• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Markoff

Désolé, mais j’abandonne mon statut de rédacteur.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/10/2008
  • Modérateur depuis le 29/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 181 319
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 48 26 22
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • Markoff 3 mars 2010 11:24

    Je suis F.M. ( j’avoue ) et si ça peut vous rendre service, je peux vous trouver un taf
    dans la .... maçonnerie. Un secteur où on embauche.



  • Markoff 23 février 2010 17:59

    Voilà un article qui me fait un grand plaisir. Merci à l’auteur.

    Déjà longtemps que je m’interroge sur la politique budgétaire des élus locaux qui n’arrêtent pas, pour des questions électoralistes évidentes, de faire des emprunts pour des investissements pas toujours judicieux... Vivre à crédit, c’est leur idéal, les communes sont endettées sur 10, 15, 20 ans, et la fuite en avant continue chaque année, bon prétexte pour augmenter régulièrement les impôts. L’intercommunalité qui, théoriquement, aurait dû voir des mises de moyens en commun et générer des économies, n’a fait qu’augmenter les dépenses de fonctionnement.
    Il faudrait aussi revoir les conditions de passages de marchés, beaucoup d’entreprises se sucrent sur les communes avec des devis scandaleux. ( pots de vin ?...)

    Pour quand une gestion saine, c’est à dire économiser avant de dépenser et ne plus être en dette perpétuelle ? Adapter exactement les dépenses aux recettes. Et revenir à un peu de sobriété. On peut se passer de certains éclairages inutiles et du feu d’artifice du 14 juillet sans que celà nuise à notre bien-être...




  • Markoff 20 février 2010 00:07

    @ Bardamu
     
    J’ai retrouvé votre article non publié. C’est du roman. Vous n’avez aucune chance, car le roman, c’est pas le style d’Agoravox qui reçoit déjà trop d’articles, victime de son succès.
    Désolé pour vous ! A moins d’un miracle...

    Mais sur le net, vous devez trouver des blogs qui prennent les romanciers. Bonne chance.



  • Markoff 19 février 2010 23:16

    Moi aussi j’ai buté sur le sens à donner à « mésusage » et pour moi, il ne peut que signifier « mauvais usage ». Mais « mauvais usage » veut dire qu’on se sert mal d’une chose qui par ailleurs, peut être trés utile.... Or je pense que dans l’article, ce mot vise plutôt des biens dont on pourrait facilement se passer.
    D’où l’importance de bien définir un mot qu’on emploie quand il est nouveau ou pas connu.

    Ceci dit, curieusement, en lisant l’article, je pensais à la piscine de mon voisin et j’ai vu ensuite que l’exemple de la piscine était donné dans les commentaires !!!

    En effet, cette piscine m’a souvent fait réfléchir quand j’ai vu son taux d’occupation annuel : une douzaine d’heures ! Vu son prix d’achat et d’installation, l’eau nécessaire et le moteur de filtrage qui ronfle 9 mois en continu, je me dis que c’est l’exemple caricatural du gaspillage et de la bêtise humaine. Et les piscines fleurissent dans mon quartier, tout ça pour faire preuve d’un ridicule « standing ».

    Mais c’est tout le problème d’une société basée sur la consommation à outrance, sous prétexte que ça fait des emplois et que ça fait marcher le commerce.
    C’est vrai, mais alors, comment en sortir sans tout foutre en l’air ?



  • Markoff 19 février 2010 09:32

    Malheureusement, la solution se trouve chez Hortefeux et Alliot Marie, responsables de la politique du chiffre ( malgré leurs dénégations ) et les commissaires sont complices de cette politique. Les poiciers ne font qu’appliquer les consignes et sont sûrs de l’impunité, ce qui permet tous les abus.

    Tout ça pour faire plaisir à Sarkozy qui exige des ’résultats’ pour prouver l’efficacité de sa politique. C’est pourquoi le petit délinquant est traité comme un vrai truant, alors qu’il n’y a aucune enquête à faire et aucun danger à craindre pour la « sécurité publique ».
    Et ne parlons pas des ignobles « fouilles à corps » faites uniquement pour humilier et injustifiées 9 fois sur 10.

    Ces méthodes ne sont pas à l’honneur de la France !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité