• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

wiztricks

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 97 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • wiztricks 1er juin 2008 12:02

     

    Nous vivons dans un monde qui évolue, c’est un fait.

    Une des responsabilités de l’Etat et de notre acceptation à ses lois et qu’il puisse nous aider à gérer les transitions. Cela était vrai hier pour les houillères, la sidérurgie, et aujourd’hui la pêche.

    Ceci dit, vous savez sans doute que 50 a 60% de leur augmentation est le résultat de spéculation financières : même si nous allons vers un pétrole cher et des difficultés accrues côté pêche...

    Nos pêcheurs sont dans l’embaras, aujourd’hui, parce que les USA, l’Europe et l’Etat Francais ont démissionné devant la Finance.

    Quelque soit la religion de ceux qui nous dirigent l’Etat restera une assurance de dernier recours puisque ce sera la collectivités qui d’une façon ou d’une autre devra assumer la faillite du Crédit Lyonnais, la reconvertion des pécheurs, .... Nous paierons de toutes façons.

    -W



  • wiztricks 1er juin 2008 11:44

    Bon article.

    Ceci dit si vous devez convaincre les gens d’adhérer à un changement, il est quand même préfèrable qu’ils regardent devant et non plus seulement dérrière. Ce qui de toutes façon signifie ’reformuler’ depuis d’autres points de vue.

    La manipulation arrive dans un deuxième temps....

    Si vous avez besoin d’un litre de jus d’orange et que vous pouviez jusq’à présent vous offrir ceux de l’épicier du coin, maintenant vous ne pouvez plus vous offrir que celui du hard discount.

    Vous pouvez toujours acheter votre litre de jus d’orange : votre pouvoir d’achat est préservé mais ce ne sera plus dans les mêmes condtions.

    - W



  • wiztricks 1er juin 2008 11:20

    Le pouvoir d’achat est ce que vous pouvez acheter avec les différents revenus dont vous disposez. Si les prix augmentent, comme aujourd’hui les matières premières, vous devrez en achetez moins ou vous priver de...

    Et votre pouvoir d’achat diminue....

    Et ce que vos revenus consistent en des loyers, des salaires ou de l’aide publique.

    Lorsque l’Etat redistribue 550Mds d’euros d’aides ce n’est en général pas de l’argent qui part s’investir à l’étranger, il va être dépensé en France pour acheter des produits et services : se nourrir, se loger, se soigner, ...

    Et de toutes façon, quand vous avez des réseaux de savoir faire qui apportent valeur ajoutée, confort et bien être, le sous utiliser est plus couteux que de le faire tourner en gagnat un peu moins d’argent.

    C’est ainsi que les compagnies aériennes vont faire voler dans leurs avions des passagers qui auront payé leurs billets à un prix fort différent.

    -W

     

     

     



  • wiztricks 1er juin 2008 10:58

    Peut importe la méthode pourvu qu’on réalise des économies ’substantielles’....

    Le pire c’est que c’est un peu comme l’amiante... les dégats sont 30-50 ans plus tard...

    Vous avez passé 4/5 ans sous les drapeaux vers 18-25 ans et ce ne sera que 40 nas plus tard que vous vous appercevrez des implications de ces tripatouillages.

    -W



  • wiztricks 27 mai 2008 23:20

    Comme le dit le commentaire précédent, à quoi sert bercer les employés d’élans généreux si c’est pour tout juger à la seule aune du profit....

    Comment convaincre, motiver, mobiliser avec ce que nous pouvons appeler du pur ’cynisme’ ? Lorsqu’on les entends on ne peut que penser ’cause toujours toto’...

    Pas facile dans ces conditions de redonner du sens au travail... Vous savez ces activités que vous ne pouvez réaliser sans vous impliquer dans ce que vous faites pas seulement parce qu’il y a un salaire mais parce que vous faites partie d’une équipe qui compte sur vous ou plus simplement parce que vous pouvez aimer et prendre plaisir à ce que vous faites.

    Tout ramener à des questions de profits tue une certaine idée du travail, la liberté que nous prenons parfois de prendre sur nous de faire un peu plus pour que le client soit servi correctement.

    C’est parce que nous avons un petit peu de liberté dans ce genre de choix que l’entreprise - le machin qui doit produire des résultats - s’adapte pour obtenir des résultats. Si nous supprimons systèmatiquement tout ce ’mou’ qui non seulement permet de à l’entreprise de s’adapter mais aussi de nous réaliser dans notre travail.... 

    Ce qui démissionnent adoptent souvent un modèle de ’production soviétique’ : vous voulez que je produise 10 kg de cartons par jour, je me débrouille pour sortir 10 kg de truc par jour... Ah pardon, ca c’est pas du carton mais des vieilles chaussettes.... Oops, je ferais mieux la prochaine fois.

    D’autres vont prendre sur leur temps personnel, d’autres vont se retrouver complètement coincés et vont stresser...

    Contrairement à ce que dit mon prédécesseur, unne entreprise dans laquelle les employés ne se retrouvent plus, n’existent plus devient sans ame et aura des difficultés à faire des profits...

    Bien sûr, dans sa logique financière, le patron a des solutions : licencier, délocaliser, racheter ou se faire racheter... Ca peut remobiliser car çà bouge autour d’un vrai projet. En général pas trop longtemps, car le court terme revient au galop...

    Comment voulez vous vous projeter (c’est ce que signifie projet) si vous avez constament le nez sur le guidon ? Impossible. Cela ne signifie pas qu’il ne faille pas s’assurer assez régulièrement que les résultats sont là... Juste qu’il n’est peut être pas nécessaire que l’ensemble de l’entreprise vive à ce rythme.

    Dans ce cadre, les managers ont une lourde responsabilité dans la façon dont ils transfèrent leur stress sur l’obtention des résultats. La aussi si le couplage est trop fort, l’assemblage se raidi et il n’y a plus de distance entre les profits à réaliser et la réalisation du boulot qui nous permettra de les obtenir ?

    Je connais des boîtes qui se concentrent sur les activités plus faciles à vendre et qui vont les faire réaliser par des sous traitants pour maximiser leurs profits : les sous traitants couteront moins cher que les employés ’réguliers’... On leur expliquera ensuite qu’ils coutent trop cher... qu’ils ne sont pas assez rentables alors que le client paie plein pot...

    Après ce genre de coup, vous pouvez toujours faire du violon sur le thème projet d’entreprise, valeurs,... Non seulement vous ne serez pas crédible mais certain se poseront légitimement la question de savoir de qui vous vous foutez...

    -W

     

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité