• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les élites arabes occidentalisées : Le logiciel de la soumission (...)

Les élites arabes occidentalisées : Le logiciel de la soumission intellectuelle en action

« L'Europe ne dit pas ce qu'elle fait ; elle ne fait pas ce qu'elle dit. Elle dit ce qu'elle ne fait pas ; elle fait ce qu'elle ne dit pas. Cette Europe qu'on nous construit, c'est une Europe en trompe-l'oeil. »

Pierre Bourdieu.

 

 Cette citation de Bourdieu à propos de l’errance de l’Union Européenne et de la cacophonie a une étrange similitude avec le pensé et l’impensé des élites arabes occidentalisées obligées chaque fois de voir d’où vient le vent et s’adapter pour rester en surface et ne pas déplaire à la main qui les nourrit. Si cette allégeance imposée mais non écrite est devenur un automatisme, elle ne leur apporte pas pour autant la reconnaissance et surtout le respect. En Occident, ils n’acceptent l’allogène, tout au plus ils le tolèrent tant qu’il ne sort pas des clous et malheureusement ils n’ont pour ces élites qu’un solide mépris.

Pourtant ces élites souffrent dans leurs grandes majorités du complexe du colonisé dont a si bien parlé Albert Memmi. Le logiciel implicite de la soumission intellectuel est toujours intact. De ce fait, la haine de soi c'est ainsi que l'on peut qualifier les positions à géométrie variable des élites arabes installées confortablement en Occident et sommées de réagir selon un deal invisible, non écrit pour gloser et pis encore pour porter atteinte d'une façon ou d'une autre à leur paléo-identité arabe, voire religieuse. Régulièrement, ils écrivent sur commande pour faire allégeance et d'une certaine façon faire partie de ce qu'on appelle les bons Arabes éclairés par les « Lumières » comme au bon vieux temps des colonies.

Ce qui me fait réagir est l'hallali entretenue à cause de tueurs qui ont endeuillé la France en 2015-2016, notamment l'attentat abject de Nice. Si nous devons avoir une réelle empathie devant toutes ces vies fauchées sans distinction -il y avait une trentaine de confession musulmane- C’est un fait que le courage voire l’honnêteté intellectuelle de ces bons Arabes ne va pas jusqu'à - au-delà de la compassion tout à fait naturelle- tenter de décrire les prémices de ces attentats et dire à la face du monde et en pleine conscience qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Rien de tout cela. Au contraire ces brillants intellectuels autoproclamés font assaut d'allégeance usent et abusent pour les besoins de la cause de tout ce qui peut les valoriser quitte à renier leur identité originelle , à insulter une espérance d’un milliard de personnes, sans discernement en les mettant tous dans la même charrette.

Ainsi, il y a ceux qui comparent les terroristes aux icônes de la révolution algérienne, rien que cela ! Il y a ceux qui font dans la haine de soi en chargeant les Arabes et les musulmans - ils s'oublient au passage- de psychopathes par qui Cologne est arrivé.

Il y a aussi ceux qui intiment aux Arabes à bien se tenir - comme l'avait fait Roger Cukierman président du Crif suite aux élections gagnées par Jean-Marie Le Pen- sinon ils auraient vocation à quitter ce beau pays qu'est la France, mettant dans le même sac pour les besoins de la cause son propre vécu d'émigré et la situation de Français musulmans nés sur le sol français et pour qui la France est leur patrie.

Il y a encore ceux qui s'attaquent d'une façon violente aux fondements de l'islam traitant cette religion de fascisme vert comme le proclame le prophète paléo-égyptien installé confortablement et courageusement en Allemagne avec une panzer division pour le protéger.

Il y a enfin l'intellectuel lisse sans aspérités qui prône un Islam de salon laïco-compatible qui veut gagner sur tous les fronts, qui dans la plus pure tradition du y a-qu'à, à distance, naturellement fait injonction pour sortir de la glaciation actuelle.

A contrario je rapporterai aussi la position scientifiquement honnête d'un intellectuel de notre point de vue autrement plus articulé, plus fécond dans la droite ligne des Kateb Yacine Feraoun, Mouloud Mammeri, Mohamed Dib. Cet intellectuel Rachid Boudjedra, n’est pas pas en odeur de sainteté par les biens-pensants en France, ce qui lui ferme toutes les portes des Goncourt et autres hochets inventés par la doxa occidentale pour dociliser ses élites, mais qui lui ouvre plus que jamais droit à la reconnaissance des sans-voix

Dans ce maelstrom où les citoyen Français lambda nés musulmans pratiquants ou non, sont assignés à constamment expier la faute commise par d’autres français pour des causes multiples dont on veut pas en parler au premier rang desquelles on trouve l’ostracisme, le chômage, l’exclusion de l’école, la ghettoïsation dans des territoires que la République qui a perdu sa mission d’intégration, a abandonnés les laissant aux vents mauvais de la tentation extrême. Naturellement rien n’excuse une attaque terroriste mais les faits sont là. Car ces Français musulmans sont tous mis dans le même sac par un martelage des médias à qui on dit qu'on est en guerre sous-entendu contre vous ? A qui on dit implicitement que vous n'en faites pas assez pour mériter d'être français. Ils ont beau faire assaut de bonne volonté et aller prier d'une façon naturelle dans les églises par compassion, il n'empêche qu'ils sont marqués au rouge et leur avenir est sombre. Ils ne peuvent éviter qu'à leur encontre les amalgames seront légion.

Religions et « idéologies meurtrières »

Dans un écrit objectif et cohérent, Henri Tinq explique que les religions du « Livre ont le même soubassement. Souvenons nous du Livre de Josué . Souvenons de la Saint Barthélemy et du fameux " Tues les tous Dieu reconnaitra les siens" L'extrémisme musulman, n'est donc pas une singularité. Nous l'écoutons : « Dans les pays arabes, les rêves de liberté et de démocratie ont sombré dans le terrorisme islamiste le plus barbare. En réseau ou isolés, de jeunes djihadistes puisent dans la lettre du Coran une irrépressible haine de soi et des Autres. Le plus souvent réduites -très injustement- à leurs expressions fanatiques, les religions « monothéistes », improprement appelées « religions du Livre », à distinguer de l'hindouisme et du bouddhisme qui ont aussi leurs extrémistes, sont réunies sur le même banc d'infamie. On verra que si le « sacré » a toujours produit de la violence, de tout temps aussi, l'homme a instrumentalisé le « sacré » pour justifier et légitimer sa propre violence. Les « guerres saintes » n'ont jamais eu d'autre but que de mobiliser les ressources spirituelles pour une prétendue noble cause... » (1)

La responsabilité des Occidentaux

Le soir même de l'attaque terroriste de Nice par un psychopathe qui n’a de rapport avec l’Islam que son nom. Car ce n’est ni son comportement ni sa connaissance de l’Islam qui l’aurait amené à commetre un acte aussi abject, on apprend qu’en signe de représailles les avions français bombardaient Daesh en Syrie. Résultat : plus de 150 morts civils ; la Syrie a protesté en vain au Conseil de sécurité. Les médias français ont naturellement zappé cela, les enfants les femmes syriens ne méritent pas de compassion. Mieux que cela, on déclare que Djebhet Nosra qui « faisait du bon bouleau » est terroriste mais les Occidentaux continuent à soutenir les mouvements terroristes à Alep. « l'Occident lit-on dans une contribution fait sa guerre dans le silence, presque honteusement. Les grands médias tentent bien d'applaudir les petits exploits des terroristes, mais seulement du bout des lèvres. Ils ne peuvent pas s'en empêcher, mais ne peuvent pas non plus encenser trop ouvertement ceux que leurs gouvernements ont condamnés officiellement comme responsables des attentats de Nice, (...) Les deux programmes, L'islamophobie dans le monde occidental d'un côté, et la conquête du Levant de l'autre, ne semblent plus vouloir fonctionner sans couacs. » (2)

Les allégeances coupables

Naturellement tous les biens pensants je veux parler des élites dites arabes occidentalisées se sont fendus d’interventions laudatives où on sent le mea culpa et la tentative vaine disculpation et au passage prendre leur distance avec ces Arabes -comme eux- et ses musulmans - en tout cas classés comme eux- par les pouvoirs et les opinions françaises. Ces démarches vaines nous rappellent la citation de Sartre à propos du mensonge qui ne tiendrait qu’à toute vitesse, obligeant comme dit Sartre prenant l’exmeple de la bicyclette à constamment pédaler pour ne pas tomber. Mutatis mutandis ces élites qui ont rompu les amarres avec leurs racines pour une poignée de dollars ou d’euros, sont en fait en apesanteur identitaire. Ils ne seront jamais accepté par le pays d’accueil du fait qu’ils on trahi leur identité originelle et par le pays d’où ils viennent qui à leur égard un solide mépris ,car si l’ambition de la réussite et la recherche d’un mieux être est tout à fait légitime, il est scandaleux de le faire en « vendant » son identité originelle. Dire, comme l’a fait maladroitement Boualem Sansal que les terroristes en France utilisent les mêmes techniques que les dirigeants de la bataille d’Alger, c’est tenter de démonétiser des icones

 Dans le même ordre de la disculpation Tahar Ben Djelloun s'est fendu d'un texte dans Le Monde du 30 juillet. Il demande en gros aux musulmans de se tenir à carreau ou de faire leurs valises. Dans une réponse percutante, l'écrivain Mabrouck Rachedi répond à la lettre de Tahar ben Jelloun qui fait injonction aux musulmans de rentrer dans le moule ou de rentrer chez eux même s'ils sont nés en France.

Il écrit : « Dans Le Monde daté du samedi 30 juillet, Tahar Ben Jelloun écrit une lettre aux musulmans. M.Ben Jelloun souhaite dégager L'islam des griffes de Daesh. Le véritable échec serait dans une absence de réaction des citoyens français, en particulier musulmans : la mobilisation, des musulmans et autres, je la vois tous les jours autour de moi. Certains sont plus visibles que d'autres : tout le monde n'a pas la chance d'avoir accès à des tribunes médiatiques comme M.Ben Jelloun, M.Ben Jelloun énumère la liste des devoirs des musulmans dont le premier : « Nous devons renoncer à tous les signes provocants d'appartenance à la religion de Mahomet. Nous n'avons pas besoin de couvrir nos femmes comme des fantômes noirs qui font peur aux enfants dans la rue. » » (3)

« M. Ben Jelloun va plus loin : « Nous n'avons pas le droit de laisser faire des criminels qui ont décidé que leur vie n'a plus d'importance et qu'ils l'offrent à Daesh. » Est-ce à dire que « nous » laissons faire des criminels ? L'accusation de passivité est non seulement injuste, mais aussi dangereuse, parce qu'elle rend les musulmans responsables d'actes dont M.Ben Jelloun reconnaît qu'ils sont aussi parmi les victimes. Si « nous » regardions passivement ce qui se trame devant nous, « nous » serions déjà complices de ces assassins. M.Ben Jelloun finit sa lettre par « sinon il ne nous restera plus qu'à faire nos valises et retourner dans le pays natal ». J'ai peur que M. Ben Jelloun emprunte aux discours de certains partis politiques peu fréquentables. Faut-il lui rappeler que des millions de musulmans sont nés en France ? Mon pays natal, c'est la France. Je réponds à M. Ben Jelloun en tant que Français (...) » (3)

Le texte de Ben Jelloun me rappelle les contorsions d'un autre intellectuel maghrébin Abdelwahab Meddeb qui a été décoré par Ben Ali et qui devint révolutionnaire en 2011 quand le vent a tourné. Alain Gresh nous en parle : « ( ;..) Ce qui est frappant dans l'ouvrage, c'est sa « pudeur » concernant ses positions sur le régime de Ben Ali. Dans son ouvrage Contre-prêches (2006), il consacre une chronique à la Tunisie : « Lorsqu'on se promène à Tunis dans cette atmosphère d'amitié entre les sexes, on se dit que la solution est simple, que le remède à la maladie [de L'islam] est à portée de main, (...) Mais on se demande aussi pourquoi l'exemple tunisien n'est pas davantage connu, pourquoi il ne constitue pas une référence (sic), pourquoi il ne s'érige pas lui-même en modèle (re-sic). Dans son best-seller, La Maladie de l'islam, Abdelwahab Meddeb se livre ainsi à un véritable hymne à la Tunisie sous le Protectorat français, « Il faut le reconnaître, le modèle européen dans lequel j'ai grandi, celui qui émane des Lumières françaises et qui m'a formé, à travers un enseignement franco-arabe, n'est plus attractif. [...] J'ai assisté dans mon enfance (dans les années 1950), dans cette citadelle de l'islam qu'est la médina de Tunis, au dévoilement des femmes au nom de l'occidentalisation et de la modernité ; cela a concerné les femmes, les filles et les soeurs des docteurs de la Loi qui tenaient chaire dans la millénaire université théologique de la Zitouna » Cette célébration de ´´l'islam des Lumières´´ pense Geisser, (cité par Alain Gresh) évoque parfois les accents fortement assimilationnistes de certaines élites indigènes profrançaises pendant la période coloniale. Abdelwahab Meddeb n'hésite pas à se réclamer ouvertement du penseur nationaliste Ernest Renan :« C'est ce désir qui m'a fait choisir la communauté française, où je continue d'entretenir ma généalogie islamique et de la croiser avec mon autre généalogie européenne. Ainsi l'hérité et le choisi se combinent à l'intérieur d'un seul et même être. » (4)

Kamel Daoud que nous avons connu plus inspiré dans ses bilelts au Journal « Le Quotidien d’Oran lui aussi s’est adonné à un filon porteur en terme de visibilité en France : Taper sur les Arabes et sur les Musulmans. Il dit en gros que les Arabes sont des psychopathes des malades et que c’est dans leur nature. En clair il les désigne à la vindicte occidentale et au passage, il faut rendre hommage à la chancelière Merkel de ne pas hurler avec les loups et d’être pragmatique bien que tout sera fait, notamment par les médias pour l’entrainer dans un unanimisme justicier contre les Musulmans et les Arabes

Jacques-Marie Bourget analysant justement le texte infâme de Kamel Daoud sur la propension des Arabes, dont il fait partie, à être des psychopathes s'oubliant au passage et que c'est la nature humaine qu'il devrait insulter en général écrit : « Toute la France qui pense bien est tombée amoureuse de Kamel Daoud, un Algérien qui a le courage d'écrire la vérité sur les Arabes et autres musulmans. C'est-à-dire que ces êtres humains sont à vomir, la lie de la terre. Ahmed Bensaâda, dans son livre « Cologne contre-enquête » nous montre le visage du vrai Daoud, ennemi des Palestiniens et lui-même ancien barbu. Cet essai est remarquable. (...), un nommé Kamel Daoud va être recyclé par les élites de Paris qui en fait une tête de gondole. Voilà un nouveau héros, martyr d'une fatwa en peau de lapin. Après avoir été lui-même, jusqu'au moment de la fondation du Front islamique du salut, un barbu affirmé, il dit qu'il n'y pouvait rien, qu'à l'époque il n'a pas vu s'organiser les « fascistes » verts, (...) Voilà le livre d'Ahmed Bensaâda. Il nous dit que, même pour l'incurable athée que je suis, insulter des peuples au nom de leur religion supposée est un crime ». (5)

  Un autre intellectuel dont la fetwa laique tourne en boucle est Hamed Abdel-Samad qui trouve intéressant 2084 : la fin du monde de Boualem Sansal Pour lui l’islamisme est présent dans la naissance même de l'islam" son essai polémique "Le Fascisme islamique" est naturellement comme du pain béni en Allemagne et en France Hamed Abdel-Samad montre que la violence est consubstantielle à l'islam, même s'il reconnaît que le Coran peut aussi être lu dans sa dimension "éthique" et "spirituelle Fils d'imam et ancien membre des Frères musulmans dans sa jeunesse, figure médiatique de la critique de l'islam en Allemagne , ce qui lui a valu d’avoir des gardes corps.. Il déclare je ne me considère ni comme musulman ni comme ancien musulman. Je suis convaincu qu'un être humain ne devrait pas se définir, positivement ou négativement, à travers une religion. Je suis critique envers l'islam, comme envers toutes les religions en général. Ce qui m'a fait prendre conscience de ça, c'est que j'ai grandi dans une société où on ne pouvait pas exprimer ses pensées clairement. (…). Vous pouvez lire ça dans le Coran, où les musulmans sont considérés comme la meilleure communauté n'ayant jamais existé. Allah leur donne une responsabilité particulière d'être ses représentants sur terre. Vous avez ça aussi dans le fascisme : « Nous sommes la race supérieure. » Deuxième point commun : la culture de la mort. Dans les deux idéologies, la mort est glorifiée, car la vie et l'individu ne comptent pas. Ce qui est important, c'est la nation ou la religion. Troisième parallèle : l'idée de combat, le Kampf en allemand et le djihad en arabe. Vous ne vous battez pas pour vivre, mais vous vivez pour vous battre. Le combat, en lui-même est une fin en soi, et pas seulement un moyen pour atteindre des buts politiques. Quatrième point commun : l'idée d'ennemis intérieurs et extérieurs. Pour les nazis, l'ennemi à l'extérieur, c'est l'Ouest, et à l'intérieur, les juifs et l'extrême gauche. Pour les islamistes, c'est les autres. Il y a d'abord eu les juifs, les chrétiens ou les non-croyants dans le Coran, puis ont suivi les croisés, les colonialistes et aujourd'hui l'Occident dans son ensemble. communauté religieuse où vous ne pouvez pas exprimer vos doutes ». (6)

La réalité des choses Pour un débat serein

On le voit, les auteurs cités - il y en a d'autres !- n'essaient pas de comprendre les raisons premières. A la place de ce syndrome auto-culpabilisant, je préfère les mots de Rachid Boudjedra sur les prémices de cette anomie mondiale. Nous l'écoutons : « Après la défaite de l'armée nationale afghane, soutenue par l'armée soviétique appelée en renfort par le président Najibullah au milieu des années 1980, l'armée américaine va s'installer en Afghanistan pour chasser les taliban. Rambo est arrivé ! Mais, après trente ans de guerre, le résultat américain est égal à zéro. Et c'est de l'Afghanistan des taliban et avec les dollars saoudiens que les terroristes algériens, formés à tuer à Kaboul et à Peshawar, ont déferlé sur l'Algérie dès le début des années 1990. L'Algérie a été ainsi le premier pays à être le laboratoire de la CIA et du roi d'Arabie pour mettre à l'épreuve cette arme nouvelle, le terrorisme islamiste. L'Algérie, durant dix ans, a été le premier pays à être dévasté par le terrorisme, dans l'indifférence des puissances occidentales, la France à leur tête ».(7)

 « C'était poursuit Rachid Boudjedra l'époque de Mitterrand qui a cru prendre sa revanche sur l'Algérie qui a défait la France en 1962. Ce sont ses services qui ont créé la fable du « Qui-tue-qui ? », qui ont innocenté les islamistes pour affirmer et aboyer pendant une dizaine d'années que les coupables des crimes atroces commis par les terroristes algériens étaient l'oeuvre de l'armée algérienne. Aujourd'hui, Mitterrand est mort, le terrorisme islamiste aussi (en Algérie), mais il s'est propagé en Europe et aux États-Unis. Et nous ne disons pas : « Qui tue qui ? » Et nous ne nous réjouissons pas de ces massacres odieux parce que nous disons que l'Occident avec son Otan, sa CIA et ses États-Unis, a semé et sème les guerres partout (la haine d'un Hollande contre Bachar Al Assad est de l'ordre pathologique !) et depuis toujours. Et il ne fait que récolter une énorme tempête. Ce sont les pouvoirs politiques occidentaux qui sont - d'abord - responsables des massacres odieux que vivent leurs citoyens. Eux, ces responsables, qui ont pendu Najibullah à un arbre dans une ruelle de Kaboul. Eux qui ont pendu Saddam. Eux qui ont massacré à mort Kadhafi à coups de pierres. Eux qui n'ont pas compris que l'Histoire n'oublie jamais. Ce que nous voulons, nous, pacifistes et progressistes du monde, c'est que la notion même de guerre soit à jamais abolie. »(7)

Ce que je crois

Les constructions intellectuelles fictives de ces planqués qui vivent dans des bulles bien au chaud ne savent pas ce que c'est que la terreur. A la première alerte, pour la plupart, ils sont allés rejoindre la mère-patrie des droits de l'homme à géométrie variable. Certains autres ont pris sur le tard le train de la reddition intellectuelle et de la défaite de la vraie pensée, leur islam soft, docile, sans aspérités en France comme un fonds de commerce, ne sert à rien. Ils n'ont pas de mon point de vue l'honnêteté intellectuelle, à l'instar d'un Rachid Boudjedra de dire les quatre vérités et expliquer qu'au lieu de traiter les effets il faut remonter aux causes. Les quartiers sensibles, devenus par la grâce des boutefeux des zones de non-droit, puis des territoires perdus de la République, qu'un ancien ministre de l'Intérieur promettait d'aseptiser au Karcher.

Ce sont pourtant des enfants de la République victimes de tous les maux de la société, la mal-vie, les perditions scolaires, le chômage et l'horrible plafond de verre qui fait que même si vous christianisez votre nom cela ne passe pas, vous êtes rendus à votre condition de bougnoule au premier contrôle récurrent de délit de faciès. L'islam est devenu un thème vendeur. Très vendeur même. L'islam a bon dos. L'islamisme est une construction idéologique occidentale dont les buts sont connus. Instaurer partout un néolibéralisme sans état d'âme, s'emparer du pétrole, pour cela reformater le Moyen-Orient, cent ans après Sykes-Picot. 

En fait, pour combattre l'islamisme il faut commencer par s'attaquer à l'ignorance. On ne peut que désapprouver les attaques terroristes comme également les manipulations, les auto flagellations « payantes » démonétisent les peuples et s'attaquent à L'islam pour quelques euros de plus. Dans le Coran, c'est la tolérance qui est recommandée ce verset « lakoum dinakoum oua lia dini », « vous avez votre religion, j'ai la mienne ».

Seule l'éducation à marche forcée et les sciences pourront permettre à L'islam de donner la pleine mesure de son talent. Il faut pour cela que les musulmans soient gouvernés par des élites légitimement élues qui n'instrumentent pas la religion. Il faut que ces élites contribuent par le savoir à un nécessaire aggiornamento in situ par les élites.

L'islam devrait tenir compte des autres spiritualités de 5,5 milliards d'individus et trouver un vivre ensemble où chacune des religions apporte une part d'espérance car les vraies causes pour lesquelles il faut se mobiliser c'est comment donner un fondement éthique aux conquêtes de la science et trouver par exemple une réponse cohérente à ceux tentés de créer les premières cellules de vie prélude à la création humaine ou encore l'immortalité telle que nous la promet la science pour 2045. 

 

1. http://www.slate.fr/story/106487/comment-les-religions-sont-redevenues-des-ideologies-meurtrieres

2. http://reseauinternational.net/quest-ce-qui-se-passe-a-alep/

3. http://www.huffingtonpost.fr/mabrouck-rachedi/lutte-daech-tahar-ben-jelloun_b_11294166.html

4. http://blog.mondediplo.net/2011-07-27-La-maladie-d-Abdelwahab-Meddeb-et-la-revolution

5. . http://www.legrandsoir.info/le-vrai-visage-de-kamel-daoud-le-nouveau-technicien-de-surface-de-bhl.html

6. http://www.lepoint.fr/societe/hamed-abdel-samad-l-islamisme-est-present-dans-la-naissance-meme-de-l-islam-page-2-04-08-2016-2059021_23.php#xtatc=INT-500

7.http://www.humanite.fr/alger-nice-alep-munich-souffrent-dun-cancer-effrayant 613160 ?ref=yfp

 

Article de référence : http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_ chitour/247536-le-logiciel-de-la-soumission-intellectuelle-en-action.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.66/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • Nicolas_M bibou1324 12 août 2016 11:55

    Déjà, merci pour cet article, que je trouve très bien écrit.


    Je suis d’accord avec votre discours. La lute contre les extrémismes passe par l’éducation. Le problème est que les amalgames et la peur sont des notions extrêmement appréciées par nos dirigeants.

    Nous sommes dans un contexte de crise, où les nouvelles lois liberticides s’enchaînent. Ou les nouvelles taxes pleuvent. Où les droits diminuent à vue d’œil. Mais demandez au bon citoyen quel est le plus gros problème du pays en ce moment : il vous dira le terrorisme. La peur.

    Tant que l’islamisme proliférera, les dirigeants feront ce qu’ils veulent.



    • MagicBuster 12 août 2016 12:00

      Plus on parle d’Europe - plus on parle de mosquées ;

      Le lobbing terroriste est vraiment super puissant.
      Merci Edine


      • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2016 12:35

        Qui a assassiné Mohammed Boudiaf, le 29 juin 1992 ? Tu es bien sûr sûr sûr que c’était Mitterrand ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2016 12:58

          Je suis occidental. Donc c’est moi qui « les Occidentaux continuent à soutenir les mouvements terroristes à Alep » ? Sûr ?


          • chems eddine Chitour 12 août 2016 13:16

            @ JC Levau


            La mort de Boudiaf est due à son intransigeance contre les islamistes. Son assassin a été condamné

            C’est certain Suivez la bataille d’Alep qui n’en finit pas de faucher des vies. les islamistes d’An Nosra qui fait du bon boulot on changé de nom mais pas de méthode. Ils sont alimentés d’un côté et de l’autre on fait semblant de les bombarder

            Le changement de la Turquie à 180° va peut être changer la donne. On prête au président Erdogan de couper les vivres à Dasch voir même à travailler avec le président Poutine pour éradiquer Daesh

            Pr ;C.E. Chitour

            • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2016 13:27

              @chems eddine Chitour. C’est une habitude d’altérer ainsi le nom des gens ?

              Sur l’assassinat de M. Boudiaf, un ami canadien d’origine algérienne me soutient au contraire que le régime seul avait les moyens d’organiser cela sur une telle échelle, et que l’assassin a bénéficié de généreuses remises de peine, et que ses complices ont été protégés.

              Je me souviens de l’interview de Boudiaf, où il disait « Oui, c’est une question de personnes. Je n’arrive pas à trouver des gens qui aient les mains suffisamment nettes. »
              A coup sûr, les grands corrompus avaient des mobiles pour le faire tuer, ce grand naïf.


            • baleti baleti 12 août 2016 16:27

              @chems eddine Chitour


              la mort de boudiaf est due a son intransigeance contre la corruption et la mafia-politique au pouvoir.
              son assassin un lieutenant de l’armé, est dans la nature.
              On dirais entendre un représentant du FLN

              quand au élite arabe et autre, a qui sa ne dérange pas de manger dans la main d’un autre, c’est une histoire « d’étique » http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=%E9tique.

              les élites des pays « en vois de développement »(pour pas dire sous-developer), sont complice des mafia économique mondial, donc autant responsable de la stagnation de leur pays.
              croyant que la démocratie étais un paradis, ils se retrouve instrumentaliser par les politico financier.
              Il sont seulement la pour réguler la hausse des salaires des élite de ses pays, et quelque fois pour boucher les trous.

              je vais plus loin, les élites mondial, son en grande partie, responsable du cahot mondial.
              tous ses élites, avec une langue plus grand que leur bras, qui viennent se donne bonne conscience, a parler d’injustice et d’inégalité, dans des forum sur le net, peuffff
              et a temps plein dans leur vie professionnel, se sont des cadre de grosse boite, de journaux ECT ,,,,,,
              se sont les exécutant, direct ou indirecte.

              on leur a enfiler dans le derch,la culture du dommage collatéral, (une nécessité national) sans leur préciser qu’il feront peut être partie des dommage un jours.
              Ils ont crée et subventionner le féminisme, pour plomber des problème dans le couple et la famille.il faut être clair, le féminisme saccage la vie de nos élite, avant les bougre « de la france d’en bas »
              et j’en passe

              perso, j’en ai marre d’entendre des discours, suivie de discours, sans fin
              ça c’est de la politique

              OU SONT LES REPONCES, LES ACTES 


            • zak5 zak5 12 août 2016 13:29

              « L’Europe ne dit pas ce qu’elle fait ; elle ne fait pas ce qu’elle dit. Elle dit ce qu’elle ne fait pas ; elle fait ce qu’elle ne dit pas. Cette Europe qu’on nous construit, c’est une Europe en trompe-l’oeil. »

              et elle s’attend a des choses qui n’arrivent pas


              • Alren Alren 12 août 2016 13:37

                Les "élites arabes occidentalisées" apprécieront, si elles l’apprenne, que monsieur Chitour les compare à des machines informatiques qu’un « logiciel », fabriqué sans doute par des programmeurs occidentaux, fait changer de comportement comme des automates ou des marionnettes !

                En fait cet article ne fait que traduire le désespoir des réactionnaires musulmans sur une certaine uniformisation des idées des humains du monde, à la recherche du bonheur dans cette vie, ayant de plus en plus de doutes sur l’existence d’une autre qui commencerait après la mort.

                Certaines élites arabes ne sont que l’avant-garde, comme les seigneurs éclairés d’avant 1789 en France, d’un mouvement qui ne s’arrêtera pas, sous la poussée des femmes, mieux au courant, grâce à internet, de la vie, du statut beaucoup plus favorables que d’autres femmes connaissent dans le monde.

                Et sous la poussée des jeunes qui n’en peuvent plus de subir une telle répression de leur sexualité.

                La violence des réactionnaires obscurantistes n’y changera rien. Ce serait comme vouloir arrêter la marée ...


                • Alren Alren 12 août 2016 13:38

                  @Alren
                  si elles l’apprennent


                • Alren Alren 12 août 2016 13:39

                  @Alren

                  si elles l’apprennent


                • zak5 zak5 12 août 2016 14:04

                  @Alren
                  @Alren

                  Tout a fait.

                  Selon cette idée les penseurs français nietzschéens ne seraient que des collabos à la solde de la pensée allemande

                  Cet article construit des murs entre le monde musulman et le reste du monde, sous prétexte qu’un musulman qui s’inspire de la pensée universelle du siècle des lumières ne peut être qu’un cireur de chaussures en occident. Ça peut être même plus que ça pour les fanatiques musulmans, un apostat sous la menace de la peine de mort


                  les musulmans n’ont qu’a s’en prendre a eux même . Depuis le 14eme siècle, ils n’ont pu nous sortir un intellectuel digne d’un Ibn khaldoun, le dernier intellectuel musulman. d’ailleurs pour étudier convenablement Ibn khaldoun, ou Averroes, il est bien plus préférable de venir l’étudier en occident.


                • nono100 (---.---.35.34) 12 août 2016 17:49

                  @zak5 Avec toi Zak5


                • Taverne Taverne 12 août 2016 21:36

                  @zak5

                  L’idéologie des droits de l’homme, ce sont aussi des valeurs fondées sur une volonté de domination. Et bien souvent, on se réclame de ces valeurs pour le seul bien des valeurs boursières. Comment peut-on faire croire que l’on défend des droits universels de l’homme alors que, pour les Occidentaux, une vie ne vaut pas une vie ?


                • zak5 zak5 12 août 2016 23:33

                  @Taverne
                  la volonté de domination a toujours existé depuis que le monde est monde et ce caractère est partagé par tout le monde.
                  Si pour les occidentaux une vie ne vaut pas une vie, pour les autres une vie ne vaut rien du tout c’est bien pour cela qu’ils ne comptent pas leur morts


                • zak5 zak5 12 août 2016 13:48

                  La solution du vivre ensemble en intégrant le facteur religion, c’est de pratiquer sa religion strictement dans l’intimité. Est-ce que toutes les religions sont disposées à apprendre à leur adeptes que la pratique de la spiritualité se bonifie quand elle est pratiquée a l’écart du regard de la société ?

                   Je cite le Christ des évangiles :

                  Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.


                  • zak5 zak5 12 août 2016 14:49

                    @sampiero
                    oui c’est bien les chrétiens le premiers a ne pas avoir respecter l’idée du Christ, pourtant il est très clair. Comme il y a un Islam des califes il y a aussi un christianisme des califes chrétiens


                  • Pascal L 12 août 2016 18:46

                    @zak5
                    Et comme le Tartuffe de Molière « Couvrez ce sein que je ne saurais voir ». Comme pour les dévots du XVIIIème siècle, la vérité doit rester invisible. Et pourtant, que l’on soit Chrétien ou Musulman, cette vérité là transpire par tous nos pores. Les Chrétiens et les Musulmans ont parfaitement le droit d’exprimer leur point de vue à égalité avec les autres Français.


                    Puisque vous citez l’évangile de Matthieu, je vais ajouter au chapitre 18,20 : « En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » Les Chrétiens ont tendance à dire « un Chrétien isolé est un Chrétien en danger », mais est-ce peut-être là votre espoir ?
                    Dans le chapitre 6 que vous citez, Matthieu parle de la prière individuelle qui doit être effectivement pratiqué de cette manière, mais la messe est dite pour d’autres raisons :
                     - la lecture publique des textes et le commentaire fait par le prêtre,
                     - la commémoration de la cène du Christ telle qu’elle a été enseignée par lui : Luc 22,19 « Puis, ayant pris du pain et rendu grâce, il le rompit et le leur donna, en disant : ″Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi.″ »
                    La messe est donc une pratique publique enseignée par le Christ. Personne ne vous oblige à y assister, vous ne pouvez en être incommodé.

                    Le vrai facteur du vivre ensemble est de respecter entièrement les lois de la république. Il ne peut y avoir de loi de Dieu qui puisse interférer. Cela ne pose pas de problèmes aux Chrétiens, même s’ils usent parfois de la liberté d’expression pour exprimer un désaccord.

                  • zak5 zak5 12 août 2016 19:21

                    @Pascal L
                    Est-ce que j’ai dis que les chrétiens ne doivent pas se réunir ?

                    Dans le chapitre 6 il parle tout simplement de la façon de prier et non pas de la prière individuelle. Il est clair que pour le Christ la prière ne peux être qu’individuelle. relisez le chapitre que j’ai proposé

                    vous voulez nous faire croire qu’une parabole dites par le Christ lors d’un repas justifie le faste de l’église ? dans ce cas vous ne pouvez être qu’un ordinaire fonctionnaire de l’église.

                    Quant au droit des musulmans et chrétiens à s’exprimer, rien ne les empêche de le faire mais seulement dans le registre de l’intérêt général qui ne peut concerner la Foi qui n’est pas opérationnelle d’aucune manière (la prière n’a jamais fait pleuvoir au sahel) et ça évitera aux musulmans et aux chrétiens de se promettre mutuellement l’enfer éternel


                  • Pascal L 12 août 2016 20:57

                    @zak5
                    « Il est clair que pour le Christ la prière ne peux être qu’individuelle » Ben non, j’ai beau relire, ce n’est pas exactement ce que je comprends. Le Christ fustige ceux qui se montrent dans leur prière, cela n’interdit pas la prière collective. Qui êtes-vous pour expliquer le Christianisme aux Chrétiens.


                    « une parabole dites par le Christ ». Un parole, pas une parabole.

                    « justifie le faste de l’église ». Où voyez-vous que j’ai écrit que cela pouvait justifier le faste de l’Eglise. 

                    « ordinaire fonctionnaire de l’église » procédé dialectique sans intérêt qui consiste à dévaluer son interlocuteur. Il n’y a pas de fonctionnaire dans l’église sauf en Alsace et Moselle où le concordat sévit encore. A propos de faste, un prêtre dans l’église Catholique ne touche que le SMIC diminué d’un loyer pour la mise à disposition du presbytère. Pas de quoi vivre fastueusement. Les richesses dans les décorations des églises appartiennent à tout le monde, encore plus depuis la loi de 1905. Il ne faut pas oublier qu’elles proviennent de dons, y compris de personnes très pauvres qui peuvent bien faire ce qu’elles veulent de leur argent. Je suis organiste et je n’ai jamais touché un centime du faste musical que je mets à la disposition de ma paroisse. Et pourtant, ils ont droit aux grandes œuvres du répertoire : Bach, Mendelssohn, Franck, Liszt, Reger, Couperin, Frescobaldi... Tout cela est gratuit et mis à la disposition de tout le monde. On ne vous mettra pas dehors si vous entrez seulement pour écouter la musique. Fais juste comme tout le monde : n’applaudissez pas.

                    « Quant au droit des musulmans et chrétiens à s’exprimer ». Donc les Chrétiens et les Musulmans sont des citoyens de seconde zone qui ne disposent pas de la même liberté que les autres. Le Christianisme ne se révèle pleinement que dans la relation avec les autres, Chrétiens ou pas. 

                    « la prière n’a jamais fait pleuvoir au sahel ». Pour cela, il vaut mieux faire appel à un marabout. Si vous pensez que la prière Chrétienne est faite pour cela, revoyez vos bases. Comme le Christ l’a annoncé, son royaume n’est pas de ce monde. La prière a pour principal objectif de permettre de trouver le chemin de son salut. Ce chemin se trouve maintenant, même si le salut c’est pour après la mort.

                    « ça évitera aux musulmans et aux chrétiens de se promettre mutuellement l’enfer éternel » Où avez vous vu que les Chrétiens promettent l’enfer éternel à d’autres ? Le salut annoncé par le Christ n’est pas réservé aux seuls Chrétiens. Et pour les Musulmans, seuls les wahhabites et salafistes promettent l’enfer aux mécréants. Les autres ne savent pas.

                  • zak5 zak5 13 août 2016 00:02

                    @Pascal L
                    « Qui êtes-vous pour expliquer le Christianisme aux Chrétiens »

                    et qui je ne serais pas pour expliquer ce que les évangiles racontent ?

                    « une parabole dites par le Christ ». Un parole, pas une parabole »
                    non c’est une parabole, je ne pense pas que le Christ autorise le cannibalisme tous les dimanches
                    Si vous voulez ne pas être littéraliste alors choisissez la parabole

                    , « un prêtre dans l’église Catholique ne touche que le SMIC diminué d’un loyer pour la mise à disposition du presbytère. »

                    les prêtres sont des ordinaires fonctionnaires de l’église et en plus mal payés vous avez raison. Mais le faste n’est pas à chercher en bas de l’échelle, il se trouve toujours en haut de l’échelle


                  • Pascal L 13 août 2016 01:26

                    @zak5

                    « et qui je ne serais pas pour expliquer ce que les évangiles racontent ? » Si encore, vous étiez un spécialiste de l’exégèse scientifique... On peut faire un doctorat sur ces sujets sans aller dans une université confessionnelle.

                    « je ne pense pas que le Christ autorise le cannibalisme tous les dimanches »
                    Mais le Christ ressuscité, vous ne savez pas à quoi cela peut ressembler. Le Christianisme ne se nourrit pas que du texte des évangiles. Nous avons aussi les signes qui nous sont donnés par le Christ. Ces signes ne prouvent rien, je vous l’accorde, mais sans ces signes, le Christianisme ne serait qu’une coquille vide. Ces signes sont donnés en abondance, individuellement et discrètement à tous ceux qui cherchent le Christ avec sincérité, sans avoir besoin d’un baptême et sont suffisamment précis pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté sur leur origine. Personne ne vous oblige à croire que ces signes existent, mais lorsque vous les recevez, les nier n’est pas une approche scientifique. La foi ne peut exister qu’avec la liberté de croire ou non. Les Chrétiens demandent juste à témoigner de leur foi, de la même manière que vous le faites pour votre absence de foi mais respectent vos choix.

                    « les prêtres sont des ordinaires fonctionnaires de l’église » Vous ne connaissez pas le travail des prêtres. Ils sont disponibles 24h par jour et 7 jours dans la semaine. Les réunions se font souvent jusqu’à minuit et la journée commence tôt. Pas vraiment des fonctionnaires et Dieu n’est pas bureaucrate.

                    « Mais le faste n’est pas à chercher en bas de l’échelle » Je connais mon évêque et je ne peux pas dire qu’il roule sur l’or.Le budget d’un évêché est toujours un exercice d’équilibriste et encore une fois, la richesse des cathédrales est encore un bien commun qui ne peut être utilisé pour répondre à des besoins privés. Cela vaut également pour St Pierre de Rome. Hormis le train de vie de quelques cardinaux, la plupart des religieux de la Curie ne possèdent pas grand chose. L’époque où les abbés et les évêques vivaient des rentes de leur monastère ou de leur diocèse est bien terminée depuis plusieurs siècles. Ceux qui occupent ces postes ne sont plus des privilégiés de la noblesse comme sous l’ancien régime, mais sont d’authentiques religieux choisis pour leur capacité à vivre et enseigner le message du Christ.

                  • MagicBuster 12 août 2016 14:53

                    Vous devriez tenter de comprendre objectivement les raisons de l’échec de l’Algérie Française.

                    Ainsi, vous comprendriez pourquoi la France Algérienne n’a aucune chance d’aboutir à quelque chose de positif ... sinon à réouvrir une guerre qui ne semble pas finie.

                    Chiche ??


                    • Alren Alren 12 août 2016 18:53

                      @MagicBuster

                      comprendre objectivement les raisons de l’échec de l’Algérie Française.

                      Pouvez-vous nous faire connaître votre analyse des causes de « l’échec de l’Algérie française » ?


                    • François Vesin François Vesin 12 août 2016 15:01

                      Moi, athée aussi, me souviens dans ma prime enfance avoir appris 

                      au cathé que le sens premier du mot Eglise représentait la communauté 
                      des croyants et non pas l’emprise territoriale bâtie (à l’origine souvent sur
                      d’anciens lieux « païens » ou telluriques qu’il convenait de faire disparaître 
                      pour installer l’ordre nouveau).
                      C’est peut-être en partie cela la réalisation de l’athéisme : prendre conscience
                      qu’on se blesse au front sur les plus hautes voûtes des églises alors que l’on
                      prend conscience ontologiquement de notre finitude sous la voûte céleste !

                       

                      • leypanou 12 août 2016 15:04

                        En fait, pour combattre l’islamisme il faut commencer par s’attaquer à l’ignorance. : non monsieur le professeur, pour combattre l’islamisme, il faut commencer par s’attaquer à la croyance.

                        C’est la croyance qui est à l’origine de tout : si vous croyez qu’il y a un être surnaturel, et qu’il a envoyé quelqu’un, son prophète, et que des petits malins, se croient/s’auto-déclarent le porte-parole, et des milllions/milliards de gogos se croient obligés d’obéir.


                        • Taverne Taverne 12 août 2016 21:39

                          @leypanou

                          La laïcité ne combat pas les croyances !


                        • Pascal L 12 août 2016 22:45

                          @leypanou
                          Vous voyez, vous combattez une croyance par une autre croyance... Qu’est-ce que vous en savez ?


                        • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 2016 22:21

                          @leypanou. C’est cela, l’islam :
                          https://www.almasdarnews.com/article/suicide-bombing-kills-dozens-jihadists/
                          Système d’amour et de paix, vous ne trouvez pas ?


                        • Pascal L 12 août 2016 15:25

                          « Seule l’éducation à marche forcée et les sciences pourront permettre à L’islam de donner la pleine mesure de son talent »

                          oui et... non.
                          C’est de mon point de vue la meilleure approche. Sûrement cela va permettre de réduire le terrorisme, mais l’Islam actuel a beaucoup à y perdre, où au minimum se transformera dans un nouvel Islam. La rationalité des esprits permet de trouver des réponses non conventionnelles aux questions qui se posent. Il n’y a aucune raison de limiter la rationalité aux seules questions de société et de comportement individuel, les fondements de la foi feront également l’objet d’un questionnement et de doutes. Les raisonnements à rebours ou en boucle (comme la validation du Coran par lui-même) ne sont pas acceptables dans une approche rationnelle scientifique. L’exégèse pratiquée par les Imans n’a rien de la rationalité scientifique et ne peut qu’être malmenée. L’approche scientifique est déjà utilisée par des non Musulmans dans leur lecture du Coran et, le moins que l’on puisse dire est que c’est difficile a accepter pour quelqu’un qui a vécu toute sa vie dans la soumission aux dogmes. Si pour un Musulman, l’essentiel est la recherche de Dieu, il y survivra car des Musulmans ont trouvé Dieu avant lui (c.f. Al-Hallaj, mais le Dieu qu’il a trouvé est un Dieu d’amour comme celui des Juifs et des Chrétiens, alors les fondamentalistes de l’époque lui ont coupé la tête). Par contre, le détricotage des transformations du Coran jusqu’à l’origine va laisser une grosse migraine aux autres. Avec un peu de chances, on pourra y redécouvrir le Dieu des Juifs et des Chrétiens, bien malmené dans le Coran. De toutes façon, ce travail d’exégèse scientifique ne peut être fait que par des Musulmans pour avoir des chances d’aboutir. J’aimerai en voir le résultat, mais je pense que cela prendra des années et probablement de l’ordre du siècle, car les changements sont difficiles à prendre en blocs. Il leurs faudra sans doute plusieurs générations pour être acceptés.

                          • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2016 15:49

                            « Soumission » en arabe, cela se dit comment déjà ?


                            • MagicBuster 12 août 2016 16:19

                              @JC_Lavau

                              Soumission en arabe = تَمَرُّد (rebellion)


                            • zak5 zak5 12 août 2016 16:21

                              @JC_Lavau
                              heuuuuu.... Islam ?


                            • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2016 19:01

                              @zak5. Bah oui, un mouslim donne des leçons de soumission à des mécréants, des infidèles, des koufars, des dhimmis...


                            • zak5 zak5 12 août 2016 19:32

                              @JC_Lavau
                              et aux hypocrites aussi.... ils sont nombreux dans les pays musulmans malgré eux cela s’entend
                              Le plus célèbre des hypocrites n’est autre que Abou Sofiane el oumawi (qui s’est soumis au Prophéte de l’islam mais attendait patiemment sa revanche). C’est le véritable fondateur de la première dynastie musulmane qui a commencé avec Othman el oumawi.

                              La soumission à son revers de médaille, c’est une fabrique d’hypocrites


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 août 2016 16:44

                              Mr Chitour,


                              Vous n’avez pas répondu à mes derniers commentaires suite à vos derniers articles...

                              Dans la compilation d’aujourd’hui, vous reprenez ça et là des phrases et des bribes de phrases que l’on peut trouver dans presque tous les articles publiés ...

                              Vous commencez par Bourdieu... et vous citez «  » « L’Europe ne dit pas ce qu’elle fait ; elle ne fait pas ce qu’elle dit. Elle dit ce qu’elle ne fait pas ; elle fait ce qu’elle ne dit pas.«  »

                              Je réagis à cela en vous disant que j’ai lu et étudié Bourdieu mais JE JURE que je ne me souviens pas de ce que vous rapportez.. Par contre je ne peux pas compter combien de fois j’ai écrit dans mes commentaires ceci : «  » La France est hypocrite, elle fait ce qu’elle ne dit pas et dit ce qu’elle ne fait pas...«  » Pour vous dire que je n’ai pas changé le mot « Europe » pour celui de « France ».

                              «  »Pourtant ces élites souffrent dans leurs grandes majorités du complexe du colonisé dont a si bien parlé Albert Memmi.«  » 

                              Pas seulement...ce complexe touche le dernier fellah qui n’a pas encore le minimum et fondamental savoir faire qui lui permet de planter des pommes de terre mais il touche aussi le professeur de l’Université qui n’ose pas publier sans la permission de ses Maîtres... 

                              En fait vous d« noncez ce que vous êtes vous-même, vous n’arrivez pas à vous libérer de »  la soumission« et de »’assimilation«  mais j’ajoute que ce n’est pas parce que vous êtes un intellectuel ! Tous mes écrits ne font que dénoncer cette soumission qui est une conséquence historique et culturelle et elle entraîne l’ensemble du peuple, pas seulement ses élites !

                              Tant que vous êtes dans la carapace de l’intelligence franco-occidentale vous ne pourrez jamais avoir votre propre conception, votre propre jugement, votre propre logique. 

                              C’ est depuis exactement 2001 que je dénonce la diabolique idéologie franco-occidentale qui avait mis le terrorisme stratégique sur le dos de l’islam et avait misé sur l’ incommensurable ignorance des ÉLITES ZZZARABO-AFRICAINES SOUMISES ET ASSIMILÉES pour réussir ! 

                              Et vous qui êtes dans le lot vous jouez, sans le savoir le jeu de la France et de l’Occident qui refusent d’abandonner leur idéologie et continuent à parler »d’islamisme« , de »Jihadisme« , de »radicalisme« ... par vous et à cause de vous ! Voilà pourquoi vos articles vides qui perpétuent la soumission et l’assimilation passent facilement l’obstacle de la modératitude !

                              Non monsieur Chitour, il est défendu et interdit d’associer le mot diabolique de »terrorisme" à la religion musulmane ! 


                              • microf 12 août 2016 16:44

                                Quel bon article, en ces temps de déformation et de désinformation, cela fait plaisir de lire de temps en temps un tel article, Merci l´auteur.


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 août 2016 17:02

                                  @microf


                                  N’est-ce pas ? D’ailleurs ils sont tellement nombreux sur ce site à vous encourager à encourager missieu Chitour ! 

                                • chems eddine Chitour 12 août 2016 18:40

                                  @ Mohammed 

                                  Reférence : Pierre Bourdieu, session préparatoire à un colloque sur la reconstruction juridique de l’Europe, in Raoul-Marc JennarEurope, la trahison des élites, Paris, Fayard, 2004

                                  Pour le reste vous me fatiguez avec vos airs d’écorché vif qu a un avis sur tout et pour qui rien de ce que font les Algériens à demeure avec ce qu’ils ont comme espace d’expression ne trouve grâce à vos yeux

                                  Je ne sais pas quelle est la valeur ajoutée que vous pouvez présenter au pays qui vous a vu naître . De là où vous êtes vous pouvez encore lui être utile en militant pour un système éducatif seul capable de faire reculer la barbarie. Ce ne sont pas les militaires ce sont les hommes de science de savoir qui peuvent contribuer à une Algérie de nos rêves que nous essayons à demeure à faire émerger malgré nos faibles moyens.

                                  Ce que j’écris je l’assume , je n’ai aucune chapelle pour avoir souffert d’un pouvoir colonial qui nous distillait le savoir à dose homéopathique je peux témoigner que ce n’était pas simple. Nous étions des voleurs de feu pour reprendre la belle expression de Jean El Mouloud Amrouche. 

                                  Pour le reste si je répond pas à toutes les sollicitations ce n’est ni du mépris ni de l’impuissance argumentaire. mettons cela sur la charge de travail d’un professeur qui malgré les vacances a un emploi du temps chargé. 
                                  Mes interventions sur AV qui me donne l’opportunité de donner mon avis in situ me permettent au fit des 450 contributions à savoir à qui j’ai affaire et là il y a du boulot....

                                  Cordialement
                                  Mon invitation tient toujours si vous passez par Alger je me ferais un plaisir de vous faire toucher la réalité d’un vécu de combat contre l’ignorance. J’enrage de constater que les élèves ingénieurs que je forme qui deviennent de brillants ingénieurs font les beaux jours des pays où l’émigration est choisie et non subie... notamment en France au Canada, aux Etats Unis. C’est cela l’apport de l’Algérie à la Francophonie à son corps défendant sans en faire partie... Mais ceci est un autre débat 
                                  Prof ;C.E. Chitour

                                  • Petitdiaby (---.---.216.198) 12 août 2016 19:33

                                    @chems eddine Chitour

                                    Et quand nos chercheurs Français partent aux US, on s’étrangle.


                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 août 2016 22:06

                                     @chems eddine Chitour


                                    «  »« J’enrage de constater que les élèves ingénieurs que je forme qui deviennent de brillants ingénieurs font les beaux jours des pays où l’émigration est choisie et non subie... notamment en France au Canada, aux Etats Unis. C’est cela l’apport de l’Algérie à la Francophonie à son corps défendant sans en faire partie... Mais ceci est un autre débat »« 

                                    Je me suis longtemps demandé pourquoi les »ingénieurs« formés par vous et par d’autres avant vous (mais plus généralement pourquoi les éboueurs, les ouvriers et les travailleurs) brillent ailleurs et s’usent comme on ne leur demande pas mais clignotent faiblement quand ils ne paraissent pas carrément éteints chez eux ! A cette question il a fallu entamer les recherches toutes azimuts dans toutes les disciplines, il a fallu interroger LA SCIENCE ET L’HISTOIRE pour découvrir les vraies raisons et les vraies causes d’une  »entreprise humaine impossible«  ! PAS FACILE DE CREER UNE NATION  !

                                    Voilà donc ce qui donne un semblant de sens à votre réaction suite à mon commentaire. Ceci n’est pas »un autre débat« ... C’EST LE DÉBAT qu’il ne faut pas étaler sur les gradins de toutes les agoras politiques mais auquel il faut juste appliquer LES SOLUTIONS QUE JE PRÉCONISE DEPUIS 2007 !

                                    A voir votre insistance, dois-je vous remercier de m’inviter chez moi... 

                                    PS : Pour ce qui est de la »francophonie« , ne confondez pas l’hypocrisie politique et la réalité du terrain : »L’Algérie" est le premier et le meilleur pays francophone et elle n’a pas besoin d’y adhérer ! Vous voyez à peu près où le véritable problème ?

                                    • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 14 août 2016 15:54

                                      @Mohammed MADJOUR
                                      Un jour (il y a 30ans de cela) un ami marocain m’a dit en ironisant sur sa communauté :
                                      « Les arabes se sont mis d’accord pour ne jamais être d’accord ! »
                                      Comme il avait raison ! Mais en fait ça ne concerne pas que les arabes, ça concerne tout le monde et ce site en particulier smiley


                                    • HELIOS HELIOS 12 août 2016 22:37

                                       *****  L’Algérie, durant dix ans, a été le premier pays à être dévasté par le terrorisme, dans l’indifférence des puissances occidentales, la France à leur tête ****


                                      Vous auriez surement préféré que la France se même des problemes algeriens et qu’aujourd’hui l’Algérie soit comme le Syrie, un espace de guerre ???

                                      Je n’y crois pas, a moins que... en l’absence de visa facile cela aurait permis aux algériens de se réfugier en métropole en brandissant la demande « droit d’asile » ???

                                      Raté donc, il n’y a eu ni printemps algérien, ni ingérence de la France pour défendreles droits de l’homme.

                                      • Jonas 16 août 2016 10:09

                                        @HELIOS

                                        Bientôt , avec la disparition de Boutéflika et ce qui se trame derrière , des cohortes algériennes sont prêtes à braver les périls pour venir se réfugier en France en invoquant les droits de l’homme occidentales et jamais celles de l’islam qui existent pourtant : extraits ;

                                        << Les différents organes de l’Organisation de la Coopération islamique( nouveau intitulé ndlr) ont adopté plusieurs instruments relatifs aux droits de l’homme : le premier en 1983, intitulé « La Déclaration de Dacca sur les droits de l’homme en islam ». Le deuxième, en 1990 , intitulé : La Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en islam, le troisième , en 1994, intitulé : La Déclaration sur les les droits et la protection de l’enfant dans le monde islamique , et la quatrième , en 1999 , intitulé : La Convention de l’Organisation de la Coopération islamique pour combattre le terrorisme« Il faut ajouter à cela : La déclaration islamique universelle des droits de l’homme , le projet de Charte des droits de l’homme et du peuple dans le monde arabe , le projet de Convention arabe pour la prévention de la torture et des traitements inhumains et dégradants , et La Déclaration sur les ta protection des » REFUGIES « et des personnes déplacées dans le monde arabe ». Comme vous pouvez le constater , beaucoup d’écrits et beaucoup de prétentions. 

                                        Ces Conventions ressemblent aux « panarabisme »panislamisme«  »nationalisme« et au » Printemps arabe". Toujours des échecs , pourquoi ? A cause de l’Occident , de la France en particulier et des Juifs. Il faut bien un coupable ! 



                                      • Christian Labrune Christian Labrune 13 août 2016 00:53

                                        , L’islam a bon dos. L’islamisme est une construction idéologique occidentale dont les buts sont connus.
                                        ---------------------------------------------------------
                                        Et les militaires de Montauban, les enfants de l’école Ozar Hatorah, à Toulouse, les journalistes de Charlie Hebdo, la policière de Montrouge, les clients de l’épicerie à la porte de Vincennes, les morts du Bataclan, le policier et sa compagne à Magnanville, les promeneurs de la Promenade des Anglais, le prêtre de Saint-Etienne du Rouvray - et j’en oublie sans doute : il y en a trop désormais. Est-ce qu’on ne pourrait pas dire qu’ils ont eu« bon dos », tous ces morts ? Dira-t-on que cette accumulation d’événements atroces est une simple « construction idéologique » ?

                                        Je trouve que tous ces gens-là ont vraiment eu bon dos de payer pour tant de salauds de Français, tant de salauds d’Américains, tant de salauds d’écrivains arabes adeptes d’un « islam soft, docile, sans aspérités ».
                                        Les aspérités, les rugosités de l’islam, du vrai, donc, je viens de les évoquer. C’est plus de deux cents morts en France en une année. Est-ce que par hasard ça ne suffirait pas ? Est-ce que ce serait encore trop « soft » ? Et quand on distille à longueur d’articles sur un site français qui a la sottise d’accepter ces sortes de proses, sa haine de la civilisation occidentale (mais pour l’instant, je n’en vois pas d’autre) j’en tire la conclusion, qui sera aussi celle de tout lecteur un peu conséquent, qu’il n’y a vraiment pas d’autre solution, quand on est un vrai musulman, que le djihad. Qu’il importe donc de continuer, et si possible en moins « soft ».
                                        Si « pour combattre l’islamisme il [fallait] commencer par s’attaquer à l’ignorance », la première chose à faire serait de s’attaquer à un islam incurablement obscurantiste qui, partout où il agit, et particulièrement de la manière horrible que j’évoquais plus haut, est toujours, comme le dit très bien Hamed Abdel-Samad, un exact équivalent du nazisme, la synthèse la plus parfaite entre les deux systèmes ayant été réalisée dans les entreprises atroces d’un Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem et ami de Heinrich Himmler. Le rêve de l’islam, aujourd’hui, c’est un rêve si possible plus génocidaire encore que celui du IIIe Reich, une Saint-Barthélémy aux dimensions de la planète. Hitler serait vraiment content.

                                        Mais c’est qu’on commence à en avoir sérieusement ras-le-bol des discours sur le colonialisme. Il n’y a aucune espèce de proportion entre ce que fut l’empire colonial français à l’époque de sa plus grande extension et ce que furent les conquêtes islamiques aux lendemains du VIIe siècle. Le colonialisme, l’esclavage, ça n’a pas commencé par la prise d’Alger sous le règne de Charles X. Avant ça, Il y a un millénaire de conquêtes islamiques, et il y a eu des quantité de peuples qui se sont trouvés obligés, comme aujourd’hui du côté de Raqqa ou de Mossoul, de choisir entre la conversion ou la dhimmitude, quand ce n’était pas la mort.

                                        Je croyais que les discours des imams prêchant la haine et le jihad dans nos banlieues devaient être interdits parce que c’est comme ça qu’on radicalise les crétins. Les crétins sans culture et sans jugement ne manquent pas non plus sur AgoraVox, il serait plus que temps d’en prendre enfin conscience.

                                         

                                         


                                        • Zolko Zolko 13 août 2016 01:35

                                          @ l’auteur : je ne comprends pas ce que vous ne comprenez pas : pour nous, Européens, la religion est une affaire privée. Tout le monde peut croire en ce qu’il veut, tant qu’il le fait chez lui, ou dans un endroit isolé.
                                           
                                          MAIS : ceux qui veulent faire de leur religion une affaire publique, politique, sociale, on ne veut pas d’eux. Alors vos analyses, qui se limitent à chaque fois aux musulmans -vs- les occidentaux (sous-entendu chrétiens), elles ne valent pas tripette.
                                           
                                          Ce qui ne veut pas dire que vous avez tort de dire que la France qui bombarde la Syrie est le fond du problème, mais pas parce-que des chrétiens bombardent des musulmans : c’est parce-que des hommes bombardent des hommes !!!!! Vous êtes un raciste.


                                          • Christian Labrune Christian Labrune 13 août 2016 10:30

                                            Ce qui ne veut pas dire que vous avez tort de dire que la France qui bombarde la Syrie est le fond du problème,
                                            @Zolko
                                            Votre remarque est d’une totale absurdité. Si les possessions de l’état coranique sont actuellement bombardées, vous échapperait-il qu’il y a de très fortes raisons de le faire ? Est-ce que par hasard, vous auriez déjà oublié le sort des Yézidis exterminés sur les pentes du mont Sinjar ou bien est-ce que des épisodes de cette sorte vous paraîtraient des plus négligeables ? Est-ce que la persécution des chrétiens, qui sont installés là depuis près de deux millénaires vous paraîtrait quelque chose également de très secondaire ? S’il y a une culpabilité des puissances occidentales dans cette affaire, ce serait plutôt celle, dont un Obama portera la responsabilité devant l’Histoire, d’avoir lésiné sur les moyens d’arrêter immédiatement les entreprises crapuleuses de l’islamisme. Il n’y a pas si longtemps qu’on a commencé à bombarder les files de camions qui transportaient le pétrole, nerf de la guerre menée par l’état coranique, vers une Turquie totalement complice. Ces files de camions étaient dès le début tout à fait visibles sur les images aériennes et même satellitaires. Quand un Turenne, au XVIIe siècle, commandait une opération militaire, la première chose qu’il faisait était de ravager tout ce qui était nécessaire à la logistique de l’ennemi : fourrage pour les chevaux, réserves de grains, etc.. Pensez-vous sérieusement que dans les écoles de guerre modernes on ait pu complètement oublier ces leçons de stratégie élémentaire qui remplissent les livres d’histoire ?
                                            En même temps, c’est un peu comme si vous expliquiez que la férocité de l’Allemand dans les années 40 n’était qu’une conséquence logique de la dureté des conditions imposées par le traité de Versailles après 14. Mais avant la première guerre, il y avait eu la défaite de Sedan, l’annexion de l’Alsace-Lorraine, et tout ça n’avait pas été drôle du tout pour les Français. Certes, dirait encore le premier crétin qui fréquente ce site (s’il avait un minimum de culture historique !), mais Louis XIV avait bien déjà ravagé le Palatinat. And so on... On peut aisément remonter de cette manière-là jusqu’au déluge et on finira par excuser tout et n’importe quoi, même les pires génocides.
                                            C’est oublier que les homme sont libres et que s’ils ne sont évidemment pas responsables des crimes commis par leurs lointains ancêtres, ils sont totalement responsables de ce qu’ils entreprennent dans le temps de leur courte présence sur terre. Si les peuples d’islam se comportaient actuellement d’une manière qui fût à peu près conforme au minimum d’intelligence qu’on serait en droit d’attendre du genre homo sapiens, on passerait aisément sur plus d’un millénaire de conquêtes et d’exactions souvent atroces, comme on tâche d’oublier en Europe les horreurs du nazisme dont les Allemands nés après les années 30 ne sauraient évidemment être tenus pour responsables. On n’aurait même pas à faire l’effort d’oublier  : quand on lit les réactions qui suivent cet article, on voit très bien qu’un certain nombre de crétins pourtant insultés par un discours raciste qui les vise directement sont tout à fait incapables, faute d’un minimum de culture historique, de démêler le vrai du faux et, dès lors qu’on les accuse, seraient déjà disposés, très lâchement, à plaider coupable. Les mêmes en 40, face à l’Allemagne nazie, se sont pareillement ralliés au discours d’un Pétain qui était le discours même de la dhimmitude. Il n’y avait pas un pour cent de résistants, à la fin de la guerre, mais ce ne sont pas, fort heureusement, les masses décérébrées qui font l’histoire.


                                          • Zolko Zolko 13 août 2016 11:06

                                            @Christian Labrune : donc, parce-que des hommes ont tué d’autres hommes, dans un pays lointain dont nous n’avons rien à fiche, il est légitime pour nous de les tuer à notre tour ? C’est ça que vous appelez « civilisation » ? Vendre des armes à tout le monde puis se « plaindre » que ces gens les utilisent est hypocrite.
                                             
                                            On a assez reproché aux américains de jouer les gendarmes du monde pour ne pas prendre leur place maintenant. 


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 août 2016 13:43

                                            @HELIOS 12 août 22:37


                                            «  »Raté donc, il n’y a eu ni printemps algérien, ni ingérence de la France pour défendre les droits de l’homme.«  »

                                            Oui c’est raté et bien raté : L’Algérie est désormais un pays mort et la France responsable du terrorisme Nord Africain depuis plus d’un demi siècle a raté son destin !!!

                                            Vous vous rappelez peur-être mes anciennes prévisions sur ce site même : 

                                            «  » LA FRANCE QUI NOUS A REFUSÉ L’INDÉPENDANCE PERDRA FATALEMENT LA SIENNE «  »... 

                                            C’est quand même différent ce cette connerie qui ne mène nulle part :

                                            *****  L’Algérie, durant dix ans, a été le premier pays à être dévasté par le terrorisme, dans l’indifférence des puissances occidentales, la France à leur tête ****

                                            C’est ce genre de conneries-commentaires-vides qui empoisonnent la situation !

                                            Ceux qui ont commis les génocides doivent payer ou ce Monde n’a plus sa raison d’être ! 

                                            • Christian Labrune Christian Labrune 13 août 2016 23:03

                                              Copie d’une note que je viens de faire parvenir à la modération d’AgoraVox

                                              =====================================================================

                                              Je ne demande pas la suppression de cette intervention, dont je me sers seulement pour faire parvenir la présente remarque à la modération, mais la suppression de l’ENSEMBLE DE CET ARTICLE INFAME dont j’avais démonté la logique hier soir dans deux interventions qui ont été supprimées, probablement à la demande d’un auteur qui, de l’Algérie, se permet de multiplier, contre la France et les Francais des propos haineux qui confinent au racisme pur et simple.

                                              Le fond de l’article, c’est l’idéologie des Frères musulmans et, comme je le faisais remarquer à la fin de ma deuxième intervention, c’est l’exact équivalent de la prédication salafiste dans les mosquées des territoires perdus de la république. Il n’y a aucune raison de tolérer sur ce forum français des encouragements à la radicalisation que le gouvernement prétend ne plus vouloir accepter chez les imams auto-proclamés des banlieues.

                                              Ce ne sont pas seulement les Français, qui sont insulté ici, mais également tous les écrivains arabes actuels partisans d’un « islam des lumières  », tous ceux qui dénoncent clairement et courageusement les agissements de djihadistes responsables de plus de deux cents morts en France depuis un an. Leur islam « soft et sans aspérité » est traité ici par le mépris. L’auteur souhaiterait probablement un islam plus près du Coran, c’est-à-dire plus agressif vis-à-vis des anciens colonisateurs détestables que nous sommes. Cet islam-là existe, on ne l’a que trop vu à l’oeuvre depuis un an. Les morts du Bataclan, de Nice, pour ne citer que ceux-là, c’est beaucoup.

                                              Je n’ai pas conservé, comme je l’aurais dû, une copie de ces deux interventions supprimées, qui ne mettaient que trop clairement en évidence le sens exact d’un texte que les modérateurs de ce forum gagneraient à lire cette fois TRES ATTENTIVEMENT.

                                              Je conserve une copie de la présente note, bien évidemment, et aussi d’un article que les responsables du forum s’honoreraient de faire disparaître le plus rapidement possible.


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 2016 09:26

                                                @Christian Labrune. Cet article de CeDC est aussi un reflet de cet orgueil algérien démesuré, pour qui tout leurs malheurs viennent des Zautres, jamais d’eux-mêmes.
                                                Je vais citer de mémoire, sans accès à mes notes d’alors. Les chiffres absolus ne sont plus garantis, mais leurs proportions si.
                                                Algériens :
                                                - On a tel budget, on veut vous acheter vingt-cinq chalutiers.
                                                Chantier naval :
                                                - Casse-cou ! Avec ce budget, vous feriez bien mieux de ne commander que dix-huit chalutiers, et un stock de pièces de rechange. Comme ça vous garderez longtemps votre flottille en état, et votre argent sera judicieusement placé.
                                                - Vous vous moquez de nous ? Nous on a tout compris ! Qui paie est maître, et faites ce qu’on vous dit !

                                                Peu d’années après, il restait cinq chalutiers en état de prendre la mer. Tous les autres étaient cloués par le manque de pièces, et la lourdeur du monopole d’état sur le commerce extérieur. Je soupçonne aussi le manque d’ateliers de mécanique générale capables d’usiner les pièces à refaire, manque de fonderies évoluées aussi. Quand feu Douldat à Pointe-à-Pitre usinait une pièce de machine pour un bananier, il fallait que ça crache ses six mille chevaux pendant les neuf jours de traversée, et les traversées suivantes.

                                                CeDC ne nous parlera pas non plus de l’état consternant de l’agriculture dans son pays, ni des bonnes terres de la Mitidja mitées de villas somptuaires pour les grands profiteurs stériles.


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 2016 09:52

                                                @JC_Lavau. L’islam étant super-compétent pour imposer son incompétence souveraine, que sont devenues la production et la commercialisation du Sidi Brahim, autrefois si réputé ?
                                                Il y a longtemps, c’étaient des vins de l’Oranais, expédiés à Oran. Il y a longtemps. Au temps où il y avait le savoir-faire dans l’Oranais.

                                                Autre triomphe, la découverte de la célérité de la lumière, avec huit décimales exactes s’il vous plait, dans le corps-âne : https://groups.google.com/forum/?hl=fr# !original/fr.sci.astrophysique/O71rI2ywt2Y/ATZFyA8e_TcJ

                                                Jolie, hein ?
                                                Quand j’étais jeune, on parlait aussi chez les campeurs de la corde à
                                                virer le vent... à l’armée, on parlait de la clé du champ de tir, en
                                                marine, d’aller chercher l’échelle de Beaufort à la voilerie... de
                                                l’usage d’une drosse à banc après les repas...
                                                Mais la plus jolie dans le genre reste la demande de refroidir l’étrave,
                                                 «  à toi qui es savant : tu sais bien que le frottement de toutes ces
                                                molécules d’eau, c’est pour cela qu’elle est brûlante, par ce calme plat...
                                                 »

                                                Cela a fait un fil de 119 messages, où plus il nous faisait rigoler, et plus il devenait insultant et menaçant.
                                                Comme quoi, avoir un dieu avec soi, ça n’aide pas à la santé mentale.


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 14 août 2016 15:04

                                                @Christian Labrune
                                                Je ne demande pas la suppression de cette intervention, dont je me sers seulement pour faire parvenir la présente remarque à la modération, mais la suppression de l’ENSEMBLE DE CET ARTICLE INFAME
                                                vous plaisantez j’espère !?! Car si ça n’est pas le cas, je vous enjoins de demander la suppression de celui-ci rédiger par un fonctionnaire de la police à la retrait(r)e, capitaine de son état.
                                                Le sujet ? Le rétablissement de la peine de mort ! Pour qui ? il n’y a qu’à regarder le dessin qui l’accompagne !


                                              • Christian Labrune Christian Labrune 14 août 2016 17:03

                                                @JC_Lavau
                                                Puisque je retrouve les messages que j’avais envoyés - je doute qu’on ait pu les rétablir après une suppression - j’ai dû faire une connerie : j’avais en mémoire de longs messages et je ne voyais plus que deux ou trois interventions rabougries puisque désormais elles sont repliées. On m’a déjà supprimé des messages, j’ai vu rouge.

                                                Il n’importe, ça ne change absolument rien quant au fond, et je suis absolument écoeuré de voir qu’après le massacre de plus de deux cents Français on puisse avoir le culot, quand on est musulman, je venir nous expliquer que « l’islam a bon dos », que tout ça c’est la faute d’une France qui continue, plus de cinquante ans après la fin de l’Algérie française, de maltraiter les pauvres émigrés - qui ont quand même, soit dit en passant, préféré la France à une Algérie « libérée » mais pourrie-, et de les condamner au chômage. Je ne disconviens pas qu’il y ait en France comme partout une injustice sociale, et qu’il vaut mieux être né rue de la Pompe dans le 16e, que dans les HLM d’Epinay-sur-Seine. Il reste que les Français « de souche » qui sont misérables voire condamnés à la sinistre condition de SDF ne manquent pas, mais depuis Ravachol on n’en a pas vu beaucoup planter leur couteau dans le lard d’un bourgeois sous l’acclamation d’intellectuels, fussent-ils « de gauche ».

                                                On va bientôt nous expliquer qu’un certain Ben Laden responsable de trois mille morts lors de la destruction des Twin Towers était un pauvre bougre condamné sans doute dès l’enfance à garder des chèvre à la limite du désert, traité en esclave par des maîtres injustes, privé d’éducation, plus analphabète encore, s’il est possible, que le prophète de l’islam, et condamné par conséquent à tous les excès que la misère et la colère qui en résulte peuvent engendrer dans une cervelle restée fruste et sans étude. Pauvre, très pauvre Ben Laden !

                                                L’islam a bel et bien pris la succession du nazisme, et ce ne sont pas ses propagandistes à la Goebbels qui empêcheront qu’il connaisse très vite exactement le même destin. Un islam bientôt anéanti laissera à tous les musulmans qu’il aura enivrés une formidable gueule de bois. Il prendra place dans l’Histoire juste à côté des totalitarismes abjects du siècle que nous venons de quitter..

                                                 


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 2016 17:56

                                                @l’Ane Artiste. C’est sûr que le délit d’opinion, ça ne pardonne pas.


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 14 août 2016 20:39

                                                @Christian Labrune
                                                Je ne peux pas être d’accord avec vous. Impossible !
                                                Une seule victime innocente suffit pour être écœuré que cela soit en France ou en Syrie. Enfin bref !
                                                Votre réaction est trop passionnée et finit par vous aveugler. Est-ce que l’auteur prend réellement la défense de l’islam ? Non je ne le pense pas. Il nous parle d’un vieux passif qui perdure encore aujourd’hui. Avant, il y a une bonne trentaine d’années de cela, la religion islamique n’avait rien à voir avec les différents qui opposaient « l’Orient » et « l’Occident ». On ne pensait pas : « ah saleté d’islamiste » mais plutôt : « putain ces bougnoules ils font chier ». Et on faisait des différences entre les algériens, les marocains, les tunisiens, les égyptiens. Les algériens étaient quand même les pires pour nous. Et pour cause. D’ailleurs qui allait passer ses vacances dans ce pays ?Aujourd’hui plus personne ou presque ne se risquerait à aller ne serait-ce qu’en Égypte (j’exagère mais à dessein).
                                                Faut dire que le Marché entre temps c’est libéré à un point tel qu’on a même du mal à l’imaginer. Et ce depuis effondrement du bloc soviétique. Qu’est-ce qui reste pour faire face à ce Dieu tout puissant, ce Dieu monstrueux qui avale tout ? La plus jeune des veilles religions. La cadette de la famille.
                                                Moi je veux bien aller boire un thé avec l’auteur, partager un repas avec sa famille, discuter avec ses amis. ça serait trop bien ! 


                                              • Christian Labrune Christian Labrune 15 août 2016 02:08

                                                Est-ce que l’auteur prend réellement la défense de l’islam ?

                                                @l’Ane Artiste

                                                Vous devriez apprendre à lire. Il n’est pas même besoin, ici, de savoir, comme on dit, lire entre les lignes.Quand on trouve « soft et sans aspérités » la religion à visage humain que souhaiteraient des intellectuels musulmans partisans d’un islam qui tiendrait enfin compte de ce qu’on appelle ici les « Lumières ». En gros, du rationalisme qui naît et se développe au XVIIe siècle et de la philosophie politique au siècle suivant, qui en découle d’une manière assez logique, que reste-t-il ? il reste le Coran tel qu’il est, avec ses constants appels à la violence et au meurtre. Si vous aviez lu ne serait-ce que les cinq premiers versets de la sourate IX concernant le repentir, dont le programme d’Abou bakr al-Baghdadi n’est que la simple paraphrase (« si vous pouvez tuer un sale Français, etc.) vous n’écririez certainement pas de pareilles âneries.
                                                Mais dans un monde régi par le Coran tel qu’il est et tel qu’il restera fatalement , les hommes sont condamnés dès leur naissance à une soumission totale à l’espèce de brute épaisse qui leur tient lieu de divinité aussi bien qu’aux tyrans qui les gouvernent dans ce bas monde. J’ai beaucoup d’estime pour ces intellectuels musulmans qu’on insulte ici : ils font ce qu’ils peuvent, mais je ne pense pas que l’islam soit amendable : il disparaîtra soudainement, et d’un seul bloc.
                                                La révolution française avait présenté la monarchie comme une tyrannie odieuse. Il n’empêche que sous le règne de Louix XV en France, c’est quand même un Malesherbes, responsable de la censure royale, qui fait prévenir les encyclopédistes qu’on doit saisir le lendemain chez le libraire tous les volumes déjà édités. Mais où les cacher ? Eh bien, chez moi, on ne risque de venir les chercher répond-il ! A la même époque, un Mohammed ben Abdelwahhab, au fond de l’Arabie, est en train de concocter la »réforme" de l’islam qui porte son nom, dont dérive le salafisme, et qui fixe comme avenir aux musulmans de la péninsule un retour à la pure religion du VIIe siècle. Le haut moyen-âge comme horizon indépassable ! Les lumières en Europe, et l’aspiration au progrès. Là-bas un obscurantisme des plus crasseux dont nous voyons actuellement l’atroce aboutissement.


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 15 août 2016 10:04

                                                @Christian Labrune
                                                Je ne sais pas lire, je dis des âneries. Je dis des âneries parce que je ne sais pas lire. Logique !
                                                D’ailleurs je ne sais tellement pas lire que je ne me suis pas rendu compte que vous étiez en train de nous délivrer un message de paix. Tandis que moi, avec mes âneries, je cautionne une religion qui ne véhicule que de la haine.
                                                J’ai pas compris non plus que ces trois religions « grandes » monothéistes sont sorties du même chaudron abrahamique et que l’on peut trouver, dans les bouquins qui en résultent, le tout et son contraire.
                                                Mais le christianisme, cher Christian, sort du lot car il a vraiment axé son message sur « l’amour du prochain ». Et pour ceux qui n’avaient pas bien compris ce « message », certains ont cru bon de rajouter quelques écrits supplémentaires pour qu’il rentre bien dans les esprits.
                                                Un petit extrait peut-être ?
                                                Enfin, quand dira-t-on que quelqu’un a été « suffisamment torturé » (soumis à la question) ? On le dira lorsqu’il apparaitra aux juges et aux experts que l’accusé (l’hérétique) a subi sans avouer, des tourments d’une gravité comparable à la gravité des indices. On entendra alors qu’il a suffisamment expié les indices par la torture (ut ergo intelligatur quando per torturam indicia sint purgata).
                                                Comment l’accusé ratifie-t-il les aveux passés sous la torture ? le notaire lui demande, après torture : « Te souviens-tu de ce que tu as avoué hier ou avant-hier sous la torture ? Eh bien redis-le-moi en toute liberté* ». Et il note la réponse. Si l’accusé ne ratifie pas, on s’en souvient, il est de nouveau soumis à la torture.

                                                *on appréciera le EN TOUTE LIBERTÉ (vraiment délicieux !)
                                                (Extrait du « Manuel des inquisiteurs » de Nicolau Eymerich & Franciso Pena)
                                                Ah qu’est ce qu’on ne ferait pas par amour du prochain ! Mais pardon, je m’égare c’est tellement vieux cette histoire qu’il y a prescription depuis.
                                                Sur ce je vous souhaite un joyeux 15 aout.


                                              • Christian Labrune Christian Labrune 15 août 2016 16:11

                                                @l’Ane Artiste
                                                Si un tel texte a été publié après le début de la série d’attentats qui ont endeuillé la France ces dernières années, peut-être en réaction à ce qui est arrivé aussi aux chrétiens d’Orient (ça pourrait se comprendre, mais en aucun cas se justifier), effectivement, c’est médiéval et infect. J’avais pourtant l’impression que le catholicisme actuel péchait plutôt par lâcheté, ayant plutôt tendance, même après l’assassinat du pauvre vieux prêtre de Saint-Etienne du Rouvray, à tendre systématiquement l’autre joue. Bizarre. Pourriez-vous nous communiquer la date de publication ?


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 15 août 2016 19:28

                                                @Christian Labrune
                                                Il est vieux ce texte, mais il a eu un vif succès pendant quelques siècles et a été approuvé par les plus hautes autorités ecclésiastiques . Les références sont ici
                                                Sinon (pour imiter Fernand Raynaud) : le catho ça torture plus, ça euuuut torturé. Mais ça torture plus le catho !
                                                 smiley


                                              • Christian Labrune Christian Labrune 16 août 2016 13:01

                                                @l’Ane Artiste
                                                Tout est dans tout, et réciproquement.
                                                Achetez-vous donc un cerveau, même d’occasion. De temps en temps, ça pourrait vous être utile, mais avant ça, n’écrivez plus rien : je ne vous répondrais même pas.


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 16 août 2016 22:04

                                                @Christian Labrune
                                                Ah ! Là il me semble avoir visé juste. Et ça fait mal apparemment.
                                                Finalement sous vos airs d’athéiste sans convictions (je n’essaie ici de convertir personne, ce qui me serait d’autant plus difficile qu’étant athée autant qu’on peut l’être - Dieu merci !) se cache, en vérité je vous le dis, un catholique convaincu. Heureusement que nous ne sommes plus aux temps bénis de la Très Sainte Inquisition car j’aurais le droit à un beau procès en règle avec tourments et bûcher au final.
                                                Ça doit être inscrit dans votre moi profond sans doute. Et c’est pour cela aussi que vous avez fustigé l’auteur de toutes vos forces jusqu’à demander aux modérateurs d’AV de retirer son article !?
                                                Un bien bel exemple de tolérance radicale, extrémiste même !
                                                En tout cas merci pour votre précieux conseil mais je préfère fonctionner sans cerveau smiley


                                              • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 18 août 2016 15:31

                                                @C. Laburne
                                                Effectivement vous ne répondez plus. Maaais ça ne vous empêche pas de me lire.
                                                Vous êtes un peu trop prévisible Mr Labrune.
                                                Exceptionnellement je vais m’accorder un 3 étoiles. Y a pas de mal à se faire plaisir !
                                                Sans rancune aucune
                                                 smiley


                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 août 2016 18:36

                                                @Christian Labrune 14 août 17:03


                                                Non et non, la religion musulmane n’a rien à voir avec leTERRORISME STRATÉGIQUE OCCIDENTAL ! 


                                                Et un début de solution ne sera possible que lorsque les hypocrites auront admis et accepté avec une grande humilité et avec un grand regret tout ce qu’ils avaient répandu comme intox, désinformation et propagande ! 

                                                L’ISLAM EST LA RELIGION UNIVERSELLE qui ne demande à personne ni son avis ni son adhésion ! 

                                                Mais ce qui coince est bien là : 

                                                • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 14 août 2016 19:08

                                                  @Mohammed MADJOUR
                                                  L’ISLAM EST LA RELIGION UNIVERSELLE qui ne demande à personne ni son avis ni son adhésion !
                                                  Ben oui bien sûr ! Comme le Catholicisme ? Ah, l’universelle ! c’est quelque chose quand même hein ?
                                                  Abu Tahir, qui n’était pas un pacifiste a dit : « En ce monde, trois individus ont trompé les hommes : un berger, un guérisseur et un chamelier ». Moïse, Jésus et Mahomet pour respecter l’ordre chronologique.
                                                  Il en manque un cependant, le plus terrible. Vous voyez lequel ?
                                                  C’est le marchand  ! Celui qui vénère le Marché Divin


                                                • Christian Labrune Christian Labrune 15 août 2016 02:18

                                                  L’ISLAM EST LA RELIGION UNIVERSELLE qui ne demande à personne ni son avis ni son adhésion !

                                                  @Mohammed MADJOUR
                                                  L’islam est surtout devenu ces derniers temps une religion d’assassins qui n’est hélas pas encore arrivée tout au bout de ce dont elle est capable dans l’horreur. Il ne se passera pas beaucoup d’années avant qu’on la juge, comme le nazisme, et au sens le plus juridique du terme, responsable de crimes contre l’humanité.



                                                • Christian Labrune Christian Labrune 15 août 2016 15:57

                                                  Je viens de lire dans le Huffington post un article de Jacques Tarnero ; le paragraphe que je recopie décrit très parfaitement un  type de délire stéréotypé et récurrent dont l’article que nous commentons constitue l’exemple même :

                                                  « Cinquante ans après son indépendance, l’Algérie continue à faire de la colonisation l’explication magique de tous les maux dont elle souffre en y ajoutant bien évidemment les Juifs et Israël. Ces attitudes conditionnent cette culture du ressentiment entretenu contre la France. Elles sont à la source comportementale de ces "territoires perdus de la République" dont la schizophrénie est la règle première pour tous ces jeunes incapables de s’intégrer dans le pays où ils sont nés. L’invocation du racisme ne sert ici que d’alibi à leur auto-exclusion. « 

                                                  On trouvera l’article complet  à cette page :

                                                  http://www.huffingtonpost.fr/jacques-tarnero/islam-antisemitisme_b_10565478.html


                                                  • Jonas 15 août 2016 17:45

                                                    L’auteur est un apparatchik zélé du FLN. 

                                                    Comme le parti- Etat de son pays, le FLN,  il met ses déboires et ses échecs économiques, sociaux et politiques malgré plusieurs décennies d’indépendance sur les Occidentaux les juifs et la France. C’est très commode de se défausser sur les autres à défaut d’analyser les raisons qui font pourquoi ces arabo-musulmans ou musulmans fuient leur pays et notamment les Algériens. « Tous les dirigeants issu du FLN entretenaient avec l’idéal démocratique un rapport instrumental, cet idéal n’était qu’un -rêve au seuil de la conscience- ( Mohammed Harbi )
                                                    Cet apparatchik zélé , manque totalement de courage en traitant , les tueurs , les assassins , les brigands de la pire espèce de simples  » terroristes « en occultant l’origine de leur confession alors que tous revendiquent qu’ils sont arabo-musulmans ou musulmans non arabes. 
                                                    Je lui rappelle , que parmi les »terroristes « qui font l’actualité, il ne se trouve aucun adepte , du confucianisme , du bouddhisme , du shintoïsme , du judaïsme , du christianisme, mais bien des » terroristes arabo-musulmans ou musulmans non arabes , ce qui démontre que la racine du mal vient de l’islam. Il est impossible qu’une main invisible , puisse manipuler tant et tant d’arabo-musulmans et de musulmans non arabes dans tous les 57 pays. Pas un seul pays où cette religion rétrograde, arriérée , archaïque et primitive n’échappe au terrorisme , partout où elle est présente. Les arabo-musulmans et musulmans non arabes , même s’ils se convertissent à une autre religion , l’islam sera toujours , l’islam avec sa violence et son non respect de la vie humaine , voir les massacres quotidien , au Pakistan-Bangladesh,Afghanistan , Turquie , exécution en Iran , a Gaza, sans parler de l’Algérie avec son lot d’attentats et de contre-attentats arabo-musulmans , Libye, Tunisie, Syrie , Egypte , Irak etc. France-Norvège-Grande-Bretagne-Canada-Etats-Unis -Australie etc les seuls continents encore préservaient des terroristes arabo-musulmans et musulmans non arabes sont l’Arctique et l’Antarctique.

                                                    L’apparatchik, zélé du parti-Etat FLN, serpillière de Boutéflika , s’attaque à Boualem Sansal, le regretté Abdelwahab Meddeb , Tahar Ben Jelloun , parce qu’ils ont l’honnête de dire la vérité sur le terrorisme arabo-musulman ou musulman non arabe. 
                                                    Boualem Sansal , lui n’hésite pas a faire un rapprochement entre les attentats terroristes du FLN, qui s’attaquait , aux femmes , hommes et enfants , dans les bars , cafés , marchés, lieux publics etc et les méthodes des terroristes de l’Etat islamique . 
                                                    Dans une interview dans un journal arabophone, l’écrivain Rachid Boudjedra avait déclaré : << On en parle , peu, mais il s’agit bien d’une colonisation , il faut avoir le courage de le dire . Nous avons colonisé et nous avons esclavagé les autres. Bien avant les Portugais , les arabes étaient des esclavagistes. Il y a encore des non dit.>> Dans le pays de l’auteur où tout est sous contrôle du parti FLN, le même écrivain fut poursuit par la vindicte des médias et la populace pour avoir osé dire qu’il était athée , devant les tollés et les menaces , il a été obligé de se rétracter. 

                                                     


                                                    • Jonas 15 août 2016 18:50

                                                      Voici , un communiqué , venant de personnes que la serpillière de Boutéflika , je veux parler de l’auteur de cet article , ne peut traiter de musulmanes occidentalisées ni de vendues ni du parti de la France ( hizb Fransa) Il émane d’un parti Algérien . le ( PLD) Parti pour la laïcité et la démocratie 


                                                      << Le terrorisme islamique ( lisez bien islamique ndlr) est lâche parce qu’il assassine des civils sans armes , à un moment où la vigilance s’est peut-être relâchée au lendemain de l’Euro 2016. Il est la négation de l’humanité parce que sa barbarie est sans limite .... A chaque fois que le terrorisme frappe , ici ou ailleurs , remontent en moi les décennies d’horreur en Algérie. Pis encore, j’y reconnais la même filiation idéologique, les mêmes méthodes, la même signature. 
                                                      Le terrorisme est en mission politique parce qu’il s’inscrit dans une démarche de prise de pouvoir mûrement réfléchie, et le communiqué ajoute : Contrairement à ce que colportent certains courants politiques et médias . Le terrorisme islamiste n’est pas aveugle , car il s’appuie sur une machine de guerre redoutable , un état-major et des fantassins.>> 
                                                       Ce communiqué démolit les élucubrations de l’auteur de l’article d’ AgoraVox qui est un militant du parti-Etat. ,



                                                       



                                                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 août 2016 21:43

                                                        @Christian Labrune 15 août 02:18

                                                        @l’Ane Artiste 14 août 19:08
                                                        Et aux autres 

                                                        Vous faites bien de de rappeler ce crime occidental :  «  »« L’islam est surtout devenu ces derniers temps une religion d’assassins qui n’est hélas pas encore arrivée tout au bout de ce dont elle est capable dans l’horreur.  »«  »

                                                        Oui le satanisme franco-occidental a essayé de faire ET DE REUSSIR ce que vous dites MAIS JE L’AI COMBATTU ET LE TERRORISME STRATEGIQUE FRANCO-OCCIDENTAL VA ALLER AU DIABLE ! 

                                                        -------------

                                                        Même réponse qu’ici : 

                                                        ET PLUS VOUS INSISTEZ PLUS VOUS ALLEZ VERS la plus grande déchéance et la plus profonde médiocrité malgré vos super-calculateurs qui ruminent leurs virgules flottantes !!!
                                                        ------------------

                                                        @Jonas 15 août 08:56

                                                         Et aux autres nombreux qui barbotent allègrement dans la plus crasse ignorance !

                                                        Vous croyez qu’en racontant tout cela vous montrez que vous êtes intelligent : Vous démontrez juste que vous n’êtes même pas à côté mais en dehors et loin de l’intelligence ! 

                                                        Vous avez sans doute lu beaucoup de mes écrits, vous auriez du retenir celui par lequel j’avais montré le satanisme franco-occidental en expliquant que la religion musulmane a été étudiée, puis bien comprise par les Occidentaux qui ont tiré le meilleur profit ! 

                                                        Vous comprenez alors et tout le monde commence a comprendre pourquoi ce même satanisme franco-occidental diabolise la religion musulmane en la déformant et en privilégiant les comportements et les mentalités insolites dans le but d’empêcher les idiots de comprendre ce que c’est et ce qu’elle préconise ! D’où le terrorisme stratégique franco-occidental ! 

                                                        Allons « Jonas », vous m’expliquez à moi que les pays idiots ne comprennent rien et n’ont jamais compris, n’ont jamais su se prendre en charge, n’ont jamais réussi à concrétiser quelque chose : D’autres pays ont compris à leur place et comme disait Di Goule... « La vie c’est la vie... » 

                                                        Mais tout a une limite, même la malice et la perfidie ! Le coran qui a défini la responsabilité humaine a proclamé : Chaque individu doit payer ses fautes ! 



                                                        • Vipère Vipère 15 août 2016 22:30

                                                          @Mohammed MADJOUR

                                                          Vous vous égarez : https://youtu.be/QoJcuO1Jw6Y?t=26


                                                        • Vipère Vipère 15 août 2016 22:57
                                                          Ex-convertie à l’islam, elle raconte son enfer - Témoignage de Camille / France nation

                                                          https://youtu.be/Qb_8bq9qUBo?t=536



                                                        • Vipère Vipère 15 août 2016 23:26


                                                          Majid Oukacha a 28 ans. Durant les 18 premières années de sa vie, il était musulman et considérait que le coran était la seule voie du salut et de la raison. Cependant, l’étude des textes sacrés de l’islam lui ont fait perdre la foi tout en renforçant son attachement aux valeurs et aux idéaux d’une France qui l’a vu naître et grandir. Majid Oukacha, qui se définit comme un patriote est persuadé de la nécessité de convaincre et de faire ouvrir les yeux de ses compatriotes.Majid Oukacha a 28 ans. Durant les 18 premières années de sa vie, il était musulman et considérait que le coran était la seule voie du salut et de la raison. Cependant, l’étude des textes sacrés de l’islam lui ont fait perdre la foi tout en renforçant son attachement aux valeurs et aux idéaux d’une France qui l’a vu naître et grandir. Majid Oukacha, qui se définit comme un patriote est persuadé de la nécessité de convaincre et de faire ouvrir les yeux de ses compatriotes.

                                                          https://youtu.be/cQTmjHIGAJ4


                                                        • Jonas 16 août 2016 09:11

                                                          @Vipère


                                                          Majid Oukacha rejoint des milliers de musulmans qui se conversaient de plus en plus au christianisme. Certains comme Majid Oukacha le font avec courage à visage découvert d’autres par peur pour les leurs son discrèts. Beaucoup de kabyles ( Algérie) ont abandonné la religion du crime ,des massacres , de l’utilisation des bombes humaines pour la gloire du prophète. 
                                                          Voilà une religion , l’islam , qui se prétend universelle , mais qui voue à la mort toutes celles et tous ceux qui préfèrent la « Vie » à la « MORT » qui préfèrent la responsabilité et la raison à la Soumission. 

                                                          Un autre sujet qui démontre encore une fois les valeurs humaines de cette religion de la mort. 
                                                          Le journal « The Hindu » rapporte que le pays de naissance du prophète de l’islam et gardien des deux mosquées ,l’Arabie saoudite, face à la dégringolade du prix de pétrole et la crise économique , licencient les indiens, sans état d’âme et sans indemnités en les parquant dans des camps sans soins et sans moyens de rentrer au pays, car leurs salaires ne leur étant plus versés depuis des mois. Toujours selon le journal , dans le pays de l’islam , 2 450 ouvriers près de Djeddah et 3 172 autres a Riyad sont actuellement tributaire des rations alimentaires envoyées sur place par l’Inde. Et C’est l’Inde pays non musulman qui se charge de rapatrier 10 000 de ses ressortissants. abandonnés par l’Arabie saoudite comme des bêtes.
                                                           Cela n« empêche pas les »idiots utiles " les ONG communautaristes et les leaders des mosquées élus au mètres carrés, ,( car , en ne le dit pas assez , les représentions musulmanes en France sont désignées par rapport à la superficie des mosquées ) de nous bassiner avec l’islam religion de paix et de fraternité. 

                                                          Et c’est la France où les immigrés arabo-musulmans et musulmans non arabes qui bénéficient de tous les avantages sociaux de l’Etat providence et de tous les droits ,qui est traitée de raciste et de xénophobe. 
                                                          Puisque la France est raciste et islamophobe , pourquoi les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes n’imitent pas l’Inde en rapatriant leurs coreligionnaires malheureux ? 

                                                        • Christian Labrune Christian Labrune 16 août 2016 13:08

                                                          @Vipère
                                                          A lire aussi, l’excellent témoignage de Wafa Sultan, médecin d’origine musulmane et Syrienne, émigrée aux Etats-Unis. Il s’intitule « L’islam en question ».


                                                        • Nonmais (---.---.38.74) 18 août 2016 04:34

                                                          C’est bien trop facile, à chaque fois qu’un intellectuel originaire d’un pays africain ou arabe est en désaccord à vos points de vus on lui sort l’argument du « colonisé ». Et cela même s’il n’a jamais vécu la colonisation.

                                                          Vous faites l’éloge de Rachid Boujedra en oubliant qu’il a reçu des centaines d’appels au meurtre non pas de la part de Kamel Daoud ou des pseudo colonisés mais des islamistes suite à ses propos pendant une émission télé (il avait déclaré sa non croyance en dieu).

                                                          Trouvés vous normal que Hamadache ressorte libre du tribunal après avoir appelé au meurtre de Kamal daoud (il avait été déclaré coupable en première instance) ?

                                                          Vous faites l’éloge de la science et l’éducation au sein des musulmans. Mais vous oubliez que la plus grande obstruction à l’éducation sont des musulmans (et non un complot occidental). Essayez d’introduire la théorie de l’évolution dans les manuels scolaires des pays à majorité musulmanes (je vous souhaite bien du courage ). D’après le grand Mufti d’Arabie saoudite Ibn baz (et aussi Farazan), la terre ne tourne pas car en désaccord avec la religion (en réalité en désaccord avec leur interprétation de la religion).

                                                          Vous parlez du « Qui-tu-qui » en oubliant de rappeler que se sont les terroristes eux-mêmes qui ont essayé de faire porter le chapeau à l’armée algérienne et non pas le président français. La preuve, les terroristes du GIA méttaient des tenues de l’armée algérienne et tuaient dans ce qui fut appelé des faux barrages. Quelle est l’utilité de ces faux barrages à part le fait de faire porter le chapeau aux militaires.

                                                          Vous dites que l’islam n’a rien avoir avec les actes terroristes. Pour justifiée cela vous citez un extrait du coran. Cependant, selon certaines tendances de l’islam : le verset de l’épée a abroger une centaine de versets pacifiques. la théorie des abrogés/abrogeant ne faisant pas partie de toutes les écoles de l’islam (une majorité de musulmans en France sont malékite et donc n’y croit pas). Pourquoi ne dites vous pas simplement que ces actes terroristes sont tout à fait liés à l’islam mais qu’il s’agit d’une branche de l’islam très minoritaire en nombre mais puissante grâce aux dollars souvent noirs. Plus personne ne croit au : l’islam prône la paix (alors que certaines branches islamistes prône la guerre au monde entier et le fesait depuis belle lurette avant la colonisation).

                                                          Cordialement


                                                          • M’hamed EL Yagoubi (---.---.181.128) 6 novembre 2016 01:36

                                                            Excellent article. Il n’y aura jamais un lien de construction entre ces imposteurs nuisibles à la complexité de réalité socio-historique de leurs pays d’origine et leurs pays d’« accueil ». A défaut de la comprendre en vue de la transformer, ils préfèrent pisser sur elle sans se rendre compte q’un jour eux-mêmes seront jetés à la poubelle de l’histoire. L’occidentalisation est un processus aux dimensions volcaniques qui finit par tout brûler et cramer même ses propres racines.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité