• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bernard Mitjavile

Bernard Mitjavile

Bernard Mitjavile Rédacteur indépendant, traducteur Ancien trésorier de l'Association de la Presse Étrangère 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/12/2015
  • Modérateur depuis le 02/02/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 602 2012
1 mois 1 23 53
5 jours 1 15 53
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 95 92 3
1 mois 13 13 0
5 jours 3 3 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 juin 16:34

    Le mensonge des « cotisations patronales » destiné à faire croire que c’est les méchants patrons qui payent alors qu’elles sont simplement prélevées sur le salaire brut de l’employé montre bien la marxisation des esprits et comment on manipule les gens sous des dehors généreux



  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 24 juin 11:05

    Un pamphlet anti-américain qui se donne des airs sérieux et objectifs alors qu’il ne l’est pas du tout. , Marx argumentait il y a un siècle et demi que la crise finale du capitalisme était pour demain. Il se gourait mais avec plus de talent.



  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 23 juin 17:07

    @rogal Je n’ai pas donné de définition du libéralisme hors du champ économique. Cette notion peut être défini de différentes manières, de la définition des encycliques catholiques qui y voient la source de bien des maux à celles des pays anglo-saxons. J’ai souligné le fait que ce concept vague posait bien des problèmes et qu’il ne fallait pas l’associer au libéralisme économique et social, en gros soutien au libre marché, à la libre entreprise, opposition à un Etat trop interventionniste en économie et aux politiques Keynésiennes (voir Milton Friedman et Hayek). Avant de me dire que ma définition est impropre, peut-être pourriez-vous me dire en quoi elle consiste ?



  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 23 juin 16:50

    @CORH Vu qu’il était distribué gratuitement avec il est vrai des coûts à la minute très élevés, c’est normal qu’il se soit développé mais dès que les gens ont compris qu’il y avait des alternatives, ils l’ont laissé tomber. Le minitel ne représentait certainement pas un progrès dans la micro-informatique, c’est pour cela qu’aucun autre pays que la France ne l’a adopté, ni dans les télécommunications. La France était tellement « pionnière » que personne ne l’a suivie.Bon, pour la pornographie à domicile, cela a permis à France Telecom et des grands médias comme le Monde ou le Nouvel Obs de se faire pas mal d’argent avec le minitel rose. De toutes les façons, je ne vais pas me battre pour ou contre le minitel, cela n’intéresse personne à part certains nostalgiques de France Telecom. J’accepte que vous me dites que j’ai une méconnaissance certaine de cette grande découverte. 

    Tout ce que je veux dire, c’est que l’on a tendance dans le secteur public à gonfler l’importance de ce genre de développement. On nous a raconté que l’on avait le meilleur système éducatif au monde (un des pires rapports qualité/prix selon les enquêtes Pisa), le meilleur système de sécurité sociale (sûrement le plus coûteux pour des résultats loin d’être satisfaisants en ce qui concerne le chômage), les meilleurs trains au monde (le plus grand nombre de jours de grève..) etc.. On est toujours les meilleurs quand on est en situation de monopole. Personnellement, pour revenir au minitel, en tant que journaliste, je trouvais bien préférable de communiquer avec mon petit ordinateur et un modem pour envoyer des articles à l’étranger. 


  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 juin 20:21

    @Ciriaco
    Une chose de sûre, il s’exprime de façon tellement claire et précise par rapport au jargon de nos sociologues modernes.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès