• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

雛罌粟

雛罌粟

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 96 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • 雛罌粟 雛罌粟 25 juillet 2014 23:50
    Mais quel fatras de contre-vérités & divagations molles !

    ➀ « Les paroles critiquant les revendications des
    homosexuels, une fois la loi reconnue, seront
    susceptibles de poursuites.
    Elle aura force de loi pour tous les Etats de l’Union. »

    Non, la résolution adoptée par le Parlement européen n’est pas juridiquement contraignante.
    Par ailleurs, il est suggéré que les discours d’incitation à la haine puissent faire l’objet de dispositions législatives, pas ceux qui critiquent les revendications des homosexuels (« la Commission devrait proposer une refonte de la décision-cadre du Conseil sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie au moyen du droit pénal, en y incluant d’autres formes de crimes de haine et d’incitation à la haine, y compris pour des motifs liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre »).

    ➁ « En relativisant l’identité sexuelle biologique,
    l’orientation sexuelle devient la référence prioritaire
    plutôt que celle du stéréotype homme/femme.
    Pour les associations LGBT, l’identité sexuelle
    traditionnelle n’est qu’une construction sociale.
    Elles veulent donner plus d’importance aux autres
    différences. »

    Rien de ce baratin ne se retrouve dans le texte adopté par le parlement…

    ➂ « Certes, il faut protéger les minorités, mais
    l’homophobie, est-elle vraiment si étendue ?
    Où voyez-vous des personnes discriminées à cause de
    leur sexualité ? »

    Eh bien ici par exemple (il suffit de se donner la peine de chercher 5 minutes…).
    EXTRAIT (cela concerne une enquête conduite par l’Agence des Droits Fondamentaux sur 93 000 personnes LGBT de l’UE et de la Croatie en 2012) :
    « 
    • Près de la moitié des répondants (47 %) ont
    déclaré avoir eu le sentiment d’être
    personnellement victimes de discrimination ou de
    harcèlement fondés sur l’orientation sexuelle au
    cours de l’année précédant l’enquête.

    • Plus de 80 % des répondants dans les
    différents États membres de l’UE se souviennent
    de commentaires négatifs ou d’intimidations à
    l’égard de jeunes LGBT à l’école.

    • Deux tiers des répondants (67 %) ont déclaré
    avoir souvent ou toujours caché ou dissimulé leur
    appartenance à la communauté des personnes LGBT
    pendant leur scolarité, avant l’âge de 18 ans.

    • Un répondant sur cinq ayant travaillé et/ou
    recherché un emploi au cours des douze mois
    précédant l’enquête, a ressenti de la
    discrimination dans ces situations au cours de
    cette période.
    Ce pourcentage passe à un répondant sur trois
    chez les personnes transgenres.

    • Parmi les répondants ayant fréquenté un
    café, un restaurant, un bar ou un night-club au
    cours de l’année précédant l’enquête, une
    personne sur cinq (18 %) a eu le sentiment d’avoir
    été personnellement victime de discrimination
    dans ce lieu au cours de l’année écoulée en
    raison de son appartenance à la communauté LGBT.

    • Un quart de l’ensemble des répondants à
    l’enquête de l’UE sur les personnes LGBT (26 %)
    ont été victimes d’agression ou de menaces avec
    violence au cours des cinq années précédentes.

    • Environ trois répondants transgenres sur dix
    ont déclaré avoir été victimes de violence ou
    de menaces avec violence à plus de trois reprises
    au cours de l’année précédant l’enquête.

    • La majorité des répondants ayant été
    victimes de violence (59 %) au cours de l’année
    écoulée ont déclaré que la dernière agression
    ou menace de violence étaient entièrement ou
    partiellement dues au fait qu’ils étaient perçus
    comme des personnes LGBT.

    • Moins d’un répondant sur cinq (17 %) a signalé
    à la police le dernier incident de violence
    motivée par la haine dont il a été victime.
    Environ 66 % des répondants ont peur de tenir la
    main de leur partenaire du même sexe en public.
    Chez les répondants gays et bisexuels de sexe
    masculin, ce pourcentage passe respectivement à
    74 % et 78 %.

    • Plus de quatre cinquièmes des répondants ont
    déclaré que les plaisanteries à propos des
    personnes LGBT étaient courantes au quotidien.

    • Près de la moitié des répondants estiment que
    les politiciens dans leur pays de résidence
    tiennent régulièrement des propos insultants à
    propos des personnes LGBT.
     »



  • 雛罌粟 雛罌粟 25 juillet 2014 22:37
    Aldous : « Droits du Nombril [bla-bla]
    individualisme aveugle [bla-bla]
    consommateurs [bla-bla-bla] »

    Eh oui, c’est bien connu !
    Quand un homme et une femme se marient, ils se dévouent à une noble cause (un peu comme quand un certain maréchal — qu’Aldous doit bien aimer — fit, aux heures sombres de notre histoire, don de sa personne à la France…) ; alors que quand deux hommes ou deux femmes s’épousent, ce ne peut être que par un mesquin & infantile caprice.

    Quand un homme et une femme adoptent un enfant ou recourent à l’AMP, là encore c’est par grandeur d’âme et désintéressement ; alors qu’un couple homo qui adopte (quelle horreur !) c’est… pur égoïsme & vil consumérisme.
    Forcément.


  • 雛罌粟 雛罌粟 25 juillet 2014 22:10

    Anti-gauchiste : « le mariage né célèbre pas

    l’amour mais l’hétérosexualité ».

    Il n’y a que dans les théocraties ou, plus généralement, les dictatures que l’on charge les institutions d’une telle fonction de propagande.
    Dans une démocratie — où l’État, par élémentaire respect de la pluralité des mœurs & opinions, se doit d’être neutre — le mariage n’a pas à célébrer telle ou telle forme de sexualité.
    L’hétérosexualité… Et pourquoi pas bientôt l’inceste ou la zoophilie !?


  • 雛罌粟 雛罌粟 25 juillet 2014 21:35

    Confusion mentale ?

    JL : « l’État, en légalisant le mariage homosexuel
    a fourré son nez dans quelque chose qui relève
    de la sphère personnelle, intime. »

    Vous voulez dire plus intime que le mariage hétérosexuel (sur lequel il légiférait déjà) ?
    Alors, pour info, le mariage est une institution et un contrat dont les modalités sont décrites par le code civil.
    Comme sujet personnel, intime, on a vu mieux…


  • 雛罌粟 雛罌粟 25 juillet 2014 21:19

    tf1Groupie : « N’est-on pas juste en train

    de célébrer la perte de sens du mariage »

    Lequel, de sens ? Le vôtre, le mien ?
    Le mariage n’a jamais que le sens qu’on veut bien lui conférer, selon les lieux et les époques.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès