• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

wiztricks

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 97 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • wiztricks 6 mars 2008 00:56

    Lorsqu’un président vole un stylo au président roumain et qu’on crie au scandale ( ce qui pour ma part ne me dérange pas plus que ça ;) on arriverait à avoir une couverture médiatique alors que lorsqu’on dénoncerait des agissements sur 160 millions d’euros, les médias n’auraient plus de batterie à leurs caméras ?...Vous avez dit "bizarre"..

    Côté cour, il n’est pas important que le Président soit cleptomane ou aime les belles femmes. Côté jardin, l’exemple donné n’est pas flatteur car dans sa fonction, quand il montre ses frasques devant les caméras, il nous représente. De ce fait, il ne peut pas faire ce qu’il veut parce qu’il est responsable d’une image, de la respectabilité de sa fonction, de la manière dont il use de son autorité et des pouvoirs que nous lui avons confié.

    Les journalistes pourront difficilement éviter de commenter ce qui est visible de tous. Je veux simplement signifier qu’un problème devient pré-occupant lorsqu’on ne peut plus l’ignorer. Les propriétaires des principaux médias ne sont peut être pas anodins devant cette attitude des journalistes. Mais il faut bien manger et pour cela garder son boulot est nécessaire.

    - W

     

     



  • wiztricks 6 mars 2008 00:09

    Bon article et vrais problèmes de démocratie et de redondance des structures.

    Normal que cela resiste au changement. Pour faire passer quelque chose là dedans il faudrait prendre le temps de restructurer cela petit à petit afin de ne pas offusquer, de trouver des solutions satisfaisantes pour tous. Il faudrait aussi que les politiques de tout bord s’y collent de sorte à ce que quelque soit le résultat des élections, le gagnant soit engagé à s’y coller et que le sortant n’ai pas à craindre des décisions qu’il aura pu prendre pour faire avancer cette restructuration.

    A défaut, on y va sans vision globale, des réformes sans suite et une complexification accrue.

    L’histoire montre que nos élus arrivent parfois à un consensus - l’Europe en est un - qui se délite souvent trop vite. Dommage car, je ne vois pas comment nous pourrons avancer sans passer par là.

    - W

     



  • wiztricks 5 mars 2008 22:24

    La fortune personnelle de Carla étant d’environ 17-19 M€, elle n’est pas extrêmement riche mais cela lui donne de quoi disposer de son temps comme bon lui semble. Contrairement à Sarko, elle est fille d’un grand compositeur et petite fille d’industriel dont elle a hérité. 

    Elle ne fait donc pas partie des "nouveaux" riches : ses rapport à l’argent et au pouvoir peuvent être assez sains. Il n’en reste pas moins que son statut d’héritière fait d’elle une grande bourgeoise tout à fait acceptable.

    Certes son charme et sa beauté permettrons de la comparer dans ses actions caritative à ces madones rassurant les pauvres, soulageant les malades et les handicapés qu’on trouve dans nos églises.

    Mais vous ne pourrez m’empêcher de voir la des images moyen ageuses ou du XIX siècle. Une époque ou les inégalités étaient encore plus flagrantes qu’aujourd’hui mais vers lesquelles nous semblons retourner au grand galop.

    - W

     

     



  • wiztricks 5 mars 2008 22:08

    Bon article et bonnes questions.

    Comme vous le notez, nous avons besoin des syndicats et étaler sur la place publique tout le linge sale qu’il pourrait garder dans leurs armoires ne servirait qu’à les décrédibiliser. Je ne vois pas trop qui serait gagnant sauf a desespérer un peu plus nombre d’entre nous.

    L’affaire de l’UIMM est différente. Parisot aurait pu essayé de la jouer plus soft, elle est dans une logique de changement des rapports de force et l’occasion était trop belle pour qu’elle ne saute pas dessus.

    Ceci dit dans ces histoires là il y a le côté "jardin" qu’on nous présente dans la presse et à la télé et un côté "cour" dont nous ne connaitrons vraisemblablement jamais la teneur sauf à être bien introduit dans ces milieux. Et a défaut de pouvoir décoder les enjeux de la bisbille actuelle, nous risquons fort en réagissant au premier degré de n’être d’être instrumentés à des fins qui risqueraient fort de nous déplaire.

    - W

     

     

     



  • wiztricks 5 mars 2008 21:40

    @Fred

    Vous etes naîf ou vous regardez trop la télé !

    Tout le monde a accès à l’éducation mais ceux qui veulent donner une éducation à leurs enfants préfèrent les confier à des institutions privées et les poussent à aller dans des écoles de commerce ou d’ingénieur. Ce n’est malheureusement pas dans les possibilités de tous les ménages... 

    Tout le monde a accès aux soins mais les remboursements baissent et pas tous ne peuvent s’offrir des assurances complémentaires.

    Tout le monde a droit a une retraite mais en se retrouvant chomeur à 55 ans, il sera difficile de cotiser 40/41 ans et prétendre à une retraite décente.

    Abuser le système c’est d’abord laisser des familles de régions entière dans la panade après la décision de délocaliser pour maximiser ses profits. C’est voir des patrons s’octroyer des salaires faramineux même après avoir mis leur entreprise à genou... Ou des stars s’expatrier pour échapper à l’impôt alors qu’ils doivent leur prestige et leur revenus à un public essentiellement national.

    Lorsque ce genre de comportement se répète, voire se généralise comment s’étonner que beaucoup ne se sentent pas tenus par les obligations d’un jeu collectif et jouent aussi "chacun pour soi".

    Regardez l’augmentation de salaire de Sarkozy, elle est sans doute méritée mais lorsqu’il annonce quelques semaines plus tard qu’il n’y a plus de sous en caisse, c’est inconvenant. Allez expliquer aux jeunes de banlieue qu’ils se mobilisent pour faire autre chose que caillasser la police ou se retrouver à trafficoter pour se faire du blé !

    La chance ou le mérite de gagner des revenus importants ou de disposer d’une fortune, ce sont des responsabilités vis à vis de ceux qui n’ont pas eu ces possibilités. Ca passe par payer ses impôts, trouver des solutions pour entreprendre en France et non délocaliser à la va vite pour faire encore plus de fric.

    C’est adopter une attitude qui force le respect, pas l’arrogance des nouveaux riches dans république bananière. En tout cas, autre chose qu’un "casse toi sale con".

    A défaut, c’est développer encore le sentiment de "tous pourris" et voir augmenter le nombre de ceux qui vont trouver normal de tricher. De la jouer perso plutôt que "collectif".

    A la limite, nous pouvons regarder du côté des Etats Unis, presque 5% de la population est en prison. Prisons qui au demeurant sont "privatisées" - pour qu’elles soient rentables, il faut les remplir - et ceci explique peut être cela. C’est aussi un moyen de traiter le chomage.

    - W

     

     

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité