• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les commentaires de PRCF



  • PRCF PRCF 14 novembre 16:32

    @CN46400

    1°) Staline est mort en 1953. Il y a 64 ans.
    Au delà de ce constat qu’il est important de faire, une petite précision utile s’impose : dire que Gastaud élude la question du bilan critique du stalinisme est un bon gros mensonge. Avant de critique ce que dit Gastaud, encore faut il faire l’effort de savoir ce qu’il dit. Le mieux pour cela est de le lire. http://www.reveilcommuniste.fr/article-leninisme-et-ou-stalinisme-article-de-g-gastaud-pour-etincelles-1-2-62214938.html

    2°) Là encore, il serait pertinent avant de lancer ce type de critique grossière, de savoir ce que dit Gastaud. Les livres de Gastaud sur le sujet ne manquent pas, et CN4600 vous pourriez peut être faire l’effort d’en ouvrir un, un jour....
    Annoner des phrases de Marx sorties de leurs contextes comme un prêtre annonant son rosaire, c’est être loin, très très loin de la philosophie de Marx. C’est l’exact opposé de l’analyse concrète de la situation concrète, mais au contraire faire preuve d’un dogmatisme assez sidérant. Cette pratique dogmatique démontre que les plus staliniens au mauvais sens du term
    Le sophisme consistant à conclure que la bourgeoisie dans certaine condition a joué un rôle révolutionnaire, la bourgeoisie défend le libéralisme, donc pour défendre la révolution il faut défendre le libre échange est au mieux une grosse bêtise, et plus sûrement le cache sexe d’un opportunisme permettant l’auto justification de ceux qui préfèrent aller dans le sens du vent que souffle la classe dominante, en refusant de mener la lutte des classes face à la construction de l’UE supranationale du Capital. Cette Union Européenne qui liquident la totalité des conquêtes sociales et démocratiques résultats de deux siècles de luttes ouvrières acharnées c’est être franchement internationaliste que de la combattre. Le 4.11.17, c’est bien dans un esprit internationalistes que les communistes de France, du danemark, de suède de grande bretagne, d’espagne, d’italie etc, pour le centenaire de la révolution d’octobre ont appeler à se mobiliser ensemble pour le Frexit, le suexit, le danxit etc... pour briser les chaines de l’union européenne qui divise et met en concurrence les peuples.



  • PRCF PRCF 14 novembre 14:27

    @Spartacus
    Vous en êtes encore à la vieille propagande de la Guerre froide ?
    Rien que sur la période 1914-1918 et 1939-1945 le capitalisme c’est plus de 100 millions de morts. Auxquels il faut ajouter les centaines de milions d’autres.

    Si on fait le bilan du socialisme et du capitalisme au 20e siècle, le système le plus criminel, celui des Mussolini, Hitler, Horti, Soeharto, Pinochet, Somoza et cie (voir ici), c’est le système capitaliste.

    Le socialisme a sorti le monde du colonialisme, libérant l’afrique et l’Asie. Il a donner l’égalité de droit aux femmes. La première ministre femme du monde, c’est en 1917 avec le gouvernement bolchevik. Il a fait voler en éclat le racisme avec l’égalité des peuples. Là où le capitalisme c’est la xénophobie haineuse de système d’apartheid
    Le socialisme a fait entrer le monde dans la modernité du progrès technologique avec la conquète de l’espace (premier satellite, premier homme dans l’espace, première spation spatiale habité). Faut il rappeller que Thomas Pesquet n’a pu aller dans l’espace aujourd’hui en 2017 que grace à un vaisseau soviétique, un vaisseau socialiste datant des années 1980 ?

    Il est facile de faire le bilan du socialisme en comparant la situation entre l’URSS et la russie d’aujourd’hui et ce que les russes choisirait comme système entre le socialisme soviétique et le capitalisme libéral d’aujourd’hui s’ils en avaient le choix : il suffit pour cela d’interroger le peuple russe.

    voila les chiffres publiés par un journal que l’on ne peut soupçonner de la moindre sympathie communiste, La Croix :

    Quel est le meilleur système pour vous, les Russes répondent à 34 % l’Union soviétique, 29 % le régime actuel, 11 % le système démocratique à l’occidentale et 19 % autres ou sans opinion. Ils sont aussi 55 % à préférer l’économie dirigée par l’État sur le modèle communiste à l’économie de marché (19 %)



  • PRCF PRCF 10 novembre 11:38

    Pour sortir de la vieille propagande éculée d’il y a 40 ans, parlons un peu de la réalité et du bilan de la chute du mur. Un bilan chiffré qui fait froid dans le dos.

    https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/25-ans-apres-chute-du-mur/



  • PRCF PRCF 7 novembre 18:26

    A paris le 4 novembre lors du rassemblement international pour le centenaire de la révolution d’octobre, le parti communiste d’Ukraine a témoigné de la situation dans le pays : une guerre totale des oligarques de l’UE, et des USA contre le peuple. Une situation tellement catastrophique que plus d’un millions d’ukrainiens fuient le pays chaque années ! un désastre et une catastrophe humanitaire.

    A lire ici

    il est significatif qu’en raison du régime fasciste installé à Kiev il ne soit pas possible pour les représentants du parti communiste ukrainien de parler librement même à Paris.



  • PRCF PRCF 7 novembre 18:20

    @pipiou
    commentaires avec zéro argument, zéro dialogue. Sans doute que vous n’en avez pas. Vous pouvez vouloir dénoncer le thermomètre, cela ne change rien à la température. Oui contre Macron UE MEDEF la colère du peuple s’approche du point d’ébulition dans le pays.



  • PRCF PRCF 2 novembre 19:14

    @Armelle

    C’est faux, la mobilisation dans la rue - malgré la stratégie perdantes de certains états majors syndicaux qui ont tout fait pour diviser et démobiliser - a été forte. Un demi million de manifestants dans la rue à plusieurs reprises et des grèves suivies.
    Dans la fonction publique, les taux de grévistes ont été historiquement haut, avec des mobilisations dépassant 1 fonctionnaires sur 3 et dans de nombreux secteurs plus de la moitié des fonctionnaires.

    la réalité c’est que les soutiens de Macron, comme ceux de Hollande avant lui ou Sarkozy sont ultra minoritaires. Minoritaire dans les urnes, le président le plus mal élu de la 5e république est aussi ultra minoritaire dans l’opinion.

    Faut il vous rappeler que 2 français sur 3 sont opposés aux ordonnances et que dans des proportions encore plus élevés l’opinion publique constate que le banquier Macron est le président au service des riches ?

    Macron n’a pas encore gagné, il passe en force, il avance ces pions mais les travailleurs peuvent encore réagir. On ne saurait que trop souligner qu’il y a 10 ans, un premier ministre avait fait voter une loi, un président l’avait signée et promulguée mais que la mobilisation des travailleurs a conduit au retrait du CPE. Il y a 20 ans, bien après l’approbation des ordonnances Juppé détruisant la sécurité sociale, le même premier ministre avait du faire marche arrière. Les deux, aussi bien Villepin que Juppé prétendaient avoir gagné. La réalité c’est que cela n’a pas été le cas.



  • PRCF PRCF 2 novembre 19:02

    @Rincevent
    la sélection sur dossier n’est pas une sélection sur le niveau réel, mais une sélection sociologique

    Ce qu’un examen unique, identique pour tous et anonyme n’est pas : c’est tout l’intéret du BAC, un diplome identique quelque soit le lycée où l’on étudie.



  • PRCF PRCF 2 novembre 19:00

    @pipiou

    Vous pouvez insulter autant que vous voulez cela ne change pas les faits : votre sophisme
    le bac est le pré requis, certains bac sont bradés,le BAC n’est pas un pré requis suffisant n’est pas sérieux.

    • si le problème c’est que le BAC est bradé, ce n’est pas en exigeant une vérification arbitaire de pré requis - à la tête du client et selon l’origine sociale car c’est bien de cela qu’il s’agit - que l’on va résoudre le problème. Encore moins en passant le bac au contrôle continu et en supprimant un examen unique dans toute les matières, le même pour tous le monde. Non la solution c’est de rétablir le niveau du BAC. Et c’est bien cela que le PRCF propose, y compris en allouant les moyens nécessaires d’enseignement pour cela dans les lycées
    • vous incriminez l’orientation : en quoi ici le BAC est en cause ? en quoi la sélection à la tête du client va t elle changer les chose ? en rien. Le système actuel permet à chaque lycéen de choisir la filière pour laquelle il est le plus motivé. Demain avec le système Macron, c’est l’université qui choisira ses étudiants, chacun d’entre eux ayant fait une liste de 10 voeux non hiérarchisé ! et vous osez parler d’orientation ? ce n’est pas sérieux.

    Le bon sens, c’est bien de préférer un système simple, juste, efficace, garantissant les mêmes droits pour tous : un examen national anonymisés et interdisant toutes triches fraudes et copinage permettant de vérifier que les pré requis sont atteints. Il existe et il a un nom c’est le BAC.



  • PRCF PRCF 2 novembre 17:57

    @Trelawney
    Et pourquoi anglais ?
    pourquoi pas allemand, espagnol, mandarin, italien etc ?

    C’est à nous de défendre la diversité linguistique, à commencer par refuser l’hégémonie de la langue de l’impérialisme dominant. Et il faut ici vous souffler un secret : quelque soit votre effort en la matière, les anglophones de langue maternelle seront toujours bien plus à l’aise que vous dans leur langue. Consacrer l’hégémonie de l’anglais contre le français, l’allemand, l’italien, l’espagnol etc... c’est céder tout court l’hégémonie aux pays anglophones



  • PRCF PRCF 2 novembre 17:32

    Cet article repose sur l’écho exclusif des médiacrates excerant dans l’audiovisuel. C’est très intéressant pour comprendre que quoi qu’on en dise ces outils de propagandes sont encore très efficaces. D’où la nécessité de reconstruire les contre pouvoirs médiatiques permettant aux travailleurs de s’exprimer : le PRCF y contribue avec www.initiative-communiste.fr notamment.

    Pour le reste, on nous ressert ici les mêmes antiennes psychologisantes, directement issue de la boite à attaque de Nathalie St Cricq, visant à attaquer l’homme mélenchon, qui n’avait pas hésité à révéler en direct sa proximité d’avec le PS. On se souvient que la même conduit comme l’a montré acrimed une croisade contre les syndicalistes et la gauche en générale (lire ici).

    Mélenchon est criticable, notamment sur sa ligne politique qui doit être clarifiée pour intégrer vraiment la nécessité de la souveraineté populaire avec la sortie de l’Union Européenne - mais les critiques de la meute de chiens de gardes de l’oligarchie capitaliste n’est ici que le signe de leur impossibilité de débattre sur le fond, sur le programme politique. Au passage, le caractère d’un Macron se prenant pour Jupiter, qui rend permanent l’etat d’urgence, qui insulte à tour de bras les français et qui gouverne pas ordonnances en clamant en allemand « je fais et je dis ce que je veux » est autrement plus inquiétant que les bons mots du député de Marseille.



  • PRCF PRCF 1er novembre 20:36

    @joyeuxcalvaire

    « s’inquiéter de qui, précisément, gouverne tel ou tel loppin de terre. »

    Oui c’est bien cela la différence entre nationalisme et patriotisme. Les patriotes - ce que sont tous les communistes de Cuba au Vietnam en passant par le burkina faso, la chine etc... - défendent la souveraineté des peuples contre l’oppression, qu’elle soit d’un impérialisme étranger ou de la dictature du capital national n’hésitant pas à la collaboration.

    Sur le patriotisme et l’internationalisme regarder cette vidéo
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/communisme-patriotisme-internationalisme-bien-compris-video/



  • PRCF PRCF 1er novembre 20:29

    @Doume65
    chacun peut voir ici qui divise et qui rassemble.
    1°) qui ici mène une bataille partisane tentant de dénigrer d’autres mouvements politique ? lisez le commentaire de doume65...
    2°) avant même que François Asselineau ne quitte les ors des ministères de l’UMP, le PRCF allertait déjà sur le danger de l’euro balkanisation impulsée par l’Union Européenne.

    bref, l’idéologie et le sectarisme n’est pas où certains le pense.

    nous n’avons pas besoin de polémiques stériles et de coups bas politiciens ou de querelles partisanes. Et le PRCF peut assurer chacun qu’il est pleinement mobiliser dans la construction d’un Front Populaire, pour un nouveau CNR rassemblement avec les communistes ceux qui ont le souci de la souveraineté du peuple contre la dictature des puissances d’argents, des multinationales, qui pour construire leur Union Européenne détruise la France.



  • PRCF PRCF 31 octobre 11:28

    @Attilax
    Mais quel contresens  !

    Le PRCF est le seul mouvement à s’être exprimé de façon constante contre l’euro balkanisation de l’Europe.
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/refuser-leuro-balkanisation-des-nations-deurope/

    Cela ne doit pas empécher cependant de dénoncer des agissements autoritaires, brutaux, violents et antidémocratiques, tels que ceux de Rajoy, soutenus par Macron.

    Par ailleurs, le PRCF fait toutes confiance aux communistes des peuples d’Espagne pour décider pour eux même et n’a pas la prétention d’intervenir à leur place.



  • PRCF PRCF 31 octobre 11:23

    @JMBerniolles

    1 2 et 3) ce n’est pas la peine de le rappeler au PRCF qui est ’lun des rares mouvement politique a expliquer que le soit disant indépendantisme de Puigdmont mais vrai européeisme n’en est pas un. Et cela le PRCF a eu l’occasion de l’écrire bien avant le referendum

    lire par exemple cette alerte du PRCF datant de 2013 : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/refuser-leuro-balkanisation-des-nations-deurope/

    5°) oui les méthodes de Rajoy sont violentes et autoritaires. Oui il y a bien violation des droits démocratiques élémentaires, en Catalogne et en Espagne. S’agit il de fascisme ? le PRCF n’a jamais dit ni écrit cela, mais dénonce un processus de fascisation en cours, c’est à dire d’une dérive autoritaire et anti populaire en cours.

    6°) Après le Brexit, oui l’Allemagne ne veut pas d’un nouveau choc en Union Européenne à cours terme. Il demeure que l’Union Européenne subventionne et encourage les régionalisme et pousse les feux d’une Europe des Régions alimentant tous les régionalisme pouvant morceler et affaiblir les Etats, diviser les Nations.



  • PRCF PRCF 31 octobre 11:15

    @bob14
    Le fait est que le soutien c’est l’extreme droite flamande, les alliés du FN qui le lui apporte



  • PRCF PRCF 30 octobre 19:40

    @Franck Einstein

    le PRCF a été le premier en France à dénoncer l’euro balkanisation des Etats Nations impulsée par l’Union Européenne des régions, résurgeance des féodalismes.

    Bref, votre critique n’a pas de sens. Faut il rappeler que les premiers soutient des communautaristes et autres ethniciste, de la ligue du nord au vlaams belang qui ne sont d’ailleurs pas les dernier à vouloir démanteller et faire exploser la France c’est anti patriotes de l’extrême droite et du FN ?

    https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/le-pseudo-patriotisme-de-marine-le-pen/



  • PRCF PRCF 30 octobre 19:36

    @Alren

    On sait tous ce qui sort au bout des tripes smiley



  • PRCF PRCF 30 octobre 19:31

    @alkoussekousse

    Le PRCF ne soutient pas le nationalisme catalan, ni aucun nationalisme

    Vous retrouverez toutes les analyses et propositions des communistes ici

    https://www.initiative-communiste.fr/tag/catalogne/



  • PRCF PRCF 30 octobre 19:07

    @gardiole
    Diviser pour mieux écraser. Voila le mot d’ordre de l’UE. Des peuples et de leurs avis, l’UE, Macron, Rajoy, ils n’en ont rien à faire.

    Le PRCF n’appelle pas ici à une prise de partie dans une affaire qui concernent les peuples d’Espagne, mais simplement à la plus élémentaire mobilisation lorsque des libertés fondamentales sont attaquées.



  • PRCF PRCF 17 octobre 16:48

    @Lugsama

    Respecter le vote du peuple c’est la base de la démocratie. En 2005 les citoyens ont voté, et ils ont rejeté le TCE. A une majorité très large ne souffrant aucune contestation.

    Il n’y a jamais eu depuis de vote sur cette question. Faut il rappeler par ailleurs que la constitution définie ce qu’est le drapeau et l’hymne de la République Française. Force doit rester aux peuples souverains.