• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Du Macron au Micron

Du Macron au Micron

L’embellie du nouveau président n’aura pas duré très longtemps, et sa chute vertigineuse en matière de popularité, est la preuve du désamour dont il est l’objet.

La chute est même en train de s’accélérer, puisqu’un sondage récent nous apprend qu’après avoir perdu 7 points supplémentaires en aout, il vient à nouveau de perdre 6 points, et il n’y a plus que 30% des français à se dire satisfait de l’action du président. Lien

Tout compte fait, ça ne devrait surprendre personne, puisque le moment électoral avait fait apparaitre qu’a peine 24% des électeurs potentiels avaient porté leur choix sur Macron au 1er tour, démontrant que le grand vainqueur était finalement le camp de l’abstention. lien

D’autant que ces 24% ne portaient que sur ceux qui s’étaient déplacés pour voter... et la réalité permet d’affirmer qu’il n’a finalement obtenu les faveurs que de 18% des inscrits. lien

Ça ne l’empêche pas de tacler le chef de file des insoumis, en assurant qu’il n’a pas de légitimité, et qu’il est un "raté du suffrage universel". lien

Mais revenons à l’impopularité du nouveau président, et tentons d’en comprendre la raison.

Traiter les français de fainéants manquait à l’évidence d’habileté... ajouter que le pouvoir ne se trouvait pas dans la rue, non plus... parler de certains français en les qualifiant de « gens qui ne sont rien  », pas mieux... utiliser les ordonnances pour valider une loi travail qui est loin de faire l’unanimité, aussi... traiter par le mépris les collectivités locales, les privant de subsides, tout autant...

Un bloggeur propose un joli montage de tous ces dérapages malvenus. ici

La courte vidéo commence par une séquence hilarante dans laquelle on découvre Macron lisant un discours, et avouant finalement ne rien y comprendre...

Plus tard il assure que le libéralisme économique est « une valeur de gauche  »... suivent plusieurs retournement de vestes cocasses dans lesquels il assure être socialiste, puis affirmant le contraire... on l’entend par la suite affirmer « je ne suis pas de droite, et je ne suis pas de gauche », ajoutant plus tard « je n’ai jamais dit ça ».

Suivent des séquences dans lesquelles le nouveau président assure que « la vie d’un entrepreneur est bien souvent plus dure que celle d’un salarié »....

Par la suite, il évoque avoir eu une circonscription... alors qu’il n’a jamais été député.

A la fin de la vidéo, il reproche aux habitants de st Martin et de st Barthélémy d’avoir bloqué les aéroports !... alors que chacun sait que le coupable n’est autre que la célèbre Irma.

La perle finale c’est lorsqu’il a déclaré qu’une « majorité de femmes sont pour beaucoup illettrées... terminant par un déclaration digne de Lapalisse : « la conclusion c’était d’en tirer les conclusions  »...vidéo

S’y est ajouté récemment un lapsus révélateur : évoquant « la fin de l’état de droit », au lieu de « la fin de l’état d’urgence »... et la tentative de ce gouvernement d’imposer au pays un état d’urgence permanent risque de provoquer quelques réactions...

Il est probable que le mauvais résultat pour les marcheurs macronistes aux sénatoriales en soit en partie la conséquence directe de ces multiples dérapages.

Quoi qu’il en soit, il semble que des vents mauvais vont prochainement contraindre le président à naviguer avec plus de sagesse, voire à plus de pertinence.

C’est peut-être le moment de s’interroger sur l’origine de la carrière de celui qui a pris les destinées du pays.

On savait déjà qui, en France, avait fabriqué le phénomène Macron... comme par exemple un certain Jean-Pierre Jouyet, lequel des 2006 l’avait présenté à François Hollande, lors d’un diner, histoire de lui mettre le pied à l’étrier.

Puis sont venus Attali, Minc, suivi par l’intégration au Groupe de la Rotonde, et on connait la suite que j’ai tenté de relater dans un article. Lien

Un blogueur est allé un peu plus loin, décryptant avec précision la machine qui s’est mise en marche afin d’amener Macron au poste suprême.

Le bloggeur se fait appeler « Parker Pointu  », et il propose un premier élément de réflexion : comment Macron a-t-il pu investir dans sa campagne présidentielle la somme de 16,7 millions d’euros, devançant de loin les campagnes de ses concurrents. lien

En effet, en comparaison, François Fillon n’a récolté « que » 3,3 millions d’euros. lien

Le blogueur égrène tous les évènements qui se sont enchaînés afin de faire gagner le candidat présidentiel.

C’est Henri de Castries, président du groupe Bilderberg, groupe qui rassemble des personnalités influentes du monde des affaires, de la politique, des médias, et de la diplomatie qui aurait été à la manoeuvre.

Il s’agissait d’utiliser Macron pour infléchir la politique économique française, afin de l’amener à pratiquer une politique libérale à l’anglo-saxonne.

A l’époque, Macron n’est qu’un modeste conseiller économique à l’Élysée.

Le groupe Bilderberg va donc faire pression sur Valls afin que Macron remplace le trop instable Montebourg, et c’est Jean-Pierre Jouyet qui va réussir à influencer Hollande, lequel donnera la place à Macron.

Première étape réussie donc...

On se souvient du discours prononcé par Valls le 27 aout 2014, lors de l’université d’été du Medef, discours lors duquel il avait déclaré « j’aime l’entreprise », et salué par une longue « standing ovation ». lien

C’est ce même groupe qui va pousser Macron à faire sa loi Macron 2, loi que Valls préfèrera confier à Myriam El Khomri.

Considérant que Valls les a trahi, le groupe décide sa perte... et c’est le 21 mars 2016 qu’un groupe de soutien à Macron va se créer, avec à sa tête De Castries, Gattaz, Draghi, Bergé, Bolloré, groupe qui va financer la création d’un parti dévoué à leur cause, ainsi qu'à celle de leur poulain.

Les grands patrons de presse impliqués dans cette opération vont mettre au point une stratégie concernant à présenter Macron comme « le gendre idéal  », notamment dans la presse féminine, et dans celle destinée à la jeunesse.

Le blogueur affirme que Bolloré aurait eu cette réflexion : « puisque la mode est aux cougars, et aux MILF, mettons sa compagne à la une, c’est tendance, les jeunes vont kiffer ! ».

C’est ainsi qu’on va trouver la photo de la « cougar » en couverture de magazines.

C’est alors que les financiers vont élaborer la création du parti « en marche »... via 2 associations « l’association du renouvellement de la vie politique  » (RVP) et « l’association de financement du parti », laquelle sera financée par des fonds privés de De Castries. lien

Mais le bloggeur va plus loin, assurant que le seul obstacle à la réussite de leur candidat était un certain Fillon, et c’est ce groupe qui aurait lancé les savonnettes que l’on sait : les emplois présumés fictifs, d’abord de l’épouse, puis des enfants, et finalement les costumes offerts...

Misant sur l’orgueil de Fillon qui, malgré tout, voudra continuer coute que coute, conforté par les résultats de la primaire à droite qui lui avait donné une large victoire, empêchant un autre candidat de droite plus crédible de le remplacer, provoquant l’échec cuisant que l’on sait, le groupe Bilderberg aurait été à la manœuvre, alimentant discrètement les chroniques du « Canard Enchaîné » et d’autres médias... mais cette dernière affirmation sera difficile à prouver, les journalistes se refusant logiquement à donner leur sources. lien lien

Quoi qu’il en soit, cette théorie semble reposer sur des bases solides, et dans cette affaire, c’est surtout l’électeur qui aura été trompé.

Si, comme on semble s’y diriger, le nouveau président continue à favoriser les plus riches, aux dépens des autres, comme on le découvre dans la présentation du budget, ça validera le scénario de l’impertinent blogueur.

Ajoutons que le Prez, même hors de frontières, est loin de faire l’unanimité, puisque, posé sur le sol guinéen, il s’est entendu dire : « le problème de l’Afrique, c’est de se débarrasser de la France  ». lien

Alors après s’être posé la question « d’où viens-tu Macron  », il ne serait pas inutile de se poser la question qui en découle : « où vas-tu Macron ?  ».

Dans le mur diront les uns, dans le dur, préciseront les autres, et il faudrait être un optimiste aveugle pour lui voir un bel avenir.

Le groupe Bilderberg fera sans doute le maximum pour le protéger, mais il arrive un moment ou la tâche devient illusoire, voire impossible.

Un sondage est en cours, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’est pas vraiment favorable à celui qui se prend encore pour Jupiter.

Avec 70% de mécontents, les affaires paraissent en effet assez mal engagées. lien

L’hallali est peut-être déjà lancé quand l’on découvre le face à face de la ministre du travail avec Elise Lucet, lors de son Cash Investigation, le 26 septembre dernier, Muriel Pénicaud s’embourbant lamentablement sur le thème du licenciement abusif. lien

Laissons donc l’histoire suivre son cours, mais comme dit mon vieil ami africain : « Balaie là ou tu veux tomber »...

L’image illustrant l’article vient de https://minecraft.

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Je suis le mal aimé

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Une France mal à droite

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 septembre 09:56

    Les instituts de sondages vont devoir s’équiper de palmers pour mesurer les résidus de « popularité » !


    • jmdest62 jmdest62 28 septembre 11:02

      @Jeussey de Sourcesûre

      Salut
      L’auteur nous parle de « Micron » ....cet instrument me parait plus adapté.
      @+

    • Fergus Fergus 28 septembre 11:50

      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

      On n’en est pas là ! Surtout en prenant comme référence un sondage YouGov relayé par Sputnik !!! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 13:00

      @Fergus
      oui, et le résultat ne permet pas trop de doutes !


    • goc goc 28 septembre 18:35

      @Jeussey de Sourcesûre
      bonjour à tous

      pff vous n’avez rien compris !. Vous oubliez l’essentiel à savoir que MAc’rond est un produit marketing, et donc qu’il n’agit que comme tout produit marketing
      Par exemple tout comme un produit nouveau il commence par baisser, pour pouvoir mieux remonter. Sa stratégie est simple : on commence par allez au minimum possible, on attend que les poissons rouges que nous sommes, oublient la dégringolade, et on commence à remonter dans les sondages, un peu avant une nouvelle élection, du coup on fabrique une « dynamique du mieux » et hop on gagne les élections. N’oubliez pas que c’est déjà comme ça qu’il a été élu, sur la base d’une pseudo dynamique du « nouveau candidat »


    • Et hop ! Et hop ! 29 septembre 00:08

      @goc : 


      Oui, quand les ventes d’une automobile (d’un paquet de gateaux) baisse, les services marketing sortent la même restylée (ou réemballé), et refait une campagne sur la nouvelle offre qui a beaucoup de succès.

      Macron était déjà Hollande restylé, qui lui-même était déjà Sarkozy restylé.

    • Onecinikiou 29 septembre 00:35

      Cabanel, vous avez voté pour qui au second tour ?


      Fergus, vous avez votez pour qui au second tour ?

      Et un certain nombre d’autres faux dissidents sur ce site, vous avez voté pour qui au second tour ?

      Pour le MICRON !!

      Et vous viendriez aujourd’hui, la gueule enfarinée, donnez des leçons de resistancialisme ou de critique politique à l’encontre d’un président et d’un gouvernement pour lesquels vous avez voté des deux mains ?

      C’est d’un grotesque consommé.

    • Fergus Fergus 29 septembre 09:30

      Bonjour, Onecinikiou

      Vous affirmez sans savoir !!!

      Personnellement, j’avais dit à plusieurs reprises qu’après avoir Mélenchon au premier tour, je voterais blanc au second, sauf si Le Pen était en situation de gagner. Après avoir vu le débat calamiteux de la candidate du FN et son naufrage, j’ai fait ce que j’avais dit : j’ai voté blanc.

      Merci de garder vos leçons et, à l’avenir, de bien réfléchir avant d’asséner des sottises !


    • Dzan 29 septembre 10:51

      @Jeussey de Sourcesûre
      De machines a mesurer , certes c’est lourd, mais ça vus tâte le...Micron !


    • JBL1960 JBL1960 29 septembre 17:17

      @jmdest62 Pourtant fallait être miro pour ne pas voir ÇA !
      On va s’en bouffer du Macron à l’américaine, matin, midi et soir...
      Mais y’en a pour s’accommoder des restes, et s’en lécher les babines même, et en redemander...
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 septembre 21:11

      @Onecinikiou
      j’ai répété à longueur d’article que entre la peste et le choléra, j’avais choisi de voter blanc.

      et alors, qui est grotesque ?
       smiley

    • gogoRat gogoRat 1er octobre 10:38

      Dans un pays où tous les records de popularité allaient à celui qui disait  :
      «  »Mon Dieu, aidez-nous à donner du pain à ceux qui ont faim et donnez faim à ceux qui ont du pain«  (abbé Pierre)

      comment comprendre qu’ait pu être élu notre Jupitérien(*) Premier, démocratiquement »  ?
       (*) : « J’eus (gagné des millions avec Roth-child) ... pis : t’es ’rien’ »


    • mmbbb 1er octobre 17:56

      @olivier Cabanel ah bon comme Fergus . Macron a sa maman Brigitte et sa grand mere Angela . Mais dans la morale de histoire c ’est sa grand mere qui a les cordons de la bourse .Macron suit donc une politique pro bruxellloise Est ce étonnant ? Non L inverse l eut ete . Alsthom vient d ’etre absorber par SIemens. nous sommes desormais sous le joug du 4 eme Reich . Avoir fait deux guerres pour ainsi devenir un vassal economique est un déshonneur envers le sang verse des soldats francais. Mais avons nous encore de l honneur ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 21:57

      @mmbbb
      bah, pas sur que l’honneur se place sur ce terrain.

      un citoyen du monde doit-il prendre la défense d’une multinationale, fut-elle française ?
      tous les patrons de ces entreprises s’entendent comme larrons en foire, et l’ouvrier n’est dans cela qu’une marionnette qui tente de garder un emploi.
      je ne crois pas que la réponse doivent être teinté de nationalisme.
      mais ce n’est que mon modeste avis.
      merci de ton commentaire.

    • ASTERIX 9 octobre 10:14

      @olivier cabanel


      BON micron et non macron  micro travail  micro salaire  micro code du travail micros spins de santé et micros sécu et micro mutuelle des patrons a 15 EUROS MOIS qui ne couvre rien saul le riers payant §§§§§

      en MARCHE  ARRIERE TOUTE

        6 MOIS POUR CASSER LE CODE DU TRAVAIL   

                    ils n ’ont fait que cela §§§§

      SARKO C ETAIT MENSONGES FILOUTERIES BLING BLING  MICRON C EST ami des banques des pétroliers des marchands d’armes  des labos pharmaceutiques  ( labo MERDE-MERCK LEVOTTHYROXINE  DEJA 10000 PLAINTES  cela  sera jugé comme MEDIATOR DANS 10 ANS  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • ASTERIX 9 octobre 10:17

      @ASTERIX


      LIRE MICRO SOINS DE SANTE ET MICRO MUTUELLE DES PATRONS A 15 EUROS/ MOIS QUI COUVRE        RIEN §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 10:43

      @ASTERIX
      je partage bien évidemment...

      je prépare un article sur la santé qui devrait vous réjouir... titre provisoire : « riche et bien portant »...
      à+

    • Yvance77 Yvance77 28 septembre 10:25

      Ce qui me surprend surtout, ce sont les mobilisations légitimes contre ce gouvernement d’ordures, en ordre si dispersé.

      .
      Au lieu d’avoir une union sacrée : retraités, chomeurs, routiers, actifs en mal de fraiche ... tous continuent les petites manifs à papa téléphonées.
      .
      Mais c’est un grève générale qu’il faut, quitte à bouffer du foin pendant trois mois .... mais tu vas au bout du bout au moins .... là c’est pas le p"tit con qui préside qui va avoir peur ! 

      • jmdest62 jmdest62 28 septembre 10:52

        @Yvance77

        Salut
        Soyez patient avant d’éclater il faut bien que la cocotte monte en pression....c’est en cours.
        @+

      • Fergus Fergus 28 septembre 11:57

        Bonjour, Yvance77

        Je me tue également à dire que sans union, il ne peut y avoir de victoire sociale. Certes, la cocotte peut monter comme le dit Jmdest62, mais en partant totalement dispersés avec des mobilisations dérisoires, on encourage la démobilisation, pas la mobilisation !

        Une « grève générale », même pas en rêve ! Il faudrait des conditions exceptionnelles qui ne sont pas réunies, et l’on ne peut commencer par ce type de mot d’ordre qui ne fonctionne plus depuis des décennies. En revanche, un mot d’ordre unitaire pour faire descendre dans la rue 1 à 2 millions de personnes, ça c’est un objectif qui pourrait être atteint, et possiblement induire une montée en puissance.


      • jmdest62 jmdest62 28 septembre 12:51

        @Fergus
        C’est comme en boxe...

        On peut gagner en mettant l’adversaire KO par Uppercut ou .......« aux points » en l’épuisant dans les cordes.
        Je note que vous auriez préféré le KO .....moi , je crois que le combat est parti pour plusieurs rounds.
        @+

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 13:01

        @Yvance77
        ça ne devrait peut être pas trop tarder...

         smiley

      • BOBW BOBW 28 septembre 18:58

        @jmdest62:un coup de droite et un coup de gauche bien assénés a des chances de l’envoyer « au tapis » Ouf ! ...


      • Et hop ! Et hop ! 29 septembre 00:12

        @Fergus : Plus il y a de chômage, de précarité, moins il y a de mouvements sociaux, peur d’être viré, contrôlé, fiché.


        Il fallait mettre au pouvoir un candidat qui promettait la proportionnelle et le référendum d’initiative populaire. A partir de ce moment là, on ne pouvait plus faire passer des lois scélérates.

        Mélenchon est content, il se pavanne, il se croit important, chef de l’opposition à 3 députés sur 550, il a fait barrage au fascisme, ouf !

      • Dzan 29 septembre 10:55

        @Yvance77
        Mailly était avec Pénicaud dans le cabinet d’Aubry
        Quant à la Confédération Des Traitres Définitifs, faut pas compter sur eux. Ils ont le crayon derrière le dos, prets a signer toutes les merdes


      • Dzan 29 septembre 10:59

        @Dzan
        Euh la Confédérations Française Des Trahisons.( ouvrières)


      • Alren Alren 29 septembre 12:43

        @Yvance77

        Les mobilisations ne sont pas faibles. Même la dernière des retraités qui dans les villes moyennes ne regroupaient que quelques dizaines de personnes, en a vu cette fois-ci plusieurs centaines à la surprise des journalistes locaux moins « téléguidés » que leurs « confrères » nationaux.

        Mais les manifestations d’un million de personnes à Paris n’apparaîtront que quand l’inversion des normes sera réellement appliquée à des salariés victimes, avec tous les abus et scandales prévisibles.

        Élise Lucet a opposé à la propagande de la ministre du travail un exemple encore virtuel : Nelson a bien reçu 10 800 € d’indemnités pour licenciement abusif et non 1 800.

        Quand il se saura que des travailleurs n’ont reçu que 1 800 € dans les mêmes circonstances, la sensation que Macron est vraiment leur ennemi de guerre civile froide saisira les salariés et ils manifesteront davantage.
        Les cadres y compris supérieurs comprendront aussi qu’ils sont dans le viseur de la direction.
        On peut alors espérer une forte mobilisation.


      • gaijin gaijin 28 septembre 10:52

        macron-micron est le représentant d’une génération de pdg qui coulent les entreprises
        experts en art du « faire savoir, faire croire » ....de purs produits d’une culture du marketing qui consiste a vendre des paquets vides .....
        quand j’étais dans l’industrie a une certaine époque on en voyait passer un par an : mêmes discours enthousiastes et motivants le premier jour, satellisés et bunkérisés dans leur bureau le second , n’ayant aucun autre rapport avec le réel qu’en suivant des indicateurs fictifs et en écoutant les fariboles de leurs sous fifres de lèche bottes .......
        chronique d’une catastrophe annoncée

        faites donner la musique ..............


        • gogoRat gogoRat 28 septembre 11:55

           Ainsi ; tout s’achète : même la présidence de la République en France !
          " .. investir dans sa campagne présidentielle la somme de 16,7 millions d’euros, devançant de loin les campagnes de ses concurrents.  En effet, en comparaison, François Fillon n’a récolté « que » 3,3 millions d’euros .."

           Honte à tous les vendus qui se sont laissés acheter pour déléguer leur pouvoir personnel, mais aussi celui des non inscrits et non-veautants qui n’ont jamais cautionné cette mascarade de démocratie !

           
          Dans le meilleur des rêves des marcheurs, ce qu’ils pourraient imaginer avoir suscité un jour, ce serait la résurrection d’un ou deux de ces montages (d’une économie planifiée bien canalisée par la puissance étatique) ayant conduit à ces Areva, Allstom, Alcatel ... que notre pays voit aujourd’hui glisser inexorablement vers une main-mise étrangère ...
           Alors quelle peut bien être la cohérence de tant d’agitation et prétention à La Réforme venue d’En-Haut (Jupiter ?) ? ...
           
           Même en liquidant (cf la dernière émission envoyé spécial de Elise Lucet sur Lidl et Free ) les ’rien’
           et en ne gardant que des zélites , la seule perspective des ’réussites’ de la prétention aristocratique française est connue : au final , une OPA ou un bradage à l’étranger de nos ’bijoux de famille’ !

           C’est pas un peu ballot ça ? Tout ce foin pour liquider le peuple, et en arriver à cette vénalité de notre Excellence brillantissime si fière de ... se vendre !!

           Suggérons alors une nouvelle devise française, en remplacement de ’liberté, égalité, fraternité’ :
            « Vivent les vendus ! »


        • gogoRat gogoRat 28 septembre 12:10

          correctif :
           il s’agit bien sûr de l’émission « Cash Investigation » et non pas ’Envoyé spécial’
           à voir ou revoir par cette vidéo : https://youtu.be/s5uHC6TN2wo

           vérifier à l’instant : « 1 ;47:17 » ce mot d’une certaine Angelina :
          « nous liquiderons les 50 détracteurs »
          ...


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 13:03

          @gaijin

          merci de ton témoignage

        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 septembre 13:36

          @gaijin

          ça s’appelle « l’école de Chicago », la tarte à la crème des néocons dont les yankees et les tommies sont en train de vouloir se débarrasser comme d’un sparadrap alors que les chiens de garde français programmés par Pavlov pour baver devant l’oncle Sam ne comprendront ce qui leur arrive que quand leur gamelle sera vide !

        • gaijin gaijin 28 septembre 14:28

          @Jeussey de Sourcesûre
          « l’école de chicago »
          oui et ce n’est pas un hasard : la mafia est la forme la plus parfaite du libéralisme


        • Et hop ! Et hop ! 29 septembre 00:24

          @gaijin


          Ouais, c’est deux autres branches de la (((Mafia))), 

          l’École de Francfort : Max Horkheimer, Theodor Adorno, Erich Fomm, Walter Benjamin, Franz Neumann, Herbert Marcuse,..


          qui a migré aux USA :

          Franz Boas,... Erving GoffmanHoward BeckerAnselm Strauss, ....Milton Friedman, George Stigler, Garry Becker et la destruction créatrice,..

        • Jeff84 30 septembre 18:58

          @Jeussey de Sourcesûre
          Lol, Macron ne saurait même pas ce qu’est l’école de Chicago ! Si vraiment elle était utilisée en France, on aurait les mêmes résultats économiques que partout où elle a été appliquée : une explosion du PIB, un effondrement de la pauvreté et du chômage. Cf Chili, par exemple.


        • Daniel Roux Daniel Roux 28 septembre 10:54

          Comment fonctionne la fabrique des hommes politiques ? L’auteur a son idée sur la question :

          L’une des fabriques serait le groupe Bilderberg, une association de milliardaires avec les hommes les plus influents de la planète. D’autres citerons les Francs Maçons ou les Illluminatis ou les Young Leaders.

          Mon opinion est que la fabrique se trouve dans les partis politiques. Ces partis fonctionnent comme des écuries où les poulains sont sélectionnés, élevés, jaugés, essayés, promus ou rejetés en fonction de leur éloquence, de leurs résultats, de leur loyauté, de leur capacité à accepter la dure loi du milieu.

          Chaque écurie a ses secrets de fabrication, les unes favorisant le pédigrée, d’autres l’entregent, d’autres encore le niveau de corruption, l’immoralité, etc..

          Les Bilderberg, Francs Maçons, les Youngs Leaders, et autres organisations canalisant en réseaux efficaces à la fois la puissance, la richesse et le pouvoir, sont les organisateurs des courses, les propriétaires. Au final, ce sont eux qui ramassent les mises et se les partagent.

          Ceux là viennent faire leur marché dans les partis politiques comme ils vont à la vente annuelle des jeunes poulains de Dauville. 

          Ce que les propriétaires donnent à voir au public afin de le distraire des vrais enjeux, ce sont des canassons effectuant leurs tours de pistes avant de finir au rancart et être remplacés par d’autres.


          • gogoRat gogoRat 28 septembre 12:22

            @Daniel Roux

            autre perspective encore :
             servitude volontaire + larbinage ...

             ... + logique MAD de la stratégie mondialisée de ’dissuasion nucléaire’ qui nécessite des Présidents suffisamment imprévisibles et ’capables’ du pire !
             (les peuples se défaussant hypocritement ou sottement de la responsabilité de ce risque)


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 28 septembre 11:16

            HOHENSTAUFFEN



              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 28 septembre 11:33

                CABANEL, quand on veut s’en prendre à l’arbre, il faut connaître son OR y GYNE. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires