• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

prolog

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 242 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • prolog 14 novembre 2014 08:22

    Noooooon !!!
    on a perdu des places c’est inacceptable. On était presque sur le podium pendant longtemps et on se fait bouffer... même par l’Inde.

    Je propose que chaque français donne 50 000 € à son voisin de gauche et reçoive la même somme de son voisin de droite. On appellerait ca transaction commerciale non taxée. Ca change rien pour personne mais ca fait 3 000 milliards de PIB en plus.

    Comme ca on passe troisième et on a bien fumé tout le monde. Qui est avec moi ? :)

    Sérieusement, on dirait un article écrit par un mauvais entraineur de foot à la mi-temps d’un match où son équipe est menée 2 à 0.

    Du coup, merci, c’est marrant.



  • prolog 14 novembre 2014 08:12

    Bien joué, tite photo d’une bonasse et j’ai lu l’article :).
    Sinon, les lois c’est quoi selon vous ?
    Vouloir systématiser des situations qui sont toujours différentes, ça a quoi comme effets ?
    Et ça règle des problèmes ?
    J’ai l’impression qu’au mieux ça les déplace... mais pour cela il faut payer des gars déguisés en cow-boys avec des matraques, des flashball et des pistolets.
     Les stuations ne sont jamais deux fois pareil mais on espère se sécuriser en essayant de les faire rentrer dans des cases. On est tellement enferré là-dedans qu’on ne se rend pas compte qu’on s’épuise bien plus qu’en discutant au cas par cas, qu’on ne règle aucun problème en profondeur et qu’on se bat contre un moulin.
    La base de la vie, c’est que c’est en mouvement, jamais deux fois pareil et toujours transitoire. On oublie pas mal ça quand on veut faire des lois.
    Sinon, Nabila est quand même pas mal foutue, merci pour la photo sans aucun rapport avec le sujet de l’article. :)



  • prolog 14 novembre 2014 07:56

    Bonjour Danièle,
    bon article qui a l’air logique.
    J’ai l’impression que la cachoterie est ce qu’on demande à nos chefs (vu qu’on les élit pour défendre nos intérêts donc avoir des plans un peu secrets).
    Ne pensez-vous pas que cette situation est inévitable quand on veut un chef pour palier nos peurs ?
    amicalement



  • prolog 14 novembre 2014 07:39

    Donc ne votez pas tout court, non ?
    L’article se lit bien, en plus d’avoir l’air bien documenté et pédagogue.

    Dans la pratique, ca se passe comment pour s’assurer que l’action Google ne va pas baisser ? Je veux bien croire que c’est truqué mais c’est pas vendu comme ca.

    Et ca existe une banque qui marcherait autrement ou c’est pas possible ?
    Vous faîtes quoi vous si c’est pas indiscret ?

    Merci pour l’article en tous cas.



  • prolog 31 octobre 2014 08:56

    « qu´est ce qui est concret et utile a tous ? »
    Un logement, de l’eau et de la nourriture.
    Pas forcément besoin de préciser quel type de bouffe ou quel type de logement car là, je suis d’accord, on va se heurter aux goûts de chacun.
    Par contre, ca me paraitrait bien plus utile d’asseoir un éventuel revenu universel sur un bien concret plutôt que sur les billets de monopoly qu’on utilise actuellement, au risque de voir la somme allouée complètement dépréciée.

    Le but d’un revenu universel est bien un partage forcé des richesses non ? L’argent actuellement n’est assis sur aucune richesse. Du coup, si tout le monde a 200€ par mois, 200€ ne vaudront plus rien. La façon dont l’argent est prélevé n’y change rien. La magie de l’argent c’est qu’on peut en donner à tout le monde sans pour autant partager le moins du monde. Notre dépendance psychologique à l’argent nous piège et limite nos réflexions.

    Après, il faut être réaliste. Tant que le partage est forcé, c’est voué à l’échec. Comprendre pourquoi on est TOUS aussi grippe-sou et peureux est un premier pas. Ensuite les solutions viendront, collectivement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Psychologie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité