• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Linky d’EDF (que vous pouvez refuser) espionne 11 millions de (...)

Linky d’EDF (que vous pouvez refuser) espionne 11 millions de français, incendie, Ecole de Guerre Economique inutile contre EDF Enedis

1°) Introduction.

Ces compteurs communicants (eau, gaz, électricité) sont une véritable escroquerie, qui n'ont qu'un seul objectif, nous surveiller et voler nos données personnelles en violation de l'article 8 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme. Nos députés, sénateurs et sénatrices ignorent qu'Enedis et les tiers pourront espionner leur vie privée jusqu'au pas non pas de 60 minustes, mais jusqu'à 30 et même 10 minutes au final. Les élus politiques incompétents seront espionnés comme tout le reste de la population. Le jour où les hackers pirateront les concentrateurs et les serveurs, que les politiques ne viennent pas se plaindre, car ils ont tous été prévenus. 11 millions de français sont déjà espionnés par ENEDIS /EDF en toute impunité.

 

2°) Ecole de Guerre Economique (EGE) inutile face à EDF / ENEDIS.

Je vais commencer par parler de l'EGE, l'Ecole de Guerre Economique créée en 1997, un bien grand titre. Elle a été créée avec Christian Harbulot qui dénonce les conflits d'intérêts des autres et des ONG, alors qu'il est lui-même PDG de la société d'Intelligence Economique Spin Partners. L'EGE a émis en avril 2018 un rapport qui ressemble plus à un rapport des RG sur les associations qui font des misères à EDF / Enedis. On comprend tout quand on sait qu'EDF était client de Spin Partner depuis au moins 2009. Il est très intéressant de noter que l'EGE n'a jamais fait de rapport sur les risques et de cyberattaque du Linky, et encore moins d'espionnage de la consommation électrique des sociétés qui travaillent dans le domaine de la production des composants pour l'industrie spatiale, aéronautique, et autre. La surveillance de la consommation électrique à distance, est un moyen d'invetigation qui permet de déterminer si une usine a augmenté ses capacités de production, et donc si elle a eu de nouveaux clients. Mais visiblement personne n'a percuté sur ce genre de risque.

 

Il est vrai que lors des colloques à Ecole Militaire, et des réunions à l'Assemblée Nationale sur l'IE et l'espionnage organisés avec l'Ecole de Guerre Economique et des députés, j'ai pu constater la présence d'américains, de Microsoft, de Cisco qui travaillent pour les services secrets américains comme la NSA, CIA et autres. Inutile de dire que cela m'a totalement dissuader de continuer à participer à ces réunions et j'ai coupé tous les ponts avec ce beau monde. Nous sommes complètement ridicules et tomber sur la tête. Les agents des services de Rens. ou services Intox au service du CAC polluent les forums, n'ont pas pour lutter contre les risques extérieurs, mais plus pour lutter et salir les ONG et spécialistes qui dénoncent les risques industriels. Ainsi une journaliste en mai a laissé échapper lors d'un JT, que des écolos étaient fichés "S". On se demande dans ce cas combien d'anti-Linky sont fichés "S", toutes les assos et collectifs anti-Linky ? Il y a du boulot, car toutes les semaines, des nouveaux collectifs anti-Linky naissent, mais EDF ne voit rien, tous les cliens sont contents, jusqu'au jour où cela va péter dans la gueule du gouvernement. Et combien de groupes industriels sont fichés "TI" pour "Terrorisme industriel" ? Ce n'est pas la loi sur le secret des affaires, ni sur les "fake news", ni le nouveau label sur la qualité des sites web qu'Emmanuel Macron souhaite imposer qui va calmer les choses. Au contraire cela va les envenimer, parce que la presse française qui est entre les mains des industriels et du gouvernement ment en permanence aux français. Tout ce beau monde essaye de museler la liberté d'expression suite aux multiples, scandales industriels, nucléaires, pharmaceutiques, agroalimentaires, etc...

 

Il est vrai que quand on voit des ministres signer des contrats avec des sociétés américaines, il y a de quoi se poser des questions sur la probité de nos politiques. Nous avons Mme Belkacem qui a l'époque où elle était ministre de l'éducation nationale avait signé un contrat avec Microsoft. On se demande pourquoi l'Open source a été éliminée. Idem pour la mairie de Paris du temps où Delanoë était maire de Paris. A l'époque j'avais essayé de joindre le responsable informatique de la mairie, pour lui demander pourquoi elle ne passait pas à l'Open Source (gratuit) et à Linux Ubuntu utilisé aussi par la gendarmerie. Depuis des ostrogos ont aussi miné les systèmes Linux pour y introduire des failles de sécurité. C'est encore pire avec Anne Hidalgo, maire de la ville de Paris, qui a signé un contrat avec Cisco pour gérer certains capteurs, fournisseur de la NSA et autres services secrets américains. Et je ne parle pas de la société Palantir. Quant a Emmanuel Macron, il avait utilisé une société américaine pour mener un audit sur l'absorption d'Alstom par General Electric au profit de Bouygues, en court-circuitant sa hiérachie, et même le Premier Ministre et le Président de la République François Hollande, comme le révèle le rapport Marleix. Faite-ça dans un autre pays, vous devinez ce qui se passerait en Angleterre, Allemagne, et je ne parle même pas de la Chine, de la Russie, de la Turquie et autres pays. Vous avez voulu Macron au lieu de Montebourg qui était beaucoup plus patriote que le précédent, alors que les ânes s'abstiennent de se plaindre. Quand le président Macron du CAC40 aura fini de ponctionner les pauvres, supprimer les pensions de reversion, liquidé les bijoux de famille pour remplir les poches des intermédiaires, il s'en prendra aux successions des français. Les héritiers pourront aller aussi se rhabiller.

 

Il va falloir que les organisations criminelles du CAC40 arrêtent d'emmerder les français, à moins qu'elles ne souhaitent déclencher une une nouvelle révolution ou guerre civile dans le pays. Le groupe Enedis EDF est passé du statut de service public, au statut de service mafieux. Certains électriciens poseurs commencent à dénoncer les pressions de leurs patrons et commanditaires. Enedis avance masqué derrière certains de ses sous-taitants qui ont des comportements de voyous lors de la pose des compteurs Linky. Enedis / EDF se comporte comme un esclavagiste. Des poseurs de compteur Linky ont agressé des milliers de français, de préférence âgés, car ils n'ont aucune défense. Nous voilà revenus sous le régime de Pétain, avec aussi des préfets très zélés capables de jouer les collabos, mais plus au service des nazis, mais au service d'EDF / Enedis. Avec les cartes perforées les données en 1940 étaient mises à jour tous les 3 mois, maintenant avec le Linky les données seront mises à jour toutes les 30 ou 10 minutes. Et bientôt même votre compteur Gaz avec Gazpar, et votre compteur d'eau vont aussi vous fliquer. Bienvenue dans la nouvelle DICTATURE française en Marche ! Les agents de l'IE détracteurs à la solde d'Enedis ne vont pas apprécier ces quelques vérités gênantes.

Mise à jour des capteurs cartes perforées en 1940 tous les 3 mois, mise des capteurs Linky espion mouchard toutes les 30 minutes

 

3°) Elyse Lucet, Envoyé Spécial du 14/06/2018- « Les révoltés du Linky. » ( Replay 99-3.826 views)

C’est l’histoire d’un simple compteur électrique qui met le feu aux poudres : Linky. Des milliers de Français refusent l'arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation. Chez Jean-Daniel et Laurence, impossible d’utiliser en même temps 2 appareils ménagers sans tout faire disjoncter ! Delphine a vu le montant de ses factures d’électricité exploser sans raison, un comble pour cet appareil censé l'aider à faire des économies d’énergie. Quant à Denise, elle a carrément été agressée (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-mensonges-de-201206) par un technicien qui voulait le lui poser de force. Tous craignent surtout que cet appareil intelligent ne collecte toutes leurs données personnelles : Linky serait-il un espion dans la maison ? (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/linky-et-entreprises-un-nouveau-199291)

 

0:00 Elyse Lucet.

Bonsoir et bienvenue pour ce nouveau numéro « d'Envoyé Spécial. » Ce soir nous verrons pourquoi le compteur linky inquiète autant les français. Pour beaucoup de français ce petit boîtier vert est devenu un cauchemar. Le compteur électrique Linky est censé réduire notre consommation d'énergie. Il sera bientôt présent dans tous les foyers, mais la résistance s'amplifie. Des particuliers accuse Linky d'être inefficace, inutile, installé de force, et même de les espionner dans leur vie privée. Des milliers de plaintes ont été déposées. De nombreux maires ont même rejoint la fronde. Alors progrès technologiques ou innovation superflue ? « Les révoltés du linky », c'est une enquête d'Alice Gauvin, James de Coppel et Sébastien Sega

 

1:32 C'est un petit boîtier en plastique de 19 cm sur 12 qui fait disjoncter des milliers de français. Un compteur électrique qui suscite des marches de protestation, des manifestations hostiles. Il a même sa journée nationale de mobilisation contre lui. Ses opposants refusent qu'on l'installe chez eux. « Je ne vois pas l'utilité de ce compteurs dits intelligents. »

 

2:06 Ils accusent le Linky de faire sauter les plombs, exploser la facture, et parfois même de prendre feu (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-compteur-linky-d-enedis-edf-est-201861). Ils dénoncent des installateurs pas toujours compétents, trop souvent agressif (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-mensonges-de-201206).

 

2:17 Lucie Abadia.

« Je commencent à discuter avec le poseur qui me dit qu'il est là pour poser, qu'il ne partira pas s'il n'a pas posé. Et ma mère étaient à l'intérieur, je lui ai dit appelle la police. »

Accusé Enedis, l'entreprise publique, filiale d'EDF en charge du réseau électrique

 

2:34 Un abonné mécontent.

« Il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles. J'ai bien peur que ce système-là nous fassent augmenter la facture. »

« Aller face à Enedis c'est un peu compliqué quoi, on est on est tout petit quoi. C'est David contre Goliath »

 

2:45 Journaliste.

Déjà près de 6.000 plaintes déposées par des clients survoltés qui vont parfois jusqu'à cadenasser leur vieux compteur. Des maires aussi s'engagent dans le combat. Ils sont plus de 600 a avoir pris des arrêtés ou des délibérations contre l'installation du compteur Linky sur leur commune. La plupart voit en Linky un intrus, un mouchard, un boîtier connecté qui violent leur vie privée (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-espion-mouchard-le-195852)

3:10 Le vrai motif de l'installation du Linky c'est bien de pouvoir récolter des données sur notre consommation (y compris des entreprises, https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/linky-et-entreprises-un-nouveau-199291), c'est-à-dire sur notre façon de vivre dans nos maisons. Linky est il inutile, dangereux ? Ou est-ce une innovation nécessaire mais mal comprise ? Qu'est-ce qui électrise les révoltés du Linky ?

 

3:39 Journaliste.

Jean Daniel et Laurence Saussines font partie des clients très mécontents. Un jour de février dernier Linky s'est invité chez eux sans prévenir.

 

Jean Daniel.

« Le nouveau compteur Linky. On n'était pas là, ça s'est passé un jour où ont travaillait. On a juste découvert qu'ils avaient mis le compteur avec une enveloppe qui était dans la boîte aux lettres et qui nous indiquait que voilà, on avait le nouveau compteur Linky. »

« En fait on nous l'a imposé. »

« Ce compteur vous pouvez nous expliquer comment ça fonctionne ? »

« Pas du tout. Associé loi, à elle qui s'était... Il y a des messages...

Alors là effectivement on a maintenant appuyez là. Là on ne comprend plus trop. On ne sait pas... »

 

Journaliste.

4:27 Pourtant ce petit écran c'est la révolution de Linky. Il affiche en direct les kilowattheures dépensé dans la maison. Selon Enedis c'est le meilleur moyen pour les français de mieux connaître et donc de réduire leur consommation d'énergie. Un argument qui ne convainc pas Laurence

 

4:43 Jean Daniel et Laurence Saussines

« Il y a déjà longtemps qu'on a réfléchi, en éteignant les appareils, en veilleuse la boxe la nuit, en mettant justement heure creuse heure pleine pour avoir un tarif préférentiel la nuit, et faire et tout ce qui est consommateur d'électricité le lave-vaisselle, la machine à laver, la pyrolyse, l'eau chaude la faire chauffer la nuit. On n'a pas besoin d'Enedis pour identifier les problématiques et adapté notre mode de fonctionnement avec pour limiter les consommations d'électricité. »

 

5:10 Journaliste.

Enedis réserve d'autres surprises au couple. Ils n'ont a priori rien contre ce compteur parfaitement assortie à la peinture de leur cuisine. Mais le soir même où Linky est installé, avant d'aller se coucher, il lance comme d'habitude leur lave vaisselle pour profiter des heures creuses. Leur ballon d'eau chaude se met lui aussi en route et quelques minutes plus tard... Toute leurs installation électrique disjoncte. Ils l'ont pourtant refaite à neuf il y a 7 ans.

 

Laurence.

« Avec l'ancien compteur si vous voulez on pouvait mettre la pyrolyse, le lave vaisselle, et le chauffe-eau électrique qui fonctionnaient donc tous les trois en même temps, et on n'avait pas de problème avec l'ancien compteur. Donc bon il n'y a pas de mystère, il y a juste eu ce changement là, donc on s'est dit c'est le compteur Linky. »

 

6:06 Journaliste.

Depuis quatre mois, impossible pour eux de lancer leur lave vaisselle ou leur lave linge en même temps que leur chauffe-eau. Pour cohabiter avec ce compteur électrique bien capricieux, ils ont donc dû adopter le système ''D''.

 

6:21 Laurence.

« Maintenant on fait chauffer qu'un jour sur deux, et le jour on ne fait pas chauffer le cumulus, en début de nuit on fait le lave vaisselle, et en fin de nuit ont fait la machine laver pour que les deux ne fonctionnent pas en même temps. »

 

6:30 Journaliste.

Laurence et Jean Daniel ont signalé le problème à Enedis, le gestionnaire du réseau électrique.

 

6:38 « Ce qu'ils disent, mais on n'a aucun moyen de le vérifier c'est que le compteur précédent n'étaient pas fiables, et permettait les surconsommations, que ne permet plus celui-ci, donc que ça veut dire que je consomme trop par rapport à l'abonnement que j'ai aujourd'hui. »

 

6:51 Journaliste.

« Il vous en proposer une solution  ? »

 

6:52 Laurence.

« La solution c'est de changer d'abonnement, et de passer à l'abonnement supérieur, donc à 9 kilowattheure. »

 

6:58 Journaliste.

C'est la réponse d'Enedis à tous les clients confrontés au même problème. Sauf que le nouvel abonnement coûte en moyenne 25% plus cher.

 

Journaliste.

« Vous avez décidé de souscrire un abonnement supérieur ? »

 

07:15 Jean-Daniel

« Non parce que c'est pas de notre fait. Finalement on a une installation qui fonctionne correctement, et Enedis vient nous changer le compteur sans qu'on demande rien, et ça dysfonctionne. »

 

7:25 Journaliste.

Payer plus pour consommer autant, hors de question pour Jean Daniel et Laurence. Il réclame donc devant la justice le retour de leur bon vieux compteur. C'est le premier dysfonctionnement majeur que dénoncent les anti-Linky. Le compteur disjoncte dès que la consommation dépasse la puissance souscrite. Des milliers de français se sont donc résignés à augmenter leur abonnement depuis qu'ils vivent avec le boîtier verts. Enedis entreprise publique avait pourtant promis que Linky ne coûterait pas un centime aux clients.

C'est l'état qui a confié à Enedis cette nouvelle mission. Remplacer d'ici 2021 nos 35 millions de compteurs électriques par des compteurs Linky. 11 millions de ces boîtiers high tech sont déjà installés. Dans ses clips promotionnels Enedis se vante d'un déploiement massif en un temps record.

 

Note de Marc Filterman.

Il faut dire que certains ministres avaient de la suite dans les idées, comme Thierry Breton qui est maintenant PDG de Atos, société spécialisée comme par hasard dans le « Smart Grid ».

 

8:24 Journaliste.

Un déploiement sans accroc ou presque, car certains récalcitrants ont déclaré la guerre à Linky comme Daniel Jammel à Saint-Orens dans la banlieue de Toulouse. Ce retraité de l'éducation nationale est aussi bon jardinier que bricoleur.

 

8:43 Daniel Jammel à Saint-Orens-de-Gameville

« J'ai procédé aux barricadage de ce compteur en mettant une tige de fer là qui est boulonné et qui fait que si on veut changer ce compteur, on est obligé de pénétrer à l'intérieur de ma propriété. »

 

8:59 Journaliste.

« C'est un peu extrême de barricader son compteur ? »

 

Note de Marc Filterman.

Il faudrait éviter d'inverser les rôles, car les comportements terroristes et voyous sont du côté d'EDF.

 

9:01 Daniel Jammel

« Je me prémunis si vous voulez contre toute pose forcée de ce compteur. Ma crainte est celle ci c'est d'avoir je dirais une modification dans l'utilisation de tous mes appareils électroménagers et voilà. Et puis c'est une forme d'intrusion dans dans ma vie privée. »

 

9:23 Journaliste.

Dans son quartier, Daniel est un pionnier de la lutte. Il a alerté tous ses voisins très attaché au respect de la propriété privée.

 

9:36 Journaliste.

« Par exemple cette personne ici, a refusé ce matin j'ai discuté avec une petite dame qui habite un peu plus loin là, qui a un jeune enfant, et qui est très inquiète. C'est même devenu un motif de Plaisanterie entre Daniel et son voisin Joseph lui aussi retraité.

 

Joseph.

« Si c'est pour poser le compteur, NON. »

 

10:02 Journaliste.

Il s'informe beaucoup sur internet, sur les sites anti-Linky.

 

10:09 Joseph.

« Messieurs dames bonjour. D'après les commentaires qui sont faits dans la France et même à l'étranger c'est un petit peu nocifs pour la santé. Vous ne me ferez pas par exemple habiter sous une ligne de haute tension, malgré que on est en train de dire que ça ne risque rien. Vous ne le ferez pas habiter sous une antenne. Donc je suis que pour le moment contre ce compteur. »

 

10:34 Journaliste.

La question des ondes électromagnétiques émises par linky préoccupe de nombreux opposants. Le compteur communicant émet pourtant moins d'onde qu'une plaque à induction par exemple. Et selon les autorités sanitaires, elles ne présentent aucun risque. Ce qui exaspère Daniel et sa femme Josette, C'est qu'à Saint-Orens-Gameville la moitié des compteurs linky ont déjà été posés sans consulter les habitants.

 

Note de Marc Filterman.

FAUX, le CPL se propage dans toute l'installation électrique, y compris dans les appareils électriques. Une partie du signal est rayonnée par le câblage qui peut ce comporter comme une antenne, et peut perturber certains équipements comme le confirme les laboratoires de l'armée.

 

11:03 Josette

« C'est un manque de transparence. »

 

Daniel Jammel à Saint-Orens-de-Gameville.

« Je dirais que c'est le fondement même de la de la mise en place de ce dispositif. Il est fondé sur la mise devant le fait accompli des consommateurs qui n'ont qu'à s'exécuter, sans avoir eu je dirais les informations nécessaires à la prise de décision. »

 

11:26 Journaliste.

Alors Daniel a fait pression sur la municipalité, pour qu'elle organise une réunion d'information avec Enedis. l'entreprise publique avait accepté la présence de notre caméra, pas la mairie. Nous avons donc dû faire une entrée discrète, et filmer en caméra cachée. La réunion est animée par madame le maire et deux représentants d'Enedis. La salle est bondée, des retraités pour la plupart plutôt inquiets. Toucher à l'électricité c'est toucher à leur vie quotidienne au nom d'un progrès technologiques dont ils ne voient pas l'utilité. La tension monte d'emblée.

 

12:08 Un client mécontent.

« Quand vous dites que le compteur Linky va nous faire faire des économies, si on ne change pas notre matériel électrique, si on n'isole pas mieux sa maison, on aura toujours la même consommation. C'est que du baratin, c'est tout ce que c'est. »

12:21 « Si vous permettez Monsieur »

 

La maire de Saint-Orens-de-Gameville.

« L'idée n'est pas de polémiquer, de hurler, de crier, l'idée est juste d'essayer de donner des informations. »

 

12:33 Un client mécontent.

« Vous êtes en train de nous embrouiller, là. »

 

12:34 Journaliste.

L'atmosphère devient carrément électrique autour de cette question cruciale. Les clients ont-ils le droit de refuser le compteur Linky ?

 

12:36 Un client mécontent.

« Moi on m'a posé le compteur Linky avant même que je reçoive la notification, comme quoi il devait être posé. Je considère que c'est inacceptable ! On nous impose des choses en nous racontant énormément de salades. »

 

12:56 Journaliste.

La loi oblige Enedis à installer les compteurs Linky, elle ne prévoit cependant aucune sanction pour ceux qui refusent ces mêmes compteur. Daniel et les autres sont donc libres de s'y opposer mais ça un des représentants d'Enedis préfère ne pas le leur dire.

 

Représentant d'Enedis.

« Sur l'obligation de pose, oui, le compteurs est obligatoire. »

 

Note de Marc Filterman :

ARCHI-FAUX, ARCHI-FAUX, ARCHI-FAUX. Il y en a marre des mensonges permanents d'Enedis, des maronistes complices, et des membres de ce gouvernement.

La député Valérie Rabaut confirme que le compteur Linky n'est pas obligatoire, silence du gouvernement Macron complice d'Enedis La député Valérie Rabaut confirme que le compteur Linky n'est pas obligatoire, silence du gouvernement Macron complice d'Enedis

 

Représentant d'Enedis.

« Maintenant, on est des humains, on est une entreprise de service public, il est hors de question vis-à-vis de quelconque habitant que ce soit, que l'on force une porte pour entrer cher quelqu'un. »

 

13:36 Journaliste.

Ces paroles apaisantes du représentant Enedis semble pourtant contredites par un document interne de 2016 que nous nous sommes procurées. C'est une fiche intitulée que faire face au refus sur le terrain. Elle est destinée aux installateurs, en grande majorité des sous traitants pour les aider à poser un maximum de compteurs. Dans la colonne de gauche les situations de blocage dans celle de droite, la conduite à tenir par les poseurs. Exemple ;

 

« Affiche à l'entrée de l'immeuble ou de la maison refusant linky = Ne pas tenir compte de l'affiche

Cadenas affiche sur le compteur = casser le cadenas si besoin »

Consignes criminelles aux poseurs et installateurs de compteur électrique Linky, qu'EDF / Enedis dit avoir annulé.

 

14:14 Journaliste.

Enedis a prévu tous les cas de figure, y compris que le client fasse appel à la gendarmerie ou à la presse. Dans ces situations extrêmes Enedis conseille aux poseurs de faire demi tour. L'entreprise publique affirme aujourd'hui que ces consignes ont été abandonnées. Pourtant en décembre dernier (29/12/2017) à Pau, cet immeuble aurait fait l'expérience des instructions musclées donner aux poseurs. Lucie Abadia et toute la copropriété se sont opposés au compteur linky lors d'une assemblée générale exceptionnelle.

 

14:47 Lucie Abadia.

« Cette petite résidence fait office de petit village gaulois. La décision a été unanime contre le Linky. Voilà c'est affiché, cela s'adresse exactement à « solutions 30 », qui est le prestataire de services d'Enedis. Déjà la première infraction, c'est de passer cette porte alors qu'on leur a dit de ne pas passer.  »

 

15:10 Journaliste.

Lucie n'habitent pas l'immeuble.

 

Lucie Abadia.

« Ici cette affiche arrachée, l'a été par Enedis. »

 

Journaliste.

Mais elle y vient tous les jours pour rendre visite à sa mère.

 

15:26 Journaliste.

A 88 ans Denise Olesse menait jusqu'alors une vie paisible. Son seul acte de rébellion, avoir écrit à Enedis pour refuser le compteur Linky. Le 22 décembre dernier, elle est seule dans son appartement.

 

Denise Olesse.

15:40 « Voilà on sonne à ma porte, j'ai ouvert confiante, et je me suis trouvé face à un jeune homme qui avait une corde de feuilles de papier, et qui me la plaqué sur le visage, en me disant Madame, vous allez me laisser placer le compteur. Il s'est avancé, mais si madame, et il m'a plaqué cette feuille sur le visage d'une façon agressive. Donc j'ai reculé, la porte était ouverte, puis il s'est avancé, et je me suis retrouvé assise. »

 

Note de Marc Filterman.

Visiblement Bernard Lassus est bie mal renseigné sur le comportement de ses sous-traitants. Voilà donc quelques liens pour lui raffraichir la mémoire : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-mensonges-de-201206

Le poseur de "Solution 30" est entré par effraction dans l'immeuble, mais aussi dans l'appartement de l'habitante qu'il a bousculé. 31/12/2017 Silence de François Bayrou, maire de Pau, suite à l'agression d'une personnes âgée de 88 ans le 22/12/2017, par un technicien de la société Solution 30, sous-traitant d'EDF / ENEDIS, et ce n'est pas la première fois. https://www.youtube.com/watch?v=lrQ2DyI7G3s

Pau : une personne âgée a été agressée par un poseur de compteur Linky de Solution 30. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/pau-une-personne-agee-dit-avoir-ete-agressee-par-un-installateur-de-compteur-linky-1514572002

20/09/2016, Île de ré, un pompier blessé, 3 types d'équipes chez « Solutions 30 » 
https://blogs.mediapart.fr/varanasi/blog/200916/quand-linky-provoque-de-graves-incidents
10/11/2017, île de Ré. un retraité relaxé après avoir expulsé un technicien de la société "Solution 30" https://www.ouest-france.fr/economie/energie/compteur-linky-un-retraite-relaxe-apres-avoir-expulse-de-force-un-technicien-5076189

 

16:11 Journaliste.

Alerté par les cris, des habitants viennent au secours de Denise. La vieille dame fait un malaise. Ses voisins font sortir l'installateur de son appartement. Lucie arrive quelques minutes plus tard et une dispute éclate avec le poseur Linky. Il a porté plainte contre Lucie qu'il accuse de l'avoir frappé. De son côté sa mère a porté plainte elle aussi contre le poseur.

 

Denise Olesse.

16:34 « Je ne comprenais pas l'attitude de ce garçon. Simplement pour placer un compteur, il prend des allures de matador. »

 

16:43 L'enquête est en cours et ce n'est pas la seule en France. D'autres clients ont porté plainte eux aussi contre des poseurs linky pour agression (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-mensonges-de-201206). En attendant que l'affaire de Pau soit éclaircie, Enedis et son sous-traitant tente toujours de convaincre Denise d'accepter le compteur de la discorde.

 

17:02 Lucie Abadia.

« Vous recevez des pages entières de textes de lois à respecter. Je comprends que tout cela fasse peur, mais en fait tout ça c'est du vent et du bidon. Moi je crois que toute cette affaire là, il pensait que ça allait marcher comme sur des roulettes, parce que les gens n'allaient pas comprendre. Evidemment on arrive en disant c'est obligatoire, bah non, c'est pas obligatoire parce qu'on a le droit de refuser. On est en République, on a des lois. Il convient juste de les faire appliquer et on n'aura pas tous ces désagréments. »

 

17:29 Journaliste.

L'entreprise Enedis ferait-elle pression sur ses sous-traitants pour tenir les délais du déploiement. C'est ce qu'affirme sous couvert d'anonymat Simon et Clément, ces deux poseurs de compteurs viennent de terminer leur contrat chez « solutions 30 », le principal sous-traitant d'Enedis. Des contrats de travail avec des objectifs chiffrés.

 

17:50 Electricien.

« Vous pouvez avoir entre 8 et on va dire 12 compteurs en un jour à faire en 7 heures de travail sans compter la route. C'était quasiment impossible. Certains faisait 5 ou 6 compteurs grand maximum par jour. Et ces gens là on leur mettait une pression en leur disant qu'il ne travaille pas assez c'est chaque compteur poser leur rapporte des points plus ils installent de linky plus ils peuvent espérer toucher une prime qui s'ajoute à leur SMIC.

 

18:16 Electricien.

« Le meilleur chez nous avait réussi a posé je crois 18 compteurs en une journée. Son plus gros salaires a été de 1800 euros brut. Se mettre en danger pour ça, ça ne vaut pas le coup. Dès lors aujourd'hui que ce soit solutions 30 ou Enedis, où ils n'ont rien compris, c'est que travailler en rapidité ne rime pas avec sécurité. Voilà, plus on vous en demande, moins vous travaillez en sécurité, donc plus vous travaillez vite, plus vous avez des chances de faire des conneries. »

 

18:36 Journaliste.

Simon et Clément sont bien électricien, mais ce n'est pas le cas de tous les poseurs. L'un de leurs camarades par exemple était boulanger. Le recrutement ne semble pas très exigeant. D'après ces documents officiels de formation, il suffit d'être habile de ses mains, et d'avoir le permis de conduire. Après une formation de 21 jours, les nouvelles recrues peuvent poser leurs premiers compteurs Linky.

 

19:00 Electricien.

« On a eu un jeune donc qui était juste rentré dans la société, cela faisait quoi, juste un mois à peu près qu'il était là. Donc il a fait son changement de compteur, ça a fait un arc électrique, court-circuit, flammes, début d'incendie (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-compteur-linky-d-enedis-edf-est-201861). Voilà c'est arrivé dans la journée, heureusement quelqu'un passait dans la rue, il a vu les flammes, il a appelé les pompiers, donc les pompiers sont intervenus rapidement, cela serait arrivé en pleine nuit, il y aurait pu y avoir des morts. »

Note de Marc Filterman :

Voir ma mise au point sur les incendies suite aux articles des revues "Le Moniteur, "Batiactu", et "l'Usine Nouvelle".

19:24 Journaliste.

« ça c'est un jeune technicien qui a inversé des fils ? »

 

19:25 Electricien.

« Voilà tout à fait, manque de formation »

 

19:28 Journaliste

Malgré des incidents récurrents, la pose de compteurs linky reste très rentable pour les sous traitants. Le principal « solutions 30 » dont le siège social est au Luxembourg a enregistré des bénéfices particulièrement importants ces deux dernières années. Sollicité à plusieurs reprises l'entreprise n'a jamais répondu à nos questions. Depuis le début du déploiement de Linky fin 2015, la presse se fait régulièrement l'écho des différents problèmes que nous avons recensé.

Le compteur Linky disjoncte 22 fois en 3 jours. Blessé à 73 ans en s'opposant à Linky. Linky l'installation tourne au désastre. Face à ces incidents à répétition, Enedis a accepté sans difficulté de nous ouvrir ses portes. Bernard Lassus est le Directeur du programme Linky. Il est entré chez EDF il y a plus de 40 ans, c'est un spécialiste des dossiers sensibles.

 

Note de marc Filterman.

Solution 30 est coté en bourse, et veut aussi se faire du fric avec les données des objets connectés. Le lendemain de la publication du lien, la vidéo a immédiatement été censurée.

 

20:32 Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

« Vous voyez il y a deux sortes de compteur, les compteurs triphasés plutôt dans le rural et plus pour les professionnels, et puis chez les clients gérés classe et on va trouver ces compteurs là. »

 

Journaliste.

Pour lui ces incidents sont minoritaires.

 

20:48 Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

« On a pour vous dire à peu près 0 67% de réclamation. C'est que les choses se passent dans la très très grande majorité plutôt bien. »

 

Journaliste.

« 0,67%, nous avons fait le calcul. Cela fait 73.700 foyers mécontents, l'équivalent d'une ville comme Brest ou Clermont-Ferrand. »

 

21:11 Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

Il faut accepter les petits défauts. Par contre ce qu'il faut c'est les corriger le plus vite possible.

 

Journaliste.

« Vous dites les petits défauts, mais là on parle de poseurs qui ont violé les propriétés privées, on parle de parfois de gens qui ont été agressés, qui ont porté plainte pour ça, pour des intimidations. »

 

21:25 Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

« Hélas s'il y à ces comportements, et s'ils existent, et bien là nous réagissons de suite auprès de l'entreprise de pose, mais je pense que c'est pas tout blanc ou tout noir. Je pense qu'en ce moment on a aussi des comportements qui sont inacceptables vis-à-vis des poseurs. Un gros projet industriel comme celui ci qui adresse 35 millions de foyers, je crois que le fait de s'améliorer sans cesse, c'est inhérent à ce genre de projet. Voilà, c'est pour ça qu'il faut écouter, dialoguer et puis voilà. »

 

Note de Marc Filterman.

Que Bernard Lassus est gonflé, qu'il commence par regarder les comportements de ses sous-traitants, surtout quand certains font l'objet de plusieurs plaintes.

Compteur Linky, mensonges de Bernard Lassus d’Enedis, liste des agressions qui continuent

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/compteur-linky-mensonges-de-201206

 

22:10 Journaliste.

Selon Bernard Lassus, toutes ces inquiétudes sur Linky proviendrait donc pour l'essentiel d'un problème de communication. Alors l'entreprise publique multiplie les réunions d'information, comme ce soir à Monduel près de l'union. Cette fois nous sommes les bienvenus. L'assistance est plus jeune et semble très bien informée. Elle va soulever une nouvelle interrogation.

 

22:34 Une cliente.

« Je voudrais savoir si les compteurs linky sont capables de relever des données un peu en continu du type à quelle heure je me lève, à quelle heure je me couche. combien de personnes il y a dans mon foyer. Cela pose des vraies questions au niveau de nos vies privées quand même.

 

22:49 Journaliste.

Ces adversaires prétendent en effet, que Linky serait un espion dans votre maison. Pour l'instant le compteur communique vos données une fois par jour a Enedis. Vous pouvez les consulter dans un espace sécurisé sur internet. Les fournisseurs d'électricité EDF, Engie ou Direct Energie y ont aussi accès. Ces entreprises peuvent ainsi savoir les jours où vous êtes chez vous, et ceux où vous n'y êtes pas. A partir du 1er juillet (2018), les données seront collectées toutes les heures. Techniquement le compteur et même configurer pour pouvoir les prélever toutes les dix minutes une possibilité qu'Enedis n'utilise pas encore, mais qui inquiète la CNIL, la commission informatique et libertés. Dès 2012 elle s'alarme de cette collecte appelé ici la courbe de charge.

 

Note de Marc Filterman.

En réalité la première circulaire de la CNIL remonte à 2010.

 

23:38 Journaliste.

Une courbe de charge de 10 minutes permet notamment d'identifier les heures de lever et de coucher, les heures aux périodes d'absence, ou encore sous certaines conditions le volume d'eau chaude consommée par jour le nombre de personnes présentes dans le logement, etc... La courbe de charge peut ainsi permettre de déduire de très nombreuses informations, relatives à la vie privée des personnes concernées. D'après des chercheurs allemands, les informations pourraient même être plus précises encore. En fonction de la puissance consommée, il serait possible de déduire quel type d'appareil vous êtes en train d'utiliser. Mais qui ces données peuvent elles bien intéresser ? Les opposants citent quelques exemples. Si vous consommez beaucoup l'hiver, ils affirment que des vendeurs de solutions d'isolation pourraient-vous bombarder de publicités. Autre scénario imaginé par les anti Linky, si la lumière est souvent allumée chez vous la nuit, vous êtes peut-être insomniaques, en mauvaise santé, votre mutuelle pourrait vous faire payer plus chères vos mensualités.

 

24:47 Sonia.

« En fait nous on s'est intéressé au contexte dans lequel tout ça intervient, et comme vous le savez, Linky c'est un système, c'est un objet connecté. »

 

24:57 Journaliste.

Parmi les adversaires déterminés du compteur, Sonia, une militante de Grenoble, dénonce cette collecte massive d'informations.

 

25:07 Sonia

« Le vrai motif de l'installation du Linky, c'est bien de pouvoir récolter des données sur notre consommation, c'est à dire dans notre façon de vivre dans nos maisons, et ensuite de pouvoir les valoriser. Ils ont une équipe interne qui s'appelle la « fabrique numérique de data scientists, » c'est le nom de ces gens là qui s'intéressent à nos données, et qui travaille à réfléchir à nous cibler pour nous vendre ensuite des offres, des produits, des services, et créer de nouveaux besoins en fait. Parce que tout ça c'est pour toujours continuer à nous vendre des nouvelles choses. »

 

25:34 Journaliste.

Les données personnelles, les datas, c'est le marché en pleine expansion. Dans un lieu tenu secret à Lyon, Enedis surveille (ESPIONNE) chacun des 11 millions (de français) de compteurs intelligents déjà posés en France pour s'assurer qu'ils communiquent bien leurs données.

 

25:53 Enedis.

« On voit que les compteurs là sont tous connecté, tout est bien. »

 

Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

« A travers cet écran, on peut soit à avoir une vision France entière, donc on peut comparer différentes régions, ensuite on peut dire, zoomer sur un quartier, une maison... »

 

26:11 Journaliste.

Chaque petit point vert fluo évidemment, correspond à un compteur linky. Le bien nommé centre hypervision nous a à l'oeil en permanence, « Donc big brother c'est ici. »

 

26:24 Bernard Lassus, Directeur du Programme Linky.

« Nous on n'est pas big brother. On est un service public. Notre ambition c'est de faire que toutes ces données circulent correctement en toute sécurité de manière cryptée, sachant que nous on ne vend pas de données. Voilà et donc on est simplement une entreprise de service public qui essaye de faire correctement son métier. »

 

Note de Marc Filterman.

Bernard Lassus n'est absolument pas crédible, car il ment depuis le début sur tous les sujets. La prétendue gratuité du compteur Linky est une parfaite preuve des mensonges d'Enedis, mais aucune réaction de la DGCCRF, alors que n'importe qu'elle autre société aurait fait l'objet de poursuites et condamnations, mais ici rien, silence radio.

 

26:42 Journaliste.

« D'autres entreprises de services publics, la poste par exemple a vendu des données. »

 

26:45 Bernard Lassus, Directeur du Programme d'Enedis.

« Alors la poste fait ce qu'elle a à faire moi je sais ce que nous avons à faire et nous sommes nous un service public très encadré. »

 

26:57 Journaliste.

En attendant le programme Linky fait déjà les bonnes affaires d'Enedis. D'après un rapport publié en février par la cour des comptes. Le distributeur d'électricité devrait au final empoché 500 millions d'euros de bénéfice. Des conditions avantageuses pour Enedis, un financement assuré par les usagers. Chaque compteur coûte 130 euros, et cette somme sera prélevée progressivement via une taxe sur les factures des clients. La conclusion de la cour des comptes sur le programme linky est implacable : «  le système n'apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui concerne la maîtrise de la demande d'énergie. »

27:35 En clair, Linky ne serait pas synonyme d'économies d'énergie pour les français. En revanche grâce au pilotage du réseau à distance, Enedis pourrait réaliser des économies de personnel et de fonctionnement, alors que la consommation d'électricité devrait continuer à augmenter, c'est du moins ce qu'affirment certains opposants au projet comme Sonia.

 

Note de Marc Filterman.

Il y a juste un problème, les mises à jour logicielles n'ont jamais été prises en compte dans les budgets, sans parler de la durée de vie de ces compteurs qui est limitée à 15 ou 20 ans au lieu de 50 pour les anciens.

 

27:57 Sonia.

« Les objets connectés, le big data, mais aussi la voiture électrique, ça va faire exploser la demande et même les ingénieurs disent le réseau français n'est pas capable d'absorber cette demande. Et simplement avec linky et le pilotage centralisé on espère pouvoir mieux diriger disons la distribution d'électricité en fonction des besoins selon les heures, les quartiers. Donc par exemple on pourra baisser chez vous le chauffage pendant une heure sans que vous vous en rendiez compte, ou déclencher à l'inverse votre chauffe-eau sans que vous le sachiez, parce que ça arrange la gestion globale du système pendant qu'on coupe l'électricité, enfin votre chauffage pendant une heure, eh ben on va affecter l'électricité à la recharge d'une voiture électrique par exemple. Donc on perd la main en fait sur le contrôle de nos maisons, de nos vies. »

 

28:41 Journaliste.

Des maisons, des villes, un pays hyper-connectée. Enedis considèrent Linky comme un élément essentiel à la transition énergétique. Et l'état ne lui laisse pas le choix, l'entreprise publique devra payer des pénalités, si en 2024 elle n'a pas équipé coûte que coûte tous les foyers français de leur compteur Linky.

 

 

4°) Mise au point sur les incendies des compteurs Linky qui ne brîlent pas mais s'enflamment.

Que ceux qui veulent me contester et les agents des services I, qu'ils commencent par lire les liens ci-dessous avant de tenter de me discréditer. Chacun pourra se faire une opinion sur la crédibilité de notre presse en consultant les liens du paragraphe ci-dessous. Le 08/06/2018, les services de Com d'Enedis sont passés par là, "Le Moniteur" (https://www.lemoniteur.fr/article/le-risque-d-incendie-provoque-par-un-compteur-linky-est-infime-affirme-un-laboratoire-independant.1975139), et "Batiactu" (https://www.batiactu.com/edito/linky-un-risque-infime-incendie-selon-un-laboratoire-53222.php), diffuse le même jour un article identique pour dédouaner le compteur Linky, et affirmer que le risque d'incendie est je cite, « infime » (sic). Même le laboratoire Lavoué fait machine arrière par rapport à ce qu'ils avaient écrit l'année Précédente. Tout le monde rigole de cette mauvaise foi, car il y a au moins un incendie de compteur par semaine. Comme je le déclarais à l'assemblée Nationale le 9 avril, il y a au moins 200 incendies électriques jour, dont à peine 0,5% font l'objet d'un article dans la presse ou sur Internet. Il reconnaisse cependant « Extrapolé au 35 millions qui devraient être installé d'ici 2021, le chiffre passe à 186 départs de feu par an, » pour un risque dit infime, cela fait quand même beaucoup NON. Mieux le laboratoire Lavoué « souligne la possibilité d'actes de vandalisme dans l'objectif de tronquer les causes réelles de sinistres, » parce que l'habitant va prendre le risque de mettre le feu à son habitation, et brûlé vif. Venant d'un expert judiciaire, il faut quand même oser pour faire une telle affirmation, dans le but de dédouaner ENEDIS. La plaissanterie va un petit loin, cela revient à autodiscréditer son propre cabinet.

C'est bien la revue "Le Moniteur" qui titrait le 26/02/2016 « Le nombre des dégâts électriques explose en France, » et qui précisait le « NOMBRE D'INCENDIE ÉLECTRIQUES A DOUBLÉ ENTRE 2012 et 2013 pour s'établir à 600.000. » « La collaboration des différents acteurs a permis de rassembler plus de 80 études et expertises effectuées en 2014 et de consolider ses statistiques. » Eh oui, "Le Moniteur" à la mémoire courte, moi je n'ai rien inventé, j'ai cité ce qu'on écrit les professionnels le 26/02/2016. C'est écrit ici : https://www.lemoniteur.fr/article/le-nombre-des-degats-electriques-explose-en-france.1079589

 

Quant à « l'Usine Nouvelle » toujours du 8 juin, ellel joue aux jeux des 7 questions :

(https://www.usinenouvelle.com/article/linky-brule-t-il-et-six-autres-bonnes-questions-que-vous-vous-posez-sur-le-compteur-communicant.N702179)

« Le compteur ne provoque pas de feu, affirme Enedis. Pour preuve, le nombre d’incendies d’origine électrique, environ 50 000 par an en France, n’a pas augmenté depuis le début de l’installation de Linky. » Ben voyons, 200 incendies par 365 jours = 73.000 incendies par an. Les incendies ne font pas grève le week end, c'est même le contraire.

Le 04/06/2018, Vesoul « le compteur électrique s'enflamme, » inconvénient, il n'est jamais précisé dans les articles, quel type de compteur s'est enflammé. Nous avons même vu dans des affaires Enedis affirmé qu'il n'y avait pas eu de compteur Linky installé, alors que la victime est venue brandir la document s'installation du Linky, comme quoi les affirmations d'EDF Enedis sont à prendre aves des pincettes comme tout le monde le sait dans notre milieu..

Pour le laboratoire Lavoué, voir ce qu'ils écrivaient à l'époque en 2014 sur mon article :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-compteur-linky-d-enedis-edf-est-201861

 

 

5°) Conclusion.

Les membres du CAC40 sont devenus une menace pour la démocratie, car ils se payent la presse, les hommes politiques et imposent leurs lois. Si la population française ne réagi pas, elle se fera bouffer à tous les sauces.

 

 

6°) Autres liens sur les compteurs espions intelligents, Linky, Gazpar.

 

26 députés « LREM » se mouillent pour EDF ENEDIS, pour vous faire adopter le compteur Linky, qui nous espionne, et qui peut parfois brûler

5059 visites 9 mars 2018 | 65 réactions

 

Le compteur Linky d’ENEDIS /EDF est plus dangereux, incendie des maisons, appartements d’immeubles et résidences HLM en toute impunité

43996 visites 3 mar. 2018 | 329 réactions

 

Compteur Linky, des dégâts qui se chiffrent en millions d’euros censurés par la presse

36236 visites 14 fév. 2018 | 682 réactions

 

Compteur Linky, mensonges de Bernard Lassus d’Enedis, liste des agressions qui continuent

20419 visites 3 fév. 2018 | 671 réactions

 

Objets connectés et jouets connectés, montres, poupées, espionnage, piratage et pédophilie

5326 visites 14 déc. 2017 | 61 réactions

 

Linky et entreprises, un nouveau moyen d’investigation pour les services de renseignements étrangers contre l’industrie française

8839 visites 4 déc. 2017 | 79 réactions

 

Compteur Linky espion mouchard, questionnaire le vrai du faux (partie 2/2)

28871 visites 26 aoû. 2017 | 859 réactions

 

Compteur Linky espion mouchard, le jeu trouble de l’UFC-Que Choisir (Partie 1/2)

23410 visites 14 aoû. 2017 | 266 réactions

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

162 réactions à cet article    


  • Pere Plexe Pere Plexe 20 juin 16:14

    Quel rapport entre une augmentation des dégâts électriques entre 2012 et 2013 (votre lien vers Le Moniteur ) et LINKY qui est déployé depuis 2015 ?
    Vous avez décidément des preuves...fumeuses !


    • Marc Filterman Marc Filterman 20 juin 19:52

      @Pere Plexe - Voilà l’agent du service I des membres du CAC 40.
      Linky déployé en 2015, du grand n’importe quoi, relisez les rapports.
      ça y est, vous avez fini de débiter vos conneries et mensonges M. Bernard Lassus.
      Les premiers compteurs Linky n’ont pas été posés en 2015 mais en 2010.
      La première phase d’expérimentation a débuté en mars 2010 et s’est terminée au 31 mars 2011.
      270 000 compteurs et 4 600 concentrateurs ont été testés sur 2 zones :

      - Lyon (13 communes du Nord de Lyon – zone urbaine), 180 000 clients ont été équipés d’un compteur évolué ;
      - Indre et Loire (150 communes autour de Tour – zone rurale), 90 000 clients ont été équipés d’un compteur évolué
      Avec 8 incendies de compteur déjà lors de cette périodes
      Le premier rapport du CRE remonte à juin 2011 sur la pose des linky


    • Marc Filterman Marc Filterman 20 juin 20:00

      @Robert Lavigue
      Il y a encore eu un incendie de compteur Linky à Montauban dans la nuit de samedi 16 au dimanche 17 juin 2018, heureusement le compteur était à l’extérieur de la maison à Montauban
      https://actu.fr/occitanie/montauban_82121/montauban-pourquoi-compteur-linky-pris-feu-chez-particulier_17346700.html
      Les flammes sortaient du compteur, mais pour ENEDIS ce n’est pas vrai.
      Il est vrai que Bernard lassus affirmait aussi que le compteur était gratuit, on sait ce qu’il en est avec le rapport de la cour des compte.


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 juin 19:27

      @Marc Filterman
      je ne suis toujours pas rémunéré par les magna du CAC40 (peut être pourriez vous leur écrire ?)

      ni ,comme vous,par la vente de mes fadaises 
      Et je ne rapporte aucun mensonges de M Lassus, je me contente de dénoncer les vôtres  !

      Expliquez nous donc comment 270.000 linky posés sur deux zones très restreintes seraient responsable de 300.000 incidents (et non incendies comme vous l’écrivez) sur l’ensemble du territoire ?

      expliquez nous comment un compteur, communicant ou non, et correctement installé pourrait causer un incendie.

      expliquez nous que le CPL rayonnerai plus que le courant domestique.

      Vous savez pertinemment ( je l’espère) que les incendies sont dus à de mauvais branchements et que le courant de nos installations rayonne quelques milliers de fois plus que le signal de Linky (sans que cela pose problème du reste)

    • Marc Filterman Marc Filterman 23 juin 14:29

      @Pere Plexe encore dans les mensonges et manipulations

      deux zones très restreintes seraient responsable de 300.000 incidents

      Où je parle de 300.000 incidents  ? Donnez moi le lien, vous inventez une fois de plus. Vous manipulez les phrases comme ces mauvais journalistes. J’ai écrit que sur 300.000 Linky installés en 2010/2011, il y avait eu 8 incendies. De plus il n’y a aucune statistique sur les incidents et incendiesLinky.

      expliquez nous que le CPL rayonnerais plus que le courant domestique.

      C’est une mauvaise idée de me provoquer sur ce sujet, on en reparlera dans un autre article

      Oui Pere Plexe, en matière de mensonge vous êtes un spécialiste, il suffit de voir ce que vous avez écrit. https://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=205324&id_forum=5239960

      La pose du Linky n’a pas commencé en 2015, mais en 2010, il suffit de lire ma réponse ici

      https://www.agoravox.fr/commentaire5240121

      Comme ça tout le monde voit du premier coup qui divulgue des mensonges, c’est Pere Plexe


    • Desjardins Christophe Desjardins Christophe 23 juin 22:23

      @Marc Filterman

      Bonsoir Marc.
      Et 5 étoiles pour ton article.
      Pere Plexe doit avoir une alerte par mail dès que tu publies sur AgoraVox car il est souvent dans les premiers à réagir mais alors sans aucun crédit comme d’habitude.

    • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 12:36

      @Desjardins Christophe
      Salut Christophe, merci pour tes étoiles.
      Pere Plexe doit avoir une alerte par mail
      Oui j’ai remarqué, ce qui est curieux c’est qu’avant moi aussi je recevais les notifications, mais ce n’est plus le cas maitenant, et pourtant j’avais validé la case. Il y a donc eu une intervention quelque part pour bloquer les notifs, ou les déourner.


    • Pere Plexe Pere Plexe 24 juin 20:01

      @Marc Filterman
      Où je parle de 300.000 incidents

      ben dans le lien vers le moniteur que vous avez donné. Vous ne l’avez pas lu ?
      Passer de 300.000 incidents à 600.000 c’est bien 300.000 incidents de plus. 
      Dont vous accusez Linky d’être responsable.
      Pour être spécialiste en mensonge je ne vous arrive pas à la cheville 
      Par ailleurs j’assume parfaitement mes propos que vous avez mis en lien en m’accusant de menteur !

      expliquez nous que le CPL rayonnerais plus que le courant domestique.

      C’est une mauvaise idée de me provoquer sur ce sujet, on en reparlera dans un autre article

      Dommage d’avoir à attendre...Peut pourriez vous reconnaître que la puissance émisse 

      par un fil électrique est proportionnelle à la puissance qu’il transmet. Ce qui entre courant domestique et signal « linky » est d’un rapport d’au moins 10.000.


      Comme ça tout le monde voit du premier coup qui divulgue des mensonges, c’est Pere Plexe
      ... ? vous prétendez dénoncer mes soi-disants mensonges par vos affirmations sans fondements
      On sent bien le scientifique !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 juin 20:07

      @Pere Plexe

      Faut interdire à tout courant de dégager un champ magnétique...épicétout .


    • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 22:15

      @Pere Plexe
      ben dans le lien vers le moniteur que vous avez donné. Vous ne l’avez pas lu ?
      Passer de 300.000 incidents à 600.000 c’est bien 300.000 incidents de plus.
      Mais enfin Pere Plexe, vous êtes complètement malade, il faut vous faire soigner. Ces propos ne sont pas de moi, mais c’est ceux de la revue LeMoniteur comme je le précisais dans mon article précédent, ce que chacun pourra constater en plus en allant sur le lien https://www.lemoniteur.fr/article/le-nombre-des-degats-electriques-explose-en-france.1079589
      et le journaliste écrit .
      "Le nombre des dégâts électriques explose en France
      le nombre de dégâts électriques a doublé entre 2012 et 2013 pour s’établir à 600.000
      .
      la collaboration des différents acteurs a permis de rassembler plus de 80 études et expertises effectuées en 2014 et de consolider ses statistiques."
      Et vous dites que c’est moi écrit cela, vous vous foutez du monde. De plus vous m’avez attaqué dès mon premier article sur le GSM le 26/12/2014, et ont trouvait la trace des attaques de l’UFC que Choisir contre moi et les autres asso dès le 29/12/2014, publié dans la revue UFC de janvier 2015, surprenant les coïncidences de ces dates, NON.


    • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 22:16

      @Pere Plexe
      Vous faites exactement comme ce journaliste Erwan Seznec de l’UFC Que Choisir, qui avait tenté de me discréditer en janvier 2015 en citant des propos qui venaient en réalité de ses collègues journalistes, dont 2 avaient été assassinés, et d’un juge et d’un procureur anti-mafias qui m’avait communiqué des documents sur les navires toxiques pharmaceutiques et radioactifs coulés en méditerranée (https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/la-revue-que-choisir-fait-remonter-162926) D’ailleurs après son passage sur Public Sénat sur laquelle il était passé pour m’attaquer, la chaine parlementaire avait rediffusé quelques temps après des documentaires avec les barrils de déchets radioactifs coulés en mer. Il faut dire que j’avais écrit à ces 2 chaines, et aussi à 1000 élus et 1000 autres contacts (voir sujet 314, bon courage). Il faut être très prudent quand on veut m’attaquer et réfléchir avant de tenter de me discréditer. Et je ne parle du dossier sur les virus du sida et P4 et autre, manque de bol pour lui, c’était un reportage de Patrice Mendès France produit pas Françoise Castro (http://filterman.96.lt/gsm-314-marc-filterman-afrique-du-sud-recherches-sur-virus-de-ciblage-ethnique.pdf). J’ai les bandes vidéos et retranscriptions de toutes ces affaires. Et la aussi on m’attribuait des propos en tentant de me faire passer pour un dingue, alors que ces affaire que tout le monde a oublié, sont bien réels. On se demande quel était l’intérêt de l’UFC pour tenter de me discréditer sur les actes mafieux que je dénonçait.
      On se demande aussi pourquoi vous m’attaquez depuis les 1er article, vous avez bien un des raisons, mais qui servent vos intérêts, c’est évident.


    • pemile pemile 24 juin 23:34

      @Marc Filterman « Mais enfin Pere Plexe, vous êtes complètement malade, il faut vous faire soigner. Ces propos ne sont pas de moi, mais c’est ceux de la revue LeMoniteur »

      Pere Plexe ne dit pas le contraire, il vous demande juste sur quelle base vous associez l’augmentation de dégâts électriques entre 2012 et 2013 avec le Linky ?


    • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 23:53

      @pemile
      Pemile, vous êtes aussi bête que Plexe ?
      relisez ici https://www.agoravox.fr/commentaire5242714
      C’est le le moniteur qui écrit :
      "Le nombre des dégâts électriques explose en France
      le nombre de dégâts électriques a doublé entre 2012 et 2013 pour s’établir à 600.000
      .
      la collaboration des différents acteurs a permis de rassembler plus de 80 études et expertises effectuées en 2014 et de consolider ses statistiques."


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 juin 13:20

      @Aita Pea Pea
      ...ensuite on verra ce qu’on peut faire pour le champ magnétique terrestre.


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 juin 13:24

      @pemile
      Pour toute réponse l’auteur vous traite d’abruti
      Imparable.

      Et élégant.


    • Marc Filterman Marc Filterman 25 juin 20:53

      @Pere Plexe
      Toujours égale à vous même, et prêt à manipuler les propos des gens comme d’hab. Il ne faut pas confondre le mot abruti et bête.
      Il y a plus d’échanges techniques avec Pemile, qu’avec vous car vous mentez en permanence comme on le voit, y compris quand je dénonçais l’addiction dès 2014 o vous m’avez attaqué (https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/addiction-des-jeunes-aux-portables-164402), ce qui est confirmé maintenant même par l’OMS. C’est une grande claque pour vous.


    • Marc Filterman Marc Filterman 2 juillet 20:22

      @Desjardins Christophe - Salu
      Je ne sais pas si tu reçois les notifications d’Agoravox, je viens de mettre en ligne un nouvel article.
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/deux-compteurs-electriques-linky-d-205671


    • foufouille foufouille 20 juin 16:44

      la puissance du CPL de linky est 1200 bauds donc il e peut « rayonner » dans toute la maison. j’ai deux prises CPL de 10 Mb, mille fois puissante et la portée était faible. pour le compteur qui disjoncte, ça le fait aussi avec les vieux compteurs si on consomme trop. un vieux chauffe eau entartré consomme pas mal surtout si il est réglé à fond comme d’origine.


      • Gasty Gasty 20 juin 18:35

        @foufouille

        Tu parles de la transmission des données, pas de la puissance ni de fréquence.
        La fréquence du Linky est de 395 khz. En comparaison, les grandes ondes radio ( GO ) vont de 30 khz à 300 khz..

        1200 bauds c’est la transmission de donnée du premier minitel...une misère !
        Quand à la puissance émise je ne sais pas, je sais seulement que mon portable à une fréquence de 2,4 Ghz ( micro ondes ) et 2 W de puissance.


      • foufouille foufouille 20 juin 18:48

        @Gasty

        justement avec 1200 bauds, tu ne transmet pas grand chose et la puissance importante est inutile.
        ton téléphone va au moins transmettre de l’audio qui nécessite 500kb minmum, pour la vidéo ou internet il faut plus de puissance et plus de bande passante.
        c’est pareil pour le wifi, wimax qui peuvent provoqués des effets secondaires si trop puissants.


      • Gasty Gasty 20 juin 18:59

        @foufouille

        Là il s’agit de transmettre les données du linky au concentrateur du quartier et donc pour atteindre le concentrateur sans perte des données ( même infime )... qu’elle est donc cette puissance ? Je ne la vois mentionné nul part.


      • foufouille foufouille 20 juin 19:05

        @Gasty

        mon premier modem était un 33600 bauds, il se connectait à paris par le transpac.
        donc le machin du linky qui ne fait que transmettre un relevé de conso a une puissance très faible.


      • foufouille foufouille 20 juin 19:06

        @Gasty

        le modem est probablement inclus dans la puce du compteur.


      • Marc Filterman Marc Filterman 20 juin 19:53

        @Gasty
        Merci d’avoir répondu à foufouille, car je ne suis pas cloué derrière mon PC 24/24. Pour répondre sur la puissance du signal CPL qui est un signal radio, l’amplitude ne doit pas dépasser 1V RMS (règle ARCEP), pour ne pas perturber les sites sensibles. D’ailleurs le CPL est formellement interdit sur les aéroports, bases de l’Otan et autre.
        Il y a une procédure OTAN pour limiter l’impact du CPL sur les bases, ce que ne va pas vous dire Bernard Lassus, car une installation électrique peut se comporter comme une très BONNE antenne radio pertubatrice.


      • Marc Filterman Marc Filterman 20 juin 20:12

        @foufouille
        Foufouille le débit numériqued’un système n’a rien à voir avec le débit numérique, de même que la puissance EIRP d’un Wifi peut être augmentée avec une antenne à gain élevée.


      • foufouille foufouille 20 juin 20:51

        @Marc Filterman

        donc c’est pas mortel ?
        j’ai dû te confondre avec l’autre cinglé anti linky, sorry.


      • Marc Filterman Marc Filterman 20 juin 21:00

        @foufouille
        donc c’est pas mortel ?
        Non c’est pas mortel mais je reste anti-Linky en raison de vol de nos données personnelles. Je n’apprécie qu’on vole quelque chose qui m’appartient pour le revendre à des tiers.
        En revanche les militaires et l’aviation n’aiment pas le CPL qui peut perturber leur système de radionavigation. Il faudra que je fasse un article sur ce sujet.


      • Gasty Gasty 21 juin 08:14

        @Marc Filterman

        Bonjour,

        Tout comme les cartes banquaire, les téléphones mobile, le linky est capable de fournir des informations sur la présence d’une personne, de son heure ou il se sera levé, ses absences etc...
        En quelque sorte surveiller une maison, un appartement. Et au niveau commercial ça m’étonnerait qu’on investisse dans ce genre de matériel pour ne pas moduler les tarifs en fonction de la demande, manière de réduire les pics de consomations. Ca se fait déjà dans les transports, la disparité de prix des billets pour une même destination.


      • Trelawney Trelawney 21 juin 09:39


        Non c’est pas mortel mais je reste anti-Linky en raison de vol de nos données personnelles. Je n’apprécie qu’on vole quelque chose qui m’appartient pour le revendre à des tiers. 

        C’est justement ce que m’a dit mon voisin qui venait de s’acheter une « google home »

      • Marc Filterman Marc Filterman 21 juin 09:54

        @Trelawney
        Oui un journaliste s’est fait baiser en testant cette enceinte connectée. Il avait eu en test et s’est rendu compte qu’il au bout de 3 jours que tout avait été enregistré sur un serveur US. Il y a aussi le même problème avec les Smart TV quand ils sont raccordés à une box, beaucoup ignore qu’il y a un micro dans la télécommande et la TV.


      • V_Parlier V_Parlier 21 juin 17:46

        @Trelawney
        C’est vrai, j’avais oublié ces exemples encore plus sidérants dans mon commentaire un peu plus bas.


      • Desjardins Christophe Desjardins Christophe 23 juin 22:31

        @Marc Filterman

        « une installation électrique peut se comporter comme une très BONNE antenne radio pertubatrice. »

        ...ça me rappelle un rapport de UIT sur les problèmes liés au CPL : https://www.itu.int/dms_pub/itu-r/opb/rep/R-REP-SM.2158-3-2014-PDF-F.pdf
        Ils en parlent en long en large et en travers.

      • pemile pemile 24 juin 00:05

        @Desjardins Christophe « Ils en parlent en long en large et en travers. »

        Dans ce document de 200 pages, quelles pages parlent des fréquences utilisées par le CPL-G1 ou CPL-G3 du Linky ?


      • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 11:57

        @Desjardins Christophe - Salut - Le CPL du Linky sur une installation électrique peut se comporter comme une très BONNE antenne
        Oui je suis au courant, j’ai fait un topo à l’assemblée nationale, sans parler d’une note d’un laboratoire militaire qui dénonce lui aussi les risques de problème d’interférence radioélectrique, mais j’en ai parlé depuis longtemps. J’ai projeté la photo du spectre utilisé par le CPL, mais tu vois dessus aussi plusieurs stations d’émission et aussi de radionavigation
         


      • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 11:57

        @pemile
        Pemile, il faudrait un peut être les docs par soi-même, et arrêter de chercher la petite bête partout.


      • pemile pemile 24 juin 19:29

        @Marc Filterman « il faudrait un peut être les docs par soi-même »

        J’ai parcouru vite fait le document posté par Christophe Desjardins, n’y ayant rien trouvé concernant le CPL du linky et connaissant ses habitudes d’embrouilleur, qu’il nous donne les références des pages concernant les fréquences du CPL du linky ?


      • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 22:50

        @pemile
        Voyons Pemile, vous ne vous rappelez plus de ce débat que j’ai eu avec ErwanM du LNE, un autre embrouilleur, qui prétendait travailler au LNE. En 2016 Après ma réponse il a préféré déserter. cela va vous rappeler de bon souvenir. https://www.agoravox.fr/commentaire4576135
        Eh oui, on parle bien du CPL dans ce document. Voici un extrait pour les internautes.
        « Les systèmes CPL fonctionnent par transmission de signaux radiofréquences sur des lignes de puissance utilisées pour la distribution de l’électricité. Ces lignes de puissance n’étant pas conçues pour la transmission de signaux à débit binaire, les signaux CPL sont susceptibles de brouiller des services de radiocommunication. »
        Union Internationale des Télécommunications – Secteur des Radiocommunications – Rapport UIT-R SM.2158-3 du 06/2013 -
        Si lors d’une réunion un représentant vient vous dire que le CPL n’est pas un signal radio, vous pourrez le remettre à sa place, parce qu’il y en a marre de leurs mensonges à répétition.


      • pemile pemile 24 juin 23:25

        @Marc Filterman « Eh oui, on parle bien du CPL dans ce document. »

        Uniquement du CPL haut débit avec des fréquences en MHz, non ?

        Si ce document parle vraiment des fréquences du CPL bas débit utilisé par le Linky, puisque Christophe Desjardins ne répond pas, vous nous dites sur quelles pages ?


      • Marc Filterman Marc Filterman 24 juin 23:36

        @pemile - Salut Pemile
        du CPL haut débit avec des fréquences en MHz, non ?
        NON, puisque la norme était G1, et elle est arrivée en 2013. Le G3 n’était pas encore en service.
        Mais cela ne change rien au problème, car si on augmente le débit, le spectre est aussi élargi. Mais comme j’ai dit, j’ai prévu de faire un article sur ce que j’ai dit à l’assemblée nationale en tenant compte d’un doc Militaire, et la photo d’un spectre, où voit le signal d’un Loran à 100 KHz, sans parler des émetteurs militaires.


      • Pere Plexe Pere Plexe 25 juin 13:31

        @pemile
        ...zêtes chiant à empêcher de mentir tranquillement.
        Si l’auteur et ses soutiens ne peuvent pas dire n’importe quoi sans un début de preuve où va t on ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès