• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

yvesduc

Informaticien, 43 ans.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/02/2007
  • Modérateur depuis le 19/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 1740 3317
1 mois 0 5 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 54 47 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • yvesduc 19 novembre 20:49

    Une colère que je partage entièrement. Les données scientifiques alarmantes datent de fin janvier (snjmp). Qu’est-ce que Macron a fait entre fin janvier et la mi mars ? Avons-nous un Président fainéant ? Un salaire de Président, ça coûte un pognon de dingue. On s’attend à ce que le gus soit sur le pont quand on a besoin de lui !



  • yvesduc 18 novembre 20:41

    D’accord avec l’article dans l’ensemble. Cependant, vous oubliez les formes sévères et longues, qui touchent des classes d’âges beaucoup plus réparties. En dehors de leur caractère désagréable, et si on relâchait les efforts, elles mettraient en arrêt maladie de nombreuses personnes simultanément et le pays en serait profondément désorganisé. Nous voyons par ailleurs que la lassitude, et la pression économique, entraînent un relâchement, donc hélas des mesures fortes sont nécessaires. Notez bien que je ne soutiens absolument PAS pour autant le gouvernement, qui a démontré une incompétence lourde depuis le début de cette affaire. Je milite pour la méthode néo-zélandaise, l’éradication de la maladie par la méthode tester-tracer-isoler, méthode soigneusement occultée par les médias et ignorée, semble-t-il, y compris chez les contestataires. Écartée par le pouvoir peut-être parce qu’elle repose principalement sur l’effort public et que notre gouvernement est phobique de la dépense publique ? Et préfère passer de fabuleuses commandes aux fabricants de vaccins…



  • yvesduc 17 novembre 06:43

    Vous plaisantez ! S’il y avait un seul cas d’effet secondaire chez les patients de Raoult, les médias nous le passeraient en boucle pendant une semaine. Les effets indésirables dont vous parlez concernent les prescriptions de longue durée et les surdosages. Ils ne se produisent plus aujourd’hui. Voir le livre blanc de Simone Gold.

    Il est un fait que Raoult se démène pour soigner ses patients et combattre l’épidémie, et a su organiser l’IHU pour accueillir en masse les patients et leur offrir une impressionnante batterie de tests. C’est un Juste à l’heure où des pouvoirs publics, par ailleurs sous l’influence de l’industrie, ont baissé les bras quasiment depuis le premier jour !

    Quelles que puissent être les petites faiblesses de l’homme, pendant cette crise il s’est montré plus qu’à la hauteur.



  • yvesduc 8 novembre 16:29

    Excellent article, merci.



  • yvesduc 8 novembre 16:29

    Merci pour votre témoignage.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité