• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alex75

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 126 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • alex75 15 septembre 2008 19:19

     Si, la proximité de l’ECR avec le régime de Vichy.
    Au sujet du nazisme et du communisme stalinien, il faut dénoncer l’argumentation de N. Sarkosy, prétendant dans un de ces discours fumeux et improvisés dont il a le secret que ces deux phénomènes ne sont pas le fruit de l’absence de religion, comme il le prétend, mais bel et bien, les enfants de l’ECR.
    1- le nazisme est peut-être un paganisme (ça mériterait une longue discussion) mais c’est surtout le fruit de l’antisémitisme chrétien développé par l’ECR tout au long des siècles précédents ; dans les années 30-40, en France, il régnait un antisémitisme diffus et omniprésent,sauf chez une minorité de français cultivés ou humanistes.
    La responsabilité historique de l’ECR dans le nazisme est énorme, du point de vue idéologique (il y a aussi d’autres causes objectives : traité de Versailles etc).
    Je n’insiste pas sur la position du Vatican pendant ces années noires (tout en reconnaissant la bravoure de certains religieux de base résistant en France).

    2 - le communisme stalinien est une photocopie de l’ECR.
    Cette thèse paraît simpliste, mais elle vraie. le marxisme a aussi été victime d ECR. 
    si vous observez les structures du PC : cellules = paroisse, Lénine = Jésus ; Staline = le pape, Urss = Vatican, même foi, même mouvements de jeunesse, même fanatisme intolérant et prétention à détenir la vérité, extermination physique des mal-pensants etc. Les communistes étaient pour la plupart d’entre-eux des ex-cathos et ils ont reproduits les mêmes mécanismes inconsciemment. D’ailleurs, quand on compare les cartes d’implantation du communisme, elle coîncident exactement avec celles de l’ECR (France, Italie…). Le communisme n’a pas eu de succès en terres protestantes, ni bouddhistes, ni autres. 
    Donc, Sarkosy a totalement tort quand il essaie d’imputer la naissance de nazisme et du communisme à l’absence de religion. Ces 2 monstres sont les enfants adultérins de l’Eglise Catholique Romaine.



  • alex75 15 septembre 2008 14:56

     Je suis vraiment désolé, j’ai oublié les musulmans dans ma liste des victimes de l’Eglise Catholique Romaine (ECR) : les carnages et bains de sang pendant les croisades…
    Selon un texte, les croisés pratiquaient m^me le cannibalisme.
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthropophagie
    Extrait :

    Des sources concordantes rapportent des pratiques cannibales durant les croisades, des comportements qui seraient le fait des Francs. Dans Les croisades vues par les Arabes3 Amin Maalouf réunit plusieurs témoignages francs et arabes relatant ces faits, notamment celui du chroniqueur franc Raoul de Caen : « À Maarrat, les nôtres faisaient bouillir des païens adultes dans des marmites, ils fixaient les enfants sur des broches et les dévoraient grillés ». Dans Chronique anonyme de la première croisade4, on peut lire : « Les Francs s’attardèrent àMaarrat un mois et quatre jours. […] Il y eut là des nôtres qui manquèrent du nécessaire […] Alors, ils ouvraient les cadavres, parce que, dans leurs ventres, on trouvait des besants cachés. Ou bien, ils en découpaient la chair en morceaux, et ils la faisaient cuire pour la manger ».



  • alex75 15 septembre 2008 14:30

     Je n’aime pas le "je vous emmerde". C’est vraiment de la mauvaise communication, c’est grossier façon Bigard (un bon catholique vulgaire), c’est un mauvais choix, inefficace …

    Mais voir les bourreaux venir jouer les victimes c’est assez étonnant (quoique très répandu, 80% des gens passent leur vie à jouer dans le "triangle dramatique de karpam", un concept passionnant de l’analyse transactionnelle :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_dramatique

    L’Eglise catholique Romaine étant l’une des plus grandes organisation criminelle de l’histoire, il ne faut pas s’étonner qu’elle suscite petites réprobations et énervements.

    Moi qui suis allé à la messe tous les dimanches jusqu’à l’âge de 19 ans, (avant d’apprendre la vérité à l’université sur cette organisation), je cherche à savoir combien l’ECR a fait de morts. (je ne trouve le chiffre nulle part).
    Pour le communisme, le chiffrage a été fait, on attend la même chose pour les autres…
    Car il y a quand même une vraie censure sur ce sujet, y compris dans les programmes de l’Education nationale…
    Les catholiques doivent assumer leur vraie nature, qui fondamentalement et historiquement est une nature violente et ostracisante : la liste est longue (juifs, cathares, protestants, religions anciennes comme le druidisme, homosexuels, divorcés…).
    il n’y a que les criminels et les pédophiles qui ont grâce aux yeux de l’ECR, c’est pas de l’insulte ou de la polémique, c’est le simple exposé des faits.
    Donc, n’essayez pas de nous faire pleurer sur vos malheurs de pauvres victimes, ça ne fonctionne pas.



  • alex75 31 juillet 2008 17:35

     Tiens, on n’entend plus Mélanchon… 



  • alex75 23 juillet 2008 19:41

     Les deux manies chez les commentateurs d’outils technologiques sont le perfectionnisme et l’universalisme.
    1 - le perfectionnisme (et la complétude) : un truc très français, que l’on ne trouve pratiquement pas en Allemagne, aux USA. Tout appareil doit être absolument parfait et complet : photos 5M de pixel, vidéo-machin, hyper ceci et hyper cela, tout un tas de choses que les gens n’arrivent en général pas à faire fonctionner, car plus il y a de fonctions, moins la convivialité est bonne (sauf exception, comme l’iPhone).
    Petite discussion que j’ai entendu récemment ; ah, moi, sur mon mobile, j’ai la visio !  Mais, euh, j’ l’ai utilisé qu’une fois, pour essayer, avec le pote d’un pote qui a aussi la visio (sous-entendu : c’est le seul dans mon entourage qui a et utilise la fonction visio… !!!!  Ah ! vachement utile la visio !)
    2- l’universalisme : "un appareil, ordinateur par exemple, doit convenir à tout le monde et avoir toutes les options". C’est la plus grosse erreur de raisonnement. Chaque appareil vise un type de public et un type d’usage, l’ordinateur parfait et universel n’existe pas, il faut CHOISIR en fonction de ses usages, habitudes, moyens financiers et de sa personnalité. Ainsi, selon moi, l’eeePC est parfait pour le sac à dos du routard, l’AirBook d’Apple (sans lecteur de CD, mais avec un écran et une puissance très confortable) est parfait pour les professions libérales qui ont besoins de leurs gros dossiers, adresses clients, présentations produits…), pour la retouche photo-cinéma, rien ne remplace une gros ordi de bureaux etc…
    Donc, je suis toujours étonné par cette façon abstraite de parler des outils techno. Un outil doit être adapté a nos besoins, à chacun de choisir dans toutes les gammes disponibles, celui qui lui convient, sans se soucier du regard des autres et du "il faut".
    •  En ce qui me concerne, en tant qu’amateur de photo, je trouve hautement ridicule d’avoir un appareil photo dans un téléphone. Parce que même les vrais petits appareils  à 10 M de pixel, je trouve ça nul, et même les reflex numériques professionnels ne sont pas terribles, c’est une vraie régression par rapport à la qualité de l’argentique (bien que très pratiques, tout de même). Comme quoi, chacun a des désirs et des besoins différents… !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité