• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alren

Alren

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 4365 141
1 mois 0 79 0
5 jours 0 21 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Alren Alren 6 juillet 18:48
    @Alren

    On voit bien que le Canard Enchaîné n’ayant rien à se mettre sous la dent contre la France Insoumise et voulant conserver ses lecteurs de droite, a sauté sur votre affaire pour ne pas paraître « à gauche » (ce qu’il n’est pas en effet).


  • Alren Alren 6 juillet 18:44
    @Albert123
    c’est pas faute de le dire et de le répéter mais la justice est noyautée par la gauche (cf le mur des cons).

    Il ne suffit pas de le répéter pour que ce soit vrai !
    Il y a un syndicat qui veut une vraie justice, le contraire de la justice de classe que l’on veut obtenir des juges, c’est le syndicat de la magistrature. Il est malheureusement minoritaire.
    La majorité des magistrats n’est pas syndiquée comme c’est le cas pour les autres travailleurs français en général. Et il existe un syndicat de droite, l’Union syndicale des magistrats.
    S’il y a une « noyautage », c’est par l’extrême-droite dans les facultés de droit !

    « le mur de cons » n’était pas public, mais visible seulement et discrètement au siège du Syndicat de la magistrature pour les adhérents, qui ont le droit d’avoir une opinion comme tout citoyen. C’est presque par effraction qu’un individu hostile l’a repéré dans les locaux où il était accueilli sans méfiance et en a fait part au public par hostilité.

    À l’auteur : c’est vrai que les hommes politiques sont protégés, mais les hommes politiques de droite !!! (y compris donc les puissants du PS), pas ceux de gauche, au contraire !

    Votre députée et adversaire étant France Insoumise, je doute que les représentants patronaux qui siègent à parité avec les représentants salariés, aient éprouvé la moindre sympathie pour elle et pense au contraire qu’ils auraient sauté sur l’occasion de la condamner s’il y avait eu un moyen légal de le faire.



  • Alren Alren 6 juillet 18:26
    @mmbbbce
    « ne sera plus Colombey les deux Eglises mais Colombey les deux mosquées Nous y sommes »

    Absolument pas !!! Les islamistes sont incapables d’entraîner un mouvement de masse des musulmans pour leurs thèses hormis parmi les déclassés, prisonniers, chômeurs de longue durée sans qualification.

    Et si c’était le cas, le peuple français, républicain et laïc dans sa profondeur, se réveillerait pour combattre.




  • Alren Alren 6 juillet 13:37
    @Clocel

    Les USA, la CIA s’appuient quand ils le peuvent sur les religieux pour combattre le progressisme et le socialisme. Eux-mêmes appartiennent souvent à des sectes protestantes.

    Pour combattre la Chine, ils utilisent le dalaï lama et son cléricalisme obscurantiste, au Moyen-Orient et en Afghanistan, les islamistes.
    C’est le même principe dans les deux cas.


  • Alren Alren 5 juillet 13:51

    @Pseudo Victor

    Le 90 à l’heure est valable sur « des bonnes routes », mais franchement, ça fait quel pourcentage ?

    Peut-être pas la majorité en longueur car il y a des petites routes très étroites où ne passe que quelques véhicules par jour, mais les routes les plus fréquentées, les routes nationales ou de liaison entre villes, même moyennes, peuvent être parcourues à 90km/h sans danger et même quand la circulation est moins dense à une vitesse supérieure avec les voitures actuelles équipées de dispositifs de prévention de l’accident comme l’ABS ou les systèmes anti-dérapage : rappelons que les deux fois deux voies devront être parcourues à 80 km/h s’il n’y a pas de rail de séparation !

    À Jersey, du moins quand je l’ai visitée, il n’y avait pas de panneaux de limitation de vitesse. Pourtant les routes étaient étroites et tortueuses, dangereuses pour tout dire.

    Avant un virage sans visibilité un panneau indiquait simplement : « Slowly », « roulez lentement car il y a un danger ». Et l’automobiliste adaptait intelligemment sa vitesse à la situation qu’il comprenait.

    "comme si rouler avec sa bagnole était un droit de l’Homme, alors que c’est la collectivité qui paye les routes"

    Et qui est la collectivité sinon, entre autres, les automobilistes qui sont taxés de toutes les manières et contribuent indirectement mais largement à l’entretien des routes ?

    Même les gens qui ne conduisent pas bénéficient du transport routier, soit celui des marchandises dont ils ont besoin, soit en empruntant pour eux-mêmes un moyen de transport routier.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès