Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Lyon-Turin, le grand Bluff !

Lyon-Turin, le grand Bluff !

L’expression émane d’un député, Dominique Dord, qui a longtemps défendu ce projet pharaonique, avant de changer d’avis, après avoir écouté les arguments des associations d’opposants, arguments qui ont été confirmés par la Cour des Comptes

Le projet ferroviaire Lyon-Turin est, avec son cout de près de 30 milliards d’euros, le plus pharaonique et le plus inutile de tous les projets d’infrastructure actuels, bien loin de NDDL, ou de Sievens, et pourtant, il est encore mal connu.

En effet, la CADS (Coordination Ain Dauphiné Savoie) avait écrit à la Cour des Comptes un certain 10 décembre 2010, décrivant toutes les contre-vérités qui avaient permis de valider ce projet : cout sous-estimé (25 milliards d’euros (au minimum) au lieu des 12 annoncés), fréquentation des voyageurs surestimée de plus d’un million de voyageurs, augmentation du trafic fret totalement illusoire, celui-ci étant en moyenne de 10 millions de tonnes depuis 20 ans, la ligne actuelle reliant Lyon à Turin n’étant utilisée qu’à 18% de ses capacités, et surtout, projet alternatif totalement ignoré, qui rendrait les mêmes services pour bien moins cher. lien

La CADS dénonçait aussi un gros mensonge : le projet Lyon-Turin, ne va pas à Lyon… il s’arrête à Satolas, à une bonne demie heure de la capitale rhônalpine, sans liaison ferrée à ce jour, ce qui rend les 40 minutes que les promoteurs du projet disaient gagnées entre Lyon et Turin totalement illusoires.

Le projet alternatif défendu par la CADS passe par la transformation de l’existant, nécessaire de toute façon, en s’inspirant des techniques mises en place en Autriche, à l’entrée du tunnel du Brenner, et ayant fait l’occasion d’une étude au bord du lac du Bourget, menée par un ingénieur, Michel Martin pour ne pas le nommer, enlevant toutes les nuisances liées à l’activité ferroviaire. lien

Cette alternative passe aussi par le déploiement du nouveau concept de fret ferroviaire, R-Shift-R, validé par le Prédit comme meilleur projet d’avenir en matière de fret. vidéo

Ce concept permet de charger et décharger les marchandises en moins de 6 minutes, de rouler à 130 km/h, et surtout de franchir des pentes de plus de 3%, (ce qui est le cas de la ligne actuelle), ces trois conditions étant la garantie de la réussite du fret ferroviaire.

Cette double alternative, (repenser l’infrastructure et autre mode d’exploitation) porté par la CADS, couterait entre 3 fois et 5 fois moins cher que le projet actuel, tout en rendant les mêmes services, avec l’avantage supplémentaire de dynamiser le trafic TER

Il est en effet illusoire de croire que la ligne actuelle, seulement rénovée, pourrait être attractive, et inciter les transporteurs à quitter la route pour le rail, preuve en est que l’AFA, (Autoroute Ferroviaire Alpine) fonctionnant depuis 2003, longue de 175 km, reliant la France à l’Italie,  utilisant la technologie Modalohr, ne tient qu’à l’aide de subventions (7Millions d’€) ce que dénonce aussi la Cour des Comptes. lien (page 392)

18 mois après la réception de la lettre des opposants, la Cour des Comptes se fendait d’un rapport qui confirmait les arguments de la CADS, et demandait au gouvernement de ne pas faire ce projet, mais de moderniser l’existant.

En pure perte, puisque, comme on l’a vu, François Hollande vient de valider officiellement ce projet… sauf que, comme l’explique Dominique Dord, ex trésorier de l’UMP, les comptes ne sont pas bons.

En effet, très lucidement, il rappelle avec humour qu’il manquerait « quelques milliards » pour financer le projet dans son ensemble.

Se basant sur le rapport de la Cour des Comptes, qui a évalué le projet à 25 milliards, alors que le seul tunnel de base en couterait 10, il remarque que l’Italie et la France seraient prêtes à s’engager à hauteur de 1,8 milliard…et que l’Europe ne pourrait aller au-delà de 1,2 milliard.

Sans être expert en calcul, on voit bien qu’il manque au moins 22 milliards, d’autant qu’on sait que ce type de chantier voit toujours le budget initial exploser, à l’image du tunnel sous la Manche, ou de l’EPR de Flamanville, dont les couts réels ont étés multipliés par 3. lien

Areva, quasi en faillite est en train d’en tirer les dures conséquences. lien

Or, rappelle le député, l’article 16 du traité conclu entre tous les protagonistes prévoit « que les travaux ne pourront pas être engagés tant que la totalité du financement ne sera pas actée », ce qui semble le bon sens commente Dominique Dord.

Le député contestataire conclut avec un certain humour : « j’attends avec impatience la prochaine communication sur le Lyon-Turin qui nous annoncera que le dossier est engagé. De manière irréversible…comme d’habitude ». lien

Un autre scandale, c’est le sort réservé à l’écrivain Erri de Luca, farouche opposant au Lyon Turin, et à qui il est reproché lors d’une interview au Huffington Post d’avoir « incité au sabotage », (lien) sauf que l’écrivain dénonce l’amalgame qu’en fait la justice.

Il explique que le sens du mot « saboter » ne se réduit pas à « une détérioration physique » et il prend exemple d’une grève de type sauvage qui « sabote la production d’un établissement ou d’un service », ou d’un soldat qui exécutant mal un ordre le sabote, ou encore d’un parlementaire qui, en multipliant les amendements d’un texte, le sabote en quelque sorte.

Il dénonce donc les juges qui veulent limiter le sens du mot sabotage (lien) et on peut signer la pétition qui le soutient sur ce lien.

On peut aussi s’étonner du peu de mobilisation en France : alors que nos voisins italiens se comptent par dizaine de milliers à chacune de leurs manifestations, en France, il faut remonter aux années 90 pour découvrir des manifestations qui aient pu mobiliser quelques milliers de manifestants.

Pourtant, dès l’annonce du projet, en 1991, des dizaines d’associations s’étaient créées, se regroupant au sein de 3 coordinations, l’une dans la banlieue lyonnaise, l’autre dans l’avant pays savoyard, et la troisième en Nord Isère, coordinations qui finalement se concentreront en une seule, la CADS (Coordination Ain Dauphiné Savoie).

Elle va obtenir en 1997 une expertise indépendante, financée par la Région Rhône-Alpes, qui va mettre en évidence que le bien fondé du projet n’est pas prouvé, les experts estimant que les chiffres avancés par les promoteurs du projet étaient, soit contradictoires, soit faux, ce qui permit à la CADS d’exiger l’abandon du projet, pour lui substituer un projet de fret ferroviaire. lien

La réponse des politiques fut étonnante : à la quasi unanimité, ils décidèrent un projet fret… tout en conservant le projet TGV…ce qui multiplia par 2 les nuisances, puisque la pente des 2 projets était différente, le fret ne pouvant accepter une pente de plus d’1%, alors que les TGV en avaient une de 3%.

La CADS va aussi être l’une des instances fondatrices de la « Charte d’Hendaye » en 2010, qui va regrouper toutes les associations se battant contre les projets inutiles. lien

À partir de là, les gouvernements qui se sont suivis ont abandonné le projet, ou l’ont remis en selle, au grès de chaque nouvelle présidence…les années passant virent la mobilisation baisser, et si aujourd’hui elle perdure, elle est divisée, ce qui l’affaiblit encore.

En effet, un collectif d’opposants, situé autour de Chambéry, plaide pour l’abandon pur et simple du projet, réclamant l’utilisation et la modernisation de l’existant, mais sans entrer dans le détail des modalités de cette utilisation.

La CADS propose la transformation de l’existant en profondeur, se basant sur ce qui s’est fait en Autriche, à l’entrée du Brenner, transformation qui supprime la quasi-totalité des nuisances, et l’utilisation de R-Shift-R.

En effet, la CADS dénonce l’incohérence qu’il y a à prôner l’utilisation de l’existant, sans une transformation en profondeur de la ligne actuelle, afin de respecter l’environnement des riverains qui verraient une explosion du trafic, avec les conséquences que l’on imagine.

Elle considère qu’il est peu réaliste de demander aux camions de se mettre sur le rail, sans proposer le concept R-Shift-R, concept innovant, financièrement soutenable pour la collectivité, et réellement attractif pour les transporteurs, ce qui permettrait à un maire d’interdire aux poids lourds la traversée de son village, puisqu’il y aurait une double infrastructure.

Ajoutons pour la bonne bouche que le projet Lyon Turin fait l’objet d’une enquête de l’OLAF (Office Anti-fraude Européen », à la suite d’une saisine effectuée par Michèle Rivasi et Karima Delli, députées européennes toutes deux. lien

Pourtant François Hollande, qui assure à l’Europe que son budget sera tenu semble décider à engager ce projet de 30 milliards

L’Europe va-t-elle l’encourager dans ce choix, alors que des députés européens demandent l’abandon du projet ?

Laurens Jan Brinkhorst, commissaire européen, dans son rapport d’activité, actait en mai 2014 que la ligne existante devienne l’axe ferroviaire principal, aux dépens de la ligne nouvelle. lien

Le député vert Michael Kramer président de la commission des transports, assure que le financement européen n’est pas acquis. lien

En novembre 2014, la commission européenne jugeait surdimensionné ce projet pharaonique et commençait un désengagement. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « « dans ce monde, il y a les idiots sûrs d’eux et les sensés qui doutent  ».

L’image illustrant l’article vient de singleblackmale.org

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Au train ou vont les choses

Un ministre qui déraille

Le caillou dans la chaussure

L’autisme au pouvoir

Le béton pourri du Lyon Turin

L’odyssée des No Tav à Lyon

Lyon Turin, une affaire de gros dessous

L’Ayrault port de la honte

Lyon Turin, un chantier bien occupé

Lyon Turin, un mensonge régional

Chimilin ne veut pas mourir

Le fret ferroviaire sur une voie de garage

Le malheur est dans les prés

Un train peut en cacher un autre

Ils n’arrêteront pas le printemps

Réussir le fret ferroviaire

Le TGV Lyon Turin est un projet ringard, prétentieux et couteux.

100 000 à dire NON !

Un enfer au Paradis

Un débat qui déraille

Vite et bien ne sont pas compatibles

Des trains sans entrain

Fret, la nouvelle bataille du rail

Une autoroute sans camions

Le blog des opposants est sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 10 mars 2015 11:51

    loi de murphy ( dite de l’emmerdement maximum ) appliquée a la politique française :
    plus un projet est inutile et ruineux plus on s’y accroche


    • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2015 13:05

      @gaijin
      il est bien ce murphy

      lui qui disait : un morceau coupé à la bonne dimension est déjà trop court.
       smiley

    • Alex Alex 10 mars 2015 14:54

      En voyant certains gaspillages – bien moindres il est vrai –, je me demande parfois si les responsables de travaux inutiles et coûteux, que ce soit l’État, le Conseil général ou autres, ne le font pas dans le seul but de donner du travail aux ouvriers. En supposant qu’il n’y ait pas d’autres raisons moins avouables...

      Mais ce qui m’attriste le plus est de constater que Manu n’a pas encore nommé notre artiste méconnu ministre de l’énergie. J’imagine bien l’A.O.C. (= l’amusant OC) chantant sur le perron de l’Élysée un résumé des dernières décisions vertes prises en conseil des ministres en s’accompagnant à la guitare, avant de monter dignement sur sa mule, accompagné de son serviteur Sancho « Pas ça ! »


      • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2015 17:45

        @Alex
        ma carrière politique est hélas bien médiocre. smiley

        mais je suis fier pourtant d’avoir fait plus de 8% des voix... en 1979 ! à l’époque les écolos faisaient rarement plus de 1%...
        et si je n’avais pas démissionné de la liste régionale pour non respect de parité, j’aurais été conseiller régional.
         smiley

      • Alex Alex 11 mars 2015 21:29

        @olivier cabanel

        Ne soyez pas modeste : vous seriez sûrement à votre 4e mandat présidentiel !

        Une question sans rapport : vous usez et abusez de smileys comme « arguments » définitifs que j’ai beaucoup de mal à comprendre, et qui consomment de l’énergie (appui sur les touches du clavier et affichage).
        Pourquoi ne pas les remplacer en changeant la photo du type à la mine patibulaire qui orne vos articles par un de ses portraits où il apparaitrait souriant et sans casquette (pour vérifier qu’il n’y a pas de marque suspecte au front de ce pieux adorateur du dieu Écologie) ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2015 07:09

        @Alex
        les smiley c’est le sourire, et tant pis pour les grincheux qui préfèrent faire la gueule.

        donc je ne change rien.... smiley

      • Alex Alex 12 mars 2015 13:49

        @olivier cabanel

        Je ne sais pas quel « grincheux » vous évoquez. 
        La photo de jeunesse qui orne mes messages montre que je n’ai jamais eu de certitude, contrairement aux grands « savants » qui ont une opinion définitive sur tout, qui détiennent La Vérité, et qui traitent de cons ceux qui ne pensent pas pile-poil comme eux.
        Comme je vous range (parfois) parmi les grands comiques, une figure hilare me semblait plus appropriée.
         smiley smiley smiley
        J’espère que cette ponctuation smilesque vous a définitivement convaincu !
         smiley smiley smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2015 16:57

        @Alex
        merci de ce classement.

        j’ai en effet une admiration sans borne pour tous les comiques.
        je suis fier d’être considéré comme l’un des grands, même si je trouve largement exagérée votre considération à mon égard.
        mais qu’importe... je prends.
        le plus terrible doit être d’être un comique involontaire.
        qu’en pensez vous ?
         smiley

      • Alex Alex 12 mars 2015 18:30

        @olivier cabanel

        « le plus terrible doit être d’être un comique involontaire. qu’en pensez vous ? »

        C’est justement ce comique involontaire qui fait tout votre charme !

         smiley smiley smiley

        Bon, je vous laisse préparer votre prochain article sur Pauli, Shrödinger, Dirac, etc.

         smiley smiley smiley


      • Pyrathome Pyrathome 10 mars 2015 15:10

        Bonjour Olivier,

        Ce projet est une gabegie organisée ( comme l’EPR ) et sans grand intérêt, avec tous ces milliards, il serait plus pertinent d’entretenir les réseaux existant.....
        À propos de l’EPR
        http://www.franceinfo.fr/actu/justice/article/bouygues-devant-un-tribunal-pour-travail-dissimule-654427
        .
        Suite à ton article sur les drones d’OVNI
        http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150308.OBS4121/seine-et-marne-un-drone-vole-au-dessus-d-une-base-militaire-sensible.html
        Un engin émettant des flashs.....
        Ils ont bon dos les drones...


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2015 17:46

          @Pyrathome
          merci de rester sur le coup ! en effet, je pense qu’il y a anguille sous roche.

          on va en reparler plus tard.

        • gaijin gaijin 10 mars 2015 19:28

          @Pyrathome
          d’abord ça a été des avions secrets allemands
          ensuite russes
          ensuite américains
          maintenant des drones
          ........
          l’essentiel étant de ne pas appeler un chat un chat ni un objet volant non identifié un ovni ......


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 mars 2015 19:30

          Bonjour Olivier,
          .
          « Le projet ferroviaire Lyon-Turin est, avec son cout de près de 30 milliards d’euros, le plus pharaonique et le plus inutile de tous les projets d’infrastructure actuels,.... »
          .
          Pour prendre le contrôle d’un pays, avec le but de plier ses ressources, il suffit de l’impliquer dans des projets pharaonique, de creuser son endettement public. Ainsi il devient plus facile pour le monde de la finance de plier des ressources et richesses des pays due à l’endettement est les intérêts à payer...
          .
          John Perkins parle dans son livre de l’Assassin financier comme le service secret américain (CIA) agit dans le pays africains pour corrompre les dirigeants et les faire signer des projets d’envergure, par exemple la création d’un énorme barrage qui dépasse les moyens financier du pays, pour les mettre en servitude du à l’endettement (piège qui été mis savamment en place) face au monde de la finance !
          .
          Aujourd’hui il ne s’agit plus à plier les pays africains mais de plier les richesses des pays européens au compte du monde de la finance.
          .
          Le principe reste la même que celui employé par la CIA en Afrique, créer une dette qui dépasse la capacité des pays à la rembourser puis de récupérer des jojaux (Services public rentables, entreprises stratégiques donc l’état est actionnaire, etc...)
          .
          http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-web.pdf


          • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2015 19:37

            @eau-du-robinet
            merci de cette explication intelligente.

            elle coule de source...comme de l’eau du robinet, bien entendu.
             smiley

          • christophe nicolas christophe nicolas 10 mars 2015 20:52

            Tout le ferroviaire électrifié doit être abandonné à cause du retour courant traction qui démagnétise la terre. Le ferroviaire peut subsister avec l’hydrolyse basse énergie mais à terme la technologie ferroviaire est condamnée au profit de l’aérien. Ce n’est tout de même pas pour demain mais les investissements coûteux dans ce secteur sont sans intérêt, la filière doit réduire son chiffre d’affaires.


            Les tunnels sont très propices à l’affinage des fromages.



            • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2015 22:29

              @christophe nicolas
              si vous avez bien compris le concept r-shift-r, vous aurez découvert que l’électricité ferroviaire n’est pas incontournable. il s’agit pour ce concept de fabriquer de l’énergie (les sources sont nombreuses)...et de la distribuer tout au long de la rame, à chaque groupe de roues.

              en Suède, des trains tournent au méthane produit.
              j’ajoute que pour transporter les marchandises l’aérien n’est pas la panacée.
              le fret maritime est l’idéal...c’est d’ailleurs la sncf qui l’a affirmé.
              quand aux tunnels que vous évoquez, je ne suis pas certain que le tunnel de base prévu sous les alpes sera propice à la fabrication du fromage, vu qu’on va y trouver de l’amiante et de l’uranium.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2015 10:00

              @Cassino
              il ne faut pas confondre ce qu’on appelle « le cabotage maritime » qui consiste à livrer de port à port le fret, et les porte containers qui parcourent les mers et océans...

              ceci dit, je n’ai fait que relayer la position de RFF... qui affirmait ça dans un document public.

            • troletbuse troletbuse 11 mars 2015 10:54

              Hollandouille ne se sent plus pisser pour deux raisons :
              La première, à cause de sa prostate
              La deuxième, à cause de son incapacité à gouverner, sauf se soumettre aux grands groupes.
              Il peut aller jusqu’à la guerre, jusqu’aux attentats afin de faire diversion. Ce pantin n’a vécu que grâce à l’argent public. Il n’a jamais eu à compter. La meilleure, c’est que lui-même était à la cour des comptes.
              Sans Papa, Maman, sans le PS, il pointerait à Pôle emploi. Mais il n’est pas le seul dans toute cette politicaillerie. Le 22 mars, j’espère que son parti prendra une « branlée citoyenne »


              • Ruut Ruut 11 mars 2015 15:13

                @troletbuse
                Sauf si les élections sont pipées.


              • BOBW BOBW 11 mars 2015 11:43

                Effectivement c’est un bluff-escroquerie :Que d’énergie gaspillée inutilement ! Par contre l’essai de record Solar Impulse malgré le scoop et l’immense publicité semble se diriger dans le très bon sens smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2015 13:17

                  @BOBW
                  PIcard...après le père qui oscultait les profondeurs, le fils qui est au dessus...belle histoire.

                  ceci dit, j’ai quelque peine à imaginer des avions gros porteurs fonctionner au solaire.
                  mais la démonstration est surtout une com intéressante, histoire de démontrer que le solaire à plus que de l’avenir.

                • Layly Victor Layly Victor 12 mars 2015 11:22

                  @olivier cabanel

                  La démonstration est une escroquerie publicitaire totale. Picard est un gros malin, qui va dans le sens de la mode bien pensante pour se faire du fric (rien à voir avec son grand-père qui était un vrai scientifique). Tout le monde s’extasie devant un gadget publicitaire.
                  Et si on parlait des brise glace russes à propulsion nucléaire, qui assurent depuis des années l’ouverture de la route du Nord, permettant de grosses économies sur le coût du transport ? Il me semble que c’est plutôt ça, l’aventure humaine.

                  Comme me disait un vieil ami africain : « les écologistes, ils veulent nous couper les couilles »


                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2015 13:09

                  @Layly Victor
                  les écologiste ne peuvent couper ce qui est illusoire.

                   smiley

                • Layly Victor Layly Victor 12 mars 2015 17:51

                  @olivier cabanel

                  J’espère que vous avez compris que je faisais du Cabanel. En tout cas, votre réponse est amusante.
                  J’espère que vous avez compris que dans cette phrase, en réalité due à un ami ouvrier, « les écologistes, ils veulent nous couper les couilles », il ne s’agissait pas de sexe, mais de mental.

                  Je comprends votre admiration pour le soleil, que je partage, et votre espoir que l’astre des jours résolve tous les problèmes, mais il ne faut pas exagérer. L’opération de Picard en faveur des montres Breitling n’est pas une bonne communication pour l’énergie solaire : c’est un désastre.
                  Les gros cons et nuls qui se pavanent en disant que « c’est l’avenir de l’aviation » n’ont rien compris.

                  Quels que soient les progrès technologiques, on ne peut pas changer le fait que la puissance du rayonnement solaire au niveau du sol est de 100 Watts par mètre carré, et il en sera ainsi jusqu’à ce que le soleil devienne une géante rouge, dans 4 milliards d’années. Voyez la puissance qu’il faut pour propulser un avion gros porteur et faites le calcul de la surface d’ailes qu’il faudrait (et des matériaux qu’il faudrait inventer pour tenir une telle surface). Je déteste qu’on se moque des gens pour faire du fic, et en plus qu’on se fasse passer pour un sauveur de la planète (n’est ce pas Monsieur Hulot)


                • olivier cabanel olivier cabanel 12 mars 2015 19:55

                  @Layly Victor
                  désolé, mais ce n’est vraiment pas mon style.

                  je déteste la grossiereté...
                  vous en revenez toujours au solaire, à l’éolien, comme si ces deux énergies intermittentes étaient la seule solution !
                  vous oubliez au passage le méthane produit, la géothermie de grande profondeur, l’hydraulique, etc
                  quand a mr hulot, il n’est pas un exemple recevable pour moi.
                  désolé.
                   smiley

                • Layly Victor Layly Victor 15 mars 2015 20:18

                  @olivier cabanel
                  encore une fois, fidèle à votre méthode, vous vous êtes débrouillé pour ne pas répondre sur le merveilleux avion des montres Breitling


                • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2015 22:16

                  @Layly Victor
                  le lecteur lambda aura pu confirmer l’a propos discutable de votre commentaire.

                   smiley

                • h2b1 11 mars 2015 16:52

                  ça alors ! je gardais en mémoire le dernier article paru dans Marianne :
                  Ils ne pensent pas (forcément) comme nous
                  Lyon-Turin : des écologistes contre le rail ! par Jean Sivardière, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports. 

                  qui disait tout le contraire de vos arguments...

                  Comment savoir qui dit vrai ??

                  merci


                  • olivier cabanel olivier cabanel 11 mars 2015 17:01

                    @h2b1
                    je connais bien sivardière.

                    sivardière, ce n’est pas un écolo.
                    il se moque pas mal que ce projet pharaonique détruise l’environnement de rhone alpes.
                    il ne comprend pas que le fret ferroviaire pour gagner des parts de marché sur la route doit changer de stratégie.
                    aujourd’hui, de l’avis des professionnels du transport, le fret ferroviaire est trop lent, trop cher, et ne pourra jamais gagner sur la route s’il ne change pas.
                    c’est ce que permet r-shift-r, mais sivardière ne veut pas le comprendre.
                    dommage


                  • soi même 11 mars 2015 17:26

                    @olivier cabanel, (aujourd’hui, de l’avis des professionnels du transport, le fret ferroviaire est trop lent, trop cher, et ne pourra jamais gagner sur la route s’il ne change pas.

                    c’est ce que permet r-shift-r, mais sivardière ne veut pas le comprendre.
                    dommage )

                    A ce que voie t’es pas plus écolos que ton sivardière , à ce demander à quoi tu joues en fin de compte ?


                  • soi même 11 mars 2015 16:55

                    Ce tunnel est une opération géostratégique, et c’est une vue d’ensemble de l’Europe qui permet de comprendre le véritable but de tous cela , et non pas sous l’aspect d’intérêt strictement franco italiens qui masque le véritable but !

                    Le Livre Blanc sur les transports de la Commission européenne

                    et c’est article qui apporte certaine question sur le sujet :

                    Full text of « Rapport-Pierre-Hillard-sur-le-Mondialisme »

                    https://archive.org/...Mondialisme/Rapport-Pierre-Hillard-sur-le-Mondiali...

                    Première partie Les premières ambitions euro-mondialistes en terre d’Islam A) Le ..... 21 Deuxième partie La politique de l’Union européenne à l’égard du monde ... Développement des infrastructures de transport, des technologies et de ..... la CIA décidèrent de renverser Mossadegh dans le cadre de l’opération AJAX.

                    ISSUU - Pierre hillard chroniques du mondialisme le retour ...

                    2 oct. 2014 - PIERRE HILLARD LES CHRONIQUES DU MONDIALISME ...... les transports, mais aussi de favoriser l’uniformisation administrative et fiscale, ...




                    • Laulau Laulau 12 mars 2015 18:29

                      @soi même

                      Vous ne comprenez rien à l’écologie. Un tunnel ferroviaire ça détruit l’environnement et puis ça coûte très cher, tandis que des jolis camions qui franchissent les cols alpins, ça égaye le paysage et ça n’est pas cher du tout. Et surtout ça fait marcher l’industrie pétrolière dont les magnats sont si gentils et généreux ! Même que les billets qu’ils nous distribuent à nous les écolos sont d’une belle couleur verte.


                    • soi même 15 mars 2015 16:06

                      @Laulau en réalité tous dépend de l’arrière plan, utile où superflue ?


                    • Layly Victor Layly Victor 15 mars 2015 20:41

                      @Laulau

                      Si vous avez fait de la rando au dessus de la vallée de la Maurienne ou au dessus de la vallée de Chamonix, vous avez pu voir ce que c’est que la pollution chère à Cabanel et à ses sbires.
                      C’est comme leur soit disant avion de merde sur lequel les journalistes s’extasient, qui ne sera jamais qu’un gadget publicitaire, car la puissance du rayonnement solaire sera toujours, c’est une loi de notre soleil pour encore 3 ou 4 milliards d’années, limitée à 340 watts par mètre carré (au maximum) dans la basse atmosphère, ce qui donne en gros 100 watts par mètre carré avec le rendement des capteurs. Imaginez les ailes « pharaoniques » , pour parler le Cabanel, qu’il faudrait pour faire voler un avion commercial.
                      Ces escrocs font semblant de s’extasier, mais ne veulent pas entendre parler du fer-routage et de la propulsion électrique car, dans leur cerveau de saurien, électrique=nucléaire, don makache bono.

                      C’est quand même fort : les deux seules inventions de l’humanité qui sont sans conséquence sur la planète sont le chemin de fer électrifié et le transport fluvial et ces sombres crétins n’en veulent pas !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 15 mars 2015 22:18

                      @Layly Victor
                      une chose est sure, en tout cas dans votre esprit, vous ne faites pas partie des crétins que vous dénoncez.

                      je regarde la photo que vous nous proposez en avatar : vous n’êtes pas en très bonne santé.
                      tentez une cure de sève de bouleau... on sait jamais.
                       smiley
                      ne me remerciez pas, 
                      je ne sais pas si ça peut améliorer votre santé...mais pour ce qui est de celle du domaine mental, je n’ai hélas pas de solution.

                    • TSS 16 mars 2015 01:27

                      @Layly Victor et @laulau

                       Vous parlez pour ne rien dire car si vous aviez lu l’article vous auriez vu qu’au tout début

                      il est precisé qu’il existe deja un tunnel Lyon-Turin qui est employé à 18 % de ses capacités

                       ce qui reduit le projet à l’etat de genuflexion avec baissé de pantalon envers les banquiers... !!

                      IL N’EST POINT BESOIN d’ÊTRE ECOLO POUR REFUSER CETTE MERDE DISPENDIEUSE.


                    • Layly Victor Layly Victor 16 mars 2015 10:03

                      @olivier cabanel

                      Vous avez déjà fait le coup, il y a quelques mois, de ma photo et de ma mauvaise mine, quand vous étiez à court d’argument, et emberlificoté dans votre mauvaise foi. C’est un procédé particulièrement détestable, digne de ce que vous êtes : une vipère lubrique, comme disait un vieil ami indien. C’est comme si, dans une discussion sur la Physique, je m’en prenais au physique de Stephen Hawking. Procédé répugnant mais digne de vous.
                      Je remercie Agoravox de vous mettre toujours en première place et de maintenir vos articles le plus longtemps possible, car ainsi on voit bien qui vous êtes.
                      La réalité, c’est que vous et votre confrérie avez toujours été opposés au fer-routage et au transport fluvial. Qu’y a-t-il de moins polluant qu’une péniche ? Et elle emporte l’équivalent de 20 camions.
                      Mais les écolos s’y sont toujours opposés, partout (j’ai un collègue italien qui a été chargé de mission dans ce domaine, et il m’a dit que c’était pareil en Italie : les écolos ont fait échouer tous les plans de développement). Explication : soit vous êtes des ânes, soit vous avez des intérêts inavouables.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2015 11:14

                      @Layly Victor
                      c’est donc la preuve que mon observation est lucide...je ne me rappelais pas de l’avoir fait.

                      je suis désolé que vous le preniez ainsi, mais franchement, vous n’avez pas l’air en bonne santé...
                      il ne s’agit pas de « s’en prendre au physique » comme vous le dites, mais seulement de constater que vous n’avez pas bonne mine. je suis sur que vous comprenez la différence.
                      ensuite vous proposez une contre vérité en affirmant que je serais « contre le ferroutage » !!!
                      en effet, c’est tout le contraire, puisqu’il s’agit de le rendre performant, compétitif par rapport à la route, afin de nous débarrasser des ces poids lourds qui les encombrent...
                      mais soit vous ne savez pas lire, soit vous avez une lecture sélective.
                      idem pour le transport fluvial, transport sur lequel je n’ai pas souvenir d’avoir donné un avis, mais puisque vous en parlez, je suis pour le transport fluvial...je déplore seulement qu’on ait creusé un canal qui a couté les yeux de la tête pour n’y voir passer que des hors board, et des skieurs nautiques...rien de plus.
                      d’ailleurs, contrairement a ce que vous écrivez, les écolos sont pour ce transport nautique.
                      vous avez donc tout faux sur toute la ligne, et c’est peut être ça qui vous donne si mauvaise mine ?
                       smiley

                    • Laulau Laulau 16 mars 2015 13:54

                      @TSS

                      Si vous saviez lire vous sauriez que ça n’est pas d’un tunnel dont on parle mais d’une ligne ferroviaire.
                      Le fait qu’elle ne soit utilisé qu’a 18% ne signifie pas qu’une nouvelle ligne ne servirait à rien. Elle est si peu utilisé parce que longue et lente elle ne peut concurrencer la route. Et on touche là au fond du problème : on peut construire des autoroutes jusqu’à saturation, faire passer des camions sur des routes de montagne avec un gaspillage énergétique et une pollution maximum, aucun problème pour les écolos. Mais faites un tunnel où des trains éviteront ce gaspillage et cette pollution et les mêmes écolos sonnent la charge. Comme je ne crois pas que les dirigeants écologistes soit des ânes il ne me reste plus qu’une explication : leur sensibilité au lobbies des énergies fossiles.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 mars 2015 17:21

                      @Laulau
                      votre réponse a tss ne me convainc pas, et pour cause.

                      créer une ligne nouvelle n’emportera pas l’adhésion des transporteurs, et pour cause : le problème du fret ferroviaire est qu’il est trop lent, trop cher, en un mot pas fiable...ce constat est fait par les transporteurs eux même.
                      et ils ont raison, la preuve nous l’avons déjà puisqu’une plate forme moderne a été mise en place il y a plusieurs années, et elle ne tient que grace aux subventions...
                      c’est pour cette raison que nous défendons une double stratégie : refuser une ligne nouvelle qui couterait une petite fortune, 30 milliards....et nous proposons a la place la modernisation, la transformation de l’existant, afin d’éviter les nuisances aux riverains, et l’utilisation de r-shift-r qui permettra sur la ligne existante de franchir les pentes de plus de 3% et surtout un chargement du fret en moins de 6 minutes, alors que la ligne actuelle évoquée plus haut demande une heure...
                      espérant que vous avez bien compris ?
                      j’en doute un peu, puisque je n’ai fait que répéter ce qui était dans l’article.
                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès