• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge ULESKI

Serge ULESKI

Je suis citoyen et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. Je n’ai aucune influence sur la politique de la Somalie, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique de la France.
***
 Bonjour à vous qui passez !
 Passionné de géopolitique, amateur de controverses, de radicalité et de dissidence, de littérature, de cinéma et d'Arts plastiques, aujourd'hui je me consacre à l'écriture - de nombreux titres sont disponibles chez Amazon.
 ______________________
 
 Aujourd'hui, si nous ne sommes sûrs de rien ni de personne, c'est que nous sommes infiniment plus nombreux qu'hier à chercher à savoir ; et plus nous serons nombreux à trouver et moins les évidences auxquelles il nous a si longtemps été demandé d'adhérer s'imposeront à notre esprit.
 Ainsi va la recherche ! Vers un savoir de plus en plus complexe mais sans surprise car, ce savoir doublé d'une compréhension dévastatrice nous renverra fatalement à ce que nous sommes aussi - d'aucuns ajouteront -, et surtout : à cette nature en trompe l'oeil, dissimulatrice, accapareuse et rétentrice qu'est la nôtre.
Porteuse de tous les dangers, cette recherche expansionniste toujours plus performante et exigeante : le danger de nous laisser sans évidences et sans certitudes.
Du grain à moudre pour la politique et la littérature... ce danger ! Nul doute !
 
 ***
 
Mon blog dissidence et radicalité : http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/
Mon blog littérature et écriture :http://penseraupluriel.blogs.nouvelobs.com/

Tableau de bord

  • Premier article le 15/05/2007
  • Modérateur depuis le 29/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 313 985 9814
1 mois 1 20 119
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 27 27 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mars 14:30

    @Roubachoff


    Mon billet dit trois choses : 

     - Jamais les conditions de la victoire de MLP ont été aussi favorables 

    2 - Le « système » a volontairement organisé un face-à-face Macron-MLP ; un face-à-face anti gauche et anti-droite (Mélenchon-Fillon - le social chez Mélenchon ; la rupture avec un mondialisme aveugle de Mélenchon et Fillon ainsi que le choix d’ une politique étrangère d’équilibre ; tout ce que le système ne supporte pas ou plus !). Votez Macron, quand on est de gauche, c’est valider la stratégie du système et l’encoourager.

    3 - Seules les crises provoquent des changements profonds (Mai 68 ; les pleins pouvoirs à Pétain en 40 aussi avec le conseil de la résistance comme suite) ; pas de crise politique pas de changement politique ; MLP victorieuse peut représenter, crise majeure aidant, une opportunité unique de provoquer une refonte complète de la vie politique car la droite et la gauche n’ont aucun intérêt au déclin et à la disparition tout en tenant compte du fait que le FN ne peut pas être une option ni pour le système ni pour une gauche de l’anti-système : la France n’est pas la Roumanie ou une République d’Amérique centrale de 2 millions d’habitants avec un chef gourou et des groupies...
    De plus, le passé de la France - le positif comme le négatif -, l’interdi
    rait. Aucun ralliement donc de la droite dite de gouvernement ne peut être envisagé par MLP sinon dans les marges, toutes petites marges.
    Moralement, personne ne peut se risquer à un ralliement à MLP : notez qu’une partie de la droite et tout le centre sont déjà partis chez Macron. MlP a très peu profité des déboires judiciaires de la famille Fillon.

    Aussi, pour un électeur de gauche, seule l’abstention au second tour semble s’imposer.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mars 13:59

    @Serge ULESKI


    Pour un électeur de gauche, seule l’abstention au second tour est de mise...

  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mars 13:49

    @Serge ULESKI

    MLP victorieuse c’est donc l’assurance d’une crise majeure... une opportunité en soi aussi.

  • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mars 13:45

    @Mohammed MADJOUR

    Mon billet dit trois choses :

    1 - Jamais les conditions de la victoire de MLP ont été aussi favorables 

    2 - Le « système » a volontairement organisé un face-à-face Macron-MLP ; un face-à-face anti gauche et anti-droite (Mélenchon-Fillon - le social chez Mélenchon ; la rupture avec un mondialisme aveugle de Mélenchon et Fillon chez tous deux ainsi que le choix d’ une politique étrangère d’équilibre ; tout ce que le système ne supporte pas ou plus !). Votez Macron quand on est de gauche c’est valider la stratégie du système.

    3 - seules les crises provoquent des changements profonds (Mai 68 ; les pleins pouvoirs à Pétain en 40 aussi avec le conseil de la résistance comme suite) ; pas de crise politique pas de changement politique ; MLP victorieuse peut représenter, crise majeur aidant, une opportunité unique de provoquer une refonte complète de la vie politique car la droite et la gauche n’ont aucun intérêt au déclin et à la disparition tout en tenant compte du que le FN ne peut pas être une option ni pour le système ni pour une gauche de l’anti-système : la France n’est pas la Roumanie ou une République d’Amérique centrale de 2 millions d’habitants avec un chef gourou et des groupies...
    De plus, le passé de la France - le positif comme le négatif -, l’interdi
    rait. Aucun ralliement donc de la droite dite de gouvernement ne peut être envisagé par MLP sinon dans les marges, toutes petites marges.
    Moralement, personne ne peut se risquer à un ralliement à MLP : notez qu’une partie de la droite et tout le centre sont déjà partis chez Macron. MlP a très peu profité des déboires judiciaires de la famille Fillon.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mars 21:26
    @Harry Stotte

    La place d’un adjudant est dans sa caserne à attendre qu’on le sonne.