• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pépé le Moco

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 276 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pépé le Moco 2 janvier 18:57

    Concernant cette évasion, les services japonais peuvent être considérés comme une bande de simplets (« pieds nickelés »), croire que l’escroc resterait bien sagement en attendant son procès, prévu en avril, est bien méconnaître la mentalité de l’oligarchie néolibérale, surtout celle formée dans les grandes écoles françaises (aucun code d’honneur, seul compte le pouvoir et l’argent).

    La pourriture peut néanmoins compter sur les nervis néolibéraux à la tête de L’État Français, notamment à la secrétaire d’État française à l’Économie Agnès Pannier-Runacher qui a déclaré le 2 janvier :

    "Si M. Ghosn venait en France, nous n’extraderons pas M. Ghosn, parce que la France n’extrade jamais ses nationaux ; donc, nous appliquons à M. Ghosn comme à monsieur Tout-le-Monde les mêmes règles du jeu, mais cela ne nous empêche pas de penser que M. Ghosn n’a pas à se soustraire à la justice japonaise."

    Cependant compte tenu des casseroles

    que le margoulin trimbale (dissimulations de revenus, abus de confiance, appartements au Brésil et au Liban financés par Nissan

    et

    les jetons de présence perçus d’autres administrateurs de Nissan,...), il conviendrait que l’état français suspende la nationalité française de cet individu (né au Brésil-une carte de nationalité, enfance au Liban-2ème carte et études en France-3ème carte) le temps de la finalisation de l’enquête japonaise et du prononcé du jugement. A l’issu de la procédure et le cas échéant, il serait indispensable d’appliquer les accords d’extradition signés par la France.

    Mais là, malheureusement, je rêve : l’équité devant la justice n’existe pas dans notre « pseudo démocratie », l’oligarchie n’est pas tenue de respecter la loi et les gouvernants pérennisent cette organisation inique.

    Cette situation n’est pas sans rappeler l’instruction en cours à l’encontre des époux BALKANY, accusés de blanchiment de fraudes fiscales, corruption,... Brefs, des pratiques partagées par l’ensemble de l’oligarchie, mais réalisées par cette caste avec beaucoup plus de discrétion.
    Les époux ont appris à leur dépens qu’ « il ne faut pas être plus royaliste que le roi » et ne pas le faire savoir trop impunément.
    Néanmoins, le traitement judiciaire de ces escrocs « de bonne famille » laisse à désirer. La morue, victime de problèmes de santé, n’est pas incarcérée ??? Elle peut à loisir prendre un poste de Maire-Adjoint, s’empiffrer dans les repas de représentation de la Commune sans être inquiétée. Étonnant non ? Il n’y avait peut-être pas de cellule VIP pour les femmes à la Santé ?
    Le margoulin lui aussi est pris d’un ennui de santé (le même que sa femme ?) et le détenu n’aurait même pas eu le droit à un transport en ambulance, vous vous rendez compte, quel scandale !
    Des questions restent en suspend : à quand les contre-expertises médicales pour ces deux condamnés et à quand une détention avec les détenus de droits communs, comme le prévoit la procédure normal pour tous les citoyens ?



  • Pépé le Moco 1er janvier 19:48

    @Martin,

    Si je comprends bien, ces organismes (OCDE/G20) ont fait des recommandations ! C’est génial.

    Avec ça, l’évasion fiscale n’a qu’a bien se tenir smiley.

    Les représentants de certains États et des Banques Nationales, qui cautionnent tous les jours l’évasion fiscale (puisqu’ils ne luttent pas contre), se sont réunis, ont fait une bonne bouffe, et communiquent. Les fraudeurs tremblent...

    A noter, que les membres et experts du G20, (organisme créé suite aux crises financières des années 1990) ont communiqué après la crise de 2008 :"Nous sommes d’accord pour dire qu’une réponse politique élargie, fondée sur la coopération macro-économique, est nécessaire pour rétablir la croissance« .

    Étonnant la vacuité (voir débilité) des orientations préconisées.

    Il ne faut pas oublier : »Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !"



  • Pépé le Moco 25 avril 2019 14:58

    @machin

    Malgré la volonté des éditocrates à enjoindre « tous les Français » à une union nationale dans « le drame » de l’incendie de Notre-Dame, je me sens, pour ma part, aucunement concerné par cette communion inventée de toute pièce par nervis médiatiques et ni touché par cet évènement.

    Je suis bien plus affecté par la destruction des Services Publics (santé, éducation, services de secours,…), commencée sous l’air Raffarin, et que l’actuel Président et Gouvernement des riches (des oligarques) a portée à un niveau démolition sans précédent.

    Je pense qu’une union nationale est bien plus envisageable à travers un programme social audacieux, du type de celui du Conseil National de la Résistance, plutôt qu’à travers la reconstruction d’une cathédrale.

     

    Par ailleurs, concernant les dons réalisés, il est à noter que les dotations de l’Etat concernant l’entretien du patrimoine français sont dérisoires au regard des besoins.

    Ce n’est pas, d’une part, avec l’attitude des riches donateurs en matière d’optimisations et d’évasions fiscales, et d’autre part, les politiques publiques françaises et européennes qui sont menés depuis plus de 20 ans que les ressources nécessaires seront dégagées.

    Quand bien même, elles le seraient, il serait prioritaire de les consacrer au Services Publics et non au patrimoine.

     

    Enfin, il faut être conscient que les vrais responsables sont les pompiers pyromanes cités ci-dessus et non les ouvriers avec leurs cigarettes.



  • Pépé le Moco 24 avril 2019 16:44

    @Attilax
    « Aucune réponse de votre part aux slogans de départ « ne vous suicidez pas, rejoignez-nous ! »  ». (voir aussi, lien)
    Effectivement, pas de réponse de @Fergus, dommage.

    Par ailleurs, il apparait que seul les oligarques parlent encore de démocratie.
    Malheureusement, le programme du CNR n’est plus qu’un lointain souvenir.

    Il faut garder en perspective cette citation de Jean-Louis BARRAULT : La dictature c’est « ferme ta gueule », la démocratie « c’est cause toujours ».



  • Pépé le Moco 23 avril 2019 16:20

    @Pierre,
    Vous pensez aux GJ ou à ceux qui les tabassent et les estropient ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès