• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Yves Martin

Retraité.
Né en 1943

Tableau de bord

  • Premier article le 26/05/2015
  • Modérateur depuis le 27/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 346 259
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1256 858 398
1 mois 54 14 40
5 jours 40 4 36

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Pierre-Yves Martin 9 mai 12:47

    Sue les décisions du conseil européen, vous êtes naïf ou vous faites semblant ? Ce n’est pas le premier cas, donc vous êtes de mauvaise foi.
    D’abord les décisions du conseil européen sont prises à la majorité qualifiée et dans cette majorité les petits pays, qu’il est encore plus facile de faire obéir qu’aux autres, plus les pays ultra-corrompus, ont un poids prépondérant.
    Ensuite le Conseil ne fait qu’entériner les propositions de Bruxelles ; la commission a seule l’initiative ; or la commission, c’est quelques milliers de fonctionnaires ultra-payés et un beaucoup plus grand nombre de lobbyistes qui y font, au sens propre, la loi.
    Enfin tous les pays sont soumis aux chantages de la commission, qui peut par exemple les faire condamner pour déficit excessif.Ce n’est pas un hasard si le gouvernement grec fait à toute occasion des déclarations et des votes zélés en faveur des diktats de la commission, même lorsque ceux-ci vont directement à l’encontre des intérêts de la Grèce et des idées politiques de Syriza : la façon dont le nœud coulant sera plus ou moins serré en dépend.



  • Pierre-Yves Martin 3 mai 11:40

    @Fergus
    Bonjour Fergus,
    Je ne suis pas sûr qu’il y aie une contradiction insurmontable entre ce ce que vous écrivez et ce que j’ai écrit. Différents acteurs, à différents moments, peuvent contribuer à un même résultat.



  • Pierre-Yves Martin 3 mai 08:22

    @Fergus
    Veuillez éviter « n’importe quoi » lorsque vous n’êtes pas d’accord avec quelqu’un.
    L’affaire Fillon, c’est l’utilisation au bon moment et très intelligemment (en particulier via des médias classés à gauche) de munitions disponibles, peut-être depuis longtemps.
    M. Juppé aurait été beaucoup plus acceptable pour la finance internationale que M. Fillon, notamment à cause des sympathies, réelles ou supposées, de ce dernier pour la Russie et de son affichage catholique . Et nous ne savons pas quelles munitions il y avait en réserve contre M. Juppé, qui d’ailleurs semble accepter actuellement de suivre M. Macron.



  • Pierre-Yves Martin 2 mai 18:58

    La réalité et sans doute plus prosaïque : il fait ce que veulent ceux qui l’ont fait, la haute finance internationale (les Bilderberg).
    Les élections ont été manipulés à travers l’affaire Fillon, certainement planifiée, et trompés en faisant croire que M. Macron était une sorte de PS moins le quart. Maintenant c’est cinq ans de quasi pleins pouvoirs ; les députés ne comptent pas et il y a tous les moyens de les mener à la baguette. Donc exécution !
    Dans quatre ans, il sera honni, mais la haute finance internationale lui renverra l’ascenseur.



  • Pierre-Yves Martin 26 mars 18:47

    @cétacose2
    Ah bon ?
    - Sedan, en 1870, est une défaite française.
    - Le 11 novembre 1918 est une victoire franco-anglo-américaine.
    - Le 8 mai 1945 est une victoire anglo-américaine.
    Je sais bien qu’on n’enseigne plus l’histoire, mais quand même !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès