• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pr ELY Mustapha

Pr ELY Mustapha

Professeur d'université et consultant international.
Juriste et spécialiste en finances publiques.
Ecrivain. Informaticien réseaux et système.
Domaines de recherche : Gouvernance démocratique, finances publiques, management public, elearning, réformes judiciaires, sécuritaires et pénitentiaires.
Une quinzaine d'ouvrages spécialisés (droit, économie, finances publiques, TIC), de romans et d'essais publiés.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/06/2011
  • Modérateur depuis le 29/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 53 113 1031
1 mois 2 5 15
5 jours 1 3 11
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 105 104 1
1 mois 17 17 0
5 jours 13 13 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 29 juin 2011 13:45

    Philippe,

    C’est, en effet, cette pauvreté criante qui mène aux extrêmes dans les pays en développement qu’il convient de combattre.

    L’évidence est que personne ne nait terroriste, la question est comment on le devient. Et il est fort à parier que chez le « terroriste » le ventre est plus important que l’esprit. La misère que l’idéologie. L’aveuglement que la haine.

    Hélas du fait de l’amalgame, la dérive sécuritaire a privilégié la violence pour contrer la violence. Cela est compréhensible. Mais à y réfléchir, la lutte contre le terrorisme devrait commencer par la lutte contre la misère des peuples et leur frustration. Et cela est plus difficile que de dynamiter la demeure d’un terroriste. Alors la violence succède à la violence.Indéfiniment.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 29 juin 2011 12:26


    Le laquais « victimiste » manipulateur qui ouvre les portes de son pays aux requins néolibéraux vous salue bien.
     Mais dîtes-moi, depuis quand dans un dialogue entre gens « civilisés » (ou simplement éduqués) on se targue d’utiliser autant d’adjectifs, d’épithètes et autres noms d’oiseaux pour appuyer un argumentaire ?

    Je vous prie de croire que je n’irai pas avec vous sur ce terrain. Non pas que je ne puisse pas vous battre là-dessus, mais parce que tout simplement je suis davantage adepte à la démonstration neutre et désintéressé, respectueuse de l’autre et de ses idées et non point à l’alignement coercitif sur une pensée ou une idéologie (économique fut-elle).

    Quant au fond, les néolibéraux semblent vous donner du fil à retordre. Ni mon article ni ma vision du monde ne s’inscrit dans leur optique ni dans la votre non plus, rassurez-vous. Sur ce point je vous prie de me relire. A moins, que derrière votre pseudonyme vous préféreriez continuer le débat, en revisant votre vocabulaire, et je continuerai, respectueusement à vous répondre à visage découvert.

    Mais sachez-le, le courage des idées n’est rien si elle ne s’exprime pas à visage découvert. Et sur ce plan de la transparence, je vous attends.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 29 juin 2011 01:29

    Mor Aucon,

     « L’économiste doit être mathématicien, historien, politicien et philosophe. Il doit aborder simultanément l’abstraction et la réalité et étudier le présent à la lumière du passé en vue de l’avenir sans qu’aucun aspect de la nature des institutions ne lui échappe. » (Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie).

    Keynes aurait pu ajouter que l’économiste se devait d’être plus tolérant. Ce qui me préoccupe dans mes écrits, ce n’est pas d’établir la véracité des théories keynésiennes ou celles de leurs détracteurs. C’est ce qu’il en advient lorsqu’elles traversent nos économies en développement.  Aussi, je passerai volontiers pour un marabout cynique « cirant » les pompes des néolibéraux si cela explique quelque chose.

    La vérité, fut-elle économique, n’est ni blanche ni noire. Ce sont nos idées qui prennent ces couleurs au gré de nos convictions du moment. Et dans cette optique, ne vous êtes vous pas rendu compte que vous tenez la boite de cirage ?



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 29 juin 2011 01:12

    Ce qu’il faut véritablement plaindre c’est le peuple lybien. Tous les dirigeants sont éphèmeres.



  • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 28 juin 2011 15:43

    Parkway,

    on dit que « les peuples n’ont que les dirigeants qu’ils méritent ». Que faire pour mériter autre chose ? 

    Merci Péripate,

    Excellent l’article-enquête de Colombo. J’ai apprécié.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès