• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mouna Alno-Nakhal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 05/11/2011
  • Modérateur depuis le 02/05/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 9 463
1 mois 2 5 79
5 jours 1 3 33
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Mouna Alno-Nakhal 27 juillet 14:07

    @Attila

    Merci à vous... sincèrement.



  • Mouna Alno-Nakhal 27 juillet 03:58

    @Pascal L

    "Un état Juif, du Nil à l’Euphrate, vous avez vu ça où."


    Plus précisément : Il s’agit de la « légitimité » de l’État juif justifiée par sa présence au sein d’une région RE-divisée en fonctions des religions et/ou des ethnies des États qui la composent et de l’« hégémonie » de cet État juif du Nil à l’Euphrate.

     

    « Où ? » Une source parmi d’autres : 

     

    L’article d’Oded Yinon, ancien fonctionnaire du MAE israélien "concerne le Moyen-Orient, à savoir la division de la région en petits Etats, et le démantèlement de tous les Etats arabes… On perçoit très clairement le lien étroit qui existe entre ce projet et la pensée néoconservatrice américaine, particulièrement dans les notes de l’auteur pour son propre article...".

     

    Initialement publié en hébreu sous le titre "Une stratégie pour Israël dans les années 80", il a été traduit et republié en 1982 par Israël Shahak :

     

    Une stratégie persévérante de dislocation du monde arabe

    https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2007-2-page-149.htm


    Stratégie imaginée par Ben Gourion, poursuivie par Sharon et les suivants…

    Projet d’hégémonie de l’Égypte à l’Irak = du Nil à l’Euphrate !

    Bonne lecture ou relecture à la lumière des événements des dernières décennies...  

     



  • Mouna Alno-Nakhal 26 juillet 17:02

    @Pascal L
    Rappelez ces deux informations à vos amis (?) serait charitable de votre part :

    Hillary Clinton : Nous avons crée Al-Qaïda, Nous avons financé les Moudjahidin

    https://www.dailymotion.com/video/xsgyjs

      Vidéo-Donald Trump : Obama et Clinton ont créé Daech https://www.youtube.com/watch?v=QcEMH5YuI6E

    Ils arrêteront de vous crever le coeur par indignation injustifiée face à la vraie tragédie vécue par les Syriens.

    Et soit dit en passant, le président du Parlement syrien qui accueille le Président syrien à la tribune de la grande salle du Palais du peuple est chrétien (voir vidéo en fin de texte)... Et c’est, entre autres, cette véritable diversité au sein d’une même appartenance que défend ce texte que vous traitez de galimatias, comme si vous ne saviez pas ce qui s’est passé en Syrie pour justifier la légitimité et la suprématie d’un État juif, uniquement juif, du Nil à l’Euphrate et, par conséquent, l’hégémonie des « faux amis de la Syrie » par le biais de cet État constituant leur plus grande base militaire dans le monde... Nul ne vous empêche de persévérer à diffuser vos contre-vérités à l’instar des médias dominants, mais comme ces vérités ne sont plus un secret pour personne, vous feriez mieux de changer de registre.
    Les Syriens ont payé très cher leur résistance et ce n’est pas fini, loin de là. Ils ont néanmoins déjouer le projet visant à transformer leur patrie en État vassal et sinon, en petits états sectaires à la solde de l’un ou l’autre des coalisés à cet effet, malgré les appels de certains de vos amis (?) à bombarder leur pays et à sanctionner leur peuple pour l’amener à adopter votre vision et la leur. 

    Cordialement 

     



  • Mouna Alno-Nakhal 22 juillet 17:58

    @Pascal L
    En ce qui concerne la Syrie, la rectification des idées reçues et des accusations de quelques-uns, lesquelles ont été démenties par la très grande grande majorité du peuple syrien, est également une vertu. Au cas où vous en douteriez, demandez-vous pourquoi les pays hébergeant le plus grand nombre de déplacés syriens leur ont interdit de participer aux dernières élections présidentielles [la Turquie, l’Allemagne, le Canada, etc.] quand ils n’ont pas tout simplement molesté ceux qui se dirigeaient vers les bureaux de vote autorisés ailleurs. Si ces pays étaient surs de la justesse de leurs allégations, reprises par vos interlocuteurs aussi Syriens soient-ils, ils les auraient encouragés d’aller voter au grand galop.
    Pourquoi transmettre un tel discours ? La réponse se trouve dans votre commentaire.

    Tout aussi cordialement.



  • Mouna Alno-Nakhal 22 juillet 13:51

    @titi

    User d’une seule phrase pour discréditer ce discours est votre droit. Mais permettez que je précise que le président Bachar al-Assad s’adresse aux « Syriens », lesquels ont subi la discrimination et l’esclavage déguisé des Ottomans et des mandataires qui lui ont succédé, sans jamais les pratiquer, à moins que vous ne disposiez de témoignages prouvant le contraire.

    Cordialement.


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité