• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ranjo

un citoyen qui n'aime pas etre traité comme un demeuré par ceux censés en savoir plus sur un sujet ayant une autorité quelconque lorsque le mensonge, la dissimulation et l'argument d'autorité sont utilisés pour tromper et/ou dépouiller le citoyen de ses droits.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/05/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 97 35
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Ranjo 2 mars 2009 22:35

    Y a pas tout sur cartoradio , les stations de base de le police et de la gendarmerie n’y sont pas environ 1000 stations de base en france !!!



  • Ranjo 2 mars 2009 22:32

    on va essayer de vous apprendre ce que les experts ne savent pas ou dissimulent ! normalement ce ne devrait pas etre aux citoyens de base a expliquer cela.

    pourquoi le pacemaker ? il y a 30 ans il etait représentatif des appareils électronique à usage medical c’etait le premier et longtemps quasiment le seul. C’est l’arbre solide qui cache la forêt des appareils fragiles, c’est l’appareil le plus blindé , dans une enveloppe métallique sertie, et de plus implantée donc bénéficiant de l’attenuation de la peau c’est donc l’appareil qui a le moins de chance d’etre perturbé..


    Les appareils électroniques a usage médical sont classés en 2 catégories depuis de nombreuses années auquel correspondent des niveaux d’immunté aux champs electromagnetique rayonnées différents.


    - les appareils critiques, un dysfonctionnement peut tuer de suite (pacemaker, pompe a insuline etc..) actuellement le niveau d’immunité est de 10V/m.


    - les appareils non critique un dysfonctionnement peut tuer par ses conséquences ex lecteur de glycemie
     actuellement le niveau d’immunité est de 3V/m. 

    l’ensemble des normes concernant ces appareil est la norme IEC60601-1-2 qui fait appel a des sous normes pour les essais d’immunité, les limites a respecter en matière d’immunité aux champs électromagnétiques rayonnés se trouvent en fonction de l’environnement et des appareils dans les normes de constructions : CEI 61000-4-3  la 3é edition date de 2006

    Les test d’immunité pour les fréquences élevées se faisaient

    - avant 2002 jusqu’à la fréquence de 1GHz, niveau 3V/m

    - en 2002 la limite a été portée a 2,5Ghz, niveau 3V/m

    - en 2006 l’édition 3 des normes prévoit des essais jusqu’à 6Ghz

     

    Normes

    Medical Devices IEC 60601 1-2 (1993)

     

    Medical Devices IEC 60601 1-2 (2001) Non-Life-Supporting

     

    Medical Devices IEC 60601 1-2 (2001) Life Supporting

     

    Comments on Updates

     

    Immunity

    Radiated E-Field

    IEC 801-3
    26 MHz–1 GHz, 3 V/m 80%, 1 kHz or significant signal passband, swept for life-support equipment. ISM frequencies for non-life-support equipment 1 V/m shielded room equipment

    IEC/EN 61000-4-3
    80 MHz–2.5 GHz, 3 V/m 80% amplitude modulation ; Physiological device : 2 Hz ; All other devices : 1 kHz

    IEC/EN 61000-4-3
    80 MHz–2.5 GHz, 3 V/m 80% amplitude modulation ; Physiological device : 2 Hz ; All other devices : 1 kHz

    Frequency range increased from1 GHz to 2.5 GHz. Required field strength has increased for life-supporting equipment. This also may impact shielding and filtering design elements.



    dans la norme IEC 60601-1-2 il y a deux tableaux pour expliciter les niveaux et distances a respecter afin d’assurer la sécurité des utilisateurs (vous et moi) par exemple de thermometres ou tensiometres.. 

    Lu dans la notice du tensiomètre M1 Classic de Omron commercialisé en 2004 « éloigner tout téléphone mobile d’au moins 5 mètres pendant la mesure de tension ! » (5 mètres d’un portable correspond a 150 mètre d’une station de base dont la pire est de 2000W)

    (les distances de la norme n’ont rien avoir avec celle que preconisent les charlatants de l’expertise officielle) 3V/m peut etre depasse a plus de 100 metres d’une antenne tri bande

    La repartition des appareils est la suivante

    environ 800 000 appareils critiques et /ou implantés d’immunité 10V/m, dont 350 000 pacemaker
    environ 20 millions d’appareil a usage medical d’immunité 3V/m (17 a 18 millions pour les seuls termometres.

    Les pacemakers ne représentent que moins de 2% du parc des dispostifs medicaux dont 95 % ont une immunité de seulement 3V/m et les charlatans qui nous servent d’experts continuent a ne parler que du pacemaker ! ils ont 30 ans de retard sur la réalité !


    Les millions d’electrostimulateurs utilisés en france ne sont même pas classés dispositif medical, leur niveau d’immunité est de 3V/m comme les détecteurs de chutes dans les piscines et des dizaines de millions d’autres appareils.


    exemple du double langage de l’OMS :

    quand l’OMS fait des recommandations concernant les plus gros pollueurs elle ne mentionne que les risques lié aux effets thermique de l’ICNIRP. soit 41Vm a 61V/m les braves experts n’on decelé aucun autre risque.

    Quand l’OMS fait des recommandations sur l’utilisation des dispostifs electroniques a usage medical elle fait d’autre recommandations sur les risques il faut respecter les normes.

    http://www.who.int/medical_devices/publications/en/AM_Devices_F.pdf « Surveillance post-commercialisation Utilisation Elimination La sécurité et l’efficacité reposent en définitive sur l’utilisation correcte des dispositifs. Activités importantes : • Information préalable de l’utilisateur » « Reconnaissance et utilisation des normes nationales et internationales »


    les normes oui mais pas pour les gros pollueurs !!!!! bien sur il faut absolument que les constructeurs d’appareil fasse des test a 3V/m pas 2.5V/m ce serait grave , mais les gros pollueurs peuvent les arroser avec 61V/m ..

    ces normes ne servent donc plus a rien grace aux complices des pollueurs.

    les experts qui ne parlent que de la limite de 61V/m vous crachent à la figure, ils doivent etre licencié pour faute lourde .



  • Ranjo 2 mars 2009 19:31

    celle qui n’a rien dite sur l’amiante de 1906 a 1996 ? 90 ans de silence et 100 000 morts en partie a son actif !



  • Ranjo 2 mars 2009 13:59

    2 risques certains et indiscutables sont reconnus par les lois

    1°) le risque thermique et la limite premettant de le prevenir (41 a 61V/m pour la telephonie mobile)

    2°) le risque lié aux dysfonctionnement d’ appareils electroniques (limite de 3V/m permettant de les prevenir.

    pouvez vous justifier pouquoi les experts officiels agissant en bande organisée dissimulent le second risque en violant la loi ?

    il ne savent pas que 3V/m est inferieur a 61V/m ? vous non plus ? combien de morts a leur credit ?

    comment leur accorder le moindre credit pour les risques biologiques puisqu’il sont capables de tromper la population en dissimulant des risques indiscutables

    avant de crier au loup cherchez ou est le loup 



  • Ranjo 1er mars 2009 19:41

    du président de la France, regardez le soulagement des americains qui se déplacent à l’etranger, tous disent ne plus avoir honte de leur pays, ce cera pareil pour nous lors du depart de minibush.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès