• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

AlainV

AlainV

Je suis intéressé par l'Allemagne où j'ai vécu assez longtemps, travaillant en R.D.A. puis en R.F.A. La vie des riches et des stars ne m'intéresse pas, mais celle des petites gens, c'est-à-dire de la quasi totalité de la population. En France, en Europe, dans le monde.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 385 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • AlainV AlainV 16 mars 2015 18:36

    @eric
    "Il suffit de suivre les grève et manifs des syndicats de gauche pour voir qu’il n’est pas le seul. En revanche, ceux-ci n’auraient jamais accepté une hausse de la rémunération à la consultation aussi basse que celle subie parles médecins depuis 10 ans...."

    On voit que vous n’y connaissez rien. Consultez l’évolution du salaire des enseignants, si vous êtes honnête.



  • AlainV AlainV 16 mars 2015 18:27

    @Pere Plexe
    Il y en a qui moinssent une grille salariale. Ca les gêne donc beaucoup, la simple vérité.
    Ils préfèrent s’en tenir à leurs préjugés.



  • AlainV AlainV 15 mars 2015 20:45

    Les Carmélites vivent enfermées et ne parcourant pas le monde.
    Je ne comprends pas.



  • AlainV AlainV 12 mars 2015 23:30

    Merci pour le topo.
    Le sujet est complexe, difficile de se positionner.
    On se croirait sur le blog de Paul Jorion (ce qui est une façon de vous remercier).
    Attendons que l’UPR ait fini sa formation et qu’ils rappliquent.
    Mélenchon disait que l’argent se perd dans les tuyaux de la finance et l’éditorialiste de Spiegel online écrit ce soir que l’argent ira aux banques et aux investisseurs et pas aux citoyens ni aux entreprises.

    Il y aurait tant d’investissements à faire dans des secteurs non polluants !



  • AlainV AlainV 9 mars 2015 23:55

    L’auteur écrit : "Au sein de l’entreprise, 3 acteurs interviennent :
     l’actionnaire (qui possède le capital)
     le chef d’entreprise (qui fait fonctionner cette dernière)
     le salarié (qui crée la valeur ajoutée de l’entreprise)"

    Les acteurs sont beaucoup plus nombreux : il y a ceux qui ont conçu les machines, robots, ordinateurs, il y a ceux qui ont créé les brevets, il y a ceux qui fournissent les matières ou les données à transformer, il y a aussi tous ceux qui se situent en amont de la main-d’oeuvre, ceux qui l’ont formée, ceux qui la soignent, la nourrissent, etc.

    Le MEDEF voudrait bien réduire cet ensemble d’intervenants aux éléments que vous signalez... En Allemagne, on a coutume de dire que l’entreprise ’soigne’ ses trois formes de capital : le capital financier, le capital machines et matériaux, le capital humain. Aucun des trois ne peut être négligé. C’est pourquoi, dès le début de la crise, Mme Merkel et son gouvernement ont décidé simultanément de créer une banque d’investissement dotée de 100 milliards (contre 1 milliard en France) ET de subventionner à hauteur de 13 milliards d’euros la formation continue du personnel en chômage partiel. D’un côté, on permettait d’investir dans des machines plus efficaces et de l’autre côté, on formait les personnels, avec l’autorisation des syndicats, pour l’utilisation efficace de ces machines.

    Ce qui permet de dire qu’en France, on a trop de chefs d’entreprise inefficaces et trop de personnels politiques incapables. S’ils l’étaient, ils auraient pris les bonnes décisions, au lieu de se plaindre de la concurrence allemande ou chinoise.
    Je ne veux pas dire que l’Allemagne serait un modèle, car, malgré le dialogue social institutionnalisé, on y fait grève plus qu’en France (en journées de grève par année) et il y a une redistribution des bénéfices vers les actionnaires au détriment des salariés - même si beaucoup d’ouvriers de la métallurgie et de la construction mécanique gagnent plus de 6 000 euros bruts par mois. L’injustice sociale augmente, en un an on est passé de 12 millions de pauvres à 12,5 millions. L’austérité a commencé chez eux en 2002-2003, avec un gouvernement social-démocrate, il ne faut pas l’oublier.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité