• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marignan

Marignan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 153 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • Marignan Marignan 13 décembre 2016 14:35

    A l’auteur.

    Rama Yade a du talent et de l’intellignece ? Pouvez-vous illustrer dans quel aboutissement pour les Français elle en a fait preuve, svp ? il ne me semble pas avoir jamais entendu de sa bouche un discours construit et des idéaux affirmés pour défendre notre pays.

    Quel gâchis ? Pour elle et ses ambitions de carrière sans doute, pour la France, plus vite ce genre de parasite qui veut s’enrichir sur la laine des Français disparaît des écrans radars, mieux le contribuable se porte.



  • Marignan Marignan 8 décembre 2016 12:45

    il me semble qu’il est préférable pour Mélenchon de jouer le ralliement d’un PS en perdition à sa cause à lui après les primaires (du PS) plutôt que de se rallier, lui, à un tel esquif, avant même d’avoir combattu.
    Valls comme Macron sont des candidats de droite bien identifiés comme tels par les électeurs, ils prendront des voix à Fillon, pas à Mélenchon. A lui de s’entendre éventuellement avec le vainqueur (Montebourg ?) du PS pour la dernière ligne droite ensuite ou bien à faire cavalier seul (à gauche) si Valls l’emportait. Situation où à l’élection présidentielle Mélenchon devancerait sans doute Valls au premier tour. Au final, c’est bien Valls le problème à « gauche », pas Mélenchon.



  • Marignan Marignan 6 décembre 2016 09:25

    Après avoir trompé le peuple, après avoir sacrifié les fonctionnaires de l’Etat, ceux qui, enfin, et il était temps, ne se prétendent ouvertement même plus de gauche, scient la dernière branche qui formait leur base de soutien au siècle dernier, les intellectuels. A six mois des élections présidentielles, se rendent-ils compte qu’il n’y a maintenant plus personne pour voter pour eux ? A moins que, trop « sûrs d’eux-mêmes et dominateurs », ils envisageraient de se passer des élections pour se maintenir au pouvoir ? En nous préparant un nouveau Bataclan puissance 10 pour cela peut-être ?



  • Marignan Marignan 28 novembre 2016 18:40

    A Igsa.
    Bonsoir, Non, j’ai bien dis la primaire de droite, même si le subterfuge gauche-droite est une figure de tromperie employée à cet effet. J’utilise ici droite d’un point de vue économique tel qu’il est communément accepté désormais (défini par les options économiques des partis ou des candidats), à cet égard nous sommes bien dans une primaire de « droite », même s’il est plus juste d’employer le terme libéral désormais établi, primaire à laquelle, je suis d’accord LRPS ne fait qu’un.
    Peut-être pensiez vous à l’acception historique, où la gauche -dans l’Assemblée- était constituée des tenants du régime de la IIIème République (la droite -dans l’hémicycle- était alors royaliste). Même alors cependant, et ce dès la première république d’ailleurs, les Républicains étaient bien de « droite » économiquement (libéraux) au sens actuel du terme.
    La drôlerie de l’élection à venir tient au fait que c’est bien le FN qui, au regard de son programme économique (et les votes récents exprimés par les classes populaires le soulignent bien) sera positionné comme le plus à gauche des principaux partis en lices. Remarquez, ce n’est pas difficile d’être plus à gauche qu’eux depuis 1983.



  • Marignan Marignan 28 novembre 2016 17:11

    une primaire de gauche avec ces barons du PS là ? une seconde primaire libérale vous voulez dire ! Bartolone, l’ami du peuple qui s’est battu comme un diable pour ne pas divulguer le patrimoine qu’il a escroqué au pays sur le dos du populo en se faisant passer pour un bon représentant de gauche smiley
    S’ils avaient participé à la primaire de LR en qualité de protecteurs du système libéral dominant auquel ils appartiennent tous, chacun aurait gagné un temps précieux, mais que voulez-vous, moins ils sont différents, plus ils prennent de temps pour le dire.
    A la différence de Fillon qui est libéral et qui le dit clairement, vous voyez bien qu’aucun membre du PS ne veut se prévaloir d’être anti-libéral. ils disent, il est trop libéral. Trop par rapport à leur propre libéralisme sans doute.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité