• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1369 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 16 mai 2018 13:21

    Une république dont les valeurs devraient être défendues par les élus et les représentants des populations ne sont pas défendus par ces gens là. Au contraire, ils marchent dessus, les piétinent et en plus ils sont fiers de les piétiner car la « République » aujourd’hui c’est « ringard ».

     Depuis la présidence de Sarko, les élites politiques se moquent royalement de ce que peuvent penser les français puisqu’ils n’ont pas leurs mots à dire sur l’avenir de leur pays.
    Je ne pense pas que ce soit la République qui soit à mettre en cause mais les individus qui s’en servent pour leurs intérêts personnels et les intérêts de leur classe sociale.

    Les paradis fiscaux, les cadeaux fiscaux aux riches et très riches, la casse des services publiques, la diminution régulière des crédits pour la santé (surtout pour le personnel de santé) la baisse effective du niveau scolaire dans les établissements scolaires périphériques des grandes villes, est-ce vraiment compatible avec une République vivante ?



  • Blé 15 mai 2018 14:19

    Macron, un an ça suffit !
    Sans doute pour les « riens » mais pour lui, ce n’est pas suffisant, il n’ a pas encore terminé la casse sociale.

    Il lui reste encore 4 ans devant lui et si vous avez bien regardé à la télé, il a reçu une médaille en chocolat pour son œuvre au sujet de l’ Europe. On n’est pas prêt/près d’en avoir fini avec lui sauf si le gens qui sont de plus en plus pris à la gorge commencent à se révolter sérieusement .

    Faire des manifs entre Bastille et République c’est une chose que les « zélites » européennes regardent de loin. Ils ne craignent absolument rien, ils sont bien payés, bien nourris, leur compte en banque bien garni, et la prochaine crise économique qui s’annonce ne les gênera pas plus que celle de 2008.

    Je ne suis pas pessimiste mais j’ai la très nette impression que le gouvernement de Macron va encore nous demander de serrer d’un cran la ceinture car il n’est pas question de remettre en cause les cadeaux successifs fait aux riches et aux très riches.



  • Blé 15 mai 2018 14:05

    Jésus était-il esclavagiste ?

    On n’en sait rien. Jésus était un zélote, c’est à dire un anarchiste de première et je doute qu’il souhaitait pour son prochain ce qu’il détestait pour lui même.

    Ensuite, il y a les écrits et que je sache les écrits se sont étalés sur plusieurs siècles (anciens et nouveau testaments) et quand un scribe (ils n’avaient pas le droit de savoir lire) ne comprenait pas une lettre, il écrivait n’importe quoi. C’est une chose attestée depuis longtemps.

    Une seule question est à se poser : comment l’ Église catholique a t-elle fait pour s’enrichir au point qu’elle était devenue plus riche que le roi de France ?

    Les êtres humains ont eu une vie spirituelle bien avant que les mythes transmis à l’oral soient transcrites et fixés par « l’écrit » dans plusieurs langues et dialectes, les religions sont nées ensuite et se sont structurées selon les traditions locales.

    Aujourd’hui comme hier, les gens qui ont une vrai foi ne peuvent pas être pour l’esclavagisme par contre que des groupes d’individus se soient emparés de la religion pour faire fortune ne fait aucun doute.

     



  • Blé 15 mai 2018 13:07

    Je n’ai jamais compris pourquoi il fallait un vaccin alors que pratiquement toutes les femmes se font suivre par un gynécologue au moins une fois par an et subissent un prélèvement pour analyse.

    Il faut préciser quand même que beaucoup de femmes ne trouvent pas utile de se faire suivre et c’est sans doute parmi elles qu’il y a le plus de cancers, le vaccin ne remplacera jamais un suivi sérieux et des analyses.



  • Blé 15 mai 2018 05:39

    Macron use et abuse de son pouvoir en toute légitimité. A t-il été élu pour qu’il privatise à tour de bras les services publics qui sont les biens communs de la population ?

    Les électeurs n’ont jamais demandé à un candidat s’il aimait le pays et ses habitants. C’est bien dommage parce que depuis l’élection de ce petit monarque, pas un jour ne passe sans qu’il nous fasse comprendre le mépris qu’il a pour les français des classes moyennes et modestes, en bref pour les gens qui produisent des richesses qui vont directement dans la poche des plus riches.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité