• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vincent Frédéric Stéphane

Ingénieur, j’ai parcouru beaucoup de pays et me suis ouvert à plusieurs cultures.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 207 64
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Vincent Frédéric Stéphane 22 septembre 2008 21:04

    A Gazi Boat :

    C’est drôle, j’ai l’impression que nous disons à peu près la même chose, pas sur le même mode certes ; tu es à +5 et moi à -5.

    Serait-ce une illustration que nous sommes entre cons et manipulateurs de cons, l’un n’excluant évidemment pas l’autre ?

    Juste une question au passage à ceux dont le coeur et la raison concluent que des morts de civils innocents sont malheureusement nécessaires : et si l’homo occidentalis constatait un jour que suite à des mutations rapides il n’est plus à même de procréer avec l’homo barbaricus, hésiterait-il à l’éradiquer ?





  • Vincent Frédéric Stéphane 22 septembre 2008 16:56

    Quelles confusions !

    Il ne s’agit pas de défendre les talibans et leur régime mais de fustiger les apprentis sorciers qui ont transformé un épiphénomène (il y a des mouvances barbaro-intégristes partout) en force armée capable de chasser les Soviétiques et de prendre le pouvoir à Kaboul dans la foulée ou presque, et ce, bien évidemment, pour des motifs purement égoïstes.

    La morale dans tout cela c’est pour les cons et les manipulateurs de cons. Que chacun se reconnaisse.

    Il faut vraiment être particulièrement stupide pour croire que le sort des femmes afghanes "concerne" des salopards capables de théoriser l’utilité de escadrons de la mort (le salaud qui a conseillé les militaires du Honduras et inventé les escadrons de la mort pour faire payer aux civils le prix de leur soutien à une guerilla populaire a aussi conseillé le gouvernement irakien actuel).

    Ceci étant, les salopards sont mes frères devant Dieu et les liquider n’est pas la solution qui a ma préférence.



  • Vincent Frédéric Stéphane 5 septembre 2008 13:33

    Il y a 2 sortes de sales cons : les riches fiers de l’être et les pauvres qui rêvent de devenir riches.

    Faut pas oublier les pauvres qui rêvent de devenir riches, ils sont beaucoup plus nombreux !



  • Vincent Frédéric Stéphane 28 août 2008 23:04

    Alors comme ça y’aura la guerre ?

    LA guerre ?

    Une bonne 3ème guerre mondiale censée nous protéger pour autant qu’on fasse et pense comme ceux qui la dirigent voudraient qu’on fasse et pense ?

    Ah bon !

    Ah les cons !

    Pour croire qu’on pourra survivre dans un après 3ème guerre mondiale sans disposer d’un capital dépassant le milliard de quoi que ce soit en devises fortes ou équivalent, faut vraiment être con !

    Alors tous ceux qui se réjouissent des "missions civilisatrices" en cours et à venir, tous les Barbier qui se permettent de penser "place de la France dans le monde", mais qui n’ont pas un milliard dispo à très court terme, tous ceux-là sont des cons. Ou des suicidaires. Ou des jouisseurs... du malheur des autres, du malheur de ceux qu’ils sont capables de haïr sans même les connaître personnellement. Bref, des cons quoi qu’ils soient.

    Comment peut-on accepter de sacrifier des victimes innocentes ?

    Autrement qu’au nom de sa propre survie, à soi ?

    Que ceux qui acceptent que soit utilisée l’expression "dommages collatéraux" sans les guillemets - guillemets de rigueur pour isoler tout le mal que cette expression contient - que ceux-là soient bien conscients que ce qui leur fait accepter les morts civiles innocentes c’est l’idée que leur propre sécurité en passe par là.

    Légitime défense étendue en quelque sorte. C’est bien le genre de concept qui doit fleurir dans les boites à idées financées par quelques grosses fortunes.

    C’est un choix.

    Si tu le fais, je t’invite à penser à ce que sera ta vie dans un environnement du jour d’après.

    Plus sérieusement, je t’invite à commencer par t’aimer toi-même, par exemple.

    Si je ne me trompe pas, tu ne peux pas y parvenir sans aimer tout le reste.

    Ou alors ce n’est pas de l’amour. Et cela toi seul le sais.



  • Vincent Frédéric Stéphane 28 août 2008 14:58

    Seb59 : va astiquer ton Opel Kadett customizée mon grand, ça t’évitera d’étaler tes facéties orthographiques. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité