminels de Kiev peuvent dormir tranquilles : pourtant, la réponse est dans le contexte : un fasciste n’a aucun état d’âme à tuer des enfants « inférieurs », tout en tenant les siens sur ses genoux.

    Justement, j’ai visionné hier un reportage ( en espagnol) sur le procès de Minsk, en 1946 (le « Nuremberg de Minsk »). Le peuple biélorusse, qui a compté la plus grande proportion de résistants au fascisme, et la plus grande proportion de victimes civiles, y assistait. 

    A un moment, le président du Tribunal s’adresse à l’un des accusés ( tous des officiers ou hauts gradés qui auraient préféré être jugés à Nuremberg, où il n’y eut que 11 pendus et tout l’Appareil bénéficiant d’un non-lieu) :

    « vous avez torturé et assassiné des enfants de 3 ans, parfois moins. Pourquoi ? vous prétendiez vous venger des résistants qui attaquaient vos convois. Ces enfants ne combattaient pas. Vous ne pouviez pas prétendre qu’ils étaient impliqués. . »

    L’officier nazi : « ils étaient communistes ».[ NB : les nazis massacraient bien sous ce prétexte]

    Le président : "Mais comment pouvez-vous dire cela. Vous avez des enfants ?

    le nazi : oui, 3 enfants, de 2 , 3 et 5 ans.

    le président : si on vous disait qu’ils étaient nazis et si on voulait les condamner comme vous, vous trouveriez cela normal ?

    l’officier nazi : non, bien sûr !

    Le président : si quelqu’un disait que vos enfants sont des nazis, vous seriez d’accord pour l’affirmer, à cet âge, que déjà ils ont l’idéologie nazie ?

    L’officier : non, évidemment !

    le président : alors dans ce cas, pourquoi affirmer que les enfants de 3 ans étaient communistes et les assassiner, c’est une contradiction.

    l’officier nazi : nous voulions exterminer la race slave.

    Il exécuté comme les autres et les témoins racontent que si 3 condamnés se sont tenus correctement, les autres se sont mis à pleurnicher et supplier et ont déféqué.

    Je pense que Zélenski et les autres méritent un procès de Minsk et ils en chieront dans leur froc, comme ces officiers dont ils sont les héritiers.

    Dans le même reportage : il est question des enfants résistants biélorusses : ils sont estimés à 5000 partisans enfants : bien sûr volontaires, voulant combattre les nazis et venger leur famille. Mais les soldats de la Wehrmacht, qui en tuèrent dans un groupe lors d’une embuscade, furent très surpris de découvrir des enfants, la grenade à la main, qui les avaient attaqués. Et ils leur offrir une sépulture...ils ne devaient pas être nazis, eux.



  • JP94 13 avril 2021 18:13

    Mais est-ce que tout simplement, à Kiev, on ne fait pas comme à Paris en 38 : on dit ce que Washington dicte ( à Paris, les archives montrent que c’était Berlin ... il est même arrivé qu’on omette de traduire un mot ou deux).

    De toute façon, les médias publient la déclaration « pacifique » de Kiev, pas les autres, et fait le silence sur les crimes...et le fascisme, le coup d’Etat fasciste piloté par les Etats-Unis étant requalifié par le néologisme Euromaïdan : tout est inversé et même le scandaleux vote du PE sur la responsabilité conjointe de l’URSS et du Reich dans la 2de GM ...en 1937, l’URSS et le Reich s’affrontaient en Espagne, tandis que la France attendit la venue de Franco au pouvoir ( par reddition des socialistes espagnols, et non par la victoire militaire ) pour restituer l’Or espagnol, tout en parquant les Républicains pour les livrer ensuite au bourreau nazi.

    A Khalkin Gol, il y avait des généraux soviétiques ayant combattu en Espagne ...les nazis. 

    Bref, Kiev est un régime fantoche, mais ce sont les plus dangeureux, car ils servent de caution aux invasions étrangères ( Corée, Vietnam...)

    Les USA voient que comme en Crimée, la Russie de Poutine n’est pas celle d’Eltsine ni de Gorbatchev, et que tout n’est pas possible. Après, il n’est pas dit qu’il y a ait unanimité chez eux : leurs militaires ne sont pas ceux qui commanditent les guerres : ce n’est pas pour rien qu’ils préfèrent payer des sommes colossales à des armées privées type Black waters pour envahir et tuer en toute quiétude...



  • JP94 10 avril 2021 17:35

    Eh bien, quand je lis les commentaires et affligés .. par l’article qui banalisent les crimes nazis, je ne m’étonne plus des résurgences fascistes partout en Europe et jusqu’en Lettonie :

    non ! ce n’est pas du passé, lorsqu’on voit les ministres lettons glorifier officiellement les légions SS comme ayant fait la gloire du pays, lorsqu’on voit un maire du 6ème arrt de Prague déboulonner nuitamment une statue à l’effigie du Libérateur du nazisme, et le pouvoir politique polonais actuel baiser les pieds des envahisseurs US, qui occupent ce pays rendu sans combat  malgré l’opposition de nombreux habitants, persécutés avec la bénédiction de l’UE !

    Si c’était du passé, alors pourquoi les tartufes néofascistes qui sont nos élites  souvent d’ailleurs familialement descendantes de grands collabos  pourquoi donc elles-mêmes y attachent-elles cette importance à démolir le souvenir des héros du combat contre le fascisme  ? justement car elles savent l’actualité de ce combat mais que cette fois-ci, par d’autres moyens, elles cherchent à faire triompher ce fascisme paré de vert ou d’oripeaux sociétaux ( 3ème genre etc)

    Critiquer le fait que l’article mentionne les 6 millions de Juifs assassinés est un contresens : l’article relate une intervention de Soloviev, et même il rappelle à Merkel la culpabilité de l’Allemagne dans les 27 millions de morts Soviétiques ( à l’époque, même en France, qualifiés de judéo-bolchéviques), donc de nombreux Juifs  mais aussi des chrétiens orthodoxes et des athées...

    J’ai une amie avec il est encore impossible de parler trop brutalement de cette question : elle a perdu 17 membres de sa famille à Auschwitz : inutile de dire que ce qui se passe au Donbass la préoccupe au plus au point et pour elle, l’URSS est le pays qui sera toujours le triomphateur du fascisme.

    Merkel en RDA, ça expliquerait sa position ? pas du tout : la Constitution de la RDA était antifasciste, pas celle de la RFA ! Et que s’est-il passé lors du nouvel Anschluss, à part la destruction et le pillage de l’économie de la RDA ( 6 ème puissance industrielle d’Europe ( avec 15 millions d’habitants et guère de richesses naturelles) et 10ème du monde=) et la récupération de tous ses marchés à l’Est ? ( lire le livre de Vladimiro Gnaccé, qui chiffre tout ça) ? 

    On a remis Honecker en prison, à Moabit, lui le résistant.

    Mais les fascistes vivent dans de belles villas, notamment la famille de Goebbels ( Quantd) la pus riche d’Allemagne...

    Bon ;, Soloviev ( dont le nom évoque celui du rossignol) est souvent excessif, mais son émission, où s’affrontent de façon polémique, tous les points de vue, y compris ceux des pro-occidentaux  mais la porte est fermée aux fascistes  rencontrerait un joli succès ici : un tel débat contradictoire, sans fard, où l’on ne se pare pas du politiquement correct, n’est plus concevable ici.

    Et en l’occurrence, il avait totalement raison face à Merkel, die Kanzlerin sans moustache

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité