• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

McGurk

McGurk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4022 0
1 mois 0 22 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires



  • McGurk McGurk 12 juillet 10:41

    ils exerçaient leur tutelle sur la gent féminine qui n’avait pas d’autre choix que de subir. Il était nécessaire pour pouvoir construire une tutelle des femmes sur les hommes de créer un groupe cohérent avec des femmes de tous horizons.

    Ceci est parfaitement faux. C’est une vision très féministe et surtout révisionniste de l’histoire.

    Les femmes sont également joué un grand rôle dans nos sociétés, des simples paysannes aux reines. Et elles ont toujours travaillé, contrairement à ce qu’insinuent les pseudo-historien.

    Les société anciennes sont basées sur des rôles complémentaires (appelés « traditionnels » dans nos société contemporaines) et non une domination quelconque. Les lois « machistes » constituent des dérives des schémas primordiaux.

    Donc, non, ça ne va pas de soi !

    C’était d’ailleurs la base du processus de domination qu’elle subissait.

    Où êtes-vous allé chercher des imbécilités pareilles ?

    Or ce besoin de jouissance est notablement plus important pour les hommes que pour les femmes

    Information gratuite et sans fondement.

    la plupart des femmes étant libérées de la domination masculine, il ne pourra pas plus trouver ailleurs ce qu’il ne trouve pas, ou pas assez, chez lui.

    Soit vous ne comprenez rien à votre propre genre, soit vous êtes une femme déguisée.

    Vous éludez tout le reste de la vie et ce que la société peut offrir. Nous ne sommes pas des DSK en puissance prêts à tirer tout ce qui bouge.

    L’homme peut également se livrer à ses plaisirs solitaires de primo-adolescent avec un taux de satisfaction certes médiocre mais suffisant pour ne pas penser qu’à ça pendant quelques instants, ce qui ne le libérera guère.

    Une connerie à chaque ligne !

    L’homme n’est pas une centrale nucléaire, bordel !!!

    Bon j’ai sauté aux derniers paragraphes parce que je ne vais pas commenter chaque ligne...

    L’homme incapable de donner naissance à un enfant s’est concentré sur les divers moyens d’exterminer autrui avec le succès que l’on connaît.

    Encore des phrases vides et affirmations gratuites !!!

    Il ne faut désespérer de rien, les atrocités masculines peuvent être égalées si les femmes peuvent acquérir massivement de très hautes responsabilités politiques, elles auront à leur disposition la ‘Raison d’État’.

    C’est déjà fait et depuis un bail !

    On a toute une collection de tornades ambulantes qui ont détruit notre pays et continuent à le faire.

    Lagarde, Hidalgo, Pécresse, Schiappa, Buzyn, etc [pour ne citer que les plus connues].

    Pour votre informations, elles font pire que leurs collègues masculins. Celles-ci ont l’avantage d’amadouer les hommes « car ce sont des femmes » et leurs actions sont catastrophiques.

    Donc, oui, on a de la connasse nationale élevée au caviar, au sommet de notre société. Sans problème. On vous les facture quand vous le souhaiterez.



  • McGurk McGurk 11 juillet 12:15

    En réalité il y a deux « nouveaux variants » dans le peloton de tête d’après les médias qui en inventent un tous les deux mois lorsque la stratégie de la peur s’essouffle.

    Les vaccins ne protègent de rien du tout, plus besoin de le prouver. Il est de notoriété publique que les gens attrapent de nouveau cette maladie.

    La seule monnaie qui ait cours en médecine, c’est le soin. Chose totalement morte depuis qu’on a placé l’hyper-prévention au coeur-même du processus médical et on va même jusqu’à déclarer les bien-portants « d’asymptomatiques ». C’est dire si on marche sur la tête.



  • McGurk McGurk 11 juillet 00:08

    @ETTORE

    Effectivement. C’est pourquoi je suis toujours sidéré de voir qu’on les laisse continuer à nuire car leur place ne peut être qu’à un seul endroit.

    Je n’en peux plus de cette lâcheté collective, émanant de cette désertion permanente du rôle qui doit être celui de chacun.

    Vivre dans une société à la responsabilité délayée, où personne n’est coupable tout en l’étant partiellement, est insupportable à vivre. Qui plus est lorsque tant de gens sont détruits ou mis sur la touche par cet état de fait.

    Combien de vies fauchées ?
    Combien de gamins paumés sans avenir ou avec un futur minable ?
    Combien de personnes pauvres ou pas loin du seuil de pauvreté ?
    Combien de chômeurs qui pourraient parfaitement occuper des postes ?

    Tellement de questions irrésolues car personne ne souhait rien faire.



  • McGurk McGurk 10 juillet 23:26

    @ETTORE

    Il en vas peut être de la nature, comme de la politique.

    La nature ne crée pas de monstres par plaisir et pour torturer ses propres créations.

    Tout ce qui est produit dans la chaîne écologique l’est par nécessité et l’apparition de nouvelles espèces une réponse aux nouvelles conditions de l’environnement.

    Aucune créature n’est laissée pour compte, chacune produit et s’inscrit dans un ensemble bien défini. Nous le savons déjà mais sommes incapables de souscrire à cette idée pourtant d’une sagesse infinie et d’une logique sans faille.



  • McGurk McGurk 10 juillet 22:40

    @gruni

    Alors pourquoi enferme-t-on les gens qui disent le contraire sur la situation sanitaire ?

    Pour les GJ ont-ils été tabassés, jetés en prison, mutilés voire même tués ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité