• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

McGurk

McGurk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1954 0
1 mois 0 82 0
5 jours 0 19 0

Derniers commentaires



  • McGurk McGurk 17 juillet 18:04

    @Paul Leleu


    Je ne suis pas d’accord. Ce sont ses prédécesseurs qui ont vidé les caisses et totalement abusé de leurs privilèges pendant des siècles pendant que le peuple crevait de faim.

    Les « révolutionnaires » ne se sont pas gênés à massacrer tout ce qui bougeait un peu trop, à détruire notre patrimoine sous des prétexte parfaitement fantaisistes. Idem pour l’Europe sur laquelle ils ont déferlé et tué à qui mieux mieux.

    Personne ne lui a proposé une alternative raisonnable (ex : le système anglais), ignoré ses interventions en faveur du peuple, et on a fait que l’humilier, étape par étape, ainsi que sa famille. Montrés comme des singes au zoo, parqués dans un bâtiment humide froid et insalubre, séparé de leur enfant qui a, lui aussi, fait de la tôle à à peine dix ans.

    Qu’il en soit arrivé à de telles extrémités semble logique, je pense que tout le monde aurait fait la même chose dans cette situation. La seule chose que je trouve dommage, c’est qu’il n’ait pas vu (et approuvé) que l’avenir se trouvait dans la représentation parlementaire.


  • McGurk McGurk 17 juillet 10:48

    @Venceslas


    Bah je ne sais pas trop à vrai dire.

    Sur les articles du détestable Fortin, l’auteur lui-même dit que Maduro a parfaitement le droit de flinguer « les terroristes » (à savoir l’opposition sous toutes ses formes) et ses fans lui donnent à chaque fois raison.


  • McGurk McGurk 17 juillet 10:46

    @Xenozoid


    Pas besoin. Enfermons-les dans un kolkhoze.

    Lorsqu’ils en auront assez de jouer au fermier pour trois queues de cerise chaque mois, ils reviendront peut-être à la réalité.


  • McGurk McGurk 17 juillet 10:43
    * "Politiquement, ce fut donc sous Vladimir Poutine (qui n’a rien d’un dirigeant communiste, rappelons qu’il n’y a plus de pouvoir communiste depuis Noël 1991) que le mystère a disparu définitivement. Partisan d’honorer la famille impériale et se plaisant à renouer avec la Russie impériale, Vladimir Poutine, comme son prédécesseur Boris Eltsine, ont su faire le "travail de mémoire« pour »pacifier« l’histoire de la Russie. »

    Non il n’a « rien de communiste ». Mêmes méthodes, même politique, un visible regret amère de la période soviétique qu’il a remis plusieurs fois au goût du jour via des expositions et restaurations de patrimoine de l’URSS. Continuons à nier les putain d’évidences.Le travail de mémoire est une chose. Aspirer à être le « nouveau tzar » en est une autre. Un pas que Poutine et ses prédécesseurs ont largement franchi.

    * "Les parlementaires révolutionnaires français ont jugé puis condamné très officiellement (ou ouvertement) leur ancien roi Louis XVI. Alors que les bolcheviks ont massacré leur ancien souverain et sa famille dans la plus totale opacité« 

    Ah parce que maintenant on fait la distinction entre un massacre et un massacre ? Le résultat est fondamentalement le même.

    Louis XVI s’est tout pris dans la gueule malgré ses tentatives d’aider les Français en réformant fortement son pays - le peuple les a même ignorées même si elles auraient pu changer leur destin. Cette famille n’a pas été simplement »massacrée« mais aussi torturée psychologiquement (séparation des enfants et des parents, meurtre du père puis de la mère, isolement total du dernier né dans des conditions épouvantables) par lesdits »révolutionnaires".


  • McGurk McGurk 16 juillet 21:55
    Google domine depuis longtemps le marché, il a donc pas mal d’expérience.

    Néanmoins, celui-ci a d’immenses failles qui peuvent très bien servir à ses concurrents à se tailler une place plus importante. Ses logiciels instables et moyennement optimisé, le codage n’est pas si fin, ses idées intéressantes mais pas forcément géniales, Google veut garder la mainmise sur son software et l’utilisation faite par l’utilisateur, etc.

    Et justement, je n’aime pas du tout la manière qu’à Google de vouloir tout contrôler. Sur mon GSM le plus récent, on ne peut pas respirer sans son contrôle. Les applications ne s’installent pas sans Google Play, les logiciels de base (ex : navigateur) ne se désactivent pas sans que le programme ne pète un plomb plusieurs fois par jour, impossible de modifier l’OS de base pour le personnaliser parce que tout est bridé, idem pour les sonneries.

    Du coup, on doit avoir un téléphone lambda avec le même look que les autres. Autant dire qu’on se croit au temps de la Ford T...
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès