• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

雛罌粟

雛罌粟

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 94 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 14:44

    Pierredu : « j’appelle homophobe toute personne qui dit que l’homophobie, c’est quand même de la faute des gays au bout du compte »


    Eh oui, c’est bien connu, pour les salauds les victimes sont toujours un peu coupables : ils vous diront que Hitler a sans doute exagéré mais… que les Juifs l’avaient un peu cherché, aussi !
    Ou encore qu’une fille qui se fait violer, c’est parce qu’elle a aguiché son agresseur ; la prochaine fois elle mettra moins de maquillage, et un pantalon au lieu d’une jupe.


  • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 14:29

    Guit’z (pas effarouché par l’auto-contradiction) : « lequel d’entre nous se présente aux autres en leur jetant à la gueule ce qui les en distingue - et dans le cas des pédés militants, ce qui les en sépare, et milite pour les en séparer ? »


    Revendiquer que les couples de même sexe ou de sexes opposés soient rangés sous une même loi commune (mariage, adoption) c’est militer pour une… séparation ?
    Il me semble au contraire que c’est faire œuvre d’universalisme et d’effacement des particularismes devant la loi et la société ; l’exact contraire du communautarisme.

    Votre propos me paraît aussi idiot que de prétendre que Mandela luttait pour l’Apartheid.


  • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 14:02

    Aldous : « Non la norme c’est ce qui est normal »


    Eh bien, si être normal c’est être aussi bas de plafond & ennuyeux que vous, cultivons l’anormalité !


  • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 13:45

    Pierre : « Je n’ai pas gardé le lien mais j’ai lu il y a quelques années une étude qui le démontrait [bla bla] »


    Quel dommage !
    On a perdu une bonne occasion de se fendre la poire…
    (Vous êtes sûr que c’était pas plutôt une conversation de bistrot ?)


  • 雛罌粟 雛罌粟 19 juillet 2014 13:34
    LetUsComment : « on a fait du mariage
    une question “d’adultes qui s’aiment”,
    alors qu’il est selon moi un pilier
    sociétale en vue des enfants »

    Selon moi : tout est dit…
    Selon vous, mais pas selon la constitution, ni le code civil (si oui, quels articles SVP ?) ni aucune autre règle de droit.
    La loi ne prescrit aucune finalité particulière au mariage.
    Pour certains il s’agira de fonder une famille avec enfants, pour d’autres il s’agira de la consécration d’un amour, pour d’autres la reconnaissance sociale et officielle de leur vie de famille ou amoureuse, pour d’autres encore il s’agira de raisons patrimoniales, pour d’autres — plus rares — il pourra s’agir de l’alliance de deux familles (aristocratie, mariages arrangés…). Souvent plusieurs de ces raisons coexisteront, mais le code civil les accueille toutes sans en privilégier aucune.
    (Par ailleurs, mariage & procréation ont cessé depuis longtemps de coincider : on se marie sans procréer mais, plus encore, on procrée sans se marier : en 2013 ce sont 57 % des enfants qui sont — en France — nés hors mariage ; et ces enfants n’ont pas moins de droits, vis-à-vis de leurs parents, que les enfants de couples mariés, et ils ne sont pas plus mal élevés non plus.)

    Vous vous offusquez par ailleurs que l’on vous soupçonne bassement d’homophobie alors que — bien au contraire ! — vous n’auriez que de nobles & désintéressées préoccupations : l’intérêt des enfants.
    Alors mettez-vous un instant à la place de ceux (dont je fais partie) qui sont favorables aux mariage & adoption par les couples de même sexe : nous avons la vive impression de voir des énergumènes qui, ne sachant pas comment dissimuler leur profonde et viscérale motivation (qui ne fait plus guère recette au XXIe siècle), se sont forgé de toutes pièces une cause élevée et qui n’aurait rien — mais alors rien de rien ! — à voir avec de l’homophobie.
    Du temps qu’elle en était encore l’égérie, Frigide Barjot avait férocement interdit à tous ses suiveurs la moindre extériorisation de trace d’homophobie ; on a vu ce que ça a duré, et comment — accusée de mollesse, voire de traîtrise à la cause — elle a fini par être éjectée par le mouvement même qu’elle avait organisé.

    Ce qui est fâcheux c’est que ce goût pour l’intérêt des enfants vous est venu, comment dire… sur le tard, tout subitement. Auparavant, que des parents élèvent seuls leur enfant, que des célibataires puissent adopter, cela n’avait pas suscité le moindre haussement de sourcils ; mais alors… que des homos puissent devenir parents, et là on déboule dans les rues par centaines de milliers !

    Quant à votre couplet sur la nécessaire altérité, la complémentarité, dont un enfant de couple homo serait privé, c’est juste… du flan.
    Vous avez beau chercher de quoi habiller un peu et rendre respectable ce semblant de préoccupation altruiste, il n’empêche que vos craintes & tergiversations embarrassées ne reposent sur… rien.

    Comment voulez-vous donc, qui n’avez à opposer qu’une espèce de sentimentalité évaporée & irrationnelle — rien de concret ou d’objectif — que l’on ne vous soupçonne pas d’agir en réalité par ordinaire & banale homophobie ?
    Et j’ajouterai même : une homophobie qui s’ignore, pour certains, tout convaincus qu’ils sont (par l’effet d’une sorte de méthode Coué) qu’ils n’en veulent pas du tout aux homosexuels (alors que jeter à la face des gens qu’ils nuiront — à cause même de ce qu’ils sont — à leurs enfants est, en soi, d’une violence inouïe).
    Comment voulez-vous que l’on croie — alors même que des éléments concrets existent pour se forger un avis — à la sincérité de vos doutes sur l’intérêt des enfants ?

    _________________________________
    « LES FACTEURS QUI INFLUENCENT L’AJUSTEMENT DES
    ENFANTS NE SONT PAS DÉPENDANTS DU SEXE OU DE
    L’ORIENTATION SEXUELLE DES PARENTS

    Des centaines d’études ces 30 dernières années
    ont élucidé les facteurs qui sont associés à un
    ajustement sain des enfants & adolescents 
    — i. e. les influences qui permettent aux
    enfants & adolescents de bien fonctionner dans
    leur vie quotidienne.
    Les trois plus importants sont :
    (1) la qualité des relations parents-enfants ;
    (2) la qualité des relations entre les adultes
    qui comptent dans la vie des enfants & adolescents ;
    (3) la disponibilité de ressources,
    économiques et autres.
    […]
    la vaste majorité des études scientifiques qui ont
    comparé directement les parents gays & lesbiens
    avec les parents hétérosexuels ont démontré avec
    constance que les premiers sont des parents aussi
    compétents & capables que les seconds, et que
    leurs enfants sont tout aussi sains
    psychologiquement, et aussi bien ajustés. »

    La suite à lire (en anglais, p. 18 à 36) dans le rapport de synthèse co-signé en 2013 par l’American Psychiatric Association, l’American Psychological Association, l’American Medical Association, et quelques autres sociétés savantes d’importance comparable.

    J’ai beau chercher, je ne vois décidément aucune autre raison in fine que l’homophobie.
    Qui plus est… honteuse.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité