• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

McGurk

McGurk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1950 0
1 mois 0 81 0
5 jours 0 21 0

Derniers commentaires



  • McGurk McGurk 4 juillet 11:52
    On a déjà un roi. En France il s’appelle « président ». La seule différence, c’est le titre mais dans les faits c’est du pareil au même.

    Une fois élu, il peut faire tout ce qu’il veut par l’intermédiaire de son esclave en chef, le Premier Toutou, qui légifèrerait sur le diable en personne si on le lui ordonnait.

    La plupart des Français sont de pauvres abrutis, ils ne réfléchissent rien et se font avoir par la propagande quotidienne diffusée sur tous les canaux habituels de communication (télévision, radio, internet). Si on leur suggérait pendant des mois, à grand coup de comm’ - spécialité de Macron et sa bande d’escrocs - qu’il faudrait installer un Pikatchu géant à la place de l’Arc de triomphe, je suis sûr que l’opinion y serait favorable.

    De toute manière, il faut tout de même savoir ce qu’on entend par « opinion », après avoir gravement influencé les gens et créé des sondages bidons - aux questions tendancieuses et fortement orientées - commandés par je ne sais quel secteur ou gouvernement dans je ne sais quel but.

    Ce genre de réaction existe actuellement parce que nous sommes en perte totale d’identité avec l’UE, la mondialisation, le rachat progressif du pays par des étrangers, etc. Il ne faut pas s’étonner que l’Europe se tourne de plus en plus vers l’extrémisme...


  • McGurk McGurk 1er juillet 01:11
    Vous vous réveillez un peu tard.

    L’immobilier a pété un plomb depuis très longtemps. Même il y a trente ans maintenant, les prix étaient déjà irréalistes. Le passage à l’euro les a fait passer encore plus haut, tout comme les prix dans la vie courante (supermarchés, magasins, abonnement de transport, etc.).


  • McGurk McGurk 30 juin 12:29

    @moderatus


    Ce n’est qu’une question de volonté politique. On nous fait croire que le plus important est « la sécurité » alors qu’elle commence justement avec l’intégration de toutes les couches de la population, qu’elles soient nouvelles ou plus anciennes. Ce n’est qu’à ce prix qu’on aura plus d’extrémisme (politique, religieux, ethnique), de pauvreté et de laissés pour compte.

    L’argent, on peut facilement le trouver en arrêtant de guerroyer et économiser nos missiles à 10 000 euros pièce, en limitant les salaires des parlementaires et des dotations qu’on leur fait, en stoppant les investissements fantasques sur le territoire et à l’étranger - d’après la Cour des comptes, on balance des sommes astronomiques par les fenêtres pour des conneries.


  • McGurk McGurk 30 juin 01:48

    @moderatus


    Oui mais pour ce faire...il faudrait qu’on ressuscite l’intégration...


  • McGurk McGurk 29 juin 21:53
    Même si on remettait la sélection de l’immigration en route - ce qui serait tout de même une bonne chose car on aurait moins de problèmes -, les réfugiés continueront d’affluer pour la simple et bonne raison que le système économique mondial, qui fait des ravages même chez nous, oblige ces personnes à s’expatrier.

    Il provoque la misère, la famine, les guerres, le déplacement de masse de populations et un nombre incalculable de morts sur le trajet, la SDFisation d’un certain nombre (cf. les Syriens clodos à Paris, facilement identifiables).

    Système auquel collabore bien sûr notre premier zéro national, accompagné de son fidèle tout de premier ministre justifiant tout. A force de tout péter - objectif numéro un de Macron -, ils provoqueront sûrement un jour l’effet inverse, à savoir l’évasion migratoire des Français qui, appauvris par des décennies de Macronisation (ou l’équivalent pour les prochains candidats) intense, se feront avoir par les mêmes passeurs qui se sont enrichis sur le dos des pauvres Africains et Orientaux ayant mis toutes leurs économies dans une illusion.

    On ne peut plus avoir d’ « obligation morale » parce que la « morale » n’existe plus, Bruxelles décidant pour nous ce qu’on doit ou ne doit pas faire, penser ou non. L’avant dernière fois qu’on a dit non, ils nous ont menacé de nous mettre une grosse amende là où ça fait mal.

    D’autant qu’on est tellement cons qu’on va caser ces migrants principalement sur la région Parisienne et les principales villes de France, laissant les territoires dépeuplés se dépeupler encore plus. On arguera qu’il n’y a pas « d’opportunités » ou "pas assez de transports, ce qui est normal vu qu’on concentre tout aux mêmes endroits.

    Quant à leur trouver un boulot, il ne faut pas non plus abuser hein ?!! Pôle Emploi est déjà affreusement nul et son personnel parfaitement incompétent, alors pourquoi s’ennuyer avec ça. On intègre déjà pas les pauvres des banlieues alors les migrants...
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès