• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert Bibeau

Robert Bibeau

Canadien vivant à Montréal.
Ex-formateur en perfectionnement des adultes
Enseignant d'économie et d'histoire au secondaire (Québec-Canada)
Journaliste et analyste en économie politique.
bibeau.robert@videotron.ca

Tableau de bord

  • Premier article le 10/01/2011
  • Modérateur depuis le 08/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 312 1523 7516
1 mois 6 59 177
5 jours 1 9 20
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 24 16 8
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Robert Bibeau Robert Bibeau 4 septembre 16:51

    @Abou Antoun


    MERCI BEAUCOUP pour ton intervention.

    1) J’apporterais de nombreuses nuances cependant 

    2) Oui on peut dire que NON PAS L’EFFONDREMENT mais la CONVERSION - TRANSFORMATION - du camp soviétique capitaliste étatique totalitaire en pays capitaliste financier et leur pleine intégration à l’économie impérialiste mondialisée fut la chute d’un système - mais en aucun cas d’un système socialiste ou communiste (des appellations outrancières non méritées) 

    3) Et oui tu as raison totalement de dire que URSS et USA étaient deux puissances capitalistes rivales mais tu as torts de dire que les USA sont mue par une volonté de dominer - hégémonie - sur le monde, comme si tout cela dépendait de décideurs de capitalistes voraces désireux de puissance toujours plus grande.

    4) NON ce que je cherche à faire comprendre aux gens c’est que la politique (la sphère de la tactique - des décisions - des politiques justement) est totalement assujettie à la sphère ÉCONOMIQUE qui obéit à ses propres lois inexorables propres à chaque mode de production. AINSI, l’URSS devenu une grande puissance économique ne pouvait que se heurter aux USA et à l’Allemagne et réciproquement - inéluctablement.

    5) Mais le mode de production capitaliste rendu à un certain niveau de développement - impérialiste - se transforme en capitalisme financier ce que les pays capitalistes libéraux ont fait sans problème - les rapports de production du capitalisme soviétique étatique - totalitaire n’ont pas su faire C’est la Perestroika et la Glasnost qui lui ont permit et aujourd’hui la Russie reprend sa place ce qui automatiquement la met à nouveau en concurrence avec toutes les autres puissances capitalistes.

    6) Tu as une bonne vision de la CHINE impérialiste qui dépasse le maitre et on a pas fini devoir monter le véritable et unique challenger des USA qui sont perdu économiquement devant l’immense Chine (1,3 milliards d’habitants c’est le seul chiffre qui importe) et le militaire suivra - déjà les USA ne peuvent plus payer la solde de leurs soldats (voir un article sur notre site web)

    7) Enfin, tu as totalement tort de répandre les fadaises de la go-gauche européennes à propos de l’Europe et les politiciens européens inféodés aux USA, l’Europe balkanisés et autres insignifiances de nationalistes chauvins va-t’en guerre. L’Europe UE n’a jamais été un projet américain, les USA ne construisent jamais leurs concurrents - ils les écrasent quand ils le peuvent. L’économie européenne est la PREMIÈRE DE LA PLANÈTE mais elle est en effet imbriquée à l’économie américaine et vice-versa L’ÉCONOMIE EST LA MATRICE pas la POLITIQUE. La politique européenne retarde par rapport aux mouvements de séparation - dissection déjà en cours dans la sphère ÉCONOMIQUE entre ces deux concurrents (USA - UE) 

    8) jE TE DONNE QUELQUES EXEMPLES... Pendant que les médias peoples en Europe débattent des souliers de madame Trump au Texas ou de Lady Die etc. - Monsieur Trump déclare que les USA ne rembourseront jamais les milliards de dollars de bonds du trésor vendus par les USA. Une déclaration sysmique de 10 à l’échelle de richter qui en compte 8 et seul le Financial Times et The Economist relate la menace Sais-tu combien de milliardaires européens se sont émus de cette déclaration ou leur fric est menacé ??? Crois-tu que les capitalistes européens vont se laisser dépouiller de la sorte ??? Laisse leur le temps d’organiser leur riposte mais ne cherche pas d’information sur cette riposte dans les torchons jaunes de la gauche européenne.

    merci 
       


  • Robert Bibeau Robert Bibeau 4 septembre 16:18

    @Jean-Pierre Llabrés


    1) J’avais espéré par mon texte pourtant très clair et explicite = tordre le cou à toute cette propagande à la fois bourgeoise capitaliste LIBÉRALE et son pendant bourgeoise pseudo-communiste- TOTALITAIRE - Les deux versants sont un montage que les intellectuels de tout bord (pseudo-communiste-socialiste et aussi capitaliste de tout poil) ont répandu pour obscurcir la réalité des choses.

    2) Quelle est cette stupidité que de dire que l’URSS n’a pas libéré les pays de l’Europe de l’EST « libéré » mais que la coalition allié capitaliste elle aurait libéré les pays capitalistes « libérés » ???
    Ridicule. Ni l’une ni l’autre des puissances impérialistes en lutte pour l’hégémonie n’a libéré un pays ou un autre du mode de production capitaliste.

    3) Les deux puissances impérialistes luttant pour l’hégémonie sur le monde d’alors (USA et URSS) ont « libébé » un certain nombre de pays de la troisième et quatrième puissance luttant pour l’hégémonie (Allemagne - Japon) puis ont imposé leur domination chacune sur les zones soi-disant « libérées » en Europe - en Asie - en Afrique (du Nord surtout)

    4) La pseudo guerre froide a été le prolongement de la 1ere, 2em, guerre mondiale afin de déterminer quelle serait la puissance hégémonique UNIQUE - Et l’URSS qui n’a pas réussit à faire sa conversion au CAPITALISME FINANCIER s’est effondré avec son glacis de néo-colonie mais le capitalisme s’est maintenu en Russie et partout 

    5) Mais voila qu’une nouvelle puissance a pousser en Orient - (CHINE) qui elle a réussit sa conversion du capitalisme industriel d’État au capitalisme financier impérialiste au même moment où la vieille AMÉRIQUE (et oui, l’histoire avance au pas de charge) s’effondre à son tour et elle prolonge sa résistance et son agonie en frappant partout ou son pouvoir s’effrite 

    6) C’est la 1 ere guerre interimpérialiste qui se poursuit alors que les protagonistes ont changés.

    7) Retenez que quand la Chine aura complété sa conversion du CAPITALISTE D’ÉTAT INDUSTRIEL AU CAPITALISME D’ÉTAT FINANCIER IMPÉRIALISTE ELLE COMPTERA 850 MILLIONS DE PROLÉTAIRES PRODUCTEURS DE PLUS-VALUE. À comparer les USA compte 150 millions de prolétaires actuellement producteur de plus-value - On changera d’échelle d’exploitation. 

     


  • Robert Bibeau Robert Bibeau 4 septembre 15:51

    @Cateaufoncel


    Non monsieur vous vous trompez - dans l’histoire de l’humanité de l’homme de Néandertal à aujourd’hui le collectivisme a été la norme et l’individualisme narcissique l’exception qui devrait disparaitre 

    Attention toutefois - je ne veux pas défendre les régimes totalitaires ni bourgeois libéraux par cette remarque 




  • Robert Bibeau Robert Bibeau 3 septembre 15:00

    @CN46400


    Merci de ton intervention CN 

    Explications oui j’en suis 

    Selon moi il n’y a jamais eu de RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE EN Chine - Le seul et unique soulèvement un peu prolétarien eut lieu à Shanghai (et dans cette ville uniquement) en 1929 si ma mémoire est bonne ou vers cet année la et il fut noyé dans le sang et il ne pouvait en être autrement étant donné l’immense faiblesse du prolétariat chinois un pays féodal à l,immense paysannerie de servage.

    Il en fut de même en 1949 sous la houlette du GRAND TIMONIER qui dirigea une armée de paysans sortis tout droit du servage féodal - Le prolétariat n’existait tout simplement pas en Chine dans ces années là - presque pas d’industrie = presque pas de prolétaires 

    Il faut un mode de production capitaliste hégémonique dans un pays pour avoir une classe prolétarienne puissante éduquée - productive, mécanisée et consciente (en soi et finalement pour soi= pour la prise de pouvoir et la destruction de la superstructure bourgeoise).

    Rien de cela en Chine maoiste qui fut une révolution de DÉMOCRATIE NOUVELLE (dixit Mao lui-même) qui érigea difficilement au début (Grand Bond en avant !!!) puis triomphalement ensuite (Deng tsiao Ping) un capitalisme ronflant 

    Tellement ronflant qu’en 30 ans l’économie chinoise passa du stade capitalisme d’État au stade du capitalisme financier impérialiste et devient la première économie capitaliste au monde (bientôt soyez patient) D’OU mon expression « CAMP IMPÉRIALISTE PÉKINOIS OU CHINOIS » 

    UN MYSTÈRE SUBSISTE CEPENDANT. Comment la Chine a-t-elle réussit sa transformation du capitalisme d’État stalinien au capitalisme financier impérialiste ??

    C’est Deng tsiao Ping qui a fournit la réponse : Un jour il a lancé le mot d’ordre « ENRICHISSEZ-VOUS » ce qui signifiait en clair que le PC chinois allait fermer les yeux sur la corruption - le vol des biens de l’État à très grande échelle (les petits larcins eux sont punis de la peine de mort) le développement immobilier sauvage - le pillage et la surexploitation du prolétariat national - CONSTITUANT AINSI UNE OLIGARCHIE DE MULTIMILLIARDAIRES CHINOIS QUI AUJOURD’HUI FONT DE LA BUSINESS À TRAVERS LE MONDE

    l’URSS n’a pas su se transformer de la sorte et modifier sa superstructure, autant de chose que l’économie russe stalinienne entravait restant dans son ancien modèle industriel étatique incapable de passer au capitalisme financier virtuel permettant au capital de circuler beaucoup plus vite et d’accaparer la plus-value du monde entier.

    La Glasnost et la Perestroika ouvrirent les vannes du pillage des biens d’État d’ou émergea l’économie russe actuelle intégrée à l’économie impérialiste mondiale en concurrence avec les autres puissances comme l’économi chinoise-pékinoise 

    Merci de votre patience 



     


  • Robert Bibeau Robert Bibeau 3 septembre 14:34

    @Vraidrapo


    NON Monsieur Bibeau n’oublie pas les chefs bourgeois et petits-bourgeois qui dans l’histoire du mode de production capitaliste ont été promus à l’avant-scène par la bourgeoisie.

    La question est bien OU CES CHEFS ONT-ILS MENÉS LA CLASSE PROLÉTARIENNE DE LEUR PAYS RESPECTIF - OU ENCORE VERS OÙ CES CHEFS CHARISMATIQUES VEULENT-ILS MENER LE PROLÉTARIAT DE CES PAYS ????

    Prenez chacun des héros que vous avez en tête et tentez de répondre à cette question.

    Pour vous aidez je donne un exemple GHANDI ??? L’Inde après s’être déchirée en deux avec la plus grande purge de population au monde et des migrations Pakistan - Inde elle est toujours un des pays les plus pauvre du monde - une misère crasse cotoyant des multimilliardaires en cavale. Un système de castes moyennageux - des femmes brulés à l’acide - un pays nucléarisés qui vend ses enfants en esclavage. Pas lumineux le bilan du héros de la bourgeoisie Ghandi 

    Mélenchon propose de RÉFORMER le mode de production capitaliste en France pour le ramener à l’époque des 30 « glorieuses » ... ce qui est tout simplement IMPOSSIBLE - L’Histoire ne revient jamais en arrière. Le capitalisme est moribond en France comme partout ailleurs et Mélenchon ne le sauvera pas et le prolétariat français tellement intelligent le sait déjà. Y-a que les petits-bourgeois pour s’accrocher aux chimères de Mélenchon 

    Merci beaucoup pour votre intervention Vraidrapo 


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès