• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tobor

tobor

En Belgique, on a une devise "L'union fait la force"
Ça sonne bien, non ? Sauf que le pays est divisé entre
latins et germains qui se fritent depuis toujours et que c'est ainsi,
ne vous en déplaise, circulez m'ssieurs dames !
Donc cette devise dit en réalité : "Nous sommes faibles".
De plus, l'hymne national chante :
"... aura pour devise immortelle : Le roi, la loi, la liberté"
Immortelle mais évacuée aux oubliettes puisque la devise
c'est, paraît-il, "L'union fait la force" (?)
Donc cet hymne chante "On a rien compris et on s'en fout"
Et tout ça sur des airs de bonhomie à relents surréalistes.
Triste affaire !

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 230 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tobor tobor 21 juin 16:09

    Ce n’est pas tant la peur que l’ennui.
    Le numérique est un outil qui prend trop de place, qui occulte le concret et nous propose un plaisir et un pouvoir factice et dégradé.
    Ce qui fait peur c’est pas le numérique mais sa généralisation dans des domaines qui fonctionnaient mieux sans et l’attitude péremptoire telle que la modernité est forcément meilleure et profitable.
    Ce qui fait peur, c’est l’attitude de ses promoteurs aveuglés pendant que le numérique entraîne ses dérives absurdes et rétrogrades.



  • tobor tobor 19 juin 00:06

    @arthes
    S’il ne faut pas avoir fait Histoire de l’art pour performer (ou présenter des installations, autre déclinaison de l’art contemporain), la majorité des personnes qui s’y jettent est imprégnée des gros rebondissements du XXème en matière de libération des carcans dans la création artistique. 
    .
    Pour le pouce, ça me rappelle vaguement un certain César (?)
    .
    L’artiste maudit est un film que certain/es se jouent par pure romantisme. Certain/es n’ont même que cette attitude comme expression artistique (Sebastian Horsley par exemple).
    Il y a des artistes imbuvables, des anachroniques, des looseurs, des ratés mais aucun n’a vraiment été maudit par une entité qui aurait ce pouvoir.
    Et pour votre exemple, il me semble que les mots « solitaire » ou « solidaire » ne disent pas grand-chose non-plus, n’importe quel couple de mots presque identiques y trouverait une cohérence, aussi sinueuse soit-elle.
    .
    Les « grands artistes » sont riches et franc-maçons. L’enseignement artistique est promulgué par des francs-maçons et je crains fort qu’il en soit ainsi depuis le XVIIIème. Le cheminement de l’histoire de l’art est sous contrôle en résonance avec toutes les branches sous cette même influence. S’il y est à un moment prévu de transgresser le transgressif, il en sera ainsi, sinon, c’est à faire dans son coin, en dehors de l’Histoire, là où le chose se passent en réalité.



  • tobor tobor 18 juin 01:11

    @arthes
    l’art contemporain est avant tout un art marchand. Sans le marché de l’art, ce peut être du simple cafouillage ou une sorte d’autisme. S’il intègre le conceptuel, le « succès » dépend des aspects marchands habillement planqués dans les recoins du concept. Tout ça n’est en fait pas loin de la pub.
    .
    Mais l’art contemporain, c’est aussi des milliers de jeunes qui sortent d’écoles d’art et qui pensent que le monde les attendait, qui tentent de s’incruster dans des réseaux de galeries ou dans des collectifs plus ou moins alternos, qui font des actions dans la ville, qui se politisent, se socialisent (?)
    En tout cas, il n’y a pas de place pour tout le monde à la tribune, ni les budgets, pourtant, ils/elles portent l’enseignement de l’histoire de l’art tel que tout mode d’expression intégrant du concept peut être élevé au rang d’art au même titre que les disciplines classiques, majeures, mineures, rien à fout’, subversive ou pas, seule l’expression compte.
    .
    Personnellement, je n’ai rien contre le conceptuel, tout dépend du concept et à qui il s’adresse.



  • tobor tobor 16 juin 22:58

    Le football est à la base un spectacle destiné aux femmes :
    Regarder courir tous ces beaux jeunes hommes en maillot...



  • tobor tobor 16 juin 22:40

    @ l’auteur :
    Vous préférez les gros bourgeois ? ou l’art prolo ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès