• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

baska

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1074 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • baska 29 mars 2012 22:45

    Je me fie à l’intelligence de TOUS les Français qui savent faire la différence entre musulmans et islam. Soit ! Et vous vous fiez de la même manière à l’intelligence de tous les Français qui savent la différence entre chrétiens et christianisme ou entre juifs et judaïsme ?



  • baska 29 mars 2012 18:46
    @l’auteur, qu’est-ce qui vous dérange dans le rapport de la  Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) ? Que cette commission ait révélé l’augmentation de plus de 33% concernant les chiffres des atteintes aux personnes en raison de leur confession musulmane ? Déniez-vous à ces français de confession ou de culture musulmane le droit de se revendiquer comme « victimes du racisme » ? Les considérez-vous comme vos compatriotes ou comme des étrangers ?



  • baska 29 mars 2012 09:58

    Robert Gil, il convient de rappeler qu’avant l’arrivée de Fidel Castro au pouvoir, Cuba était dans un état désespérant. Selon un rapport de la Banque mondiale, 60 % de la population souffrait de malnutrition et 80 à 90 % des enfants des zones rurales étaient malades et généralement privés de soins médicaux. Parmi les enfants âgés de six à quatorze ans, 55,5 % seulement fréquentaient des écoles primaires. Ce pourcentage était de 40 % ou .moins dans les zones rurales. Quant aux enfants de quinze à dix-neuf ans, 7 % seulement fréquentaient un établissement d’enseignement secondaire, pourcentage qui tombait à 11 % à la campagne.

    Dès son accession à la tête du pays, le lider maximo a entrepris une vaste campagne d’alphabétisation qui fut couronnée de succès. En seulement huit mois de campagne, le taux d’analphabétisme est tombée à 3,9 %. Cette réussite est l’oeuvre de Fidel qui a voulu inscrire cette lutte contre l’analphabétisme dans le cadre de la consolidation de la révolution.

    Voici le discours que Fidel Castro a prononcé devant l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies, le 20 septembre 1960, pour annoncer la campagne d’alphabétisation :

    « Au cours de l’année à venir, notre peuple se propose d’engager la grande bataille contre l’analphabétisme et s’est donné l’objectif ambitieux d’enseigner à lire et à écrire à chacun des habitants du pays en une seule année. A cet effet, des organisations d’enseignants, d’étudiants et de travailleurs, c’est-à-dire toutes les couches de la population, se préparent à mener une campagne intensive. Cuba sera le premier pays d’Amérique à pouvoir affirmer dans quelques mois qu’il n’y a pas un seul illettré sur son territoire. »



  • baska 27 mars 2012 20:33

    Comme d’habitude la fausse bouddhiste omet de préciser la source de ses citations, par exemple celle chopée par le site sale et attribuée à l’ami de l’émir du Qatar émane d’une officine créée par un ancien officier de renseignement israélien (le mossad), le Memri. Cette officine se définit comme une organisation indépendante et non partisane qui veut "créer un pont entre l’occident et le proche-orient". Quelle indépendance et quel pont ? Un fossé plutôt et une soumission au sionisme ! Cette officine qui se targue de mettre en évidence "la pertinence du sionisme pour le peuple juif et l’état d’israel" s’est spécialisée dans la désinformation et la propagande contre les arabes. N’a-t-elle pas d’ailleurs été créée dans le seul but de noircir l’image des arabes et des musulmans. Plus de détails sur cette officine de propagande israélienne, lire cet article très intéressant paru dans le monde diplomatique :

    /www.monde-diplomatique.fr/2005/09/EL_OIFI/12796">http://www.monde-diplomatique.fr/2005/09/EL_OIFI/12796.

    Cette monomaniaque obsédée par l’Islam qui demande l’interdiction d’une chaîne arabe sous le prétexte fallacieux qu’une autorité religieuse y aurait tenu des propos jugés antisémites (il s’agit en fait d’une fausse accusation lancée par l’officine de propagande israélienne memri) est celle là même qui soutient les intégristes de la mouvance lefebriste, des cathos intégristes très attachés à la prière pour la conversion du »juif perfide« et surtout proches de mgr Williamson. Ce religieux a déclaré entre autres que ’les juifs ont crée l’holocauste pour nous soyons obligés d’être à genoux devant eux », il est également persuadé que c’est « Dieu qui mis les protocoles des sages de sion entre les mains des hommes pour les hommes qui voudraient connaître la vérité ».

     Si cette fausse bouddhiste veut traquer les citations jugées antisémites, pas besoin de chercher plus loin. Elle n’a qu’à relire l’interview que Pierrette, la maman de l’héritière de la pme le pen, a accordée à « Globe » en avril 1988 : 

    http://www.journaux-collection.com/fiche.php?id=349089

     »J’ai toujours vécu dans l’antisémitisme de Jean Marie Le Pen. Mes filles ont été élevées dans l’antisémitisme primaire. A la télévision elles rient d’un monsieur : ’Oh la gueule de youde, c’est peut être pas un Breton !’ Quand holocauste est passé, Jean-Marie leur a interdit de regarder... Elles ont été élevées comme ça, elles disaient de quelqu’un qu’il avait une tête de ’youpac’, de ’youpin’, ’Tonton Dolphi- Adolf Hitler- n’en a pas fait assez’. C’est une expression qu’affectionne Jean-Marie« . Fin de citation !



  • baska 22 mars 2012 13:30

    Il ne vous a pas échappé que l’héritière de la pme le pen s’est terrée pendant près de 48 heures et était tétanisée à l’idée que l’un de ses ouailles puisse être l’auteur de la tuerie. A la minute que l’identité du tueur présumé ait été dévoilée par la presse, elle a refait surface avec ses sabots xénophobes et islamophobes. Pathétique !

    Cette opportuniste dont le père a été condamné récemment par la cour d’appel de Paris aujourd’hui à trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour « contestation des crimes de l’humanité » a la mémoire courte. Lors de l’affaire de Carpentras, on a tout de suite accusé leur boutique familiale d’avoir commandité cette profanation. Aujourd’hui, elle réagit exactement comme le ministre de l’intérieur de l’époque, un certain pierre joxe, qui s’était empressé de pointer du doigt, sans aucune preuve et sans attendre les résultats de l’investigation des membres de son ministère, la pme familiale le pen : "Il n’y a pas besoin d’enquête policière pour savoir qui sont les criminels, coupables de cette abomination raciste" avait-il déclaré. Dans la manifestation monstre qui s’est déroulée à Paris au lendemain de la profanation du cimetière, en présence de Mitterrand, les milices juives brandissaient en plus du traditionnel drapeau israélien des poupées à l’effigie du papounet de l’héritière vêtues de tee-shirts portant l’inscription "Carpentras, c’est moi".

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité