• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

baska

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1074 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • baska 16 avril 2012 14:34

    L’origine floue de la fortune de son leader qu’a osé rappeller Eva Joly durant cette campagne, ce qui est une bonne chose. 

    Elle a raison, Mme Joly, de souligner l’origine douteuse de la fortune du clan Le Pen.
    Comment quelqu’un qui est né dans une « petite maison de granit coincée entre deux autres, au sol en terre battue, ni eau ni électricité » s’est-il retrouvé à la tête d’une confortable fortune ? Le bon samaritain qui a débloqué l’ascenseur social de ce clan s’appelle Hubert Lambert. Ce monsieur aurait légué sa fortune au vieux menhir en échange d’un poste de 1er ministre, testament que son cousin a attaqué en nullité faisant valoir qu’Hubert n’avait plus ses facultés mentales au moment de le rédiger. Il avait demandé son annulation en vertu de l’article 901 du code civil prévoyant que « pour faire son testament, il faut être sain d’esprit ».
     



  • baska 16 avril 2012 13:53

    Bonjour Morice, l’héritière ne s’est pas contentée de bouder les obsèques d’Emmanuel Allot alias Brigneau, le fondateur du fn, elle a interdit à son papounet d’honorer la mémoire de son défunt ami, un vrai scandale ! 

    Le fantomatique vice-président de la pme familiale le pen, Gollnish, qui a rendu un hommage à ce Brigneau a même été sommé de retirer le texte de son blog. Voici une capture d’écran du texte :
    Une photo du vieux menhir saluant le frontiste de la première heure qui a toujours fait führer :

    Cette stratégie de dédiabolisation n’est qu’un grossier leurre, ce monsieur fait partie de l’histoire de la pme familiale. Avant d’être vice-président du fn de 1972 à 1973, il a participé au comité de campagne de Jean-Louis Tixier-Vignancour en 1965, un ancien membre de l’Action française, qui fit le lien entre l’extrême droite des années 30 et celles de l’après-guerre. Jean-Marie Le Pen a été le directeur de campagne de ce Tixier-Vignancour. 





  • baska 10 avril 2012 01:14

    Erratum : personnifiée.

    Sinon, où vais-je émigrer ? Faire l’alya en terre promise ou aller au Maghreb ? Mission impossible dans les deux destinations, je ne suis ni juif ni arabe. Quelle autre contrée me conseillerez-vous ?
    Comme tout sioniste, vous idolâtrez le régime hitlérien au point que vous citez le mot « nazi » dans pratiquement tous vos commentaires. Normal, quelqu’un qui voue un culte à l’idéologie sioniste ne peut qu’apprécier son pendant germanique. Moshe Feiglin, leader du Likoud, partage la même passion que vous :
     « Hitler était un génie militaire inégalé. Le nazisme a fait passer l’Allemagne d’un bas niveau à un niveau physique et idéologique fantastique. Les jeunes loqueteux ont été transformés en une catégorie propre et ordonnée de la société et l’Allemagne a disposé d’un régime exemplaire, d’un système de justice adéquat et de l’ordre public. Hitler aimait la bonne musique. Il pouvait peindre. Les nazis n’étaient pas une bande de voyous. »




  • baska 10 avril 2012 00:44

    Labrune ou l’hypocrisie personnofiée ! 

    Un thuriféraire d’une entité qui colonise, vole des terres, institutionnalise la torture, pratique l’apartheid, lapide au phosphore blanc une population embastillée dans un immense camp de concentration, parque les gens dans des bantoustans, génocide à petit feu ses administrés non-juifs,est-il mieux placé pour donner des leçons de démocratie ? Non. Je crois qu’il s’est trompé de fil. Qu’il intervienne alors sur un topic où l’on vante la dictature, le génocide, la répression ou autre barbarie, peut être les sites gérés par les amis de l’apartheid !
     


  • baska 9 avril 2012 22:07

    Ah qu’elle était belle l’époque bénite de Ben Ali semble nous dire l’auteur de l’article ! Une nostalgique de la dictature du tandem Trabelsi/Ben Ali ?

    En lisant son article, on croirait que le parti Ennahda est arrivé au pouvoir par les armes ou par le biais d’un coup d’état de velours comme son héros Ben Ali. N’en déplaise à cette admiratrice du despote Bourguiba et du dictateur Ben Ali, les tunisiens ont choisi ce parti. Et dans une démocratie, on respecte le verdict des urnes.
    Comme par hasard, elle omet de mentionner que sur les 49 femmes élues à l’assemblée constituante tunisienne, 42 ont été élues sur les listes de ces « obscurantistes » d’Ennahda. Soit plus de 85% des femmes élues dans cette assemblée. Drôles d’obscurantistes ces messieurs ! 
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité