Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les cousus d’or de St Cyr

Les cousus d’or de St Cyr

Alors que Jean Luc Mélenchon a déclaré la guerre aux nantis, dans la banlieue cossue de Lyon à St Cyr au mont d’or, ceux-ci philosophent sur le bonheur d’être riche, tout en stigmatisant « les feignants qui vivent à leurs crochets ».

On doit ce reportage éclairant à Annabelle Brouard et Olivier Minot diffusé sur l’antenne de « France Culture », le jeudi 29 mars 2012, et le contenu de cet interview (les hauts revenus du lyonnais) est tellement énorme qu’on serait tenté de penser qu’il ne s’agit que d’un poisson d’avril, avant la date.

Extraits :

« Les cent papiers, c’est pas normal qu’on leur donne de l’argent, qu’ils aient la médecine gratuite… »

Un autre, qui déclare gagner 8 à 10 000 euros par mois ne comprend pas la dévalorisation du mot «  travail »…et il déclare « ce qui m’énerve, c’est cette complainte, on a l’impression qu’en France il y a 65 millions de pauvres gens asservis, qu’il y a un trésor caché à Versailles, que le roi ne veut pas sortir…  ».

Un autre habitant de cette florissante commune, se plaint que « l’on paye des impôts pour des gens qui ne sont pas productifs… » ajoutant « on ne peut pas mettre des gens en difficulté au nom de la protection sociale (…)on a donné de l’argent à tous ceux qui en demandaient pour des raisons…heu…des pressions (évoquant les syndicats)…on menace de mettre tout le pays en grève pour une petite poignée de personnes qui mettent le pays dans la désespérance  »

« Si vous aviez le président en face de vous que lui diriez-vous ? » demande le journaliste :

« Je crois que le président a été un petit peu ligoté par peur de mouvements sociaux, dans les banlieues par exemple (…) et bien je lui dirais, s’il est réélu, cette fois ci, il faut qu’il y aille, même si ça doit générer du sang et des larmes ! ».

Celui-ci déclare gagner 180 000 euros par an, prouvant sur sa feuille d’impôt, qu’il paye plus de 50 000 euros par an se plaignant que « l’impôt sur la fortune est un petit peu stupide, …il faut continuer à payer (…) pour faire plaisir aux pauvres (…) la simple progressivité de l’impôt sur le revenu est une taxation qui fait énormément payer les riches ».

Il affirme au passage payer plus de TVA que les pauvres, car il a un train de vie plus important que ceux-ci, puisque, dit-il, les pauvres achètent des produits de première nécessité qui sont taxés à 5,5% alors que les riches subissent des taxes plus élevées, rapport aux produits chers qu’ils achètent.

Une interviewée demande à Sarközi « d’arrêter de faire du social, d’arrêter de donner des avantages à ceux qui n’en ont pas besoin, qu’ont redonne le gout du travail aux gens, qu’on arrête de les payer à ne rien faire, (…) il faudrait un bon dictateur pour tout remettre en place, et là, ça ira bien  ».

L’intégralité du reportage est sur ce lien.

Pas étonnant des lors que les expatriés se multiplient en France, puisqu’ils seraient 2 millions à avoir fuit la France afin de ne plus payer leurs impôts dans leur pays. lien

Il est probable que la volonté du candidat socialiste d’instaurer une tranche d’imposition à 75% ne sera pas de nature à les faire revenir, pas plus que la promesse du candidat président qui prétend forcer les exilés fiscaux à payer leurs impôts en France, d’autant que nombreux sont ceux qui doutent que cette nouvelle promesse soit suivie d’effet, ajoutant qu’elle mettrait de toute façon du temps à se concrétiser. lien

On le sait, Jean-Luc Mélenchon, en hausse permanente dans les sondages, (lien) va lancer, s’il est élu, la chasse aux riches fraudeurs, et lors de sa prestation à Rouen, le 6 mars 2012, a dévoilé les noms d’une dizaine d’exilés dorés, planqués en Suisse.

De Wertheimer (Chanel) à Peugeot, en passant par Castel (vichy, st Yorre, Bieres 33 export) ou Bic, Defforey et Fournier (Carrefour), le candidat du front de gauche n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, menaçant que «  toute personne qui ne veut pas être imposée domiciliée fiscalement en France ne pourrait pas exercer une responsabilité exécutive dans une entreprise française  ».

Il a aussi évoqué le cas de Paul Dubrule, ex-maire de Fontainebleau, ex-sénateur, et président du groupe hôtelier « Accor  », qui s’est exilé fiscalement dès 2006, le bouclier fiscal ne l’ayant pas convaincu, pas plus que les autres, de revenir en France, économisant au passage plus de 2 millions d’euros. lien

Il a tiré ses noms de la liste des 300 plus riches de Suisse, parus dans la revue économique helvétique « Bilan  », (lien) dans laquelle figure les noms de 44 français, cumulant une fortune de 30 milliards d’euros. lien

Mais faire payer les riches n’est pas l’apanage du seul Jean-Luc Mélenchon, puisque Warren Buffet, et d’autres dirigeants envisagent aujourd’hui de pratiquer une imposition renforcée destinée aux « super riches ».

Le ministre des finances anglais, George Osborne, ne dit pas autre chose, tout en réduisant les impôts des petits et moyens revenus, serait apparemment décidé à faire payer les « très riches », en mettant dans son programme une taxe sur les propriétés de plus de 2 millions de livreslien

Il est vrai que dans notre beau pays « fraternel », le fossé entre les plus riches et les plus pauvres ne cesse de se creuser, et de Bernard Arnault, avec ses 30 milliards d’euros à Pierre Bellon, en passant par Pinault, Dassault, et 7 autres fortunés, les Français milliardaires sont à l’abri du besoin. lien

Malgré la crise, le nombre de milliardaires à battu un nouveau record et on compte sur la planète 1 226 milliardaires, pesant au total 4600 milliards de dollars, record absolu depuis les 25 ans que le classement existe. lien

Parallèlement, la France vient de battre un nouveau record, car si le candidat président se flatte d’avoir limité le déficit à 5,2 du PIB, la dette du pays (1717,3 milliards fin 2011) vient de passer le seuil des 1700 milliards, soit 85,8% du PIB. lien

Le compteur de la dette en temps réel est sur ce lien

Sur les 195 états de la planète, la France est le 19ème pays le plus endetté au monde, ce qui signifie qu’il y a dans le monde 107 pays moins endettés que le notre, et le seul paiement des intérêts de la dette représente 638 euros par an et par habitant.

Sur ce graphique, le déficit public à partir de 1959, montrant que dans les années 80, il frôlait la barre du zéro.

Notre dépense publique, par rapport au PIB, est l’une des plus importantes d’Europe, dépassant déjà dès 2007 la barre des 50, comme on peut le voir sur ce lien.

Ce qui justifia la décision de Standard & Poor de mettre le triple A de la France sous surveillance négative, et qui décida Fitch d’abaisser à la fin décembre 2011, de stable à négative la perspective de la note française à long terme. lien

Alors, si aujourd’hui, le président candidat veut surtout mettre en avant le déficit limité à 5,2 du PIB, tentant de cacher le montant record de la dette, il va encore plus loin, affirmant que « la crise est derrière nous et la France va rapidement retrouver le chemin de la croissance forte ». lien

Ce qui semble bien optimiste, et qui n’est pas l’avis de nombreux économistes, tel François d’Orcival, s’exprimant sur « canal academie ».

Constatant que la situation serait en train de se normaliser en Grèce, que les marchés boursiers reprennent des forces et que 600 000 emplois ont étés créés en 3 mois aux USA, il affirme que « si le pire est passé, la maladie demeure (…) et nous sommes condamnés cette année à emprunter 200 milliards d’euros sur les marchés » ajoutant « les français auraient bien tort de voter le mois prochain comme si tout était réglé ». lien

Un autre économiste, Marc Touati, directeur général de « Global Equities », lui emboite le pas, affirmant : « il est de notre devoir de rester réalistes : les accords européens n’ont absolument pas résolu le problème de fond de la zone euro, à savoir l’absence d’une croissance forte et de véritable politique fédérale au sein de l’UEM (…) la consommation française à baissé de 0,7 en décembre (…) il est clair que la France est bien retombée en récession a partir du 4ème trimestre 2011 (…) il est probable que l’attentisme préélectoral et la forte augmentation des impôts prévue après les présidentielles aggraveront encore la situation » concluant : « Dans ce contexte, annoncer que la crise est finie parait plutôt déplacée ». lien

Mais l’autocrate président, n’en a cure, et fait tout pour faire oublier son bilan, tentant d’enflammer manifestement les banlieues, mettant en scène des arrestations, (lien) profitant de « l’effet Toulouse-Montauban  » pour apparaitre comme le garant d’une sécurité nationale dont il veut affirmer qu’elle serait menacée. lien

Ce qui n’est pas sans rappeler la campagne de 2007. lien

Pourtant, chacun sait que les actes de délinquance et d’insécurité se produisent en majorité dans le cadre familial, bien loin des banlieues oubliées et stigmatisées. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « qui mendie en silence, meurt de faim en silence ».

L’image illustrant l’article provient de « tinkuy.fr »

Olivier Cabanel

Articles anciens

Keynes, le clairvoyant

Salauds de pauvres

Nous étions au bord du gouffre

Les bourgeois de palais

Il fait trembler les paradis fiscaux

Et si la crise ne faisait que commencer ?

La maffia au secours des banques

Le travail est mort, vive la paresse !

Qui sont ces terroriches ?

Liposuccion pour la Grèce

Lunette noires pour paradis discrets

Quand on a Cantona

Que les gros salaires lèvent le doigt

Travailler ? moi jamais

Encore un G vain

Ces cigales qui aident les fourmis

L’impossible moralisation du capitalisme


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • subliminette subliminette 31 mars 2012 10:00

    « Les pauvres achètent des produits de première nécessité qui sont taxés à 5,5% alors que les riches subissent des taxes plus élevées, rapport aux produits chers qu’ils achètent. »

    C’est vrai, quoi ! Les pauvres n’ont qu’à acheter du caviar, il n’est taxé qu’à 5,5 % ! De quoi ils se plaignent ? Un peu de solidarité bon sang !


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 10:40

      subluminette

      très bon !
       smiley
      et ce qui est aussi amusant, c’est que la personne interviewée n’a pas réalisé que la TVA en question n’était plus au taux qu’elle prétendait, au moment ou elle était interrogée.
      je me demande si les habitants de cette pimpante commune connaissent, à l’instar de NKM, le prix des billets de bus, ou de métro ?
       smiley
      merci de votre commentaire 

    • Robert GIL ROBERT GIL 31 mars 2012 10:10

      Formée à la pensée de l’économie libérale, à la logique du marché et aux bienfaits du capitalisme, notre future élite n’a aucun sens critique de la société dans laquelle nous vivons. La pauvreté c’est la faute aux pauvres, le déficit de l’assurance maladie c’est la faute aux malades et le chômage c’est la faute aux chômeurs. Ils avancent tête baissée, endoctrinés par le systeme qui les a creer....


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 10:40

        Robert Gil

        je partage totalement et remercie.
         smiley

      • Romain Desbois 31 mars 2012 10:24

        Salut Olivier.
        J’ai lu dans un gratuit qu’il y aurait un peu plus de 2 millions et demi de millionnaires en France, record en % de tous les pays d’Europe.

        Concernant les salaires, je suis pour le SMAC (Salaire maximum, 10, 20 ou 30 fois le SMIC), indexé sur le SMIC pour que cela motive les SMACards à militer pour l’augmentation du SMIC.

        J’ai fait une petite exploration comptable.

        Imaginons :
        Une entreprise dont un des salaires équivaut à mille fois le SMIC.

        L’on met le SMAC à 500 fois le SMIC (très généreux pour la démonstration pour éviter les pleurs de ceux qui parleraient de spoliation).

        L’entreprise peut embaucher 500 SMICards sans dépenser un centime de plus.
        Avec 3 000 salaires ramenés au SMAC, cela fait 1 million et demi de SMICards « embauchables » sans que cela coûte 1 centime aux entreprises ou à l’Etat.

        1 million et demi de chômeurs en moins, c’est autant de familles sortis de la merde (un peu) et c’est autant d’allocations chômage en moins, donc à moyen terme moins de prélèvements sociaux (qui peuvent soit être transférés pour les retraites ou rendus aux salariés).

        Imaginons ce que cela donnerait si le SMAC était à 10 ou 20 fois le SMIC.
        C’est le plein emploi, la baisse importante des prélèvements sociaux et à terme l’augmentation du pouvoir d’achat.

        Si en plus l’on rend progressif les prélèvement sociaux.....
         


        • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 10:44

          Romain Desbois

          j’ai déja évoqué dans d’autres articles (liste en fin de celui ci) le SMAC.
          c’est effectivement une très bonne piste à exploiter, surtout quand l’on voit que certains salaires sont plusieurs centaines de fois le smic.
          en fixant une limite maximum, ça devrait avoir un effet sur la moyenne des salaires les plus bas, puisque la masse salariale devrait rester la même.
          et comme vous le dites, c’est aussi la possibilité de créer des emplois.
          et puis, il y a le RU...
          un vrai débat.
          merci de votre commentaire.

        • Romain Desbois 31 mars 2012 12:35

          Au plaisir Olivier de vous réentendre sur Radio Ici et Maintenant.


        • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 12:52

          Romain

          merci, c’est sympa
          à la prochaine fois, n’hésitez pas à vous faire connaitre sur l’antenne.
           smiley

        • calimero 31 mars 2012 21:20

          C’est le plein emploi, la baisse importante des prélèvements sociaux et à terme l’augmentation du pouvoir d’achat

          Ca c’est pas envisageable : si il n’y a plus de chomage comment est ce qu’on va maintenir la pression salariale ? Que vont devenir les profits des actionnaires ? Pire : si on enlève au gens la peur du chomage ca va leur donner des idées d’émancipation au lieu de s’occuper juste à survivre dans la crainte.

          L’augmentation du pouvoir d’achat créerait de l’inflation, très nuisible aux rentiers. Les intérêts économiques et sociaux du peuple s’opposent directement à ceux qui décident de son sort.


        • Marco07 31 mars 2012 10:30

          Croire à Mélenchon pour résoudre un problème politique, c’est digne d’un premier avril.


          Olivier, cessez de vous faire des illusions, le 5 mai, le steak choisi sa sauce, rien de plus, rien de moins. Un élu applique rarement son programme, à mon humble avis, vous aurez plus de chance à jouer au loto.

          Si vous pensez que Mr de la loge du Grand Orient de France touchant un salaire pour un emploi fictif (député européen, me semble) va changer la donne... Surtout avec sa vision pour l’Europe.

          Vous avez consulté le programme de biquette ? Nettement plus crédible.

          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 10:47

            marco

            je ne sais pas si lorsque vous évoquez la biquette, vous parlez de la poissonnière du FN ?
            si c’est le cas, les économistes se sont penchés sur son programme, et se sont bien amusés.
            a preuve, elle fait machine arrière sur la sortie de l’euro, et quelques autres « bonnes idées »
            dites si Mélenchon gagne la partie, et applique son programme, qu’est ce que vous faites ?
            vous avalez votre cravate ?
            jusqu’à preuve du contraire, le premier avril, c’est une bonne plaisanterie,
            et là, voyez vous, je ne pense pas que Mélenchon plaisante.
             smiley
            et tant mieux.

          • Marco07 31 mars 2012 14:50

            Olivier, contrairement à vous je n’hésite pas à admettre mes erreurs. Si c’était le cas, je viendrais vous présenter mes excuses.



            Mais je sais que là, je ne risque pas grand chose, surtout avec vous !
            Pour ce qui est du programme de biquette 2012, je vous invite à vous renseigner.
             smiley

          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 mars 2012 15:06

            @ Sarko07
            « Pour ce qui est du programme de biquette 2012, je vous invite à vous renseigner. » réfléchissez jeune homme, si c’est pas la finance qui gagne, c’est la guerre, point. Rejeter la responsabilité sur le peuple ne vous dédouane pas de votre choix. Pousser les plus nombreux à la culpabilité ne vous blanchit pas pour autant. Descendez dans la rue, on vous écoutera ou vous serez vilipendu.

            Syndicat = CIA : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4411931


          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 16:32

            marco sancho7

            c’est pas très gentil, puisqu’il m’est arrivé à quelques reprises d’avoir fais des erreurs, ce que j’ai reconnu publiquement...
            mais vous ne changerez jamais,
            de l’esbrouffe et de la gueule
            rien de plus.
            sacré marco
             smiley

          • Marco07 31 mars 2012 17:47

            Lisa Sion2, vous vous prenez pour qui ? Pour les douleurs aux chevilles, je vous conseille de la glace, ou à défaut un sac de petits pois surgelés bien frais, ça évite d’acheter les accessoires de pharmacie et ça vous permettra de calmer la douleur. Je sais ce que c’est, j’ai déjà eu des entorses, mais avoir les deux chevilles qui doublent de volume, jamais.

            Pour le « jeune homme », dois-j’en déduire que je peux vous appeler vieillard ou vieille femme ?

            Rejeter la responsabilité sur le peuple ne vous dédouane pas de votre choix
            Je vous invite à rester discret en ce qui concerne votre consommation de substance illégales, à défaut, citez-moi la partie du commentaire qui rejette la faute sur le peuple.

            Pousser les plus nombreux à la culpabilité ne vous blanchit pas pour autant.
            Cannabis, champignon ou ecstasy ? Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais là vous faites fort.

            Descendez dans la rue, on vous écoutera ou vous serez vilipendu.
            J’ai ma poubelle à descendre, vous y serez ?

            Syndicat = CIA : http://www.franceculture.fr/player/...

            Vu la teneur de vos propos, je ne perdrais pas mon temps avec le reste de vos délires, j’espère que vous ne m’en voudrez pas.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 mars 2012 17:58

            @ Sarko07, « Je me prend pour qui ? 99 % ... »
            Hayek résume en une phrase : " nous naissons tous différents, de facultés intellectuelles et physiques diverses ; pour que l’égalité se présente à nous, il faudrait donc donner plus aux désavantagés de la nature et moins aux avantagés. La liberté et l’égalité sont INCOMPATIBLES. Nos politiciens n’arrivent décidément pas à se mettre ça dans la tête. " Qu’en pensez, vous, avec vos facultés intellectuelles ?


          • Marco07 31 mars 2012 18:26

            Olivier,

            de l’esbrouffe et de la gueule
            ça veut dire que j’ai peut-être ma place au FDG ?! Parait qu’ils recrutent du personnel pour rabattre les voies égarées du PS pour le second tour (Mélenchon a avoué)

          • Marco07 31 mars 2012 18:36

            Li(truc)
            J’en pense que vous êtes en plein délire, je ne sais pas si c’est du à votre traitement, ou aux drogues, mais vous devriez relire les commentaires que vous citez, et relire vos réponses...
            Et peut-être attendre d’être sobre avant de poster.... ça vous évitera de répondre à côté de la plaque.

            Pour le reste, je vous laisse vous et vos délires incompréhensibles.


          • Pyrathome Pyrathome 31 mars 2012 11:51

            Salut Olivier,

            Salauds de pauvres !! .... smiley


            • joletaxi 31 mars 2012 12:21

              bonjour les enclumes
               

              salut marco

              pas étonnant que le chimiste galactique fasse la promo des éoliennes, il ne cesse de tourner comme une girouette, une fois la harpie nordique, une autre fois le flambi hollandais, maintenant le Staline d’opérette....finira par voter Sarko

              pourtant, l’histoire nous apprend que le seul système qui permette une réelle avancée dans tous les domaines, est le système libéral.
              On peut réellement s’inquiéter de l’état de frustration, de désespoir d’une frange de la population qui visiblement est incapable de se projeter dans l’avenir et qui n’espère qu’une chose ,que l’état joue les mères poule.

              Visiblement, si des murs sont tombés, il y a des murs psychologiques bien plus durs que le béton


              • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 12:50

                mon pauvre jo

                il y a au moins une chose vraie dans ce que vous écrivez :
                « les murs sont tombés »
                sauf que j’ai peur que vous n’ayez compris ce que vous avez écrit.
                quand un fruit est trop mur, il tombe.
                et le mur est tombé
                le système libéral que vous défendez est le principal responsable de la crise, et de la récession qui a suivi.
                et le mur est tombé.
                et à mon avis, il ne s’en relèvera pas.
                occupez vous donc du mur de votre château de sable, c’est encore là que vous êtes le plus performant.
                et arrêtez de vous battre avec marco et krolik. et autres zorglub
                il y a suffisamment de sable, de seaux, et de pelles pour vous permettre de tenter de le construire.
                apprenez la solidarité, le partage.
                ça ne peut que vous rendre service.
                le ciel vous tienne en joie.
                 smiley

              • Marco07 31 mars 2012 14:52

                il ne cesse de tourner comme une girouette, une fois la harpie nordique, une autre fois le flambi hollandais, maintenant le Staline d’opérette....finira par voter Sarko

                Pas mieux, comme dirait mon amis gardois, je partage.

              • SergeL SergeL 31 mars 2012 13:16

                Réduire le nombre de riches ( ils diminuent la croissance en bloquant la monnaie utile au développement de l’ économie ), réduire les rentiers ( pour des adeptes de la valeur travail !), réduire les incapables qui occupent des postes inutiles ( ça va de soi), réduire les actionnaires qui spéculent sur la monnaie, réduire les égoïstes ( ils freinent le progrès social, levier de croissance), ...
                virer la pègre qui déshonore la France ( tout le monde comprendra )
                le 22 Avril Votez juste.


                • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:11

                  Serge 

                  je remercie et partage totalement
                   smiley

                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 mars 2012 13:25

                  Sluàtous,

                  toute personne qui ne veut pas être imposée domiciliée fiscalement en France ne pourrait pas exercer une responsabilité exécutive dans une entreprise française " ’x’cuzez moi, j’irai plus loin encore.

                  Toute personne qui ne veut pas être imposée domiciliée fiscalement en France ne pourrait pas, directement ou par représentation lobbyiste, exercer une responsabilité exécutive dans une entreprise ou administration française.

                  C’est pas compliqué, si je suis patron de cent mille employé, et que je vole 100 euro /mois à chacun, mon conseil d’administration et moi nous partageons 10.000.000 d’euros, cinq pour moi et le reste pour mes potes.

                  Prenons l’exemple suivant : un bon pote m’achète un tableau 1.000.000 d’euros, je les lègue immédiatement à une œuvre caritative, personne n’est touché dans ses comptes sauf lui qui est défiscalisé d’une part de ses impôts...l’art d’effacer ses dettes par l’art contemporain : http://actualite.lefigaro.fr/maire-ump-saint-cyprien.html

                  «  ...milliardaires à battu un nouveau record et on compte 4600 milliards de dollars, » n’est ce pas proche du montant de l’épargne des français ?

                  «  si le pire est passé, la maladie demeure » La maladie meure...tout simplement !

                  a+ à tous.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:13

                    Lisa

                    en résumé, personne n’est pauvre, c’est seulement la richesse qui est mal partagée.
                    j’ai tout bon ?
                     smiley



                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 mars 2012 15:23

                    Exact, diviser ou partager en un c’est grotesque.

                    j’oubliais, " C’est pas compliqué, si je suis patron de cent mille employé, et que je vole 100 euro /mois à chacun, mon conseil d’administration et moi nous partageons 10.000.000 d’euros, cinq pour moi et le reste pour mes potes. " ça fait douze millions d’euros par an. Multiplier le prix de revient du litre par cent, ( 0.05 en Libye avant le clash ) et ça fait douze milliards dévalués. Merci Total 

                    J’oubliais, " un bon pote m’achète un tableau 1.000.000 d’euros, je les lègue immédiatement à une œuvre caritative, personne n’est touché dans ses comptes sauf lui qui est défiscalisé d’une part de ses impôts... si l’œuvre caritative est sa propre fondation, personne n’est dupé sauf l’impôt.


                  • Constant danslayreur 31 mars 2012 13:45

                    Passez d’abord votre souris (le mulot quoi, pas votre copine je n’oserais jamais), au dessus des liens, votre navigateur vous en donne au moins le titre et ne cliquez que si vous pensez que c’est susceptible de vous intéresser, tétout.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:15

                    kerjean

                    c’est simplement que ça me gonfle d’avoir des lecteurs qui me demandent des preuves de ce que j’écris,
                    si vous n’avez pas de doutes, n’ouvrez pas les liens
                    c’est tout simple
                    c’est ce que j’appelle « respecter le lecteur »
                    sinon, c’est trop facile d’affirmer sans apporter les preuves de ce qui est écrit.
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:43

                    constant

                    c’est exactement ce qu’il faut faire,
                    merci.
                     smiley

                  • Soi Même 31 mars 2012 13:41

                    @ Olivier bonjour, c’est fou comme l’argent est un sujet racoleur. Il est intéressant de constater que tous le monde est mécontentant, entre le riche qui peur d’être positionné, aux pauvres qui se plains de pas pouvoir vivre. Un sujet grave pour des engueulades sérieuses.


                    • SergeL SergeL 31 mars 2012 13:58

                       La monnaie( argent est suranné) est JUSTE une reconnaissance de dette : pour effectuer une économie de troc . La reconnaissance de la richesse est normale pour les personnes morales, car cela contribue au bon développement de la croissance.
                      Une société qui accepte un écart économique ( riche = abus de reconnaissance & pauvre = condition sociale infondée) est condamnée au désordre.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:17

                      Serge

                      oui, c’est bien ce que j’avais compris.
                      toute peine mérite salaire, mais les salaires se doivent d’être équilibrés
                      si ce n’est pas le cas, c’est le début prévisible d’un conflit, tot ou tard
                      d’ou l’intéret duSMAC
                      voir un commentaire plus haut
                       smiley

                    • gordon71 gordon71 31 mars 2012 14:34

                      salut oli

                      l’avis de Claude Michéa sur le sujet qui inspire largement le mien
                      mentalité socialiste mentalité de racaille 

                      http://ilikeyourstyle.net/2012/02/2...
                       extrait :
                      « l’intervention de la puissance publique qu’impliquent les politiques de redistribution crée les conditions structurelles des pires injustices. En effet, plus les prélèvements obligatoires augmentent, plus grande est la proportion de la richesse collective qui n’est pas gérée par des individus responsables, mais par une nébuleuse opaque de décideurs sans visage, dont seuls quelques-uns peuvent être sanctionnés par un vote démocratique, la plupart jouissant de la plus totale impunité.

                       À l’abri de ce flou, les plus grandes injustices se commettent, pour la bonne raison que les décideurs publics ne dépensent pas leur argent, mais celui des autres. Ils peuvent donc prendre des décisions à la fois irrationnelles, économiquement absurdes, et intéressées, visant leur propre enrichissement et celui de leur clientèle. » 


                      • olivier cabanel olivier cabanel 31 mars 2012 14:42

                        gordon

                        beau lien, merci.
                        ceci dit, ce texte ne s’applique pas à mon avis de la théorie socialiste, telle que l’on peut la comprendre, mais d’une dérive contestable, bien évidemment,
                        on pourrait faire le parallèle avec le communisme.
                        à mon sens, ce qui s’est passé en Union Soviétique, ou ailleurs, n’a qu’un lointain rapport avec la pensée marxiste, et s’apparente plutôt à l’utilisation d’une pensée dévoyée, 
                        en urss, ce n’était qu’une dictature, avec le prétexte que l’on connait.
                        c’est bien ce que dénonce le texte que tu proposes.
                        il relate « le fou » qui permet de commettre des injustices, mais des cet instant, l’idée même du socialisme n’est plus qu’un décor de façade, qui permet justement de mettre en place « cette nébuleuse opaque » source de toutes les dérives que nous avons connu.


                      • gordon71 gordon71 1er avril 2012 05:51

                        salut oli



                        toujours aussi matinal ?

                        ce que je veux dire : je ne conteste pas l’accroissement des inégalités et le scandale des femmes isolées qui ne peuvent pas nourrir leurs mômes (pour prendre un exemple qui me scandalise)

                        mais la méthode qui consiste à désigner les riches ( à partir de quand est on riche ?)

                        revient pour moi à accuser les bien portants d’être responsable des gens malades

                        c’est les sens du texte de Michéa, vouloir prendre aux « riches » désignés, pour donner aux pauvres, (robin des bois)

                        c’est prendre le risque d’appauvrir notre société toute entière 

                        dernière chose : la « bureaucratie » , et je ne parle pas que des fonctionnaires, (une chambre de commerce, certains gros syndicats, les collectivités territoriales pillent la population comme pouvaient le faire les fermiers généraux avant la révolution...

                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2012 05:55

                        gordon

                        bien obligé de me lever aux aurores,
                        je suis un chineur inconditionnel, et il faut arriver de bonne heure pour faire les bonnes affaires.
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er avril 2012 05:58

                        gordon

                        il ne s’agit que des « très riches »
                        pas des riches
                        il n’est pas acceptable qu’une telle inégalité de salaires perdure
                        d’ailleurs, si l’on veut relancer la croissance, il faut donner du pouvoir d’achat,
                        si on relève les plus bas salaires, et on baisse les plus gros, ça le permettra
                        maintenant, reste à savoir s’il faut relancer la croissance ?
                         smiley

                      • gordon71 gordon71 1er avril 2012 05:59

                        ah les affaires....


                        donc bonne chine 

                        il paraît que certains en arrivent à pied... smiley

                      • gordon71 gordon71 1er avril 2012 06:03

                        qu’il y ait des gens puants d’égoïsme à droite je vous le concède bien volontiers Oli, 


                        j’aimerais être sûr que les mêmes n’existent pas ...

                        en face, avec le même mépris pour les pauvres et les exclus... 

                        ceci étant 

                        la vallé des monts d’or n’a rien à envier à celle de Chevreuse ou à Neuilly

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès