Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les Attila de la République

Les Attila de la République

Ils font souvent leurs coups en douce, disposant de moyens financiers considérables, d’appuis solides dans le monde politique, et de lobbyistes efficaces qui leur permettent de mener à bien leurs projets dévastateurs.

Qu’on en juge par le scandale dévoilé, entre autres, par Fabrice Nicolino, consistant à la création d’un golf, constitué en partie de la zone Natura 2000 de la région de Bordeaux.

C’est un vaste périmètre bordant la Gironde, au sud de Bordeaux, à Villenave-d’Ornon, constitué de prairies humides et d’étangs, où survit entre autres le rare vison d’Europe et probablement beaucoup d’autres espèces menacées. lien

Éric Bez, fils d’un certain Georges, lequel s’était illustré dans le monde du Foot Bordelais, avait profité des largesses du patron de la CUB (Communauté Urbaine Bordelaise), Chaban-Delmas, lui permettant d’acquérir pour une poignée de figues 96 hectares, élargissant son acquisition en achetant 112 hectares supplémentaires, auprès de propriétaires privés...ce qui a fait grincer les dents de la chambre régionale des comptes qui, en 1993 écrira : « la CUB s’est dessaisie d’un élément important de son patrimoine qui avait vocation à être aménagé dans un but d’intérêt général. En outre, la commune (Villenave-d’Ornon) a directement contribué au détournement de la vocation initiale de ce terrain au profit d’une opération de promotion immobilière  ».

Le projet du rejeton Bez est limpide : créer un golf, construire 1500 logements, et un parc d’affaire...

Il est amusant de constater que le promoteur assure que « la vaste zone naturelle exceptionnelle sera aménagée en golf écologique  »...mais combien d’espèces menacées resteront sur la zone après le passage des bulldozers « écologiques » ? lien

Heureusement, les tribunaux veillaient et l’ont poursuivi...sans résultat au final, puisque le gourmand promoteur obtiendra un non lieu.

L’inquiétude ne l’ayant pas quitté, Bez revendra finalement son joli terrain à un groupe immobilier turco-belge (Vizzion) lequel a été racheté par la famille Mulliez (Auchan, Decathlon, Saint-Maclou) qui représente 500 000 emplois dans le monde, avec 80 milliards de chiffre d’affaire annuel.

Même si la justice à lancé des perquisitions, soupçonnant le consortium Mulliez de fraude fiscale, ce qui pourra lui valoir des redressements conséquents, le projet ira à terme à moins qu’une opposition citoyenne ne s’active, soutenant ainsi la poignée d’opposants du cru déjà en place.

C’est d’autant plus navrant, qu’outre les espèces menacées, la zone concernée fait office d’éponge lors des crues de la Gironde, et les inondations prochaines risquent de se rappeler au souvenir des gourmands promoteurs.

Alain Juppé, le célèbre maire de Bordeaux, le meilleur d’entre nous, dixit Chirac, candidat aux primaires de la droite, ne semble pas s’y intéresser, alors qu’il clame régulièrement sa fibre écologique.

Ce qui demande à être prouvé, car, même si Cohn-Bendit affirme qu’en 2017, « il choisira le moins pire  », (lien) la couleur verte du candidat bordelais est plutôt pâlichonne.

Bien sur, il s’affiche dans les médias à cheval, ou en vélo, devant un bout de gazon, mais au-delà de quelques réussites, reprenant le projet de tram de l’association Transcub, et développant « les vélos prêtés », le taux de recyclage des déchets urbains de la ville ne passe pas la barre des 15%, la gestion de l’eau, confiée à la Lyonnaise de l’Eau, annonce un prix champion avec 3,30 € le litre, même si l’élu promet, par un coup de baguette magique de diviser la consommation de l’eau par 2. lien

Mais revenons au golf « écologique »...

Heureusement Noel Mamère a pris position en signant pour l’instant un communiqué de presse dénonçant le projet de golf. lien

Pourtant il y a urgence, les bulldozers sont déjà là, mais n’ont pas encore tout massacré.

On peut contacter les opposants par mail : plantation@ riseup.net.

Cette lutte s’ajoute aux autres, déjà plus ou moins bien connues...Notre Dame des Landes, pour laquelle les opposants ne baissent pas les bras, invitant tous les citoyens à les rejoindre les 9 et 10 juillet prochain.

Ils affirment : « cette consultation qui nous a été imposée n’est qu’une étape dans notre lutte, le cadre était biaisé, basé sur des mensonges d’état  ». lien

Mais si ce projet inutile devrait provoquer le gaspillage de plus de 500 millions d’euros, un autre projet, pourtant moins mobilisateur, le Lyon-Turin, provoquerait un gâchis de plus de 30 milliards d’euros, alors que les rapports officiels demandés par le gouvernement le jugent inutile, proposant de moderniser l’actuel, suivis à la lettre par la Cour des Comptes qui, en 2012 ne disait pas autre chose. lien

On pourrait aussi évoquer le projet d’un parc d’attraction en plein cœur de la forêt des Chambaran, projet dévastant 150 hectares d’une forêt plusieurs fois centenaire, pour lequel la commission d’enquête à rendu à l’unanimité un rapport défavorable, en énumérant pas moins de 12 critiques. lien

Ajoutons pour la bonne bouche, le Parc des Calanques, qui vient de créer sa ZAD, avec pour but ultime d’empêcher une entreprise de rejeter ses boues toxiques dans la grande bleue. lien

Et quid de la ZAD Cigeo, qui, dans la Meuse, à Ville-sur-terre, lutte contre un projet d’enfouissement de déchets nucléaires ?

Dans un nouveau déni démocratique, les députés et les sénateurs sont prêts à lancer ce projet dangereux sans la moindre consultation publique réelle, engageant notre pays pour des millénaires. lien

il y a mieux...

Comme l’écrit l’opposant Michel Gueritte dans un communiqué du 4 juillet 2016, l’addition va être salée, affirmant que Paris, selon l’ASN, ne pourra plus boire d’eau à cause du projet dément du canton de Soulaines, lequel se flatte d’avoir 2 communes AOC Champagne.

Au total, ce sont 3,5 millions de m3 de déchets nucléaires qui pourraient être stockés ou enterrés « pour une demi éternité ». lien

Bien entendu, les déchets qui ne conviendront pas à la poubelle FA-VL de Juzanvigny iront à la poubelle HA et MA-VL de Bure. lien

Il faut aussi évoquer le barrage de Sivens, dont le projet initial a été abandonné, et a couté la vie de Rémi Fraisse, en regrettant que finalement, la justice ait tranché trop tard, comme souvent.

On se souvient qu’à l’époque l’inspection générale de la gendarmerie nationale affirmait que « les gendarmes ne s’étaient rendus coupables d’aucune faute professionnelle ». lien

C’est le 26 octobre 2014 que ce jeune étudiant est mort suite au lancer d’une grenade offensive lancé par un gendarme, lequel à ce jour court toujours...

Beaucoup d’espèces menacées ont logiquement été impactées, dont la genette commune, le campagnol amphibie, la chouette chevêche d’Athéna, modeste part des 94 espèces animales recensées sur le site. lien

En effet, on apprend le 1 juillet 2016 que la justice a finalement donné raison aux opposants, en déclarant le barrage illégal. lien

Ajoutons que les experts du CSRPN (Conseil scientifique Régional du Patrimoine Naturel) et du CNPN (conseil national de la protection de la nature) avaient émis des avis défavorables, ce qui n’a pas empêché les engins de défricher la zone, laquelle a subi des dégâts considérables, et il faudra des dizaines d’années pour que la situation se normalise. lien

Mais quid des autres ouvrages toujours en cours, ou réalisés, comme par exemple la ligne TGV Paris-Strasbourg, pour un coût final de 5 milliards d’euros, inaugurée le 3 juillet 2016, (lien) voulu par Sarközi ?

On sait que le gouvernement Hollande a validé la réalisation des lignes LGV Bordeaux-Toulouse, et Bordeaux-Dax, alors que la commission d’enquête avait rendu un avis négatif. lien

La liste de ces sites menacés par tous les autres grands projets inutiles est quasi interminable, alors que les caisses de l’état sont vides, et on peut les découvrir dans un livre assez complet : « le livre noir des grands projets inutiles  », signé par un collectif qui a pris le nom de Camille. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « les hommes sont comme les arbres, avec l’âge ils deviennent durs de la feuille et mous de la branche ».

L’image illustrant l’article vient de rue89bordeaux

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

des zad partout

Rouges de boues et de colère

Des égouts et des douleurs

Le 7ème continent

La politique de l’autruche

Cacher la merde au chat

Un cancer sous le goudron

La grande bleue lave plus blanc

Au train ou vont les choses

Un ministre qui déraille

Le caillou dans la chaussure

L’autisme au pouvoir

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Vinci soit qui mal y pense

L’Ayrault-port de la Honte


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Habana Habana 5 juillet 09:08

    La France est à vendre !

    Mais les Français n’ont pas les moyens.
    C’est les Chinois et les Qataris qui nous poussent progressivement dehors pour l’instant !
    Et ils nous affameront bientôt !
    Tout ceci avec la bénédiction de nos gouverneux nauséabonds !
    Riez tant que vous pouvez, si ces mafieux arrivent encore à vous faire rire...

    • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 09:46

      @Habana
      jusqu’au moment où le pétrole n’intéressera plus personne...

      ça pourrait bien arriver un de ces prochains jours...
      ceci dit, suivant les énergies qui seront proposées, tout peu basculer un peu n’importe comment.
      j’espère seulement que les humains opteront pour les énergies propres, produites et consommées sur place.
      et là, c’est pas gagné.

    • HELIOS HELIOS 5 juillet 15:27

      @Habana

      ... Sans vouloir vous faire de la peine, et sans être en contradiction avec le fond de l’article d’Olivier Cabanel, les chinois et les quataris ne font rien de plus que ce que les parisiens font chez nous !!!

      Alors oui, c’est bien franco-français, mais la méthode est la même. Si aujourd’hui, je constate que je ne peux plus accéder au bord du Var, si les terres des champs alluvionnaires où poussaient de quoi alimenter quasiment toutes les alpes maritimes se sont bétonnés et si la majorité des villas (qu’on appelle *pavillons* dans la banlieue parisienne, et des appartements bien placés-vu-sur-mer-expo-sud sont fermés en hiver... c’est parce qu’ils appartiennent a des parisiens qui ont profité de leur pouvoir d’achat (et leur pouvoir tout court) pour s’en emparer.

      Les mécanismes fiscaux et successoraux sont mortels pour les locaux qui devraient avoir des niveaux de vie au moins équivalents à ceux des parisiens
      A chaque héritage, l’évaluation des biens empêche les familles de garder leur patrimoine et les prix a la vente dépassent les moyens des habitants : résultat, ces habitants sont repoussés toujours plus a l’intérieur et au fond des vallons....

      Mais ce qu’il y a de pire, c’est que les aménageurs qui n’ont absolument rien a faire de la qualité de vie et du respect de la nature et de l’histoire de la region ... massacrent tout pour aménager, construire, vendre tout et n’importe quoi. 

      Je n’en suis pas fier, mais permettez moi de ne pas plaindre tout ceux qui vivent dans leur patrimoine l’intrusion de ceux qui ne font que la même chose... sauf qu’ils sont un peu plus puissants.
      Un golf sur un terrain a protéger... bof, ici le centre commercial CAP3000 (Galerie Lafayette, entre autres) vient d’annexer l’embouchure de la rivière et je ne sais combien de bestioles vont en crever... c’était un spot écologique !

      Dites-moi, Olivier, n’y a-t-il pas un dicton africain, pour cela ?

    • sarcastelle 5 juillet 09:09
      .
      L’eau à Bordeaux à 3,30 euros le litre ? 
      .
      Ben encore heureux ! C’est une région viticole, si vous l’ignorez !
      .
      Le prix de l’eau y est ajusté sur celui du vin pour cesser de lui faire un tort permanent ! 
      .
      Aussi je ne vous dis pas le prix de l’eau en Champagne ! 

      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 09:49

        @sarcastelle
        chère vieille grand mère, 

        une fois de plus vous écrivez n’importe quoi.
        il suffisait pourtant de le vérifier avant d’écrire.
        prix de l’eau en région champagne : 1,69€
        faut vraiment toujours vous aider...
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 09:56

        @olivier cabanel
        oups !

        j’avais pas vu l’accent !
        c’est champagné, et non pas champagne
        ceci dit, c’est une bonne nouvelle, puisqu’en à Chalon en Champagne, c’est encore moins cher
        1,58 €

      • sarcastelle 5 juillet 11:03

        @olivier cabanel

        .
        Cher vieux grand-père,
        Encore une fois vous écrivez n’importe quoi puisque c’est Châlons-en-Champagne. Chalon, c’est sur Saône. 
        .
        Encore une fois vous ne portez aucune attention aux ordres de grandeur, attribuant au litre d’eau le prix du mètre cube. C’est une erreur d’un facteur mille, moindre il est vrai qu’un facteur un million dont vous nous avez déjà gratifié. Mais votre crédit n’est pas affecté par si peu. 
        .
        Avez-vous songé à la quantité d’eau exigée par la culture des patates ? A 3,30 euros le litre l’électricité sera hors de prix. 

      • foufouille foufouille 5 juillet 11:59

        @sarcastelle
        cabanel n’a pas de facture d’eau dans sa maison de retraite ou c’est son majordome qui s’occupe des factures.


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 17:50

        @sarcastelle
        chère mère grand

        mettez vos lunettes, j’ai bien écris Chalon-en-Champagne...en oubliant il est vrai l’accent circonflexe...mais en aucun cas, Chalon sur Saône.

      • sarcastelle 5 juillet 20:22

        @olivier cabanel

        .
        C’est de pire en pire chez Cabanel. 
        Oui, vous avez écrit, avec un « t », Chalon-en-Champagne, et c’est une faute puisque c’est en Champagne Châlons avec un « s ». 
        C’est moi qui ai précisé que Chalon comme vous l’écrivîtes, c’est Chalon-sur-Saône. 

      • Robert Lavigue Robert Lavigue 5 juillet 20:59

        @Porcu Nustrale

        Patator, le pétomane des MJC restera toujours un scientifique approximatif...
        Il devrait faire de la politique !


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 21:21

        @sarcastelle
        bien sur, bien sur...chère vieille grand mère...

        je pensais que vous saviez que lorsque l’on est enlisé, il ne faut surtout pas bouger.
         smiley

      • julius 1ER 6 juillet 08:35

        @sarcastelle


        bien sûr qu’il s’agit du M/cube !!!
         là pour le coup Cabanel peut offrir le champagne, car s’il faut sortir la balance à carats pour mesurer l’eau le champagne ne coûte pas cher !!!

      • olivier cabanel olivier cabanel 6 juillet 09:42

        @julius 1ER
        bien sur...

        j’ai tout de suite réalisé cette bête erreur, et l’ai signalé en haut lieu, il y a près de 24h...afin qu’elle soit corrigée, mais hélas...pour l’instant, ça n’a pas été modifié
        de toutes façon le lecteur attentif qui aurait ouvert le lien proposé aurait très vite constaté qu’il s’agit de mètre cube et non pas de litres !
        et puis de l’eau à plus de 3 euros le litre, ça n’aurait aucun sens...
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 6 juillet 17:03

        @Porcu Nustrale
        vous avez raison... il faut être idiot pour confondre litre et mètres cubes...je suis surpris qu’une intelligence telle que la votre, jamais dans l’outrance ou l’exagération, n’ait pas eu la bonne idée d’ouvrir le lien proposé pour découvrir qu’il s’agissait en effet de mètres cubes...ou même que le simple bon sens ne vous ait fait comprendre que « un litre d’eau à plus de trois euros » ça ne tenait pas debout...

        mais vous êtes pardonné.
        que celui qui ne s’est jamais trompé vous jette la première pierre.
        et puis, à l’évidence, cette polémique « intelligente » efface tout l’intérêt de l’article qui tentait maladroitement de parler surtout de ces attila qui défigurent notre beau pays.
         smiley

      • Cadoudal Cadoudal 6 juillet 18:25

        @Porcu Nustrale
        Dans l’univers Agoravoxien du grand n’importe quoi, Cabanel ça reste quand même la référence ultime, surtout depuis le départ de Morice...

        D’ailleurs, il est ou Morice ?

        Quelqu’un aurait des nouvelles ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 6 juillet 19:17

        @Porcu Nustrale
        ce qui explique votre présence sur ce site ?

         smiley

      • confiture 10 juillet 12:23

        @sarcastelle
        celui qui se bat sur quelques coquilles de l’article n’a donc rien à en dire


      • gaijin gaijin 5 juillet 09:29

        salut olivier
        « les attila de la république »
        le mal est plus profond on pourrait même dire : les attila de la civilisation
        hélas n’ apprenons pas la vérité a l’école : nos ancêtres les barbares francs
        ces barbares incapables de se forger une civilisation ( religion juive , philosophie et politique grecque ) n’ont eut de cesse que de pratiquer leur logique de pillage ......ils étaient en train de se massacrer les uns les autres en ruinant leurs royaumes au moyen age quand ils ont eut l’idée géniale d’aller piller le reste du monde .......400 ans plus tard il ne restait sur terre plus qu’une seule civilisation : la notre ......qu’elle réussite ! hitler n’a jamais compris que son rêve nous l’avions déjà réalisé .....le siècle suivant nous avons en deux guerres bien faillit nous autoéradiquer de la planète alors quand même échaudés par l’affaire ( timide instant de lucidité : ce n’est que face a un anéantissement total que nous arrêtons les conneries ) nous avons entrepris de ravager l’écosystème ......
        encore un effort on y est presque .....


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 09:44

          @gaijin
          ton tableau est un peu noir... c’est le moins qu’on puisse dire, et pourtant, c’est si vrai.

          il reste des poches d’espoir, à nous de s’y accrocher.
          merci de ton commentaire.

        • gaijin gaijin 5 juillet 10:53

          @olivier cabanel
          oui un peu noir mais factuel .....seule la vérité nous rendra libres même si forcément défois la lumière ça fait mal aux yeux
          l’espoir quand a lui est dans tous ceux qui travaillent a créer un autre monde parce que celui là ne peut être changé


        • izarn 5 juillet 11:30

          Les saccages écologiques, recouvrent bien souvent, des pots de vin, des financements de parti, des politiciens pourris. Et c’est justement la que c’est le plus visible, en grattant un peu.
          Des rétro commissions élu/entreprises pour faire un tout à l’égout, personne ne se doutera de rien.
          Je vous fiche mon billet, que derrière ces projets c’est pourri et compagnie....
          Parfois la lutte écologique, masque la pourriture qu’il y a derrière...Il faut dire que les réformes entamées par Chirac et Sarkosy, donnent la part belle aux combines...En effet, ils ont compris « La cassette Mery » Désormais c’est plus transparent ! smiley
          J’ai lu un type qui une fois disait « Désormais des types comme Mery ne peuvent plus exister »
          Comprennez : On en a plus besoin ! smiley

          Les petits écolos on se mettant en avant, forment une ombre propice aux gangsters politiques.
          Comprenne qui pourra....


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 13:03

            @izarn
            je comprend bien, mais « ces petits écolos » qui se mettent en avant n’ont guère d’autre choix...

            en regard de ce que vous écrivez, faudrait-il ne rien faire, baisser les bras ?
            j’essaye de comprendre.
            que proposez vous ?

          • Ruut Ruut 5 juillet 15:02

            Les pots de vins dans un gouvernement UMPS c’est la Norme.


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 16:35

              @Ruut
              vous pouvez ajouter sans hésiter a UMPS les deux lettres FN, si l’on regarde de plus près les sanctions juridiques que le FN a déjà subi.

              extrait : 
              Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l’élection présidentielle.

              2006, condamné pour détournement de fonds.

              François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.

              etc...


            • ZenZoe ZenZoe 5 juillet 15:04

              Bonjour Olivier,
              Ca me désole toujours quand je vois détruire un paysage magnifique, une zone encore plus ou moins vierge de tout « aménagement » humain. Car ce qui est détruit l’est pour toujours...
              C’est comme à Notre Dame des Landes, saccager de la bonne terre agricole pour y mettre à la place un aéroport, ça me sidère. Surtout quand on sait que nourrir des milliards d’humains sera bientôt un enjeu bien plus essentiel que se balader en avion.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 16:24

                @ZenZoe
                on peut ajouter que si l’on y regarde de plus près, l’aéroport en projet de NDDL est de la même taille, pour l’accueil des avions, que celui existant... la seule différence consistant aux hectares prélevés sur les terres agricoles pour créer une immense zone industrielle, et commerciale.

                le vrai scandale est peut-être ça !
                merci de ton commentaire.

              • Jean Pierre 5 juillet 15:52

                L« avantage de créer un golf en le présentant comme »écologique« c’est que la manœuvre permet le déclassement des terrains concernés. L’opposition est faible puisque chacun pense qu’on y verra de belles pelouses vertes et de beaux arbres bien taillés (quoi de plus »naturel" si on oublie les quantités d’eau pour que tout cela reste bien vert ?) le tout fréquenté par des gens d’un bon milieu. C’est ensuite que les choses se compliquent. Il faut systématiquement adjoindre au golf différents bâtiments déjà beaucoup moins naturels. Ensuite si l’équilibre financier du golf n’est pas atteint il faudra ajouter un hôtel, ou d’autres activités. Dans le pire, ou le meilleur, des cas, si le golf fait faillite (et avec un peu de bonne volonté c’est bien le diable si on n’y arrive pas), le terrain est revendu avec une magnifique plus-value due au déclassement des terrains devenus constructibles. Si tout cela se passe dans une zone à forte pression immobilière, la faillite du golf, c’est carrément le jack-pot.

                 Si vous connaissez quelque part sur la planète, un golf qui est retourné à son état naturel d’origine après la cessation de son utilisation comme golf, veuillez m’en informer.

                              

                • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 16:25

                  @Jean Pierre
                  merci pour ce commentaire lucide,

                  je le partage, bien évidement.


                • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 16:29

                  @ tous

                  ce complément d’info au sujet du stockage/enfouissement nucléaire.

                  • sarcastelle 5 juillet 20:36

                    @olivier cabanel

                    .
                    Cabanel a tout compris : c’est une astuce pour forcer les Parisiens à acheter de l’eau en bouteille. 
                    .
                    Comme de juste et comme souvent, pas le moindre chiffrage de rien quant à la radio-activité. 
                    Eh bien il a raison ! Avec la radio-activité on ne transige pas avec des pseudo-savants dévoyés ! A bas les chiffres ! Tenons-nous en toujours au slogan : 

                    Pas un becquerel ne doit passer ! 
                    Et à plus forte raison moins encore un microbecquerel ! 

                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 16:46

                    @ tous

                    une petite perle !

                    • Paul Leleu 5 juillet 21:03

                      la dévastation de la France est le fait des politiciens pourris et de leurs amis promoteurs et capitalistes en tous genres... 


                      Mais ce n’est pas l’apanage des grandes villes... combien de petites villes et même de petits villages ont vu leur maires « sans étiquette » rendre constructibles des zones magnifiques, parfois en contradiction avec la législation ? Combien de villages à moitié vide contiuent de construire des pavillons dans leur périphérie ? Sans compter les parkings et autres aménagements touristiques surdimensionnés ? 

                      Dans cette question, le problème de la France c’est les français... je me marre quand j’entends un certain parti « patriote » nous parler de « construire des maisons respectant l’architecture traditionnelle locale des régions de france »... je me marre, car c’est précisément le coeur de son électorat qui nous débite du parpaing, du fer blanc, du plastique et du goudron à tour-de-bras dans toutes les communes de France... 

                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 21:22

                        @Paul Leleu
                        pas mieux !

                        merci
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 21:35

                        @ tous

                        enfin une partie de la vérité sort du chapeau au sujet de Rémi Fraisse.

                        • olivier cabanel olivier cabanel 6 juillet 19:21

                          @ tous

                          des nouvelles de l’occupation de la foret, dans la Meuse... ici

                          • Oliveor (---.---.10.150) 6 juillet 23:00

                            Rien à faire. Pour rétablir la démocratie il faut changer la constitution. Car c’est le système politique qui prive « le plus grand nombre » du pouvoir de décider et qui sacrifié l’intérêt general à celui du capital concentré dans quelques mains... parce que ce système ne permet pas le contrôle des élus et ne favorise pas la participation citoyenne. Pensez y lors des prochaines élections ..


                            • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 07:02

                              @Oliveor
                              100% d’accord

                              partage et remerciements

                            • Armelle 7 juillet 10:46

                              @Oliveor
                              Je suis bien d’accord avec vous mais en quoi les élections changerait les choses ?
                              Bien au contraire, voter c’est accepter le système tel qu’il nous est proposé !!!
                              Vous avez des idées ? car en ce qui me concerne, à part ne plus voter depuis 10 ans (pour rester honnête avec moi même) je n’ai rien dans ma besace !!!
                              A vous lire...


                            • Armelle 7 juillet 10:57

                              @Armelle

                               Je dirais même plus ; si les élections changaiENT (vois mess précédent) fondamentalement les choses, elles seraient supprimées !!!
                              La démocratie ne peut être qu’un leurre à partir du moment où ceux qui proposent les lois sont aussi ceux qui les votent  !!!! Détendez-vous mesdames messieurs, ça rentrera plus profond...
                              Et le benêt moyen fonce tête baissée, convaincu que son bulletin influera sur l’avenir de son pays !!! Le peuple est devenu con, bête et con, mais il aime ça
                               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès