• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nenyazor

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 144 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • nenyazor 19 avril 2015 20:06

    @Gollum
    "Bien d’accord avec vous. Quand on est face à un texte on essaye de prendre la solution la plus vraisemblable… Mourey fait l’inverse en remplaçant de façon quasi systématique les personnages réels (présentés comme tels en tous les cas) par des conseils"

    Si vous suivez un peu les articles de Mr Mourey, ca devrait pas trop vous choquer puisque c’est la sa façon de faire : avoir une thèse à défendre et tordre le texte/les faits ou choisir juste les textes qui vont dans son sens, peu importe la source, pour que ca colle avec...

    Autant j’apprécie les thèmes qu’il aborde, autant ses thèses et ses démonstrations sont juste ridicules.



  • nenyazor 24 juin 2014 17:55

    "Sur le site minier, le plus simple est de construire un canon magnétique (alimenté par énergie solaire) et de le charger avec des « obus » creux emplis du matériaux extrait, raffiné ou non, puis de tirer vers l’orbite terrestre ou les obus sont recueillis (par des filets par exemple, ou des drones automatiques), assemblés en grappe puis redirigés vers la Terre (système de drones, encore, puis parachutes) vers les usines. Les « obus » étant bien entendu conçus pour supporter la rentrée dans l’atmosphère."

    Gare à l’erreur de tir : oups ! désolé, le chargement de minerais a malencontreusement évité les filets et s’est écrasé sur un pays que bizarrement nous n’avions pas en très haute estime...



  • nenyazor 19 juin 2014 13:28

    Il est peut-être un peu tard pour répondre à cet article paru il y a 13 jours donc déjà dans un passé lointain, mais ce n’est pas grave.
    .
    —> "D’abord une remarque de bon sens, mais qui est souvent ignorée : le premier moteur de la croissance est l’expansion démographique.« 
    En effet, celà est vrai pour le PIB par pays, mais pas pour le PIB par habitant, ce dont il est en fait question dans les tableaux.
    De plus, j’interpréterais une corelation entre croissance démographique et croissance du PIB par tête plus dans l’autre sens : les revenus augmentant, on fait plus d’enfants. Et encore, cela est dans l’hypothèse que ces deux grandeurs soient liées par une relation simple de cause à effet.
    .
    De plus, faire une moyenne de la croissance, en particulier démographique, entre l’antiquité et 1700 est tellement dénuée de sens que ca fait mal à la tête. Je comprend qu’il est pas aisé de faire un calcul de croissance économique très précis sur cette période, mais pour la démographie, il existe tout de même des périodes bien distinctes, en particulier les 14e et 15e siècles qui ont un effet particulier sur les chiffres de la population en 1700 (entre 1/3 et 1/2 de l’Europe qui disparrait, ca fait un trou...)
    .
    —> Sur le taux de croissance »normal« de 1,2%, c’est une idée très intéressante que je ne saurais discuter, si ce n’est que c’est le taux »normal" pour l’ère industrielle.
    .
    —> La table de la croissance cumulée est un outil indispensable pour comprendre la croissance et ce qu’elle signifie. Qu’elle soit verte, rouge, bleue ou arc-en-ciel, la croissance et reste la croissance.
    .
    —> Pour la prévision à long terme, il faudrait prendre en compte les ressources naturelles dont l’épuisement aura un effet crucial sur la croissance, autant du PIB que de la population à mon avis, qui fera descendre bien en dessous des 1,2%... Voir toute la problématique sur la décroissance.



  • nenyazor 15 avril 2014 13:16

    "l’homme n’a jamais émit autant de co2 que durant le 19e siècle (tout fonctionnait au charbon) et pourtant aucun réchauffement constaté durant cette période mais plutôt un refroidissent."

    Peut-être que tout fonctionnait au charbon, mais la consommation de charbon n’a pas baissé pour autant depuis le 19e. De plus, s’est rajouté le pétrole et le gaz.

    Quand vous parlez de refroidissement au 19e, j’aimerais bien connaître vos sources. Surtout qu’à l’époque, je doutes fortement qu’on ai des sources suffisantes pour évaluer la température moyenne de la Terre. Si ca se refroidit en Europe et que ca se réchauffe partout ailleurs, y’a des chances que globalement ca se réchauffe..



  • nenyazor 15 avril 2014 13:06

    Le graphique en lien ne montre aucunement un refroidissement, mais plutôt une stagnation.
    Je rajouterais que raisonner autour du réchauffement climatique sur une échelle de temps aussi réduite que 17 ans, je ne sais pas si ça à vraiment de la valeur.
    Aussi, la fonte des glaces peut avoir un effet amortisseur sur le réchauffement. Entre de la glace à 0° et de l’eau à 0°, la température ne change pas mais le niveau d’énergie est radicalement différent. Le jour où la banquise ou les glaciers arrêteront leur désintégration, on pourra commencer à parler d’arrêt du réchauffement.

    Et pour votre argument sur le taux de CO2 10 fois plus haut avec une température plus faible, il faudrait préciser l’ensemble des variables du système climatique de l’époque pour en discuter.
    Le CO2 n’est pas forcément l’élément le plus déterminant dans la détermination du climat, mais les autres variables étant quasi constantes, l’influence d’une augmentation du taux de CO2 peut très bien avoir des effets qui, à notre échelle, se révèlent important.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès