• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


La réalité crue : « J’attendais, cuisses ouvertes, sur la table gynécologique, pendant que mon mari se masturbait dans la pièce à côté, se souvient Nadine. Toute l’équipe médicale attendait avec moi. C’était long et je mourais de honte. Mon mari n’en finissait pas. Il faut avoir un solide sens de l’humour pour surmonter ça... ». Extrait de : https://www.psychologies.com/Famille/Maternite/Sterilite/Articles-et-Dossiers/La-Fecondation-in-Vitro-30-ans-plus-tard/Sexualite-le-couple-a-l-epreuve-de-l-eprouvette


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès