• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lephénix

lephénix

Passeur de "savoirs" (incertains, forcément incertains...) dans "la presse & l'édition", expert en rien, consultant du rien qui fait tourner le monde et du temps qui se repose entre les lignes...

Tableau de bord

  • Premier article le 07/10/2013
  • Modérateur depuis le 22/08/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 155 797 3271
1 mois 4 27 127
5 jours 0 3 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 110 4
1 mois 11 11 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lephénix lephénix 2 février 19:04

    @Francis
    dans sa conception initiale, durant ce lent mûrissement entre Aristote, Thomas More et Jacques Duboin, le RU devait assurer la subsistance des vrais « démunis » pour assurer la « cohésion sociale »....depuis, l’idée en est dévoyée par les faussaires qui y voient une aubaine pour accélérer la « silicolonisation du monde »... et chacun y va de sa victimisation pour se revendiquer « démuni »...qui plantera les choux ?
    « la terreur et la barbarie sont devenus l’air même que nous respirons » observait l’un de ses défenseurs entre les deux guerres, le mathématicien Bertrand Russel qui voulait justement faire l’économie d’une autre boucherie par cette allocation de ressources...
    il n’y a plus d’Etat de droit redistributeur mais un Etat administratif qui oscille vers le « modèle chinois » sans vrai contrepoids...Qu’est-ce au juste que cette mouvance « build back better » ? 



  • lephénix lephénix 2 février 18:56

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    déjà, à la Belle Epoque, Gustave Le Bon soulignait que « notre civilisation a perdu la boussole et erre au gré des vents » pendant que Max Nordau publie « Degenerescence » (1892) et que Durkheim construit en 1897 sa discipline, la sociologie, sur un tout premier objet d’étude particulier : le suicide exponentiel... 
    Entre les deux guerres, Valéry écrivait : « Elam, Ninive, Babylone, ces naufrages n’étaient pas notre affaire... Nous voyons maintenant que l’abîme de l’histoire est assez grand pour tout le monde »
    nous y voilà une fois encore : ce système de fraude aux grosses ficelles et poulies de plus en plus visibles est un astre mort dont nous ne percevons plus que l’obscène clignotement de vitrines sans âme ni goût ou décence commune, le chateau de cartes est par terre en puzzle depuis 2008 au moins...mais combien veulent le voir en face ? c’est la cécité collective dont parle le roman allégorique de Saramago.. si la presse à imprimer de la monnaie de singe est une ressource en apparence inépuisable, les vraies richesses dilapidées ne se renouvellent plus au festin des dénaturés, déracinés et dégénérés qui ont franchi la ligne rouge... les illusionnistes n’arrivent plus à faire regarder ailleurs...



  • lephénix lephénix 25 janvier 12:15

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    les géants et les empires aux pieds d’argile s’effondrent et passent, l’aventure vitale se poursuit autrement.... à chacun selon son niveau de conscience et sa foi si la politique ne remplit plus sa fonction de faire tenir les sujets ensemble et de régler leur collectivité pour le mieux...les peuples oscillent entre « besoin de chef », « besoin de croire » et faible engagement en actes...il faudrait toujours oeuvrer à servir le collectif sans s’y dissoudre s’il s’éloigne du « bien commun »  toujours l’ouvrage des jours et des saisons...



  • lephénix lephénix 25 janvier 12:05

    @pemile
    peut-être bien 30 000 mais aucune traçabilité possible d’autant plus que nous n’y étions pas... difficile aussi de choisir parmi les théories sur l’extinction de Néandertal -quoique le cerveau reptilien plaiderait pour le crime de masse, avec ou sans anthropophagie...



  • lephénix lephénix 24 janvier 19:07

    @biquet
    merci pour cette expertise et le rappel étymologique  on ne saurait mieux dire : « écrit dans la lumière »...comme s’écrit tout mouvement pour la première et la dernière fois...comme s’écrivent le commencement et la fin  et toute la différence entre eux...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité