• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Désolé de jeter un froid

Désolé de jeter un froid

Alors que les experts nous alarment logiquement du réchauffement climatique, d’autres nous annoncent un hiver très froid. Incohérent ?

Justement pas.

Il était admis jusqu’à présent que les séismes, l’activité volcanique, les cyclones, les tsunamis, et autres catastrophes ne pouvaient avoir qu’une origine naturelle sans que nous puissions avoir la moindre prise là dessus.

Or, on sait maintenant que l’humain peut agir volontairement sur le temps, tels la Chine qui s’est flatté récemment, lors des jeux olympiques de Pékin de 2008, de faire la pluie ou le beau temps, en créant un bureau de modification du temps. lien

Il s’agissait de faire pleuvoir abondamment quelques jours avant les jeux afin de laver le ciel de la préoccupante pollution de l’air.

D’ailleurs, cette technologie n’est pas une nouveauté, puisque l’armée américaine l’avait largement utilisé au Vietnam, (vidéo) provoquant des pluies grâce à l’iodure d’argent, afin d’handicaper ses adversaires.

Le projet baptisé « opération Popeye », avait pour but de prolonger artificiellement la mousson, afin d’entraver le mouvement des troupes vietnamiennes le long de la piste Hô-Chi-Min. lien

Ces technologies de manipulation climatique, sous le nom de géoingénierie, se développe un peu partout dans le monde et elles ne se limitent pas à la dispersion d’iodure d’argent.

Le projet « Manhattan », consistant à créer autour de la terre un bouclier destiné à détourner les rayons du soleil afin de stabiliser le climat, couterait moins d’un milliard de dollars par an et d’autres techniques sont envisagées : certains préconisent la dispersion d’un million de tonnes de particules d’aluminium et de soufre afin de faire chuter de 1% l’insolation terrestre. lien

Mais il y a pire : c’est un écrivain/journaliste, Ray Waru qui, s’appuyant sur des archives néozélandaises accessibles au public depuis peu, à révélé qu’en 1944 les Etats Unis et la Nouvelle Zélande avaient décidé d’étudier la possibilité de créer une « bombe tsunami », projet évidemment secret à l’époque, baptisé « Project Seal  » qui consistait à provoquer des explosions, de façon à déclencher un tsunami.

Le projet aurait été abandonné début 1945 « malgré le succès des tests réalisés ». lien

Sur ce lien, une vidéo du projet.

Le projet avait été mené par le professeur Thomas Leech de l’Université d’Auckland, et 3700 explosions expérimentales avaient été testées pendant 7 mois, arrivant à la conclusion que plusieurs charges explosives disposées sur une ligne de 8 km permettraient de créer un tsunami destructeur. lien

Sans tomber dans une paranoïa de mauvais aloi, on imagine sans hésiter les dégâts que feraient des charges nucléaires déposées sur une faille tectonique.

C’est ce que suppose le physicien Jean-Pierre Petit faisant état d’une conférence donnée le 28 avril 1997 à Athènes par le sénateur Sam Nunn, sur le thème « armes de destruction massive et stratégie américaine ».

Extrait : « on sait que tout cela fonctionne puisque nous l’expérimentons de longue date. Les moyens technologiques à mettre en œuvre restent abordables et sans commune mesure avec un effort de nucléarisation ».

Il va plus loin décrivant les effets de « l’Earth Quake Machine », utilisant l’énergie MHD capable de créer des micros séismes, la machine agissant jusqu’à 50 km de profondeur.

Jean-Pierre Petit imagine même un « sous-marin MHD  » mettant en place une « arme sismique », ajoutant « tout cela a l’air tellement simple et logique qu’on peut réellement se demander si cela n’aurait pas déjà été mis en œuvre ». lien

De la MHD à HAARP, il n’y a qu’un pas à franchir : HAARP (High Fréquency Active Auroral Research Program), situé à Gakona, en Alaska sur le territoire américain a officiellement mission d’étudier l’impact de la ionosphère sur les communications longues distances, mais selon un rapport de la commission des affaires étrangères du parlement européen « le système militaire américain de manipulation ionosphérique HAARP (…) constitue un exemple d’une nouvelle menace militaire particulièrement grave pour l’environnement et la santé humaine au niveau planétaire  », et même si l’installation est officiellement arrêtée, plusieurs scientifiques, comme Michel Chossudovsky, de l’université d’Ottawa, ou le Docteur Nick Begich soupçonnent que l’activité de l’installation pourraient être utilisées pour contrôler la météo, voire de déclencher ouragans et séismes. lien

Mais revenons à notre réchauffement climatique.

Il est convenu que le réchauffement actuel est du en partie de notre activité humaine et industrielle, à coup de déforestation, et de pollution nous contribuons à provoquer, entre autres, la fonte des glaciers, des banquises…

Par effet de « billard », la quantité exponentielle de CO² dégagée à provoqué un premier réchauffement, lequel à libéré les masses énormes de méthane piégé dans le pergélisol des banquises, lequel méthane est 23 fois plus problématique en terme de réchauffement planétaire que le CO².

Aujourd’hui, au moins 250 « cheminées à méthane  » sont en pleine activité, et la quantité de méthane libérée est considérable. lien

La concentration actuelle de méthane dans l’atmosphère est équivalente à 3,5 milliards de tonnes de carbone, et celle qui est sous le pergélisol est 3000 fois plus importante, soit 10 trillions de tonnes équivalent carbone.

C’est la situation actuelle, et alors que l’on peut légitimement s’inquiéter de la montée des eaux, même si elle est relativement modeste, il n’en reste pas moins qu’elle menace toutes les populations qui vivent juste au dessus du niveau des mers.

Mais ce n’est pas tout.

Nous savons que nos climats sont régis en partie par les courants marins, dont le Gulf Stream, (lien) el Nino, et d’autres, or des scientifiques s’inquiètent, suite à la modification de la température des océans, de celle du parcours que font tous ces courants marins, ce que confirme Elena Ponkratenko, du centre météorologique de Russie, annonçant moins de chaleur pour l’Europe.

C’est d’ailleurs ce qu’ont constaté les pêcheurs de la côte Est des Etats-Unis, alertant les experts, ces derniers confirmant que le Gulf Stream aurait dévié de 200 km par rapport à sa trajectoire moyenne. lien

De plus, il fait preuve d’oscillations de températures de plus en plus négatives par rapport à sa moyenne, et son débit à chuté énormément. lien

Or, en changeant de parcours, très contradictoirement, il est possible que l’hiver 2013/2014 soit le plus froid que l’on ait jamais connu depuis un siècle.

En effet, l’eau douce qui s’accumule dans l’océan Arctique pourrait empêcher le Gulf Stream de nous amener sa douceur. lien

Une étude britannique publie dans la revue Nature Geoscience à débusqué une énorme masse d’eau douce représentant 10% de l’eau douce totale contenue dans l’océan Arctique. lien

S’il faut en croire le météorologue Dominique Jung, constatant les modèles établis par le service météorologique national, il faudra prévoir pour cet hiver les pulls et les couvertures, estimant que le dégel 2014 ne se produirait pas avant le mois d’avril.

Les prévisions de cet expert sont confirmées par un autre météorologue, Joe Bastardi, de l’agence «  AccuWeather », lequel ajoute que le prochain hiver sera marqué par l’arrivée de masse d’air arctiques qui se déplaceront au dessus de l’Europe. lien

Ajoutons que la fonte constatée de la banquise augmente la partie sombre de l’océan, laquelle absorbe la chaleur plus efficacement… un cercle vicieux en quelque sorte.

Bien sur, les experts en météorologie se trompent plus souvent qu’à leur tour, et l’on sait qu’il est scientifiquement impossible de prévoir le détail des situations météorologiques plus de 10 jours à l’avance (lien) pourtant si l’on tient compte de qui s’est passé les années précédentes, on ne peut que constater l’augmentation des chutes de neige, le gel qui a frappé l’Europe lors des hivers précédents.

Sauf qu’il vaut mieux, pour avoir une modélisation crédible, prendre beaucoup plus de recul que de s’appuyer sur quelques années.

Il est pourtant difficile d’espérer que la situation évolue dans le bon sens, quand l’on constate les échecs à répétition de tous les sommets organisés pour lutter contre le réchauffement climatique (lien) et la nomination de Nicolas Hulot, en tant qu’envoyé spécial au Vatican pour la planète ne rassure pas grand monde. lien

La dernière conférence en date à Varsovie se solde une fois de plus par un triste échec. lien

Greenpeace tente depuis des années d’alerter, manifestement en vain des conséquences dramatiques qu’aurait une élévation de la température globale du climat de 4°c

Toujours plus d’inondations, des cyclones de plus en plus violents, toujours plus de disparitions d’espèces végétales et animales (entre 20 et 30%), montée du niveau des mers, suite à la disparition des glaciers, de la fonte de la banquise, pénuries d’eau, désertification entrainant famine et malnutrition, centaines de millions de réfugiés climatiques, accroissement des inégalités économiques et sociales, et bien sur conflits entre de nombreux pays…lien

Comme dit mon vieil ami africain : « ne jette pas l’eau de ta jarre parce que la pluie s’annonce ».

L’image illustrant l’article vient de « bons-plan,-du-net-2009.kazeo.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Les soubresauts de Gaïa

Nul ne sait ni le jour, ni l’heure

L’agonie des autruches

Arrêtez la Terre, je veux descendre

Ce soleil qui jette un froid

Tout va très bien, madame la banquise

Bmm, les apprentis sorciers

La terre folle ?

Mhd, l’énergie cachée du futur

L’aile du papillon

Histoire d’un coup de foudre

Le petit est de retour

Les cigales sont de retour

Aquila …faute ?

Le début de la fin

Le tsunami de la honte

Faire la pluie ou le beau temps


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

181 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 25 novembre 2013 10:17

    Un hiver très froid....sur et certain...les pelures des oignons sont nombreuses et très épaisses.. !

    Imparable...bien mieux que la grenouille.. !

    • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 10:21

      claude-michel

      oui, c’est une donnée bien connue, et qui se vérifie la plupart du temps...
      sur ce blog très bien fait, on peut en apprendre beaucoup sur les signes que la nature nous donne.
       smiley

    • Le Yeti Le Yeti 25 novembre 2013 12:20

      « Il n’y a pas de surnaturel, il n’y a que de l’inexpliqué. »
      Moi.


    • oncle archibald 25 novembre 2013 14:26

      Des mystères inexpliqués du « plussage » et du « moinssage ». Le Post de Claude Michel, anodin et qui rappelle un vieil adage, -1, le post en réponse d’Olivier Cabanel qui approuve Claude Michel et va dans son sens +3, en dessous un post anodin et de simple bon sens de Le Yéti -1.

      Mais bordel de merde, je vais porter plainte auprès des plus hautes autorités qui régissent l’anti racisme universel pour délit de moinssage au faciès ! Dont je suis moi-même très souvent victime vous l’aurez compris. Fait froid aujourd’hui, signé oncle archibald .. Paf ! -2 ! Fait froid aujourd’hui signé Olivier Cabanel ... Hourra ! +3 !

    • Le Yeti Le Yeti 26 novembre 2013 08:07

      MESSAGE STRICTEMENT PERSO @ Oncle Archibald.
      (Désolé, si j’avais pu envoyer un MP, je l’aurai fait. Ceci dit, j’ai bien conscience que ce comm est publique ...)

      Bonjour Archibald.
      Sans entrer dans le détail, beaucoup sont sur le Net (et notamment sur Ago) avant pour s’exprimer voir, plus dramatiquement, pour se sentir exister. Même si je joue le jeu, j’y suis surtout pour écouter et observer ...
      Les plus et les moins compulsifs (ainsi que les autres !) que l’on trouve ici, mis en corrélation avec tout un tas d’autres sites qui sont comme autant de filtres sur notre société sont ... Révélateurs.

      L’Homme n’a jamais raison, c’est la réalité qui a toujours raison. Vouloir se battre contre des Hommes est donc une double erreur fatale.  smiley
      [En espérant avoir partagé avec toi une clef vers la zénitude face à des comportements de prime abord révoltants.]


    • Surya Surya 25 novembre 2013 10:37

      Bonjour Olivier,

      On a détruit l’écosystème, et bien entendu, plutôt que se mettre d’accord lors des sommets, pour réduire notre consommation, arrêter le gâchis et réparer nos erreurs, on envisage de dépenser des fortunes pour modifier, en jouant aux petits apprentis sorciers, les conditions météorologiques.

      Et puis on utilisera bien évidemment ces découvertes à des fins militaires. Tiens, je t’envoie un tsunami ! M’en fiche, t’auras un séisme pour la peine...

      Quand est-ce que la planète sera gouvernée par des adultes ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 novembre 2013 10:41

        D’ailleurs dans le film « Complots » (qui repassait hier sur NRJ 12), on apprend que la CIA teste une arme satellite qui provoque des séismes...


      • Surya Surya 25 novembre 2013 10:56

        L’imaginer, c’est peut être déjà l’envisager. Allez savoir quelles seront les armes au siècle prochain...


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:06

        Bonjour Surya

        je remercie et partage totalement !
         smiley

      • tinga 25 novembre 2013 11:46

        « Et puis on utilisera bien évidemment ces découvertes à des fins militaires. »

        Non, les armes climatiques sont utilisées depuis des décennies, je sais qu’il ne plait à personne d’être pris pour un con, mais c’est notre réalité quotidienne.

        http://www.youtube.com/watch?v=JgzL4g2rk1E

      • ralph 14 janvier 2014 22:24

        Quand ils auront compris que eux aussi, les gouvernants, un jour finiront sous terre... ??


      • zic_quili 25 novembre 2013 10:38

        Erreur de lien sur le gulf stream, on tombe sur les eaux contaminees dues a Fukushima.


        Vous mentionnez la possibilite de dispersion de particules pour proteger ou isoler la terre du rechauffement climatique (serait-ce cela les chemtrails, cause de l’apparition de bouvelles maladies telles que les morgellons ?), puis vous parlez de possibles manipulations climatiques dues a des programmes « secrets » censes etre abandonnes (mais qui le croit ?) et, enfin, vous indiquez que les variations observees des courants Gulf Stream et El Nino pourraient aggraver le probleme en faisant exploser les amplitudes thermiques, si j’ai bien compris, avec des hivers glaciaux et des etes torrides.
        Votre article enumere ces 3 facteurs, sans mettre l’accent sur l’un par rapport a l’autre, meme si vous prenez le « risque » de citer Petit, le chercheur o combien controverse ...

        J’ai comme l’impression que vous pourriez etre beaucoup plus explicite et tranchant que cela, et que vous faites preuve de precaution.

        La qualite de vos articles, recherche, analyse ... et adages africains tous aussi pragmatiques que droles, fait que pas mal d’entre nous seraient interesses par plus de precisions de votre part.

        • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:14

          bonjour zic

          je vous donne un autre lien encore plus clair sur ce Gulf Stream qui non seulement ralenti, mais à modifié son parcours...
          l’auteur de l’article explique encore mieux que moi le mécanisme, lié à la fonte de la banquise...
          c’est sur ce lien
          espérant vous avoir donné les infos que vous cherchiez ?
          sur jp Petit, je ne partage pas les critiques injustifiées qui lui sont faites.
          de toutes façons, la technique MHD est connue d’un grand nombre d’experts, et j’avais proposé un article sur le sujet,
          il est sur ce lien.
          à bientot


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 novembre 2013 10:40

          « Or, en changeant de parcours, très contradictoirement, il est possible que l’hiver 2013/2014 soit le plus froid que l’on ait jamais connu depuis un siècle. »

          Belle anticipation : la canicule de 2003 était supposée être le symptôme du réchauffement, la retour d’hivers froids et d’étés pourris ces dernières années ne va pas manquer de provoquer certaines interrogations.

          Vous appliquez donc le principe de précaution en assénant d’avance la vérité aux esprits égarés :
          « même s’il fait plus froid, le climat se réchauffe ».

          De la belle ouvrage smiley

          (pour ma part je reste quand même sceptique)


          • miha 25 novembre 2013 11:14

            Aux sceptiques :

            Je ne lis pas tout ce que nous racontent les « z’experts » de tous bords qui nous disent tout et son contraire, mais je sais que la température de l’océan influence celle des terres et je sais aussi que l’eau des océans, de par la fonte de la glace polaire que personne ne conteste, ne va pas seulement augmenter de volume, mais aussi, dans un premier temps, se refroidir.... comme je peux l’observer quand je mets des glaçons dans mon verre en été : le contenu de mon verre augmente et se rafraîchit... et si je ne le bois pas tout de suite, il devient de plus en plus chaud. 

            Donc réchauffement climatique égale, dans un premier temps, océan plus froid, donc températures terrestres plus froides.... avant que tout se réchauffe sans que plus rien ne vienne rafraîchir quoi que soit puisque les pôles seront irrémédiablement dégelés.

            Capisto ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:17

            Perriet

            vous avez pourtant toutes les cartes en main pour comprendre ce qui nous menace.
            vous devriez aller faire un tour sur ce lien, il est probable que vos convictions optimistes seront ébranlées...
            mais va savoir.
             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:23

            miha

            globalement d’accord.
            par contre sur la montée des eaux, je ne partage pas tout à fait,
            si l’exemple que vous donnez sur le glaçon dans le verre est tout à fait clair, par contre, les millions de mètres cube des glaciers qui se déversent dans les océans vont bien évidemment faire remonter le niveau des mers, 
            à ce jour, on a décompté 136 métropoles côtières sont menacées...
            c’est sur ce lien

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 26 novembre 2013 22:03

            salute

            Problème : avec cette histoire de verre qui se réchauffera fatalement et que le glaçon, ça finira un jour, ben non, ça le fait pas : Problème, d’une part parce qu’il faut intégrer le fait qu’on va être assis dans le frigo quelques mois par an, et que d’autre part qu’on arrêtera pas la machine à glaçons avec un claquement de doigts.
            Question de logique.
            On est dans la merde.


          • JL JL 25 novembre 2013 11:00

            Les mots sont confondants, et parfois, c’est très grave, en témoigne la question que pose Olivier Cabanel en ouverture de son article ;

            L’expression ’réchauffement climatique’ est un oxymore des plus mortifères. En effet, chacun croit que nous aurons des étés plus chauds et des hivers plus doux ! Allons-y gaiement : consommons, polluons, nous aurons la croissance et le chauffage !

            Par exemple, en montagne, l’hiver il pleut au lieu de neiger ? résultat : plus de ski sans recourir aux canons à neige (vive le bizness) ; et en été, plus d’eau, mais la sécheresse assurée !

            Il y a des années que je le dis : l’expression ’réchauffement climatique’ est une abomination : il faut parler de dérèglement climatique, c’est la thèse que je défendais dans cet article publié il y a 4 ans.


            • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:18

              JL

              pas de problème, disons donc « dérèglement climatique »
              ce qui sur le fond ne change pas grand chose.
              merci d’avoir proposé votre article que je découvre.
               smiley

            • alinea Alinea 25 novembre 2013 12:01

              Absolument d’accord avec vous JL ! l’enfumage et la culpabilisation sont les deux mammelles du profit sans entrave ! On sait très bien d’ailleurs qu’en tous domaines le vocabulaire a été si dévoyé que plus rien ne veut plus rien dire ! À nous alors de nous écharper sur des opinions ! C’est très malin, il faut le reconnaître !


            • Pillippe Stephan Uraniumk 25 novembre 2013 12:08

              jl
              une abomination le mot est un peu fort disons plutôt que l’expression est incorcte 


            • Pillippe Stephan Uraniumk 25 novembre 2013 12:08

              arffff....
              incorrecte


            • JL JL 25 novembre 2013 12:16

              UraniumK,

              je persiste : c’est une abomination parce qu’elle connote positivement ce qui est abominable.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 novembre 2013 13:48

              à alinéa :
              « l’enfumage et la culpabilisation sont les deux mammelles du profit sans entrave ! »

              l’enfumage et la culpabilisation sont également les 2 mamelles de l’écologisme !


            • alinea Alinea 25 novembre 2013 15:28

              Olivier : tout dépend de quels écologistes vous parlez ! En ce qui me concerne j’appelle un chat un chat et je me débrouille toute seule !!


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 novembre 2013 09:15

              Alinéa : il n’y a pas de « bons ou de mauvais écologistes » :
              l’idéologie qui présuppose que l’Homme est un danger pour la Planète est par nature culpabilisatrice, je ne vois pas d’autre mot (et encore, c’est au mieux !)

              Après il y a aussi Les Verts, qui sont des vrais-faux écologistes, mais ça c’est un autre problème


            • Stof Stof 25 novembre 2013 11:05

              Depuis le film Le jour d’après , tout le monde devrait savoir que la fonte des glaces provoque un ralentissement du Gulf Stream, et sa dérive vers le sud.


              • alinea Alinea 25 novembre 2013 11:06

                Moi qui battais ma coulpe tous les soirs en priant Dieu qu’il me pardonne d’avoir et d’aimer mes vaches qui,en pétant produisaient cet affreux méthane qui pollue et réchauffe la planète, me voilà rassurée ; maintenant je ne dirai plus « un pet de coucou » mais un « pet de vache » !! Merci Olivier smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:26

                  Alinea

                  bien évidemment les pets de tous les ruminants, mais aussi ceux des humains, ceux dégagés par les branches et les feuilles qui se décomposent représentent beaucoup de méthane, mais c’est sans commune mesure avec les millions (trillions) de metres cubes de méthane qui étaient piègés sous le pergélisol, et qui sont en train de monter dans l’atmosphère.
                  ne critiquons donc pas trop vos pauvres vaches...
                   smiley
                  et laissons les péter en paix !
                   smiley

                • Gabriel Gabriel 25 novembre 2013 11:09

                  Bonjour Olivier, 

                  Pour certain vous prêcher dans le désert, il est évident que l’action surproductrice et consommatrice humaine génère pollution et destruction de notre éco système et que la dérégulation du climat est à l’œuvre et va s’accélérer de façon exponentielle. Des scientifiques du style Allègre ayant baissé leur culotte devant les marchés pour avoir un maroquin et relayé par une presse partisane ont fait énormément de mal à la vérité. Nos enfants et petits enfants vont se prendre en pleine figures les catastrophes résultant de notre inconscience et de notre égoïsme. Puissent-ils nous pardonner un jour.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:26

                    bonjour Gabriel

                    je partage, et remercie
                     smiley

                  • Luc le Raz Luc le Raz 25 novembre 2013 15:03

                    Bonjour Gabriel,
                    « notre inconscience et de notre égoïsme ». Paramètres indispensables aux marchés. Comme on a pour habitude de le dire « Après nous, le déluge ! ».  smiley
                    « Puissent-ils nous pardonner un jour. » En espérant qu’ils soient encore là pour le faire.


                  • LE CHAT LE CHAT 25 novembre 2013 11:20

                    les chats sont bien gros et bien gras et leur fourrure s’épaissit , c’est aussi un bon signe pour investir dans une bonne doudoune pour cet hiver !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 11:27

                      au Chat

                      les miens n’arrêtent pas de manger... tu crois que c’est signe d’un hiver froid ?
                       smiley

                    • LE CHAT LE CHAT 25 novembre 2013 11:47

                      une certitude ! j’espère que tu n’a rien contre les minous soyeux ! smiley


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 12:41

                      C’est pas sympa pour les minous ... chauves !

                      Le monde est ... INJUSTE !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 novembre 2013 12:55

                      au Chat

                      j’imagine une contrepèterie, un jeu de mot ?
                      j’ai cherché en vain.
                       smiley

                    • jef88 jef88 25 novembre 2013 11:53

                      Il est convenu que le réchauffement actuel est du en partie de notre activité humaine et industrielle, à coup de déforestation, et de pollution nous contribuons à provoquer, entre autres, la fonte des glaciers, des banquises…

                      et les variations de l’activité solaire ?????
                      ZAPPEE !
                      le « il est convenu » me choque il manque quelques détails :
                      - par qui ? liens économiques des participants ? lobbys ?
                      - pourquoi ? retombées (dans les poches)

                      Activité humaine et industrielle
                      - j’ai sous les yeux une carte de mon canton vosgien en 1913. l’expansion de la forêt est phénoménale...
                      - il y avait une multitude de tissages et filatures qui fonctionnaient au charbon. C’est fini : plus d’industrie !
                      - la population a diminué de moitié !

                      bien sur le monde entier n’a pas connu cette déchéance mais les écolos pastèque sont fondamentalement CONTRE toute production industrielle.....

                      zut on va me moinsser..............................................................

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès