• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour moins d’inégalité dans les retraites, il faut moins (...)

Pour moins d’inégalité dans les retraites, il faut moins d’inégalité dans les revenus !

La retraite et le système de répartition par points : On ne fuit pas, on bat en retraite ! Nuance !

Mon point de vue sur un sujet d'actualité qui concerne les futures générations…

Pour ma part, je suis assez sceptique sur ce qui sortira des accords finaux de cette démarche sur les retraites à points.

( Il semble que je ne sois pas le seul à penser cela : « A cotisation égale, ceux du bas de l’échelle sociale profiteront bien moins de leur retraite » : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/09/05/a-cotisation-egale-ceux-du-bas-de-l-echelle-sociale-profiteront-bien-moins-de-leur-retraite_5506669_3232.html )

En effet, pour vouloir avoir l’objectif affiché de changement pour moins d’inégalité dans les retraites, encore faudrait-il s’attaquer à la racine de ces inégalités et revendiquer un nivellement des revenus ou tout au moins un resserrement de ceux-ci. Ce qui n’est pas au programme de ce gouvernement.

En effet, si la future retraite est basée sur un euro cotisé pour un euro versé en retraite, où est le système de moins d’inégalité par rapport à un trader qui perçoit des millions d’euros pour ses transactions par rapport à un salarié manœuvre payé au salaire minimum ?

Et on mentionnera au passage les inégalités des revenus entre les homme set les femmes pour commencer !

Autres cas de figure :

Où se trouve le recentrage des inégalités par rapport à une retraite à vie d’un(e) ancien(ne) Président de la République qui dispose en plus de toute une gamme d’avantages fiscaux et de non imposition et de transports gratuits à vie après seulement cinq années de fonctions ? C’est un vrai régime royaliste que ce pays offre à ses Présidents et à ses élus en général… avec les cumuls des fonctions. On a ainsi un ex-Président pour exemple comme François Hollande qui se voit verser 36 500 € mensuels en plus des autres avantages…

Note : Pour la gauche dure, la Révolution n’est pas pour demain matin avec ces gens-là non plus ! ( http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/11/16/a-gauche-l-idee-d-un-revenu-de-base-est-loin-de-faire-l-unanimite_5032317_823448.html )

La solution qui me vient à l’esprit est celle qui devrait plaire au responsable de cette réforme (M. Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites et nouveau ministre des retraites), puisqu’il est chrétien, est d’aller dans le sens du Christ quand il disait dans une parabole qu’il paierait l’ouvrier de la onzième heure autant que l’ouvrier de la première heure. Ce qui n’enlèverait rien à l’ouvrier de la première heure et permettrait à l’ouvrier de la dernière heure de finir le travail de l’employeur et donc de le remercier en lui offrant une rémunération digne pour qu’il puisse continuer à vivre. (cf. : l’idée du Revenu de Base inconditionnelle à vie, et/ou Dotation Inconditionnelle d’Autonomie)…

Pour notre part, nous avions dans nos candidatures diverses aux élections sénatoriales de 2011, européennes de 2014 et législatives de 2017, suggéré un revenu recentré avec des revenus maximum et minimum sur la base d’un écart de 1 à 4 : 

REVENU MINIMUM ET MAXIMUM : POUR L'INSTAURATION D'UN REVENU MINIMUM ET MAXIMUM 

En mai 2014, aux dernières élection européennes, nous proposions : 

(…) favoriser l’égalité et la solidarité par la mise en place d’une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA) (similaire du Revenu de base) pour tous les citoyens de l’UE et par l’instauration, dans chaque pays, d’un revenu minimum et maximum sur la base d'un espace écologique d’inégalités allant de 1 à 4 ou 6. 

( cf. : http://pierre.souchier.free.fr/europeennes2014/index.html )

et favoriser l’égalité et la solidarité avec un revenu minimum et maximum sur la base d'un espace écologique d’inégalités allant de 1 à 4 ou 6. 
( cf. : http://pierre.souchier.free.fr/europeennes2014/index.html )

Voir aussi pour 2011 : “Le chômage, c'est fini ! Vive le bonheur national brut (BNB)” http://pierre.souchier.free.fr/revoltons_nous/page.revoltons-nous.25.html

et  : http://pierre.souchier.free.fr/legislatives2017/index.html&nbsp ; ( chapitre : Le programme de rassemblement autour du Mouvement éco-citoyen #100% ).

 

Ces petites points étant exposés, j’en rajoute une couche en vous indiquant deux articles sur ce sujet :

Le Nairu : Pourquoi il y aura toujours un taux de chômage programmé à 7 % minimum !
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nairu-pourquoi-il-y-aura-202451

L’arnaque du taux plein pour toucher une retraite digne !
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arnaque-du-taux-plein-pour-202405

Voilà rapidement ce que je pense des options pour repenser le système des retraites dans un sens moins inégalitaire.

Avec mes salutations citoyennes courtoises.

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 6 septembre 2019.

 

Note : Remarque concernant les handicapés : Je ne vois pas trop comment celles et ceux qui sont handicapé(e)s (et laissé(e)s pour compte dans cette société !) pourraient avoir le nombre de points leur permettant d'avoir une retraite correcte. En effet, à supposez qu'une personne soit handicapée (du travail ou autre comme accident, etc.) pendant une quinzaine d'années par exemple, comment pourrait-elle avoir un revenu digne de retraite puisque les années de handicap ne sont pas comptabilisées dans les années de retraites… Un cas d'école concernant les inégalités dans ce pays…

 

Un billet que j'avais publié sur Agoravox en mars 2018 :
L’arnaque du taux plein pour toucher une retraite digne !
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-arnaque-du-taux-plein-pour-202405

Documents joints à cet article

Pour moins d'inégalité dans les retraites, il faut moins d'inégalité dans les revenus ! Pour moins d'inégalité dans les retraites, il faut moins d'inégalité dans les revenus !

Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 9 septembre 11:07

    pourquoi un revenu de base de 1 à 4 ?

    certains sont supérieurs aux autres ?


    • Aimable 9 septembre 14:36

      @foufouille
      Je suis d’accord avec vous , en dessous du peuple élu , c’est la lutte pour être supérieur a ceux qui considère qu’il y a quelqu’un d’inférieur en dessous d’eux .


    • Cadoudal Cadoudal 9 septembre 14:46

      @Aimable
      quelqu’un d’inférieur en dessous d’eux.

      Bientôt chez vous...

      VOYEZ VOUS MÊME COMMENT LES SUD-AFRICAINS MASSACRENT LES ÉTRANGERS... ICI C’EST À WESTERN-CAPE CE MATIN !

      https://twitter.com/CharlieMingiedi/status/1170660655357222912


    • foufouille foufouille 9 septembre 15:21

      @Aimable

      C’est un revenu de base donc une personne qui pourrait avoir 4 smic et ne travaille pas, le fait un peu exprès.

      Un employé du bâtiment est tout aussi utile.


    • kirios 9 septembre 12:03

      Pierre Sarramagnan-Souchier

      je ne comprends pas votre candidature aux européennes(institution conçue pour fabriquer et serviliser les faibles)et aux sénatoriales, institutions antidémocratiques qui coûtent un argent fou et ne représentent rien !

      j’ai quand même validé (°°°) votre article car il traite d’un sujet qui devrait être primordial dans une république qui se dit démocratique .

      oui , le rapport de1 à 4 me convient :

      1000€ pour un balayeur, 4000 € pour le président de la république ou un patron du cac40 , cela me parait acceptable( le balayeur , bien souvent ,effectue une durée de travail plus longue )


      • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 septembre 15:12

        @kirios
        Merci de votre commentaire !
        Nos diverses candidatures que vous mentionnez, avaient pour objectifs de faire passer des idées et options différentes que celles auquel nous assistons depuis trop longtemps.
        Nous n’avions évidemment (et heureusement !) pas l’intention et la naïveté de nous faire élire. Tel n’était pas notre but.
        Nous sommes d’ailleurs assez contents de constater que nos idées progressent, même si c’est très lentement !

        Pour ce qui est d’un revenu sur la base de 1 à 4, cela n’est pas nouveau, puisque même dans les scop certaines entreprises peuvent présenter des revenus sur la base de 1 à 3 ! (Définition des scop et scip : 

        La Scop. Juridiquement, une Scop est une société coopérative de forme SA, SARL ou SAS dont les salariés sont les associés majoritaires. Dans une Scop, les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital social et 65 % des droits de vote.

        https://www.les-scop.coop/sites/fr/les-scop/qu-est-ce-qu-une-scop.html )


        Bien courtoisement.


      • Raymond75 9 septembre 12:35

        Oui bien sur, moins d’inégalités de revenus entrainent moins d’inégalité dans les retraites, qui sont des revenus différés ... Mais pas que :

        ** La multiplicité des régimes de retraites sont une grande source d’inégalités, a revenus égaux (ex : salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants, commerçants et libéraux).

        ** Les possibilités d’évolution dans son milieu de travail, importantes dans les grandes entreprises, faibles dans les petites.

        ** La possibilité d’accès à la formation permanente réellement qualifiable ... et la volonté de s’y lancer.

        ** Pour ce qui est des femmes qui arrêtent de travailler ’pour s’occuper de leurs enfants’, il faut d’abord observer que rien ne les y obligent, et que cela relève d’un système assurantiel familial. Je ne vois pas comment calculer la même retraite pour une personne qui travaille à temps plein, une autre à temps partiel, et une troisième qui ne travaille pas ! Sinon, cela relèverait d’un ’revenu universel’, qui est un autre sujet.

        Le problème de la réforme qui est proposée, c’est que vous cotisez pour des points, peut être le même nombre de points par Euro gagné, mais que vous ne connaissez pas la valeur de ce point, et que l’état n’a aucun engagement à cet égard. La valeur du point devient donc un élément de politique budgétaire de plus, comme le furent les modifications des régimes de retraites privés dans le passé.

        La retraite doit être un engagement financier connu longtemps à l’avance.

        J’ajoute une réflexion : on ne cesse de nous dire qu’il y a un déséquilibre entre les actifs et les retraités ; mais tout le monde devient retraité, mais tous les actifs ne cotisent pas : l’optimisation fiscale, les non salariés, les revenus déclarés à l’étranger, etc ... tout cela favorise des pertes de cotisation.

        Enfin, je tiens à déclarer que par solidarité avec les générations futures, le baby-boom devenu papy-boom ne va pas oublier de disparaitre dans les 15 ans maximum à venir. Hors ceux qui ont aujourd’hui 20 ans devront attendre 45 ans encore pour devenir retraités ; le baby-boom ne sera en rien responsable de leur future situation de retraités !!!


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 08:57

          @Raymond75
          Vos remarques sur la valeur du point ont été confirmées par Fillon qui avait déjà la réforme des retraites à son programme, voici sa déclaration en 2016 :

          « Le système de la retraite par points, cela permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions. »


        • JL JL 10 septembre 09:18

          @Fifi Brind_acier
           
           ’’diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions.’’
           
          La bonne formule consiste à redistribuer année après année aux retraités la même quantité d’euros qu’on en a récoltés avec les cotisations.des actifs : Et c’est là que la formule doit prendre tout son sens :
           
           un euro cotisé à la caisse de retraite donne lieu (la même année) à un euro versé aux retraités.
           
           Et non pas comme il est dit et compris trop souvent : un euro cotisé par Dupont actif donne(ra) lieu à un euro versé (plus tard) à Dupont retraité.
           
           Nuance donc : dans le premier cas le système est solidaire par répartition ; dans le second il est individuel par capitalisation.
           
          Nb. La conversion des euros en points n’est qu’un outil pour palier aux fluctuations de de la valeur de la monnaie qu’engendre inévitablement l’inflation : on pourrait dire que ça représente des euros constants, expression oxymorique s’il en est.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 10:07

          @JL
          Il est plus simple pour comprendre l’objectif visé, de lire la feuille de route de la Commission européenne, cette réforme doit rapporter 5 milliards par an !


        • JL JL 10 septembre 10:10

          @Fifi Brind_acier
           
           ’’ cette réforme doit rapporter 5 milliards par an ! ’’
           
           La bonne question est : Rapporter à qui ? Au profit de qui ? Corolaire : au dépens de qui ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 11:39

          @JL
          Devinez !


        • JL JL 10 septembre 11:45

          @Fifi Brind_acier
           
          sincèrement, je ne sais pas ; si vous le savez, dites le.
           
           Le Trésor public c’est à nous, non ?


        • CLOJAC CLOJAC 9 septembre 12:53

          Vous auriez pu évoquer le scandale de l’’ASPA !

          Quand des Français qui ont bossé et cotisé toute leur vie touchent dans les 650 à 700 euros/mois, tout membre de l’UE démuni et de la Suisse (vous connaissez beaucoup de clochards suisses ?) et tout étranger réfugié politique ou apatride âgé de plus de 65 ans, sans ressources et résidant en France de façon régulière (i.e qui a déposé un dossier) sans y avoir jamais travaillé ni cotisé empoche 868,20 €/mois.


          • foufouille foufouille 9 septembre 13:52

            @CLOJAC

            comment il fait pour avoir moins que le minimum vieillesse ?


          • CLOJAC CLOJAC 9 septembre 20:55

            @foufouille
            Il ne faudrait pas considérer la situation d’après les législations en vigueur en 2019 mais se reporter 50 ans en arrière, les retraités d’aujourd’hui étant les jeunes d’hier.

            Je pense aux gens qui n’ont pas cotisé toute leur vie, mères au foyer divorcées, épouses d’artisans, d’agriculteurs, de commerçants travaillant avec leur mari pendant longtemps sans statut, personnes parties tenter leur chance à l’étranger quelques années, individus souvent jeunes faisant des petits boulots au black avant l’invention des autoentrepreneurs, petits commerçants ou prestataires de services survivant à peine de leur travail et donc cotisant peu... Liste non exhaustive.

            Si leurs revenus sont inférieurs ils peuvent demander un complément à l’ASPA (qui n’est pas attribué automatiquement) et de toute façon il faut avoir plus de 65 ans.
            Quid entre 60 et 65 ? Et puis, dans les campagnes où les services publics se sont fait la malle, il n’est pas facile de trouver le bon guichet où déposer sa requête.
            C’est un vrai problème de société qui n’intéresse personne car il concerne le plus souvent des personnes isolées qui ne risquent pas d’attirer l’attention en protestant fortement.


          • Salade75 9 septembre 13:45

            Bonjour,

            "Il semble que je ne sois pas le seul à penser cela : « A cotisation égale, ceux du bas de l’échelle sociale profiteront bien moins de leur retraite »

            ".

            L’article du monde dont vous extrayez une citation ne traite pas de l’inégalité salariale, mais de l’inégalité de l’espérance de vie dont vous ne parlez pas du tout.

            Bel exemple de manipulation pour tenter de donner une caution à sa réflexion ...


            • MagicBuster 9 septembre 14:21
              Pour moins d’inégalité dans les retraites, il faut moins d’inégalité dans les revenus !

              Il faudrait moins d’égalité dans les diplômes / formations.

              Soit on arrête d’importer des cancres ; soit on arrête d’avoir des gens diplômés dans tous les domaines.

              Selon que l’on nivellera par le haut ou par le bas, le résultat ne sera pas le même.


              • Le421 Le421 10 septembre 13:30

                @MagicBuster

                Soit on arrête d’importer des cancres

                Je vous invite à regarder de célèbres jeux télévisés le midi et vous verrez que les cancres sont rarement « importés »...


              • Julot_Fr 9 septembre 14:31

                Le titre sous entends que le polit buteau centralise a le pouvoir d’ajuster telle ou telle subvention, genre l’etat nanie de l’urss est au commande.. le problem n’est pas vraiment de demander au oligarque de nous donner les miettes equitablement mais de faire en sorte que ceux ci ne se baffrent pas sur notre dos.. la premiere etape serait donc de leur retirer la manette des mains.. ce qui signifie plus d’autonomie pour les gens.. ou on prefere rester des bons toutous bien sages attendant le cheque a la fin du mois ?


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 10:04

                  @Julot_Fr
                  la premiere etape serait donc de leur retirer la manette des mains.

                  C’est ce qu’ont fait les Français depuis plus de 30 ans !
                  Les mouches changent d’âne. Mais à chaque fois, ils élisent un Président européiste, qui n’envisage aucunement de faire sortir la France de l’UE.
                  Et qui, de Droite ou de Gauche, va appliquer la même politique européenne néolibérale, avec partout les mêmes conséquences anti sociales.


                • Ruut Ruut 9 septembre 16:34

                  Je suis pour une retraite unique (même montant mensuel pour tous) commune à tous, président sénateurs et chômeurs inclus et ce dès 55 ans.


                  • Spartacus Spartacus 9 septembre 16:40

                    Les inégalités de revenus sont liés à la rareté, au risque, au talent et l’incitation, sinon c’est le communisme....

                    C’est faire de la société une société de fonctionnaires totalement absurde et débile...

                    Tuer l’esprit d’initiative, les talents, le libre arbitre et mettre la société à la servitude aux normes...

                    Une utopie qui a déjà fait 100 millions de morts....

                    Un peu comme le film « la plage » qui caricature le monde bobo ecolo-fasciste....

                    Tout le monde est égal, mais en fait, laisse le champ aux despotes ou on laisse mourir ceux qui sont malades, incite le groupe a condamner sans scrupules ceux qui dérangent.

                    L’égalitarisme est une société de merde que seuls des intellos de gauche à tendance jalouse imaginent.

                    En général, ils aiment trouver des malheureux, handicapés, ouvriers et personnes a plaindre pour justifier leurs fantasmes de monde coercitif et directiviste. 

                    Car dans ce monde d’intellos de gauche, ils se savent personnellement mieux équipés que les autres pour en être les passager clandestins les plus profiteurs.

                    Dans un monde capitaliste ouvert, ils ont pleine conscience de leur incapacité. 

                    L’égalitarisme, n’est pas la demande des malheureux que ces gauchistes aiment à justifier, mais leur demande de se prendre plus intelligent que les autres et se sentir frustré de ne pas être reconnu dans un monde ouvert.......

                    Les égalitaristes militants ne veulent pas l’égalité, ils veulent pas que les autres aient plus qu’eux.....et que tous les autres aient moins que eux.


                    • foufouille foufouille 9 septembre 16:50

                      @Spartacus

                      donc le pauvre de HK aime dormir dans son bidonville sur le toit de l’immeuble ou dans le macdo ?

                      tu es vraiment taré.


                    • Le421 Le421 9 septembre 18:26

                      @Spartacus
                      Doit-on répondre à de telles âneries ?
                      Toi, le grand fait tout de l’économie et du bisness, serait-tu capable de construire entièrement ta maison de tes mains ?
                      Dépanner ta bagnole.
                      Faire la bouffe, le lit ?


                    • Spartacus Spartacus 9 septembre 18:33

                      @foufouille
                      « pauvre de HK »
                      Je connais très bien Hong Kong et je peux te dire que c’est un problème Foncier d’absence d’espace libre et démographique, absolument pas de pauvreté.

                      Tellement riche que la Chine entière veut y vivre.

                      Ceux qui sont sur les toits sont en attente de logement et généralement les nouveaux venus pour absence de logement disponibles long à trouver.

                      Ils ont un travail et des revenus. Et contrairement a ton esprit limité à l’insulte et les clichés, ils préfèrent y vivre dans des conditions difficiles avec un Job, des revenus, un avenir possible, qu’a la campagne ou dans les champs sans Job, sans avenir et sont plus riche là haut que toi comme gauchiste Français subventionné inemployable et frustré.


                    • foufouille foufouille 9 septembre 18:44

                      @Spartacus tu es vraiment un débile complet.

                      c’est une des villes les plus cher et sans campagne.


                    • Spartacus Spartacus 10 septembre 09:01

                      @foufouille
                      Les « nouveaux venus » viennent chercher un Job du monde entier.
                      Hong Kong n’est pas un pays fermé et limité comme toi.


                    • foufouille foufouille 10 septembre 12:21

                      @Spartacus

                      abruti ou débile n’est pas une insulte car c’est ce que tu es et incapable de chercher sur google.


                    • Spartacus Spartacus 11 septembre 08:39

                      @foufouille

                      « abruti » « débile » « incapable » smiley La vulgarité permet d’évacuer tes incapacités personnelles ?
                      C’est certain que la finesse d’esprit et la politesse sont inconnues dans ton monde..


                    • foufouille foufouille 11 septembre 08:51

                      @Spartacus

                      dans la vraie vie, un mytho comme toi fait vite rire.

                      quand tu auras internet et google, tu pourras regarder des photos d’un bidonville pour pauvre sur le toit avec un wc et un lavabo pour tout l’étage.


                    • Spartacus Spartacus 11 septembre 12:39

                      @foufouille
                      Au moins ils ont un wc et un lavabo et l’eau courante.
                      Ils ont même un job et des revenus plus importants que tes subventions d’assisté.

                      Les photos misérabilistes, ne disent pas que les gens ont choisit librement d’y venir au lieu de rester dans la campagne chinoise encore plus misérable à se crever pour planter du riz et vivre sans eau courante, sans week end, et sans revenus. 

                      Même sans logements disponibles, ils préfèrent vivre à hong kong sur des toits que encore plus misérables dans leur province.


                    • foufouille foufouille 11 septembre 12:55

                      @Spartacus

                      non seulement, ils sont sous le seuil de pauvreté, à la retraite, malade, etc mais pas obligatoirement chinois du tout sinon ils ne seraient pas dans un bidonville ...........


                    • Spartacus Spartacus 11 septembre 17:00

                      @foufouille
                      Pauvreté part rapport a qui ?
                      J’ai pas dis que leur situation est enviable.
                      Mais pauvre à Hong Kong est plus enviable que d’être travailleur dans tous les pays qui entourent la presqu’île ..

                      Les 15% sous le seuil de pauvreté de HK sont plus riche que la moyenne des habitants de toute l’Asie et disposent de ressources matérielles et financières supérieures.

                      Vivre pauvre dans un pays riche comme HK est plus enviable que de vivre dans la classe moyenne des pays d’Asie.

                      Un seuil de pauvreté est une stupidité de raisonnement car ça mesure une richesse par rapport à une moyenne des revenus du Pays. 

                      Le pays ou il y a le plus de gens sous le seuil de pauvreté c’est Monaco avec 40% des habitants sous le seuil.

                      A HK il y a des aides importantes aux pauvres, mais y’a pas de logements a donner. Et majoritairement ce ne sont pas des natifs de HK qui sont sur les toits.


                    • foufouille foufouille 11 septembre 17:14

                      @Spartacus

                      tu le fais exprès ?

                      vivre dans un bidonville, c’est pour les super pauvre. Les autres ont une chambre pour le quart du smic local.

                      Tu ne peux chercher tes infos avec google au lieu d’écrire des conneries ?


                    • Spartacus Spartacus 12 septembre 11:16

                      @foufouille
                      Regarde donc Google puisque t’es si malin et évite les sites à gauchistes qui aiment présenter sans réfléchir les choses.

                      Depuis les années 80, 1 millions de chinois de chine continentale en 20 ans ont débarqué.....
                      Soit 15% de la population.

                      Dans un pays ou il y a 30 000 habitants au km2 et tout l’espace est pris, il y a des difficultés pour les héberger.

                      Les gens sur les toits sont « pauvres » aux normes occidentales de bobo parisien mais riches aux normes Asiatique et Chinoises.
                      Ces gens n’ont pas envie de repartir en Chine continentale, et je te le répète, ce sont quasi tous des non-natifs de Hong Kong qui y vivent....

                      Ils n’ont pas loin à aller, la ville de Shenzhen n’est pas loin, y’a des jobs et c’est le poumon économique de la Chine.
                      Mais ces gens préfèrent rester et vivre mal sur les toits de HK que de retourner en Chine ou même en faisant partie de la classe moyenne ils seront plus pauvre et pourrons avoir moins de consommation possible que sur les toits de HK....


                    • Coriosolite 9 septembre 17:55

                      Bonjour,

                      Tant que le financement des retraites se fera par des cotisations salariales (ou patronales sur les salaires), c’est à dire un financement sur le travail humain, on ne sortira pas de ce cycle de réformes qui ne sont que des replâtrages conjoncturels et provisoires depuis 30 ans.

                      Pourquoi pas un système proche du système danois ?

                      C’est un système de retraite financé par l’impôt, ce qui entraine donc la fin des cotisations salariales et patronales qui seront en majeure partie réintégrées au salaire.
                      Et conséquemment en France ce serait la suppression de plusieurs prestations sociales, minimum vieillesse, pension de réversion, RSA pour les retraités, et d’autres à définir.
                      A un âge à fixer -63 ans peut-être- chaque citoyen français ou étranger ( pour les étrangers sous conditions de durée de résidence et autres critères à déterminer), qu’il ait travaillé ou non (donc pension universelle), aurait droit à une pension de retraite -disons 1000€ par exemple- indexée sur l’inflation et garantie à vie.
                      Chaque citoyen aurait en parallèle obligation d’abonder tout au long de sa vie par des versements libres -montant et périodicité-, à une sorte de livret d’épargne retraite garanti par l’état et indexé sur l’inflation. Et bien entendu bloqué jusqu’à l’âge de la retraite, avec choix de sortie en rente mensuelle ou par liquidation.
                      Ensuite chacun fait ce qu’il veut de la somme épargnée.
                      En complément chacun pourra ou non selon ses moyens et ses choix, cotiser volontairement à des assurances retraite par capitalisation du privé ou d’Etat, peut-être plus rémunératrices, mais à ses risques et périls.
                      Ce système assure à chacun, ancien salarié, indépendant ou n’ayant pas travaillé, un revenu de base pour ses vieux jours, simplifie la gestion des retraites et laisse à chacun une grande liberté pour préparer sa retraite.

                      • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 septembre 15:21

                        @Coriosolite
                        Merci pour votre remarque sur le financement du système danois qui est une solution intéressante.
                        Concernant l’impôt, j’ai personnellement une autre suggestion à proposer qui est validée par d’éminentes personnes et que les pouvoirs préfèrent superbement ignorer pour le moment.
                        Lire à ce sujet mon billet de 2017 :

                        “Une société sans taxes,

                        sans TVA et sans impôts,

                        c’est possible !”

                        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-societe-sans-taxes-sans-tva-et-189997

                        Avec mes salutations courtoises.


                      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 septembre 20:31

                        A noter que la loi française qui est constitutionnelle énonce :

                        « Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. » (préambule de la Constitution de 1946 alinéa 11 encore en vigueur).

                        Il en résulte que le Français de France doit toucher de droit de la collectivité des moyens convenables d’existence.

                        Les gilets jaunes auraient donc dû agiter le droit avant tout.

                         

                        Comment payer ce droit du Français de France à avoir les moyens convenables d’existence ?

                        Eh bien il n’existe qu’une seule manière de mettre un impôt ou une contribution pour les dépenses d’administration et elle est constitutionnelle :

                        ART. 13. — Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.


                        • Le421 Le421 10 septembre 09:00

                          @Daniel PIGNARD
                          Ce que vous dites est vrai.
                          Cependant, je vous rappelle que le droit a été perverti au cours du temps par un tas de cas particuliers qui sont devenus, jurisprudences obliges, des règles générales maniées avec virtuosité par des avocats grassement payés.
                          Ce qui fait que le pécore de la rue ne voit la justice efficace que lors de comparutions immédiates...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 09:56

                          @Daniel PIGNARD
                          Le droit français dans l’ UE, c’est peanuts.

                          Le Droit communautaire s’impose de manière absolue aux Droits des états, y compris dans le domaine constitutionnel.

                          Dans le domaine économique et social, les pays européens doivent appliquer les GOPé, les Grandes Orientations économiques et sociales.

                          Leur mise en place est surveillée jour après jour par des fonctionnaires européens, et c’est Bercy qui tient à jour l’avancement des réformes.

                          A part l’ UPR, personne ne vous en parle, car les européistes cachent les Traités européens et à font croire que c’est Macron qui décide de tout.


                        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 septembre 10:19

                          @Fifi Brind_acier

                          La Constitution de la France est supérieure à tout traité, traité d’ailleurs qu’en l’occurrence, La France a refusé en 2005. Si l’Europe a accepté de suivre ceux qui lui ont fait croire que la France était derrière eux, tant pis pour elle, elle n’a pas été sans remarquer que les Français n’en voulaient pas.

                          Or il se trouve que Notre Marseillaise fait partie de notre Constitution et donc ses couplets 1 à 4 aussi. Eh bien lisez-les et chantez-les au Parlement européen et vous ne manquerez pas de vous faire remarquer.

                          Montrez-nous l’article voté par les français qui dirait que la Constitution de La France est supplantée par les traités européens.

                          Ils ont fait un coup d’état foireux en se cachant du peuple, ils se le prendront en pleine poire le moment venu et avec le droit en plus. On va wigoler.

                          Si on démontre en droit au peuple que l’autorité de l’UE qu’elle se donne est usurpée, le coup d’Etat contre elle devient justifié et ce n’est pas avec ses deux bâtiments l’un à Bruxelles et l’autre à Strasbourg qu’elle va résister à la pression de l’armée.

                          Oui, l’armée plutôt que l’article 50 car la France n’a pas voulu du traité de Lisbonne et le droit est pour elle et Dieu n’aime pas les fourbes.

                          Ils méritent les châtiments qu’ils auront d’ailleurs, les prophéties sont assez claires là-dessus.

                          Le peuple veut maintenant du conflit parce qu’il a été floué. Ce sont les tenants de l’Europe qui veulent éviter le conflit car il ne sera pas en leur faveur et la colère est déjà largement montée.


                        • Le421 Le421 10 septembre 13:34

                          @Daniel PIGNARD

                          Montrez-nous l’article voté par les français qui dirait que la Constitution de La France est supplantée par les traités européens.

                          Comptez sur la clique UPR pour vous répondre par une pirouette.
                          Si vous arrivez à les convaincre, je vous paye le Jules Verne !!  smiley


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 17:16

                          @Le421
                          Quelle pirouette ? Tapez primauté du droit européen, vous verrez bien....
                          La Constitution française a été modifiée 24 fois pour qu’elle devienne compatible avec le droit européen.
                          Wikipedia :

                          Le principe de primauté du droit de l’Union européenne est le principe selon lequel une norme juridique d’un État membre de l’Union européenne qui se trouve en conflit avec une norme de l’Union européenne doit être écartée par les instances nationales, afin que le droit de l’Union européenne puisse prendre effet. Il garantit la supériorité du droit européen sur les droits nationaux. Le principe de primauté vaut pour tous les actes européens disposant d’une force obligatoire, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé. De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature (constitution, loi, règlement, arrêté, etc.) et que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire et la constitution des États membres sont également soumis au principe de primauté

                          C’est une doctrine juridique qui a émergé de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Il est consacré par l’arrêt Costa contre ENEL en 1964. Il est réaffirmé et sa portée est étendue par plusieurs autres arrêts de la Cour de justice.






                        • foufouille foufouille 11 septembre 08:54

                          @Daniel PIGNARD

                          c’est très drôle vu qu’on attend aussi le logement décent depuis 89.


                        • the clone the clone 10 septembre 08:59

                          Toutes ces inégalités son dues aux politiques qui se sont succèdes pendant des décennies ,droite , gauche et les gaudrioles de LaREM , la dessus on peut dire sans se tromper qu’ils sont tous mauvais voire pire, ce sont les pires ennemis du peuple qui les a élus ....


                          • Le421 Le421 10 septembre 09:03

                            @the clone
                            Droite, gauche... Évidemment, si vous considérez que Mitterrand ou Hollande étaient de gauche...
                            Enfin, oui, la gauche de la droite.
                            Mais pour moi, et ce depuis 63 ans, je ne considère pas avoir vu un politique de gauche au pouvoir.
                            Un peu Jospin, peut-être, mais il était Premier Ministre.
                            D’ailleurs, il avait redressé la sécu, non, sans couper les vivres aux assurés...


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 09:45

                            @Le421
                            Il n’y a plus de Droite, ni de Gauche dans les gouvernements européens, depuis le Traité de Maastricht en 1992. En 1997, les pays de la zone euro ont signé le Pacte de stabilité et de croissance, qui impose des politiques convergentes dans le domaine économique et social.

                            Il n’y a plus que des Gouvernements européistes qui sont d’accord pour appliquer les Traités néolibéraux au profit du patronat européen, de la finance et des multinationales. Mélenchon le sait très bien, il a la même analyse que l’ UPR, mais il n’en tire pas les mêmes conclusions, à savoir qu’il est urgent de quitter l’ Union européenne. « Mélenchon : La loi El Khomri, c’est la faute à l’ Europe ! »

                            PS : chaque pays adhérent à l’euro est d’accord avec les 4 critères de convergences.


                          • Le421 Le421 10 septembre 13:37

                            @Fifi Brind_acier
                            Vous ne répondez pas à mon constat.

                            Quand à citer Mélenchon pour appuyer vos dires, ce doit être un moment d’égarement de votre part, je suppose...
                            Vous savez bien que Mélenchon est franc-maçon, européiste invétéré, pro-américain, pro-Otan, pro-sioniste et pro-tout, tant qu’on y est !!  smiley


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 17:21

                            @Le421
                            Vous ne répondez pas à mon constat.


                            Quel constat ? Lisez le texte de Mélenchon, il explique très bien que la loi El Khomri n’est pas une idée de Hollande, mais vient de l’ Union européenne.

                            Je n’ai jamais rien reproché à Mélenchon, sauf son européisme.
                            S’il avait le programme de l’ UPR, je serais sans doute à la FI !


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 09:25

                            Inutile de gamberger, c’est notre appartenance à l’ Union européenne qui est à l’origine de la réforme des retraites. Chaque année, la Commission européenne envoie une feuille de route à chaque gouvernement, pour exécution.

                            ( traduction par l’ UPR de la novlangue en français courant. )

                            La Commission appelle cela « des recommandations », mais des conseils suivis de sanctions financières de plusieurs milliards d’euros en cas de refus, cela s’appelle des ordres à exécuter fissa.

                            Cette année, au programme : privatisations (dans la novlangue bruxelloise, cela s’appelle « des recettes exceptionnelles »), un grand classique, la baisse des dépenses, poursuivre la casse du droit du travail, geler les salaires, réformer les indemnités chômage, baisser les dépenses de santé et la réforme des retraites.

                            Cette réforme des retraites doit rapporter 5 milliards d’euros par an.

                            J’ajoute le billet du PRCF : « Il n’y a aucune difficulté pour payer les retraites ! »
                            La réforme des retraites, ce sont des ordres donnés par le MEDEF à travers l’Union Européenne du Capital au nom des critères de convergence de Maastricht.


                            • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 12 septembre 10:32

                              C’est vraiment dur la vie avec moins de 19 000 € par mois !

                              Le cumul emploi-retraite de Delevoye

                              Jean-Paul Delevoye, ministre délégué, haut-commissaire aux retraites peut toucher la sienne : à 72 ans, l’ancien sénateur a droit, au total, à ... 11 000 euros par mois souligne Le Point. Ayant le rang de ministre délégué, il reçoit 8 300 euros net chaque mois. L’Elysée s’inquiète de ce cumul à 19 000 euros face à l’opinion, et a donc recommandé que l’on suspende le bénéfice de sa retraite de sénateur, pendant cet intermède ministériel : cela le priverait de 4 000 euros. Il a encore de quoi voir venir. Mais c’est l’intention qui compte.

                              Source : https://www.atlantico.fr/rdv/3578950/macron-s-inquiete-de-la-remuneration-de-delevoye—municipales-la-droite-immunisee-contre-lrem—

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès