• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

juan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 69 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • juan 20 septembre 18:22

    Cette bande de charlatans, prête à sacrifier la vie des patients en les faisant jouer à la roulette russe ! Voilà ce qu’est une étude randomisée en cas d’urgence vitale, préconisée par de cyniques individus sans scrupules, trop imbus de leurs protocoles afin de cacher leur ignorance. Messieurs, vous n’êtes plus rien, vos brillantes et longues études ne cacheront plus votre sinistre mentalité d’arrivistes corrompus. Vous avez fait le choix de vous asseoir sur votre Serment d’Hippocrate en vous comportant comme des moins que rien vis à vis de scientifiques tels le Professeurs Raoult qui lui es ses semblables méritent largement leur titre et le respect qui l’accompagne ! Toute cette crise que nos veules politiques promus par les non moins tristes journalistes qui essaient de faire un écran de fumée en manipulant les Français, traduit bien l’état de délabrement de nos institutions et la pauvreté de réflexions de ceux qui devraient protéger leur peuple. Vous avez perdu toute dignité, tout respect, vous n’êtes plus rien !



  • juan 6 septembre 06:29

    La fuite en avant.... Ils ont l’air fin, les ploucs de la « santé » française ! Non seulement ils osent afficher leur visage de faux-culs, mais ils en rajoutent en diffusant des chiffres incontrôlables, certainement tronqués, en imposant aux médias tétanisés de se faire l’écho de leur manipulation des masses à la soviet... Ces mêmes ploucs qui cavalent derrière les honneurs au lieu d’aller se cacher. La France s’est salie en se faisant le jouet des laboratoires, qui, grâce à la Sécurité Sociale y voyaient leur terrain de jeu le plus favorable. Ces ’responsables mais non coupables’ se sont crus investis du pouvoir de vie et de mort sur leurs concitoyens en décrétant à la légère ce qui étaient bons pour ’eux’ téléguidés par les intérêts contradictoires des « Môssieur le Prôfesseur » Rémunérés grassement pour mettre en sourdine leurs scrupules d’assermentés... Maintenant ces ploucs nous punissent en imposant le port du masque n’importe où, n’importe comment au gré de la fantaisie locale de ces chefaillons petits potentats de province, ignorants et ne voulant pas savoir. Plus ils insistent, plus ils s’enfoncent, quand il ne restera plus que la tête hors du sable, les parents des victimes auront à cœur de leur sauter dessus à pieds joints pour qu’ils soient digérés par les asticots. La France dans la longue et belle histoire en a vu d’autres, elle saura s’en remettre.



  • juan 5 septembre 08:26

    Alors, ces professeurs qui prétendent donner des leçons à tout le monde, qui prennent les non-médecins pour des moins que rien, qui depuis mars ont fait le choix de « condamner » des patients au nom de leur intérêts particuliers, que vont-ils devenir après une condamnation officielle, alors qu’ils sont déjà hors jeu par l’opinion publique ? Se suicider ? trop lâches ; vont-ils démissionner pour manquement grave à leur serment ? trop lâches. Ils seront protégés par la cohorte des politiques véreux qui joueront « responsables et non coupables » Rétablissons la peine de mort, qui, malheureusement lorsque la moralité n’est plus reconnue comme une vertu ; reste la seule crainte qui puisse retenir tous ces pourris de poursuivre leurs méfaits.



  • juan 25 août 15:42

    Les écolos nous emmerdent, ces retenues, du moins, celles qui retiennent les excédents sont intelligentes, non comme ces parasites qui ne sont là que pour démolir avec le néant comme solution viables. Ils ne seront crédibles que dans le cadre d’un groupement politique qui sera capable de les recadrer. Seuls ils ne valent rien, des nuls !



  • juan 15 août 06:21

    Ces abrutis ne se rendent pas compte qu’ils créent des frustrations sur tous les peuples ; et que ceux-ci ne se laisseront pas asservir longtemps. Prenons Attali, cet amnésique se croyant infaillible, inquiété il y a longtemps dans une affaire avec la banque des pays de l’Est -ou autre- Cet individut favorable à une épidémie pour arriver à son gouvernement mondial. Il réinvente une nouvelle forme de Shoah -éliminer en masse pour arriver à son rêve abject. Quant à Alain Minc, lui aussi s’est ramassé quelques vestes qui devraient le rendre un peu plus modeste. Tous ces « esprits supérieurs » feraient bien de regarder derrière eux pour se dire que plus les gens arrivent « au sommet » plus leurs erreurs sont catastrophiques...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité