• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

McGurk

McGurk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3989 0
1 mois 0 55 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires



  • McGurk McGurk 10 juillet 20:51

    @gruni

    Nous n’en saurons jamais rien, et il est très facile de répondre oui, après.

    MLP a finalement intégré le système qu’elle (et nous aussi d’ailleurs) voulait détruire. Effectivement, le peuple a été hypnotisé par les promesses de l’EU, largement relayées par les médias et le pouvoir.

    Son parti a donc décidé de s’y fondre et a supprimé les éléments trop « extrêmes » pour devenir « un parti européen » parmi tant d’autres. Grave erreur car ils ont perdu les deux choses essentielles qui faisaient leur originalité.

    Ce n’est pas en intégrant un système encore plus libéral qu’on se défait du libéralisme. C’est en amener encore plus et donc plus de destruction. C’est ce que son ancien collaborateur a fini par comprendre et il a quitté le Titanic.

    Or, ce parti a tout de même un avantage (même minime) qui est de prendre encore un tant soit peu l’avis des électeurs. Ce que les autres n’envisagent même plus.

    Ceci dit, vu les objectifs de l’UE, ils auraient quand même dû enclencher le tsunami européen d’emmerdes. Mais je suppose qu’il aurait été amorcé et pas totalement comme le dynamitage de la société avec la « méthode Macron ». Je suis donc convaincu qu’on aurait eu largement moins mal (ce n’est que mon avis, certes).

    Vous vouliez savoir ce qu’est un extrême, relisez-vous !

    Je n’ai rien voulu, je subis. C’est pourquoi je ne vote jamais car la boucle politique est depuis longtemps bouclé.

    Lorsque je vois leur tronche de drogués au pouvoir sur les affiches électorales, le vide avec quelques couleurs, je n’ai même pas besoin de voir le contenu proposé. Et puis elles sont toutes pareilles ; de vrais clones.

    C’est le grand avantage d’avoir un minimum de « sensibilité graphique » complétée par ma formation où on m’a appris à décrypter les textes et argumentaires. De toute manière, un candidat qui envisage sérieusement de rester dans l’UE est déjà grillé pour moi.

    L’ensemble de la classe politique fait dans l’extrême et ce depuis l’ère Sarkozy avant, un bagage minimum (intellectuel, un français parfait, savoir se tenir) était exigé.

    Mais la nouveauté est d’agresser directement les Français méritants (et ils sont beaucoup) à la fois avec les lois (l’ancienne méthode) mais également verbalement dans leur quotidien. Lorsqu’on en arrive à insulter les citoyens « parce qu’ils ne votent pas bien », cela signifie qu’on a aucune considération pour ceux qu’on prétend « gouverner ».

    Nous ne somme ni des sujets ni des « gueux sales et puants ». Bon nombre d’entre nous sommes infiniment plus évolués que ces parasites.

    Pour ma part, des gouvernements qui ont totalement abandonné l’emploi pour camoufler ça sous le sigle « Pôle Emploi » n’ont pas la moindre chance d’attirer mon attention. Maintenant plus de six ans de chômage dans une soi-disant démocratie/méritocratie. Mon cul, tous les postes intéressants sont dédiés aux privilégiés et esclaves de ce système pourri.



  • McGurk McGurk 10 juillet 14:16

    @gruni

    Expliquez-moi ce qu’est un « extrême » à notre époque ?

    Quand la droite nous enferme dans la prison de la dette, puis sécuritaire et pour finir sanitaire ? Que la gauche est une droite déguisée et aussi folle ?

    Est-ce que que les « Le Pen » auraient fait vraiment pire que ça ?

    Macron représente-t-il pour vous simplement la droite ou est-il plus extrême que l’extrême-droite qu’il critique sans cesse pour se trouver un ennemi à combattre, tel le chevalier du Moyen-Age combattant des dragons ?

    Si votre conclusion est que MLP (ou associé) est pire que la racaille de droite (ou de gauche, c’est la même chose), vous n’avez alors rien compris de la politique des soixante dernières années. Et , fatalement, vous voterez « utile » (ou « le moins mauvais ») lors des élections présidentielles. Tout comme les autres pigeons/couillons qui ont voté pour Macron qui a sabré violemment ce pays.

    Pour répondre à votre remarque sur le score de MLP, demandez-vous pourquoi les gens ne viennent plus voter, pourquoi le nombre de désespérés et de pauvres augmente, que les gosses sont déboussolés, que le réel et la morale foutent le camp.

    Réponse : la démocratie est morte, la politique s’est emparée du système de la « 5ème république » et de ses institutions, l’ascenseur social et l’intégration sont morts, le libéralisme a infiltré toutes les strates de la société et fait imploser à la fois le « modèle français », l’Etat et l’économie.

    PS : chouette, pas vrai ? Je fais les questions et les réponses !



  • McGurk McGurk 10 juillet 10:58

    @McGurk

    *va y remédier



  • McGurk McGurk 10 juillet 10:47

    ...tout ça pour dire quoi finalement ?

    On sait très bien que les partis de droite rafleront la mise quel que soit le résultat car la gauche n’existe plus. Nous aurons donc au menu soit le libéralisme rampant...soit le libéralisme débridé, son frère jumeau.

    Vous êtes de ceux qui tombent encore dans le piège de catégoriser tout ce qui sort de la norme d’ « extrême » comme bon nombre de Français hélas mais, aujourd’hui, les principaux partis (du moins ce qu’il en reste) mènent tous des politiques plus extrêmes ce que les « extrêmes » classiques peuvent proposer.

    Je me marre de voir écrire que les personnes que vous décrivez sont « réactionnaires ». Vu les tortures qu’on a tous subi de la part de LREM, les mots que vous employez ne sont plus appropriés. En outre, même si leur programme n’est pas idéal, ils en ont un (même embryonnaire et pas terrible) et une idéologie ce que les partis traditionnels n’ont plus depuis longtemps et encore moins celui de Macron.

    Ce dernier élément (l’idéologie) est la première chose qu’ils ont abandonné pour plus de facilité, puis ensuite progressivement leur programme respectif. Mais, retour de bâton oblige, l’abandon idéologique a fini d’achever lesdits partis (telle une addition 1-1=0, vu qu’il ne reste plus rien).

    D’où une profonde désaffection des citoyens envers les élections car l’idéologie définit l’orientation des programmes et que ces derniers sont l’application concrète de la pensée initiale.

    La population ayant été conditionnée à « ne pas voter extrême » car extrême = Hitler = retour du nazisme et de la barbarie, c’est bien connu dans la pensée raccourcie et étrique , il est très clair qu’ils n’ont aucune chance et qu’ils serviront encore une fois d’épouvantail.

    Alors, que reste-t-il ?

    Le panier de crabes de droite qui se battront jusqu’à la mort pour la place suprême.

    Wauquiez n’a ni la carrure ni l’intelligence (un vrai débile) pour gagner. Pour Bertrand, je n’en sais rien car je ne le connais pas, mais il m’a l’air assez mou.

    En revanche, la très nulle et corrompue Pécresse est en excellente posture vu qu’elle est appuyée par un certain nombre d’élus (dont mon très corrompu et autoritaire de pseudo-maire) et qu’elle est parfaitement compatible avec le système.

    En fait, plus besoin de faire des élections car les probabilités sont tellement certaines qu’on se croirait en RDA. De toute manière, les gens n’iront probablement pas voter plus (peut-être un peu plus ceci dit mais pas tellement).

    Nous payons et allons encore payer cher notre aptitude à voter depuis vingt-cinq ans (Hollande inclus) à droite. La France a besoin de politique sociale d’urgence et ce n’est certainement pas le trio des imbéciles de droite (ou d’extrême-droite) qui vont y remédier. Mais également de démocratie...



  • McGurk McGurk 9 juillet 22:36

    @troletbuse

    Mention piquouse, spé Moderna/Pfizer ou Jonhson&Johnson.

    Les spé Astra Zeneca sont excusés pour leur « absence » (enfin plus précisément leur mort).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité